Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 33ème journée

Cristiano Ronaldo plane sur Madrid

Grâce à trois buts et une passe décisive de Cristiano Ronaldo, le Real Madrid a repris ses 4 points d’avance sur le Barca en écrasant l’Atletico lors du derby madrilène (4-1). En s’imposant sur le même score face au Rayo Vallecano, Valence récupère provisoirement sa 3e place.

Modififié
L’Atletico Madrid avait trois bonnes raisons de se payer son encombrant voisin. Offrir un derby à ses supporters, d’abord. Ça n’arrive pas si souvent. Emmerder sacrément le Real dans sa course au titre, ensuite. Ça fait toujours plaisir. Et prendre des points pour se rapprocher d’Osasuna, 6e, sa cible. Les Colchoneros se sont plutôt bien défendus, avec leurs moyens, mais ont fini par subir la loi de Cristiano Ronaldo. Un coup-franc, un pénalty, un missile. Un triplé qui donne un sacré bol d’air aux Merengues, et qui lui permet de récupérer la tête du classement des buteurs.

Pour faire les choses vraiment bien, le Portugais a aussi offert le 4e but des siens à Callejon, celui qui marque à chaque fois qu’il entre (4-1). Pour attaquer ce bouillant derby, Mourinho décidait de replacer Benzema dans l’axe, Di Maria prenant le couloir droit, et de titulariser Kaka plutôt qu’Özil en 10. Le Real a été supérieur à son rival mais a mis du temps à le concrétiser, puisque Falcao a répondu à CR7 au retour des vestiaires, rendant fou le Vicente Calderon. Le Colombien n’a pas fait un grand match mais a encore été le Colchonero le plus dangereux, avec un bon Diego en soutien. Avant d’affronter le Barça et deux fois le Bayern dans les deux prochaines semaines, la bande à Mourinho a repris le peu de confiance qu’elle avait perdu.

Feghouli et Jonas guident Valence

Derrière, ça bataillait dur pour les 3 et 4e places du championnat entre les deux clubs de Valence. A Mestalla, le FC Valence a confirmé son regain de forme, profitant de la soirée pour récupérer sa troisième place à Malaga (qui se déplacera demain à… Valence, pour y affronter Villarreal), après avoir battu tranquillement le Rayo Vallecano (4-1). Soldado était absent et Aduriz sur le banc, du coup c’est Jonas qui s’est chargé de scorer, deux fois, grâce à un Feghouli qui a définitivement franchi un cap dans sa carrière. Régulier au plus haut niveau, plus efficace, plus malin, l’ancien Grenoblois s’est fait une belle place dans l’effectif ché. Jordi Alba, en pleine bourre, et Pablo Hernandez, fautif sur le but du Rayo, sont les autres buteurs valencians. A noter le retour de blessure de Sergio Canales après plus de cinq mois d’absence, entré pour les dix dernières minutes. Le duel avec Malaga s’annonce excitant, avec un beau rendez-vous entre les deux à la Rosaleda à la fin du mois d’avril.

Clemente sauve sa tête


Plus au Nord, Levante a perdu du terrain en s’inclinant chez la lanterne rouge, le Sporting Gijon (3-2), dans un match renversant. Les Granotes ont mené deux fois au score, grâce à leurs buteurs habituels, Koné et Valdo, mais ont craqué dans le dernier quart d’heure sur deux belles frappes de Lora et Sangoy. Une victoire inespérée qui a mis le feu au Molinon, qui réclamait déjà la tête de Clemente. Pour Gijon, la distance avec le premier non-relégable est encore longue (4 points de retard sur Villarreal avec un match en plus). Le maintien, Grenade croyait l’assurer en menant 2-0 face à Bilbao à dix minutes du terme alors que les Andalous évoluaient à 10 depuis la fin de la première mi-temps, mais Llorente et Susaeta ont tout fait foirer (2-2). Le numéro 9 devait bien ça aux siens, puisqu’il avait raté le pénalty qui faisait suite à l’expulsion. Grenade a encore un peu de marge (8 points avec un match en plus), mais aura la pression dimanche sur la pelouse du revenant Saragosse.

Résultats et Classement

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25