Cristiano vu du pays d'Hugo

40 pions. Cristiano Ronaldo a créé l'évènement cette saison en parvenant à dépasser la marque historique d'Hugo Sanchez (38 buts). Au pays du pentapichichi, si l'on reconnaît la valeur du record du Portugais l'on insiste tout autant sur les mérites indémodables du Mexicain.

Modififié
0 47
Hugo Sanchez a quatorze ans quand Diego Mercado craque sur ses talents de buteur. C'est en 1972 : « Je dirigeais son grand frère en sélection, se remémore l'entraîneur retraité alors en charge de la sélection olympique, et il m'a convaincu de donner une chance à Hugo qui a été le seul joueur à être retenu dès son premier entraînement » Diego Mercado est considéré par Hugo Sanchez comme son deuxième père. Les deux hommes continuent de se voir fréquemment à Guadalajara, dans le salon de M.Mercado où ils échangent sur le football et autres choses. « Je connais bien Hugo et je sais qu'il était heureux qu'un joueur comme Cristiano Ronaldo, un joueur du Real, batte son record » assure t-il.

Pas question pour Diego Mercado de minorer l'exploit du Portugais pour préserver l'égo du trésor aztèque. « Il s'agit d'une performance de niveau mondial, d'un témoignage incontestable des qualités de buteur hors-norme de Ronaldo. » Au jeu des comparaisons, la marque dépassée du Mexicain aurait toutefois toujours un petit je ne sais quoi de supérieur pour le découvreur d'Hugol : « Je crois que le groupe fonctionnait mieux à l'époque d'Hugo, mais lui il donnait le championnat à son équipe » . 1986, 87, 88, 89, 90, autant de titres de pichichi que de Liga pour Sanchez et le Real, un goût de sacre encore inconnu pour l'enfant de Madère. « Surtout, l'intégration au Real a été difficile pour Hugo, poursuit Mercado. Le vestiaire n'en voulait pas. Il n'est pas arrivé avec une réputation de joueur majeur, comme Cristiano Ronaldo, mais à force de marquer il a gagné la confiance de tous, et l'admiration de toute l'Espagne » .

Défiance

Le lendemain de la page tournée par le play-boy lusitanien, le quotidien Record, l'Equipe mexicain, fait sa une sur Cristiano Ronaldo afin de célébrer une soirée et un record « inoubliable » , sans aucune amertume nationaliste. Admiré pour avoir porté haut les couleurs du Mexique en Europe, Hugo Sanchez n'est pas vraiment chéri par son peuple, la faute à une personnalité mégalomane, entre autres. « Son mauvais passage à la tête de la sélection explique aussi cette défiance, décrypte Alejandro Gomez, le rédacteur en chef de Record, et il a aussi traîné une histoire de corruption quand nous avons révélé qu'il faisait payer ses joueurs des Pumas pour les aligner » .

Gomez insiste toutefois sur l'essence de goleador d'Hugo Sanchez. « Loin des buts, Hugol affichait des carences énormes, il ne pouvait absolument pas peser sur le jeu comme Ronaldo, mais il n'est pas loin d'être le meilleur finisseur de l'histoire. » Des internautes mexicains rappellent ainsi que chacune des 38 réalisations inscrites par le buteur aztèque en 1989-1990 le fut sans même un contrôle de balle. Des buts à bout portant, quelques coups-francs, et un bon petit chapelet de têtes acrobatiques. Bien loin du goût pour les arabesques de CR7.





Chorale ou vaisseau ?

Si leur efficacité et leur égo surdimensionné rapprochent clairement Hugo et Cristiano, difficile en revanche de dresser un parallèle entre les deux goleadors en matière de style et de contexte. « Il est toujours délicat de comparer des époques différentes, mais l'équipe de Mourinho est clairement armée à coups de dizaine de millions d'euros pour être compétitive en Ligue des champions, estime Alejandro Gomez. Et sa marge vis à vis des autres équipes espagnoles, Barça excepté, est tout autre que dans les années 80 » . Autrement dit : plus facile d'inscrire 40 buts dans le vaisseau post-galactique, qu'au sein de la chorale merengue siglée Quinta del Buitre.

Recruté pour 94 millions d'euros, Cristiano Ronaldo dicte par sa présence l'organisation de son équipe, un ensemble tout entier à son service et prier de lui passer tous ses caprices. Là aussi bien loin du statut peu enviable du Mexicain à son arrivée dans la Maison Blanche . Mercado: « Hugo a vraiment peiné pour s'imposer, je lui ai même conseillé de revenir au Mexique, où il pouvait jouer dans n'importe quelle équipe. Mais Hugo n'a pas voulu et m'a dit qu'il voulait leur démontrer qu'il serait le meilleur buteur d'Europe » . Pendant plus de deux décennies, il fut même, en compagnie de Zarra - le goleador merengue de l'après-guerre - le meilleur buteur de l'histoire de la Liga. Et ça, Ronaldo ne pourra l'effacer.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cristiano Ronaldo est un joueur de couloir. C'est incomparable.
"Pendant plus de deux décennies, il fut même, en compagnie de Zarra - le goleador merengue de l'après-guerre - le meilleur buteur de l'histoire de la Liga. Et ça, Ronaldo ne pourra l'effacer."

Remarque ridicule comme l'ensemble de l'article. Personne n'efface les faits du passé. Les faits restent pour toujours. Et CR40 restera pour toujours.
LOL tu parles de quel couloir là, celui qui lui permet de pas faire un centre de la saison mais d'être toujours devant le but quand ses coéquipiers lui donnent des caviars? Tu fais délirer avec tes phrases de 2 mots donneuses de leçons, le gars il a pas vu jouer Ronaldo depuis 2008
Ronaldo: exact, tout comme la manita.
Plusieurs choses:
Déjà, c'est un droitier qui joue sur le coté gauche. Plus compliqué de centrer du gauche que de repiquer sur son pied droit.
Ensuite, il évolue dans une équipe ou il est le seul joueur offensif doué de la tête. A l'inverse de MU ou il jouait avec de nombreux joueurs doués dans ce domaine. Si tu centres pour des joueurs qui ne savent pas mettre un pion de la tête, quel est l'intérêt?
Enfin, il évolue dans le même registre que Messi à une époque ou que Robben. Personne ne leur a reproché de ne pas centrer.

Quoi qu'il en soit, il reste un joueur de couloir. Incomparable donc comme je le disais.
Nan mais je m'en fous de comment tu joues avec lui à PES, je te parle de ses matchs avec le Real. Alors, pour faire dans ta jolie formulation: in comparable avec Hugo Sanchez, oui. Joueur de couloir, non. Et je parle pas de têtes, t'as qu'à matter ses 53 buts en fait c'est pas compliqué.
@Hennessey: exact, tout comme le pasillo.

Sinon, Ronaldo n'a pas besoin qu'on lui donne des caviars, il se marque ses buts tout seul comme un grand. C'est lui qui donne les caviars, mais les pipes d'Higuain, Benzema et Adebayor ne savent pas marquer. Avec un Tevez devant (et il est en route), le Real marque 200 buts par an.

Bizarre ça, quand le nain marque un but, c'est un genie, par contre CR40...
Excuse-le de quitter son couloir lors de certaines séquences...
Ce n'est pas parce qu'il n'a pas le profil d'un Overmars ou d'un Figo qu'il n'est pas un joueur de couloir. Que je sache, c'est bien CR7 qui défend sur le latéral (en tout cas, il se donne du mal pour faire semblant).
Bref tu peux l'appeler joueur de couloir si tu veux, un joueur de couloir qui va où il veut et est très souvent à la finition. Parce que des trucs du genre "mais les gars CR7 est trop ouf il marque 40 buts et c'est même pas un attaquant" c'est vraiment de la m..

Ronaldo comme je l'ai dit y a qu'à regarder les 53 buts de chacun, tu verras la différence entre un génie et un excellent joueur (ensemble des buts hein, commence pas à me sortir un exemple de but pourri de Messi et un super but de Ronaldo, je sais que t'en serais capable).
Et le pasillo c'est tout à l'honneur du Barça, les joueurs du Real devraient d'ailleurs prendre exemple sur eux pour en faire de même cette année en supercoupe, mais j'en doute vu l'abruti qu'ils ont comme entraîneur.
"Ronaldo n'a pas besoin qu'on lui donne des caviars, il se marque ses buts tout seul comme un grand"... ouais du grand Ronaldo quoi. Ils servent à quoi les 10 autres joueurs ? A défendre tous derrière, ils ne doivent pas dépasser la ligne médiane et Ronaldo fait tout face à 7 joueurs ? Arrête la moquette.

"j'en doute vu l'abruti qu'ils ont comme entraîneur" Si Guardiola est un abruti, j'aimerais qu'on me donne le mot pour te qualifier à toi... Vous vous êtes bien trouvé avec @Ronaldo. Vous allez vous faire concurrence pour bader Ronaldo et démériter le Barça.
CR7 est un super joueur. Son transfert au Real a été un des transferts qui changent l'histoire du ballon. Faisant basculer le rapport de force d'Angleterre en Espagne. Il a apporté une qualité indéniable (et beaucoup de buzz(iness)).

Seulement, il a en face, un concurrent hors norme. Un joueur face auquel il n'est -malgré tout son talent- qu'un nain. Un joueur encore plus génial que lui et qui bénéficie du jeu collectif de son équipe. Un jeu collectif arrivé à un stade de quasi-perfection.

Tant que Messi, Xavi et Iniesta joueront ensemble, CR7 n'aura que des miettes à se mettre sous la dent. Un Pichichi, une coupe du Roi, une demi-finale européenne. Lots de consolation.

On verra bien s'il peut aspirer à plus (son club et lui) la saison prochaine. Avec un adversaire tel que le Barça actuel, le Real ne peut que se transcender.

Mais j'ai bien peur que l'étiquette d'éternel second ne lui colle désormais à jamais à la peau.
C'est clair que le record de la catin portugaise sera difficile à battre.
En effet, inscrire 40 buts plus inutiles les uns que les autres n'est pas à la portée du 1er venu...
"Nicom47" je crois que tu as mal compris ce que disait hennessey. Quand il dit "j'en doute vu l'abruti qu'ils ont comme entraineur", il parle de Mourinho je crois. :)

@Ronaldo: arrête un peu, regarde les 53 buts de Ronaldo et regarde combien de fois où il a juste à pousser le ballon dans les cages.

Mais bravo à lui pour sa saison. Pour le débat sur sa place sur le terrain. ca fait un bail qu'il joue en second attaquant, pour être là et mettre son but. ca fait longtemps que je ne l'ai pas vu repiquer de son aile et rentrer pour frapper.
Cristiano Ronaldo représente l'anti-football, le non collectif. Dès qu'il foire un but, il pique son caprice d'enfant gâté, pathétique...Le pire c'est que ses coéquipiers ne disent rien et au contraire se débarrassent du ballon. Sous Fergusson il jouait bien plus collectif qu'à Madrid. Le Mou n'arrive pas à se faire respecter. Moins il marquera de buts, plus le Real aura de chances de gagner la Liga l'année prochaine, mais bon, faut pas rêver...
On peut débattre longtemps sur CR7, le fait est qu'il a en effet marqué 40 buts, et donc à fait la différence 40 fois, et même si les 3/4 c'est des pénaltys ou des ballons à pousser dedans, il fallait être bien placé au bon moment. Par contre là ou ça devient ridicule, c'est de dire qu'ils s'est créé ses buts tout seul, alors que c'est objectivement arriver 10 fois sur la saison. Depuis qu'il est au Real, CR7 s'est transformer en finisseur et plus en créateur, c'est dommage, mais arrêter de nier l'évidence, Messi est plus doué pour se creer des buts tout seul point barre, les videos des buts parlent d'elles même. Après ca n'enlève pas les qualités de buteurs de ronaldo, mais il a grave perdu ses dribbles façon spectacle de MU, ses petits gestes techniques ou autre..
J'aime pas spécialement CR7 mais vous êtes quand même mechant avec lui ... Chicharito pousse un ballon au fond c'est un génie, CR7 le fait c'est une merde ...
Chicharito est un génie car il s'est fondu dans le collectif mancunien à la perfection. Ronaldo se fondre dans un collectif? Laissez moi rire. Et quand tout le monde est d'accord pour dire que le jeu hyper collectif du barça leur donne un avantage certain, on se rend bien compte qu'une équipe avec Ronaldo dedans ne fera jamais rien, 40 buts ou pas.
Entre les pseudo-supporters du Barça, de Ronaldo, de Messi... les fans de TéléFoot...

Ah c'est beau de s'intéresser au foot à travers les vidéos youtube...

Il faudrait songer à modérer les propos de certains aussi...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 47