En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Demies
  3. // Atlético de Madrid-Real Madrid

Cristiano, travailler moins pour gagner plus

Habitué à squatter toutes les feuilles de match du Real Madrid, Cristiano Ronaldo a, cette année, laissé Zinédine Zidane cocher le nom de ses partenaires lors des rencontres face aux "petits". Moins présent sur le terrain, le Portugais en profite pour garder la forme et se défouler en Ligue des champions.

Modififié

« Je ne sais pas si la forme actuelle de Cristiano est seulement liée au repos. C’est important pour lui de se reposer de temps en temps face à l’accumulation des matchs et il le sait, il est intelligent. » Quelques minutes après le succès 3-0 face à l’Atlético en demi-finale aller de Ligue des champions, Zinédine Zidane préfère la jouer modeste en conférence de presse. Pourtant, si Cristiano, auteur d’un triplé face aux Colchoneros, est aussi performant depuis les quarts de finale de C1, c’est en grande partie grâce à Zinédine Zidane qui restera à jamais le premier à avoir réussi à faire comprendre à l’Iron Man qu’il a aussi le droit de souffler de temps en temps.

Un match par semaine


Depuis la reprise du championnat, le technicien français a parfaitement géré sa star portugaise afin qu’elle soit à son top physique au moment opportun. Blessé en finale de l’Euro, Cristiano Ronaldo attend dans un premier temps que sa blessure au genou guérisse avant de retrouver ses copains lors de la troisième journée de Liga. À partir de là, Zizou fera ce que peu avant lui ont osé, sortir le numéro 7 avant le coup de sifflet final afin de ne pas trop tirer sur la corde physique. Une fois la remise en forme totale, Cristiano commence alors à enchaîner les matchs, comme à son habitude. En revanche, pas question de jouer la Coupe d’Espagne. Malgré un tirage difficile en huitième de finale, le Portugais regarde des tribunes son équipe battre le FC Séville avant d’enfiler ses crampons pour les quarts de finale.


En championnat, Zidane continue d’aligner son buteur jusqu’au retour de la Ligue des champions. Depuis la reprise des huitièmes de finale de C1, Cristiano a été laissé à cinq reprises au repos par l’entraîneur français. Mieux, depuis le quart de finale aller face au Bayern, CR7 n’a disputé que deux petites journées de championnat – face à Valence et Barcelone – sur les cinq rencontres du Real Madrid. Résultat, l’ancien ailier de Manchester United n’a jamais aussi peu joué depuis son arrivée dans la capitale espagnole. Avec 2280 minutes (26 matchs) au compteur en Liga, le Portugais est bien loin de ses 3185 minutes (36 matchs) de la saison dernière et à des années-lumière de son exercice 2011-2012 lors duquel il avait participé à toutes les rencontres de championnat (3353 minutes).

Le classement général avant celui du meilleur buteur


Désormais âgé de trente-deux ans, Cristiano Ronaldo a compris le besoin de se reposer. Frais comme un gardon, le Portugais a ainsi pu dérouler son football face au Bayern Munich et l’Atlético de Madrid en n’inscrivant pas moins de huit buts en trois rencontres, alors que son compteur en Ligue des champions cette année était bloqué à deux unités jusque-là. Revenu dans la course du meilleur buteur de la saison en C1 – Lionel Messi étant à onze buts – le natif de Madère a totalement abandonné celle de la Liga pour laquelle il s’obligeait à disputer tous les matchs auparavant. Avec vingt buts en championnat, il n’a jamais aussi peu déchiré les filets en Espagne, son plus faible total étant les vingt-six buts inscrits lors de sa première saison à Madrid.



Cristiano aurait très bien pu atteindre une énième fois la barre des trente buts en Liga. Mais non, il a écouté son mentor Zizou et n’a pas disputé les matchs à triplés ou quadruplés face à Grenade, La Corogne ou encore Gijón. Alors même que son équipe est en route pour remporter une Liga qu’il n’a soulevée qu’à une seule reprise, CR7 fait confiance à ses coéquipiers qui, en neuf rencontres de championnat, ont toujours ramené les trois points en son absence. Laissant les « seconds couteaux » briller face aux petites équipes, Cristiano se repose pour mieux s’envoler dans la course aux étoiles, direction un doublé inédit en C1 et un cinquième Ballon d’or.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3