1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 3e journée

Cristiano Ronaldo rapide et furieux, Séville dans le rouge

Pour ce troisième opus de la Liga, le rythme imprimé par le Real Madrid et le FC Barcelone fait déjà office de mélodie. Et quand CR7 sort sa flûte à cinq trous, Joaquín assure pour sa première partition. Du côté de Séville en revanche, le chef d'orchestre Emery est à court d'idées.

6 21

L'équipe du week-end : FC Barcelone

Il faut le dire : voir un grand d'Espagne au sommet de la Liga, ça fait tout de suite plus sérieux. Après deux journées achevées avec un leader original, une seule équipe est parvenue à enchaîner trois succès consécutifs pour ce début de saison 2015/2016 : le FC Barcelone. Déjà vainqueurs du championnat l'an passé, les Culés frappent à nouveau un grand coup afin de montrer que le patron sera bien difficile à aller concurrencer cette saison. Leur dernier fait d'arme ? Une victoire contre l'Atlético Madrid dans le bouillant Vicente-Calderón (1-2). Menés au score en début de seconde période par un but de l'inévitable Fernando Torres - El Niño comptabilise 10 buts en 13 matchs face au Barça -, les Catalans réagissent dans la foulée par un somptueux coup franc de Neymar (55e). Papa pour la seconde fois dans la semaine, Lionel Messi avait été gardé au frais par Luis Enrique pour la dernière demi-heure. Bien lui en a pris : La Pulga se retrouve à la conclusion d'un jeu en triangle entre lui, Luis Suárez et Jordi Alba (76e). Avant de se déplacer à Rome ce mercredi, le champion d'Europe en titre est venu, a vu et a vaincu.

Le Don Quichotte du week-end : Cristiano Ronaldo

Trop véloce, trop précis, trop puissant. Même face à l'immense Mickaël Ciani. En face, le pauvre Espanyol de Barcelone n'avait même pas le temps d'enclencher la seconde que déjà, le Real Madrid filait vers la ligne d'arrivée grâce à son numéro 7. En moins d'une demi-heure, le stade Cornellà El-Prat comprenait que la claque allait être violente : quatre buts encaissés, dont trois buts marqués par Cristiano, suivi d'une passe décisive pour Karim Benzema. Les dégâts collatéraux auront lieu en seconde période, avec deux nouveaux pions de la grande star madrilène pour boucler le set (0-6). Raillé pour son absence de but après deux journées, CR7 est, après ce quintuplé, meilleur buteur de la Liga et tout simplement meilleur buteur du Real en Liga (230 buts). Pour rappel, le Portugais a disputé près de 350 matchs de moins que Raúl en première division espagnole...

Vous avez raté Celta Vigo – Las Palmas et vous n'auriez pas dû

Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Ce matin, ce proverbe doit trotter dans la tête de tout l'effectif du Celta Vigo, victime d'un excès de confiance ce dimanche à Balaídos. Auréolés de l'étiquette de leader avant cette journée, les Galiciens pensent se simplifier la tâche lorsque, dès le quart d'heure de jeu, le gardien de Las Palmas Javi Varas est exclu pour une faute dans sa surface de réparation. Un penalty transformé par Orellana plus tard, Daniel Wass ajoute dans la foulée un second but pour les Celestes. Cependant, le promu canarien possède de la ressource pour rester dans le sillage de son adversaire, et profitant d'une erreur de relance, le renard argentin Sergio Araujo réduit le score (23e). Toujours aussi tranquille après la pause, le Celta reprend deux buts d'écart grâce au sang-froid de Nolito (49e). Mais voilà, à force de rester dans la partie, la persévérance de Las Palmas finit par payer : Araujo encore (61e) puis le défenseur David Simon (74e) permettent à leur équipe de revenir sur son île avec un point dans la besace. Six buts dans un match à rebondissement, les fans de suspense se sont fait plaisir.

La polémique de la machine à cafe con leche

Vermaelen est-il touché par le mauvais karma ? Au terme d'un match fort en intensité, le Barça a encore perdu son défenseur central pour une durée estimée entre 3 et 4 semaines. L'originaire de la région d'Anvers, touché cette fois-ci au mollet gauche, ne manquera pas pour le prochain match du Barça, puisque Gerard Piqué sera qualifié lors de la rencontre contre l'AS Rome. Mais sur le long terme, cette absence relancera à coup sûr les doutes sur la capacité du gaucher à tenir la cadence. Parce que s'il faut attendre à chaque fois un mois pour le voir jouer trois matchs, ça va faire cher au moment de compter le temps de travail effectif…

Le golazo du week-end : Steven N'Zonzi

Au bon souvenir de la Premier League.


L'analyse définitive

Décidément, il est bien difficile d'enchaîner après la meilleure saison de son histoire. Avec une Ligue Europa et un record de points en championnat, le FC Séville semble promis à jouer les outsiders dans le haut du tableau. Oui mais pour ça, il faut gagner des matchs. Et en trois rencontres de Liga, les Palanganas ont simplement connu une défaite et deux matchs nuls. Au final, le bilan sévillan affiche un visage pâle malgré sa peau rouge : une dix-huitième place synonyme de relégation en fin de saison, et toujours aucun but claqué par les gâchettes Fernando Llorente, Kevin Gameiro ou Ciro Immobile. Bien sûr, on imagine bien l'escouade d'Unai Emery revenir rapidement dans la course, mais il serait peut-être tant de tirer la sonnette d'alarme. Révolte dès ce mardi avec la réception du Borussia Mönchengladbach - dernier de BuLi - en C1 ?

Les déclas du week-end

« J'explique toujours la même chose aux nouveaux joueurs : quand nous sommes arrivés, Koke n'était pas titulaire. Quand Diego Costa est arrivé après tous ses prêts, il n'était pas titulaire. Quand Oblak est arrivé, il n'était pas titulaire. Quand Griezmann est arrivé, il n'était pas titulaire. » En clair, Diego Simeone explique à Luciano Vietto ou Jackson Martínez d'attendre un peu. Ou de forcer leur destin.

« On doit être capable de tuer la rencontre, et éviter à notre adversaire de croire qu'il peut revenir dans le match. » Insatisfait de la victoire des siens contre Grenade (1-3), Tomas Pina affiche l'ambition de Villarreal cette saison.

« Raúl García a laissé un club comme l'Atlético pour venir dans un autre grand club, c'est l'un des nôtres. Il lui faut simplement s'acclimater et connaître ses nouveaux camarades, mais aujourd'hui, nous avons vu ce dont il est capable. Nous espérons qu'il s'améliore encore plus. » Quand Ernesto Valverde parle après la victoire de Bilbao contre Getafe (3-1), il souligne la performance de sa nouvelle recrue, buteur pour l'occasion. Sans oublier d'éviter un quelconque relâchement.

Et sinon, qué pasa ?

C'était la première de Joaquín avec le Betis Séville. Pour son retour au Benito-Villamarin, l'enfant du pays s'est offert une première passe décisive, pour une courte victoire contre la Real Sociedad (1-0). Ou comment garder les supporters dans sa poche.


C'était aussi la première d'Aymen Abdennour avec le FC Valence. Une première copie propre, et une victoire à l'arrache en déplacement au Sporting Gijón (1-0).

Le Mundo Deportivo rend hommage à Messi pour la naissance de Mateo, son deuxième enfant. Et aussi un peu à Lorna.

Le chiffre inutile : 0

- Comme la note du match entre Málaga et Eibar (0-0). Merci les gars.

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Mundo Deportivo, ou le journal sportif qui remplit 1/3 de sa une avec des publicités douteuses...
Que plus personne ne cite ce torchon, please.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 2
La pub en bas à droite du Mundo Deportivo est mythique.

Le mec qui a composé cette une doit être un grand pervers.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Je suis plutôt surpris de voir Torres titulaire en pointe, à la place de Jackson ou Vietto, mais c'est vrai que Simeone a l'habitude d'intégrer ses recrues progressivement. Le cas Griezmann est un bon exemple et vu les échéances qui attendent les Colchoneros (C1, Liga, Copa del Rey), cette profondeur de banc n'est pas négligeable.
On m'empêchera pas de penser que les statistiques inhumaines des deux cyborgs sont quand même largement favorisées par les défenses apathiques de certaines équipes de Liga.

Suffit de voir les buts de Cricri le week end dernier : les mecs en face sont des plots.

Ça n'enlève rien à son mérite hein, mais ça mérite quand même d'être souligné.
Il aurait pu en marquer encore plus...Par contre c'est clair qu'avec ce score tu laisses un peu aller la concentration.
La défense (et le gardien) était quand même bien à la rue...
Par contre,meilleur marqueur du Real,avec 350 matches de moins que Raul!... ça va être dur de faire mieux.
Allez,une petite pensée pour tous ceux qui disent qu'il ne marque 'que' quand ça ne sert à rien,he he.

ps l'autre 'bouffon' qui dit que Pogba c'est mieux que Ronaldo et Messi...
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 3
Message posté par Alberaymond
On m'empêchera pas de penser que les statistiques inhumaines des deux cyborgs sont quand même largement favorisées par les défenses apathiques de certaines équipes de Liga.

Suffit de voir les buts de Cricri le week end dernier : les mecs en face sont des plots.

Ça n'enlève rien à son mérite hein, mais ça mérite quand même d'être souligné.


Franchement je vois pas bcp la finalité de pareille analyse surtout sur la base d'un match ?

Il a pas claqué de quintuplé face au promu Gijon. Messi n'en plantera pas 5 à Cornella mais il peut en mettre 3 à celle du Real et je dirais pas que Ramos et co sont des plots comme ces Espanyolistas qui avaient déjà préparé la table et mis la vaseline à coté...
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Alberaymond
On m'empêchera pas de penser que les statistiques inhumaines des deux cyborgs sont quand même largement favorisées par les défenses apathiques de certaines équipes de Liga.

Suffit de voir les buts de Cricri le week end dernier : les mecs en face sont des plots.

Ça n'enlève rien à son mérite hein, mais ça mérite quand même d'être souligné.


Les gars vous en avez pas marre de nous sortir ça dès que y en a un qui plante son triplé contre un club du ventre mou ? Les mecs ont prouvé en Champion's league contre les plus grands clubs d'Europe qu'ils étaient capable de planter. Dans chaque championnat, y a des équipes super faibles et ils en feraient autant contre Empoli, Aston Villa, Hanovre ou Bastia. Quand tu marques 14/15 buts chaque années en champion's league, je pense pas que ça soit du à la faiblesse des défenses de ton championnat.
Si l'acheteur publicitaire du Mundo Deportivo rencontrait le chargé de maquette de L'Equipe, y aurait de quoi déclencher un sursaut des ventes !
Message posté par pauloradiobemba


Les gars vous en avez pas marre de nous sortir ça dès que y en a un qui plante son triplé contre un club du ventre mou ? Les mecs ont prouvé en Champion's league contre les plus grands clubs d'Europe qu'ils étaient capable de planter. Dans chaque championnat, y a des équipes super faibles et ils en feraient autant contre Empoli, Aston Villa, Hanovre ou Bastia. Quand tu marques 14/15 buts chaque années en champion's league, je pense pas que ça soit du à la faiblesse des défenses de ton championnat.


Encore une fois, mon post n'a pas vocation à dévaloriser les qualités de CR7 ou celles de Messi. Ce sont deux grands joueurs qui marquent leur époque : pas de débat là-dessus.

Je dis simplement que planter 5 buts contre ce type de défense, ça aide quand même à soigner le ratio but/matchs et entretenir cette dynamique dingue en termes de statistiques.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Message posté par Alberaymond


Encore une fois, mon post n'a pas vocation à dévaloriser les qualités de CR7 ou celles de Messi. Ce sont deux grands joueurs qui marquent leur époque : pas de débat là-dessus.

Je dis simplement que planter 5 buts contre ce type de défense, ça aide quand même à soigner le ratio but/matchs et entretenir cette dynamique dingue en termes de statistiques.


ouais enfin ce qui me fait tiquer c'est "défenses apathiques de certaines équipes de Liga", chose que l'on nous ressort à chaque fois que l'un des deux en plante 3 contre une équipe de bas de tableau. Prend le niveau des équipes de bas de tableau de chaque championnats et c'est la même face à des joueurs de ce niveau.
Frenchies Niveau : CFA
Quand le Barca et le Real dominent l'atletico (disons au moins 4 pts de pris)
ce championnat repose donc sur les 2 clasico ... déjà hate d'y être :p
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
Message posté par Alberaymond
On m'empêchera pas de penser que les statistiques inhumaines des deux cyborgs sont quand même largement favorisées par les défenses apathiques de certaines équipes de Liga.

Suffit de voir les buts de Cricri le week end dernier : les mecs en face sont des plots.

Ça n'enlève rien à son mérite hein, mais ça mérite quand même d'être souligné.


Et en LDC tu l'expliques comment?
Message posté par pierre ménès 2.0


Et en LDC tu l'expliques comment?


Cf 3 posts ci-dessus.
Concernant Cristiano et Messi, la réflexion sur le fait que les défenses dites de " plots " aident, on se l'est tous fait.. Moi je veux bien.

Maintenant, regardons suarez par exemple, qui avait claqué plus de 30 pions sans peno avec une équipe qui jouait pour lui en BPL, pkoi en liga ses stats n'explosent t'elles pas plus ( c'est un prématuré mais il est pas sur une cadence digne de Messi ou cr ) ?
Oui l'équipe ne joue pas pour lui c'est sur mais le barca c'est une équipe qui TCC dépassent les 110-120 buts saisons bien plus que pouvais faire Liverpool pourtant son ratio n'a pas fais un bon ..
Neymar qui éclate les records de précocité en sélection, un futur BO soit disant, ses stats en liga sont elles similaire aux 2 autres ? Nan..
Tout les grands buteurs qui ont évolué en liga ( Ronaldo, Romario , RVN etc ) ont ils particulièrement explosé leurs ratios en liga ? Non .. Pas spécialement du moins pas avec des chiffres similaires a ceux des deux ovnis..
Au PSV ou a l'inter ( l'avant et l'après ) Ronaldo avait un ratio similaire avec celui du barca.
RVN MU réal sans vérifier de mémoire y a pas d'explosion non plus.
Pourquoi cette histoire de plot s'applique particulièrement au deux ?
Pour moi c'est infondé .. Oui on peut s'appuyer parfois sur des situations ou les défenseurs lâchent prise comme avec cr contre l'espanyol mais ça s'applique aussi aux autres buteurs ..
Permet moi donc de dire que le génie inée pour l'un et la volonté de l'autre sont au dessus de ce qu'on a pu voir jusque maintenant dans le football..
Celui qui croit encore que la liga est une passoire se voile la face .. La moyenne de buts match c'est quoi comparé a la bundesliga ou a la BPL ?!..

Enfin bon pour conclure, l'argument pierre menes qui dit qu'en Espagne a part barca réal, le reste c'est de la merde etc faut arrêter un moment ! C'est mecs la sont au dessus dans les chiffes Parcequ'ils sont au dessus niveau talent.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Feijoada
par contre de dire que l'un a un génie inné et que l'autre est un gros travailleur (limite besogneux) c'est quand même une grosse connerie (no offense).

1)battre le record de but de Raul avec 350 matchs de moins je vois pas ce que c'est à part du génie.

2)messi bosse comme un gros porc même s'il ne fait pas 3000 abdos par jour

Faudrait quand même arrêter avec ces idées préconçues à deux balle.


Si tu veux, ça sous entend que l'un a été précoce (4BO a 24 ans salut) et y est donc arrivé avant d'avoir eu vraiment le "temps de progresser" (en tant que pro tout ça) ... hors c'est la plus belle définition qu'on peut donner au talent (qui ne dépend pas du travail).

tandis que l'autre a attendu 29 ans pour toucher son second ... qui a donc l'air d'avoir d'avantage été la conséquence de sa dizaine d'année d'efforts (de progression) avant quoi ...


Mais évidemment les 2 n'ont jamais arrêtés de bosser et les 2 ont un talent exceptionnel qui a enterré les standards de buteurs (à l'échelle des clubs du moins).
J'ai dis " volonté " j'ai pas fait d'allusion au fait d'être besogneux .. Bien sur que cr a un talent fou mais ce qui me marque le plus chez lui c'est sa volonté contre vents et marées de toujours vouloir marquer encore et toujours peu importe l'adversaire
"mais il serait peut etre TANT"

ppfffff, c est de pire en pire
Bonjour, Témoignage de prêt sérieux et fiable

(E-mail: poli_laurent@hotmail.com)

Je viens par ce présent témoignage vous certifiez que
c'est grâce Mr POLI LAURENT que j'ai puis réaliser
mon projet de restauration. Je vous notifie que c'est lui
qui m'avait octroyé un prêt de 25000€ pour la mise en
place de ma restaurant . Je vous propose de le contacter
par son adresse mail pour plus d'informations en ce qui
concerne ses conditions d'octroi de crédit très simple,
rapide et fiable. Voici son adresse
(E-mail: poli_laurent@hotmail.com)
Passer ce message à vos proches et amis qui sont dans le

besoin bonne
chance a vous.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 21