1. // Euro 2016
  2. // Finale
  3. // France-Portugal (0-1 ap)

Le Portugal prend son premier Eurão

Le Portugal a mis fin au rêve de l'équipe de France en remportant la finale de l'Euro 2016 (1-0) grâce à un but d'Éder à la 108e minute, en prolongation. À domicile, malgré leur domination dans le jeu et la blessure précoce de Cristiano Ronaldo, les hommes de Didier Deschamps ne sont pas parvenus à faire la différence, et laissent la Selecção remporter le premier titre de son histoire.

Modififié

France O-1 Portugal

But : Éder (108e) pour le Portugal

À chaque grande finale, c'est la même chose : l'apocalypse ou le panthéon. C'est ce qui fait que, quel que soit le niveau de jeu et de spectacle affiché, ces matchs prennent tous une dimension biblique ou mythologique. Cette finale de l'Euro 2016 ne fait pas exception à la règle. Avant même le début de la rencontre, les signes ne trompent pas. Le Stade de France est envahi de milliers de papillons de nuit. Dans le ciel, à travers le toit de l'enceinte, des dizaines d'oiseaux tournent en rond en attendant le moment propice pour partir en piqué et s'offrir un festin. La première des dix plaies de Saint-Denis. Mais qui va être frappé par le courroux divin ? Avant une grande finale, il n'y a jamais de signe annonciateur permettant de deviner laquelle des deux équipes va s'enfoncer dans les ténèbres et laquelle va atteindre la lumière.

Les notes du Portugal

Cristiano Ronaldo, roi viking


Le début de rencontre promet en effet les enfers au Portugal. Dès la 8e minute, Cristiano Ronaldo se plaint du genou après une charge virile mais licite de Dimitri Payet. Les soigneurs entrent une première fois sur la pelouse. Puis une seconde fois quelques minutes plus tard. À chaque fois, le triple Ballon d’or revient sur la pelouse, faisant redoubler les sifflets du public français, qui crie au bluff, et les chants d'amour des supporters portugais, qui craignent le pire. Ce sont ces derniers qui ont vu juste. À la 26e minute, CR7 s'assoit pour la troisième fois sur la pelouse et s'effondre en larmes dans les bras de Nani. Le champion sort sur une civière, salué par une standing ovation des 80 000 spectateurs de l'enceinte, tel un roi viking s'éloignant doucement sur son bateau-tombe lors de ses funérailles. Ricardo Quaresma le remplace, une plume dans les cheveux.

La sortie de leur capitaine et leader est d'autant plus gênante pour les Portugais que l'équipe de France compte encore, elle, dans ses rangs un chef de guerre qui mène ses troupes le couteau entre les dents. Ce n'est pas Antoine Griezmann, malgré une prestation presque aussi impeccable que contre l'Allemagne, tout en déviation subtile, contrôles précis et choix judicieux. Non, il s'agit bien de Moussa « Usain Bolt » Sissoko, qui n'en finit plus de faire parler la foudre par ses accélérations qui enfoncent systématiquement les lignes ennemies. Sa reprise de volée à la 6e minute loupe le cadre, sa mine des vingt mètres à la 22e est détournée en corner, et sa frappe excentrée dans la surface après une feinte improbable à la 34e est repoussée par Rui Patrício. Si l'on ajoute à ça la tête lobée de Griezmann que le gardien portugais a claqué de sous sa barre transversale en début de rencontre, on tient l'intégralité des occasions d'une équipe de France sûre de sa force en première période.

Hold-up et tragédie


La Selecção, elle, digère étonnamment bien la sortie de Cristiano Ronaldo, qui aura tout de même traîné sa blessure presque vingt minutes sur le terrain avant d'accepter d'être remplacé. Ils sont rarement dangereux, mais parviennent de mieux en mieux à empêcher leur adversaire de l'être, et s'offrent régulièrement ce genre de contres juste suffisant pour rappeler qu'ils peuvent marquer à tout instant. Pour remettre du bois dans la cheminée, Didier Deschamps sort Dimitri Payet, encore un peu timoré après une prestation similaire contre l'Allemagne, et fait entrer le remuant Kingsley Coman peu avant l'heure de jeu. Et le gamin du Bayern fait exactement ce pourquoi on l'a mis sur la pelouse. Il prend le ballon aux trente mètres, tricote, accélère le jeu, tombe, puis se relève en un éclair et lance Griezmann ou Giroud dans le dos de la défense. Les deux échouent successivement face à Rui Patrício. Il s'excentre sur la gauche et enroule un centre sur la tête de Griezmann qui loupe le cadre des six mètres.

La série d'occasions ratées sent évidemment le hold-up portugais. Fernando Santos, leur sélectionneur, a prévenu la veille : il serait ravi de rentrer au pays avec une « victoire imméritée » . Heureusement, Hugo Lloris est là. Alors qu'il n'a presque pas été sollicité du match, il claque un centre-tir de Nani hors de ses cages, puis bloque carrément le retourné de Quaresma qui suit. Giroud est sorti, remplacé par André-Pierre Gignac, qui est à deux doigts de rejouer le coup du but en or aux Portugais. Dans les arrêts de jeu, il contrôle dans la surface, fait tomber Pepe et frappe à bout portant. Sur le poteau. Prolongation. Les premières de ce tournoi pour l'équipe de France. La mythologie a besoin de tragédie. Elle en aura.

Éder...


La fatigue aidant, on arrive en retard, et les cartons jaunes se multiplient, pour Raphael Guerreiro, pour Matuidi, pour William Carvalho. Les coups de pied arrêtés deviennent de plus en plus importants. Sur corner, Éder place une tête piquée qui oblige une nouvelle fois Lloris à sauver la mise. Mark Clattenburg, l'arbitre anglais, fatigue aussi. Il donne un carton jaune à Koscielny pour une main d'Éder et offre au Portugal un coup franc que Raphael met sur la barre. Une minute plus tard, Éder, laissé seul dans l'axe, venge des années de victoire française contre son équipe d'un missile à ras de terre hors de portée d'Hugo Lloris. Les dés sont jetés. Au Portugal le panthéon, aux Bleus l'apocalypse. Peu importe la domination. Peu importe la belle histoire. Peu importe ce qui paraît bien ou mal. Le football n'en a que faire. Dans la mythologie grecque, les Champs-Élysées sont le paradis. C'est là-bas que se retrouveront les Portugais ce dimanche soir.



Par Thomas Pitrel, au Stade de France
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Toon Eastman Niveau : Ligue 1
Le Portugal gagne l'euro après un gros match de merde (des deux équipes), en jouant à la grecque et sur un but d'Eder...

Qu'est ce qui vient de se passer la ? Les dieux du foot sont complètement parti en couille.

Enfin il fallait bien que ca tombe de leur coté un jour ou l'autre.
Immense tristesse et déception pour les Bleus mais le Portugal n a rien volé.

Solides, incisifs et avec un coeur enorme. Félicitations à eux.
Papanowel Niveau : DHR
Rui Patricio + Pepe = Euro

Les deux artisans de la victoire portugaise.

Dommage pour la France, ils sont passé tout prêt.

Un troisième de groupe qui gagne l'euro, hé bien chapeau.
Sur un but d'Eder, j'ai envie de me suicider.
Epatante équipe portugaise.Supérieurement organisé .Absolument remarquable.

On aurait dit l'équipe nationale d'italie.

Bravo.
SuceMaBeat Niveau : DHR
@Frenchies Heureusement que Gignac est rentré... C'est quand il est rentré qu'on a perdu le match. Merci pour ta connaissance du football et surtout de ta sympathie lol.
Ça fait vraiment très mal, mais les Portugais n'ont rien volé.
Sidney ★ Niveau : CFA
Battus à la loyale, rien à dire. Cette frappe d'Eder... un coup de poignard.
Encore le Karma qui fait son oeuvre.
Deschamps et ses bourrins qui blessent CR7 parce qu'ils sont trop débiles pour faire un pressing propre, il sort en larmes sur blessure.
Et il revient pour soulever le trophée pendant que les bourrins, eux, pleurent.

Et Pepe encore monstrueux. Branlez vous sur Griezmann et Umtiti maintenant.
la main d eder sifflée contre la France une grosse erreur qui finit par entrainer le but
"Je fais main, l'arbitre croit que c'est l'adversaire, je remercie Dieu"

"Huitième commandement : La médisance banniras et le mensonge également."
Champion d'Europe avec un but d'Eder... SURREALISTE
Noël Mammaire Niveau : Loisir
Objectivement, un des vainqueurs les plus dégueulasses de l'histoire de l'Euro.
Aucun projet de jeu, de l'esbroufe, etc.

Le foot, le sport en général, n'en sortent pas grandis...
Toon Eastman Niveau : Ligue 1
Fameuse série de bêtes noires qui tombent au passage. Mais euro de merde quand même, je reste la dessus
BruceLeeZarazu Niveau : DHR
Ouuuuuuuf, on va pouvoir continuer à consulter Sofoot et lire les commentaires jusqu'à la coupe du monde!
J'ai jamais pleuré pour du foot, ni pour une victoire, ni pour une défaite. Mais la scène avec Ronaldo en larmes à sa sortie, j'ai eu les larmes aux yeux.
Content qu'il puisse soulever le trophée malgré tout.


Quant à Deschamps, j'espère qu'il s'en remettra. Après tout, l'état d'esprit était là jusqu'au bout.

Rui Patricio a fait les arrêts qu'il fallait. En face, pas forcément.
Le Portugal 2016 c'est la Grèce 2.0
Message posté par Noël Mammaire
Objectivement, un des vainqueurs les plus dégueulasses de l'histoire de l'Euro.
Aucun projet de jeu, de l'esbroufe, etc.

Le foot, le sport en général, n'en sortent pas grandis...


mais ton fion lui l'est !
il y a 1 heure 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:37 Valdés lance sa société de production 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:27 Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13
mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164