En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Littérature

Cristovão Tezza : « Le football, c’est regarder un match avec mon fils »

À l’occasion du salon du livre qui s'est tenu à Paris il y a un peu plus d'une semaine, les éditions Anacaona ont publié Le Football au Brésil, onze histoires d’une passion, un recueil de nouvelles qui rassemble des textes des plus grands écrivains brésiliens contemporains. Cristovão Tezza, auteur de la nouvelle Une question de principes, parle football, éléphants blancs et littérature.

Modififié
Quelle relation existe-t-il entre littérature et football au Brésil ?
Pendant longtemps, la littérature a rejeté le football, le considérant comme un sport fondamentalement populaire et dont on ne pouvait donc pas parler littérairement. Il y a une phrase de Nélson Rodrígues, l'un des grands écrivains brésiliens, qui exprime parfaitement l’élitisme de la littérature brésilienne : « L’écrivain brésilien ne sait pas tirer un corner. » Après, l’utilisation du football par la dictature militaire, notamment pendant la Coupe du monde 1970 pour dissimuler ses actes, a créé un mal-être profond parmi les intellectuels et la gauche. On ne pouvait plus regarder le football car, d’une certaine manière, cela revenait à supporter le régime en place. Alors que secrètement, tout le monde aimait le football et supportait son équipe ! Aujourd’hui, la culture élitiste et la culture populaire se sont rencontrées autour du football. Tostão, le grand attaquant de l’équipe de 70, écrit par exemple toutes les semaines dans La Folha de San Paulo, le plus important journal du Brésil, avec grande finesse. Ce n’est plus un problème d’écrire sur le football. Récemment, Sérgio Rodrigues a publié "O Drible". C’est un roman magnifique, sur la relation entre un père et un fils autour d’une crise footballistique et d’un grand joueur qui n’a pas réussi. C’est magnifique.

Tu n’as donc pas de complexe à t’asseoir sur ton canapé pour regarder un match de foot ?
Mon cas est très particulier car j’ai un fils trisomique et le football a été très important pour son développement personnel, dans plein d’aspects : la socialisation, l’alphabétisation, le rapport au temps. La seule chose qu’il arrive à écrire, ce sont les noms des clubs de football. Si tu viens chez moi, il va tout de suite te demander de quel club tu es car, pour lui, le monde se divise en clubs, pays, drapeaux et hymnes nationaux. Pareil, le temps était abstrait pour lui. L’idée d’un hier et d’un demain était problématique. Le football lui a permis d’organiser le temps : il sait qu’il y a un championnat qui a un début et une fin, un match le dimanche, etc. Parfois cela peut le déprimer. Récemment, des supporters se sont entretués et Felipe, mon fils, était très nerveux face à cette violence. Pour moi, le football, c’est regarder un match avec mon fils. Et l’Atlético Paranaense, c’est mon côté irrationnel.

C’est la première fois que tu écris sur le foot et tu l’as fait en prenant le point de vue d’un arbitre. Qu’est-ce qui t’intéressait dans la figure de l’arbitre ?
L’écrivain ne se libère jamais de ses fantômes. Un des grands thèmes sur lesquels j’écris est la question de la morale, de l’éthique. La question de l’individu face à la pression sociale. Au moment d’écrire sur le football, j’ai voulu réfléchir au désespoir de l’arbitre confronté au devoir permanent d’être juste, et les conséquences personnelles que cela peut entraîner. J’ai imaginé une situation initiale avec un arbitre obsessivement correct qui se retrouve à arbitrer son ennemi intime. Cela pose un problème moral à l’arbitre : peut-il ne pas être juste ?

L’éthique existe dans le football ?
L’éthique fait partie de la condition humaine. Il n’y a pas un homme qui n’ait pas de cadre, de morale. Il y a une éthique footballistique entre les joueurs car il y a toujours des codes sur un terrain de football, qui font appel à des valeurs quasi moyenâgeuses d’honneur, de courage. Le football est un jeu étrange (rires).

Mais le football, c’est aussi simuler, marquer de la main et tromper l’arbitre…
C’est vrai. La simulation fait partie du football, ou du moins de notre football. J’ai lu une interview de Zico il y a pas longtemps. Il racontait que quand il était sélectionneur du Japon, il essayait d’expliquer aux joueurs qui formaient le mur lors des coups francs d’avancer quand l’arbitre avait le dos tourné. Les Japonais ne comprenaient pas, ils lui demandaient : « C’est autorisé de faire cela ? » Au Brésil, le football est un sport fondamentalement corrompu, parce qu’il est corrompu jusque dans les plus hautes sphères : les clubs, les dirigeants. C’est probablement le domaine le plus corrompu qu’on puisse imaginer. Le football trempe dans tout, il n’y a pas un aspect de la vie brésilienne qui ne passe pas d’une manière ou d’une autre par le football. On commence néanmoins à parler de ce problème depuis peu. L’année dernière, le mouvement « Bom Senso Futbol Club » (Bon Sens Football Club, ndlr) a lancé une grève symbolique. Tous les joueurs se sont assis pendant deux minutes pour protester contre l’organisation chaotique du championnat brésilien et contre l’exploitation des joueurs. Au Brésil, on joue plus de matchs que dans n’importe quel autre pays au monde, c’est impossible à tenir pour les joueurs. Le « Bom Senso Futbol Club » est en train de grandir et a déjà déclenché la panique au sein des dirigeants : un match qui commence trois minutes en retard un dimanche après-midi, c’est un grave problème pour Globo (le poids lourd de l’audiovisuel au Brésil, ndlr). Pour eux, une grève générale serait une tragédie internationale !

Tu fais partie des Brésiliens qui sont heureux d’accueillir la Coupe du monde ou de ceux qui protestent contre le gaspillage de l’argent public ?
Je ne sais pas ce qui est passé par la tête de Lula quand il a décidé de présenter la candidature du Brésil pour organiser la Coupe du monde. La vision traditionnelle selon laquelle le football est utilisé pour tromper le peuple, comme cela s’est passé pendant la dictature, existe toujours. Dernièrement, il y a eu beaucoup de révoltes populaires contre la « norme FIFA » dont on n’arrête pas de parler au Brésil. Les gens disaient : « Nous voulons une norme FIFA pour les écoles, pour les hôpitaux, etc. » « Norme FIFA » est d’ailleurs devenue une expression populaire au Brésil : si tu bois un bon café, maintenant il faut dire c’est un « café norme FIFA » (rires). Les sommes d’argent investies dans les stades pour un pays comme le nôtre sont absurdes. Le gouvernement brésilien s’est placé dans une situation très délicate. J’espère qu’on arrivera à terminer les stades à temps car ce serait une honte nationale mais la moitié ne servira à rien après. Ce seront des monstres, des éléphants blancs. Beaucoup d’argent public a été dépensé pour rien, seuls les stades seront prêts. Mais après ? Les aéroports tombent en ruine. Presque rien n’a été fait. La Coupe du monde a été une erreur stratégique.

Le Maracanãzo, la finale perdue face à l’Italie en 82 : le Brésil préfère se rappeler les défaites que les victoires ?
En football, la défaite est très littéraire. La grande littérature est faite de tristesse car elle essaye de comprendre la tristesse de la défaite. L’optimisme en littérature, c’est de « l’eau sucrée » , des romans à l’eau de rose. Mais, plus largement, le Brésil aime s’auto-flageller, parler mal du pays. C’est le complexe du « Vira-lata » , du chien bâtard. C’est une autre expression de Nélson Rodrígues pour parler de notre complexe d’infériorité. Le Brésil est un pays cyclothymique. Aujourd’hui, on a un ego absolument délirant mais du jour au lendemain, on peut tomber dans le malheur. En Amérique du Sud, le Ciel et l’Enfer sont très proches.

Cette année, le Salon du Livre avait l’Argentine comme invité d’honneur. L’Argentine, c’est aussi le vrai pays du football, non ?
(Rires) C’est un combat féroce. Au Brésil, le football va bien au-delà de la question sportive. Le football parle de la société, de l’intégration raciale, de la violence urbaine. Il imprègne tout l’imaginaire brésilien. C’est aussi un tremplin économique pour une grande partie de la population, qui voit les idoles du football comme une sorte d’eldorado. L’identification avec le pays, la nationalité et le club passe par le football. Alors je vais te le dire : le Brésil est le pays du football (rires).

Et au final, tu sais tirer un corner ?
Dans ma jeunesse, pendant un très court moment, je travaillais dans une compagnie de théâtre alternatif. Il y avait un terrain de foot, et on jouait. On me disait que j'aurais pu être un bon latéral. Pourquoi ? Parce que je ne savais faire qu’une seule chose, mais je la faisais bien : courir tout droit. Est-ce que je sais tirer un corner ? Non.

Propos recueillis par Pierre Boisson


Le football au Brésil - Onze histoires d'une passion.
12€. 160 pages. Traduit du brésilien par Paula Anacaona.
En vente sur www.anacaona.fr, sur Amazon et en livre numérique.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:55 OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 1 Hier à 09:46 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham
Hier à 16:10 Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 8 Hier à 15:49 Le Nord-Coréen Han boude les radios 28 Hier à 15:12 Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 34 Hier à 14:16 L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:30 La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 28 Hier à 08:40 Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27
dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20
À lire ensuite
Amen Javier !