1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe B
  3. // Cameroun/Croatie (0-4)

Croatie vide Cameroun

Comme lors de ses quatre participations précédentes, le Cameroun est officiellement éliminé dès le premier tour de la Coupe du monde, après sa défaite face à la Croatie. Cette dernière a marché sur un adversaire au mental friable, profitant du retour de Mandžukić et de l'état de grâce de Perišić pour gagner le droit d'y croire encore.

Modififié
0 89

Cameroun - Croatie
(0-4)
I. Olić (10'), I. Perišić (47'), M. Mandžukić (60'), M. Mandžukić (72') pour Croatie.


« I was caught / In the middle of a railroad track / I looked round / And I knew there was no turning back » Voilà comment débute le morceau Thunderstruck d'AC/DC, diffusé juste avant l'entrée des joueurs lors des matchs à l'Arena da Amazonia de Manaus. Ce soir, ces paroles avaient un sens particulier : coincées au milieu d'une voie de chemin de fer, elles ne pouvaient plus faire demi-tour. Après le match nul du Brésil face au Mexique, il fallait gagner ou mourir pour le Cameroun et la Croatie. Dos au mur, c'est cette dernière qui a le mieux su gérer la pression pour infliger aux Lions indomptables une belle branlée, leur sixième défaite d'affilée en Coupe du monde, et une nouvelle élimination au premier tour. La cinquième depuis le quart de finale de 1990. Et peut-être la plus triste.

Saut de cabri et coup de poing

Deux Poulidor sont alignés en pointe à l'occasion de ce match à élimination directe. Mario Mandžukić, deuxième meilleur buteur de Bundesliga avec 18 buts, suspendu contre le Brésil. Et Vincent Aboubakar, deuxième meilleur buteur de Ligue 1 avec 16 buts, remplaçant d'un Samuel Eto'o finalement pas remis de sa blessure au genou. Le duel semble tourner à l'avantage du Lorientais, se permettant des passements de jambe dans la surface pendant que Moukandjo fait flamber l'aile droite. La Team championnat de France est en place. De l'autre côté du terrain, l'attaquant du Bayern se fait bolosser par Nicolas Nkoulou sur un centre venu de la droite. Manque de bol pour les Lions, la Croatie a un effectif fourni, et Perišić délivre un amour de passe à Olić, qui ouvre le score dès la 11e minute.

Ce but précoce détruit complètement le mental des Camerounais. Un ballon surnuméraire est envoyé par erreur sur le terrain par un ramasseur de balle ? Nkoulou le dégage rageusement. Mandžukić tente de jouer une touche rapide ? Le même Nkoulou, pourtant capitaine, saute comme un cabri devant lui pour l'en empêcher. Stéphane M'Bia, de son côté, aligné exceptionnellement en tant qu'arrière droit, semble oublier les tâches défensives et passe son temps devant à dévisser ses frappes ou gêner ses partenaires. Conscient du problème, Finke lui redonnera son poste devant la défense en deuxième période. Mais la meilleure preuve du souci psychologique camerounais est donnée par Alexandre Song. Juste avant la pause, le Barcelonais met une beigne dans le dos de Mandžukić et se fait expulser sur le champ.

Une nouvelle retraite d'Eto'o ?

Face à un adversaire en décomposition, la Croatie n'a qu'à rester calme et attendre les failles. Dès la reprise, Charles Itandje en ouvre une en grand en relançant dans les pieds de Perišić. Déjà passeur décisif, le meilleur Croate de la rencontre fonce vers le but de l'ancien portier de Liverpool et le bat sans problème du plat du pied. À l'heure de jeu, c'est Mandžukić qui, devançant sur corner un Choupo-Moting tout mou, rajoute une banderille. Le petit carré de supporters croates s'enflamme. Ils ne sont pas au bout de leur kif. Sur une frappe peu dangereuse d'Eduardo repoussé par Itandje, Mandžukić est absolument seul pour inscrire son doublé. Kovač ne prend même pas la peine de faire tourner son duo magique Modrić-Rakitić. Trop facile.

Ce qui va se passer maintenant pour l'équipe du Cameroun est tristement prévisible. Samuel Eto'o (pas entré en jeu ce soir malgré les demandes du stade) va annoncer sa retraite internationale, donner des interviews dans lesquelles il dénoncera l'attitude de la Fédération et peut-être d'un ou deux de ses coéquipiers. Puis il reviendra pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2015, avant laquelle il y aura un problème de primes. Pour la Croatie, c'est un peu plus compliqué. Le dernier match de poule face au Mexique sera une finale dans laquelle seule la victoire sera qualificative pour les Vatreni. Le public de l'Arena da Amazonia, en très grande majorité brésilien, termine son match en enchaînant les «  Sou brasileiro » et les « Brasil » . Car le plus satisfait du résultat de ce soir est sans doute le Brésil. Sauf gros dérapage et concours de circonstance, il est à peu près assuré de passer le premier tour de sa Coupe du monde malgré son nul contre le Mexique.

Par Thomas Pitrel à Manaus
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

PhoenixLite Niveau : Loisir
Match que l'on attendait, avec une Croatie bien supérieure au Cameroun.

Le seul à sauver, ce serait Moukandjo. Le seul à avoir été au niveau d'une Coupe du Monde (cf son rush solitaire juste avant la mi-temps). Ce gars-la à vraiment un talent fou et m'a vraiment impressionné.
Et Assou-Ekotto qui trouve le moyen de s'embrouiller avec le seul à avoir fait honneur à la sélection qu'il représente.
Triste fin de compétition pour Moukandjo. Sur ce qu'il a montré, il méritait clairement d'aller beaucoup plus loin. Mais les 10 autres...
Soirée difficile pour le Cameroun d'Eto'o. Vraiment compliquée. Itandje est fini.
Heureusement à côté de ce désastre, l'absence de Samuel a permis l'éclosion au grand jour de Moukandjo. Très juste dans le jeu, des coups bien sentis, quelques gestes qui ont
donné des sueurs au Croates. Malheureusement pour lui, il était seul face aux Croates, délaissé par ses partenaires.
Enfin la défaite n'enlève rien à sa belle prestation.
La presse internationale n'avait d'yeux que pour Ochoa, ce soir inutile de chercher
longtemps le nom de celui qui fera couler l'encre.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Le naufrage collectif du Cameroun aura au moins eu le mérite de mettre en évidence la performance du seul Lion indomptable qui rugissait ce soir: Moukandjo. Si son tir flottant n'avait pas fini sur la barre juste avant le but croate, l'issue du match aurait pu être tout autre. Il n'a pas non plus été récompensé sur ce raid solidaire stoppé avec beaucoup de réussite par Lovren juste avant la mi-temps, dommage. En revanche son tacle défensif sur Mandzukic juste avant l'heure était impressionnant de maîtrise même si le score était déjà acquis à ce moment-là. Quelle tristesse de voir un tel joueur quitter prématurément le mondial =(

Bravo aux croates, sinon. Gros match à venir face au Mexique
 //  01:57  //  Passionné de la Libye
Note : 10
Ils ont quand-même une équipe bien solide les Croates, j'ai hâte de voir leur affrontement face au Mexique.
Heureusement, sur so foot, il y a les commentaires... Pas un mot sur la perf. de Moukandjo dans l'article???
Match avec autant de suspense qu'un épisode de Plus belle la vie ... heureusement que Moukandjo a amené un peu de piment !
Charles Itandje sur toutes les frappes.
 //  02:00  //  Passionné de la Libye
Note : 16
Message posté par adis
Heureusement, sur so foot, il y a les commentaires... Pas un mot sur la perf. de Moukandjo dans l'article???


On est habitué maintenant ...

Il me restera en tout cas en tête à jamais l'embrassade entre Etoo et Moukandjo, un beau passage de flambeau.
Allemagne-Portugal, Cameroun-Croatie: Copier + Coller.
Entre la descente du coude de Song sur Mandzukic et le tête contre tête de Assou Ekotto vs Moukandjo, j'ai cru revivre les matchs que je livrais au niveau district, arbitré par le frère d'un des joueurs de l'équipe adverse.


Mais le groupe vit bien.

J'aimerais bien savoir comment les mecs ont préparé ce Mondial quand même, c'est le néant cette selection, c'est même la honte pour une Coupe du Monde
Aucune vitesse aucune cohésion, techniquement pire que faible, tactiquement le néant. Effrayantes les équipes africaines. Dire que notre l1 est composer à 70 pour cent de certains de ses joueurs.
Fait chier, j'aurais bien vu Croatie-Italie en finale. Mais ce ne sera qu'un quart de finale, qui vu la maîtrise technique des deux équipes, s'annonce dantesque !
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Les chatons apprivoisés fidèles à eux même en CDM, peut être que la prochaine fois ils penseront à laisser leur place à une autre équipe africaine qui a envie de la jouer.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par Saucissoko
Entre la descente du coude de Song sur Mandzukic et le tête contre tête de Assou Ekotto vs Moukandjo, j'ai cru revivre les matchs que je livrais au niveau district, arbitré par le frère d'un des joueurs de l'équipe adverse.


Mais le groupe vit bien.

J'aimerais bien savoir comment les mecs ont préparé ce Mondial quand même, c'est le néant cette selection, c'est même la honte pour une Coupe du Monde

Bah quand ton seul joueur de niveau international c'est une jeune pépite nancéienne avec peu d'expérience à ce niveau, tu peux difficilement faire mieux...
Un creux générationnel, simplement. En espérant que Moukandjo, dans les années à venir, parvienne à prendre le lead technique de cette équipe.
Et mention à moukandjo qui a essayé mais trop esseulé.
Note : 11
Quant au tir de Moukandjo, c'est la main de Pletikosa et non la barre qui l'enlève.
Message posté par Sidney G'Ovule
Le naufrage collectif du Cameroun aura au moins eu le mérite de mettre en évidence la performance du seul Lion indomptable qui rugissait ce soir: Moukandjo. Si son tir flottant n'avait pas fini sur la barre juste avant le but croate, l'issue du match aurait pu être tout autre. Il n'a pas non plus été récompensé sur ce raid solidaire stoppé avec beaucoup de réussite par Lovren juste avant la mi-temps, dommage. En revanche son tacle défensif sur Mandzukic juste avant l'heure était impressionnant de maîtrise même si le score était déjà acquis à ce moment-là. Quelle tristesse de voir un tel joueur quitter prématurément le mondial =(

Bravo aux croates, sinon. Gros match à venir face au Mexique


Complètement d'accord un superbe match et une Croatie éblouissante. Et à coté de ça Moukandjo qui m'a également fait très forte impression. Un physique solide et une technique à faire palir bon nombre de Brésiliens. A noter son somptueux coup du sombrero sur Modric.
J'espère juste qu'avec le 0 pointé qui se profil, les camerounais auront la décence de ne pas réclamer leur primes.
Pitoyable les Camerounais... Il aurait fallu 11 Moukandjo sur le terrain pour gagner! Ca m'étonnerait pas qu'il signe bientôt dans un top 5 européen à l'issue de cette coupe du monde.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 89