En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages Coupe du monde 2014
  3. // Portugal/Suède (1-0)

Cristiano Ronaldo donne un peu d'air au Portugal

Grâce à un but de sa star inscrit à huit minutes du terme, le Portugal s'est imposé 1-0 face à une vaillante équipe suédoise. Dominée au niveau des occasions en première période, la sélection portugaise s'est ressaisie en seconde, et a fini par s'imposer. Mais tout reste ouvert en vue du match retour.

Modififié
Portugal - Suède 1-0
But : Cristiano Ronaldo 82'


Cristiano Ronaldo, évidemment. Il a fallu un coup de casque de la star madrilène pour sortir le Portugal du bourbier suédois. Un CR7 à bloc, qui aurait même pu doubler la mise à quelques secondes du coup de sifflet final, mais qui a trouvé la barre transversale sur un autre puissant coup de tête. Finalement, les Portugais s'imposent 1-0, et prennent une petite option sur la qualification. Mais une petite, seulement. Car la Suède va évidemment tout donner lors du match retour, mardi soir. Les Suédois, s'ils avaient fait preuve de plus de réalisme en première période, auraient même pu repartir du Portugal avec un score bien plus favorable. Car, oui : les meilleures occasions, lors des 45 premières minutes, ont été pour eux. Mais en seconde, le Portugal a passé la vitesse supérieure et, emmenée par un Cristiano Ronaldo qui ne pouvait pas passer à côté d'un tel évènement, est monté en puissance. Et c'est finalement CR7 qui a transcendé les siens vers la victoire. Mais Zlatan, muet ce soir, est loin d'avoir dit son dernier mot.

Rui Patrício sauve les meubles

Trop d'émotion, peut-être. Trop de stress, peut-être. Trop de pression, peut-être. Le fait est que l'entame de match est pratiquement surréaliste. Alors que l'on attendait une furie portugaise, c'est la Suède qui vient dicter sa loi. La Selecção est pratiquement éteinte, même si la toute première occasion, au bout de cinq minutes de jeu, est à mettre à l'actif de João Moutinho. Une occasion à laquelle répond immédiatement Elmander, qui devance Pepe, mais ne surprend pas Rui Patrício. Cette opportunité glace les ardeurs portugaises. Bien regroupés, concentrés, les Suédois sont patrons de la rencontre, tandis que les potes de CR7 tentent tant bien que mal de faire le jeu. Mais au fil des minutes, on se rend bien compte que toutes les meilleures opportunités sont scandinaves. La plus grosse intervient à la 20e minute, lorsque Rui Patrício réalise une énorme parade face à Larsson. Puis c'est un coup franc de Kim Källström qui fait trembler le public lusitanien. Bref : le Portugal n'y est pas, et le public s'inquiète. D'autant que sans Rui Patrício, les Suédois seraient allés au repos avec un but d'avance.

La tête de Cristiano

Pas question de repartir sur les mêmes bases en seconde période. Le Portugal affiche immédiatement un tout autre visage, et cela se ressent dans le jeu. Dès les premiers instants, Bruno Alves, Hélder Postiga et Pepe se gênent devant Isaksson, mais aucun des trois ne parvient à pousser le ballon au fond des filets. Et Lustig peut dégager sur sa ligne. La physionomie de la rencontre change complètement. Les Suédois sont désormais acculés dans leur moitié de terrain, et le Portugal tente par tous les moyens de se rendre dangereux. La pression monte, et le stade da Luz se met à pousser, sentant que son équipe peut faire la différence. Nani monte en puissance, Cristiano Ronaldo s'agite (un peu trop, il prend un jaune à l'entame du dernier quart d'heure).

Mais le chrono tourne et on se dit que les Portugais ne vont pas y arriver, que la Suède, avec un très bon Isaksson, va repartir avec son 0-0. Erreur ! À huit minutes du terme, Cristiano Ronaldo fait chavirer tout un peuple. Sur un centre de Veloso, l'attaquant du Real Madrid claque une énorme tête plongeante et trompe le portier suédois. 1-0. Enfin. Dans la foulée, CR7, en feu, reprend encore de la tête un centre de Hugo Almeida. Mais cette fois-ci, la barre sauve les Scandinaves. Une dernière occasion pour Nani, et l'arbitre siffle la fin. Le Portugal s'impose au finish, avec peut-être le regret de ne pas en avoir planté un second en toute fin rencontre. Un moindre mal. Zlatan et les siens donnent rendez-vous à la bande de Cristiano mardi soir. Ce sera l'enfer. Dans un froid glacial, certes, mais l'enfer quand même.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17