1. //
  2. // 21e journée
  3. // Real Madrid/Getafe (4-0)

Cristiano Ronaldo avait de l'appétit

À un horaire de midi inhabituel, le Real Madrid n'aura pas eu besoin de plus de quinze minutes pour éclater son petit frère de Getafe. Une victoire tout en facilité qui rassure alors que se profile un Clásico chaud bouillant ce mercredi.

Modififié
1 14
Real Madrid – Getafe : 4-0
Buts : Valera (csc, 54e) et Ronaldo (61e, 65e, 72e) pour le Real.

José Mourinho a 50 ans. Pour fêter, ou pas, l'anniversaire de leur entraîneur, les Merengues n'ont pas fait de détail face à leur petit voisin de Getafe. En l'espace d'un quart d'heure en deuxième mi-temps, ils sont venus à bout de faiblards banlieusards. Les accélérations de Cristiano Ronaldo, auteur d'un triplé, et la vista du chef d'orchestre Özil auront eu raison de la semi-résistance adverse qui n'aura pas fait le poids. Bref, à trois jours du premier Clásico de l'année, le Real Madrid s'assure trois points faciles et une préparation idéale. Avec un effectif qui a pu tourner, aucune nouvelle blessure ou suspension à déplorer, Florentino Pérez devrait s'assurer un début de semaine sans histoire. Et c'est déjà énorme en ces temps de crise.

Un réveil difficile

José Mourinho a déjà la tête à mercredi. Avant de recevoir le Barça, le Special One décide de faire tourner. Exit Benzema, Xabi, Alonso et Khedira, c'est avec un milieu Modrić-Essien que le Real Madrid défie son petit frère Getafe. Sans ses Africains, et Lafita blessé, le club de la banlieue sud de la capitale fait mieux que résister. Malgré un coup franc de Cristiano Ronaldo et une frappe contrée de Di María, le Santiago Bernabéu n'a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les trois petites pointes de Getafe donnent du fil à retordre à une arrière-garde qui oscille entre lenteur (Carvalho-Albiol) et suffisance (Sergio Ramos). Comme à l'accoutumée, les seuls Cristiano Ronaldo et Özil tentent bien de rythmer le jeu, les approximations ou les parades de Moyá font frein. Le Real, sans idée, tente tant bien que mal de pousser, mais rien n'y fait. Les jambes sont lourdes, les cerveaux en stand-by : bref, l'horaire dominical (merci les droits télévisuels du marché asiatique) n'est pas du goût merengue.

Özil-Ronaldo, la dépendance merengue

La digestion du petit déjeuner actée, le Real se sort enfin les doigts. Sans vraiment accélérer, les ouailles de José s'en remettent aux frappes de loin. Et à une boulette du portier Moyá. Auteur d'une superbe parade sur Coentrão, le gardien de Getafe se troue complètement sur le corner qui suit. Après un coup de billard entre Sergio Ramos et Valera, la Casa Blanca prend les devants. Commence alors le show lusitano-teuton : lancé dans la profondeur par son meneur Némo, Cristiano fusille Moyá. Quatre petites minutes plus tard, le même Özil à la mène décale Di María qui ajuste un centre sur la tête de CR7. Ficelle, 3-0, le match est plié en moins d'un quart d'heure. Une petite frayeur sauvée sur sa ligne par le capitaine d'un midi, Sergio Ramos, mise à part, le Real poursuit sa domination. À quelques jours du premier Clásico annuel, José fait alors tourner son effectif. Özil, puis Ronaldo ont le droit à leur ovation dominicale. Un Portugais qui prendra même le temps de planter son hat-trick sur penalty avant sa sortie, et de porter son total à 21 buts en Liga. La fin de match s'apparente à un décrassage et à une répétition des gammes pour un Real qui n'aura pas à eu forcer son talent face à un petit frère bien trop faible. Il en sera tout autrement mercredi soir face au Barça.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"le capitaine d’un midi, Sergio Ramos"
José.M devrait le garder en capitaine sans Casillas, nan ? A moins qu'il préfère mettre X.Alonso.
Mou-rinho Niveau : CFA
" lancé dans la profondeur par son meneur Némo " D'habitude j'aime pas trop les blagues sur les yeux d'Özil mais la ;)

Sinon Moya superbe double parade avant le premier but.
kavolontedud Niveau : District
un némo dans sa flotte, un cr7 dans ses bottes le réal s'en est bien sorti.
ElBuitre07 Niveau : DHR
@hug38 Sergio Ramos est le second capitaine après Casillas. Ensuite c'est Marcelo en 3ème, et après Ronaldo,Higuain ou X.Alonso...
Message posté par hug38
"le capitaine d’un midi, Sergio Ramos"
José.M devrait le garder en capitaine sans Casillas, nan ? A moins qu'il préfère mettre X.Alonso.


T'as vu le tollé que ça a fait Casillas sur le banc? Alors Casillas, capitan de la Roja pas capitaine du RM, impensable. Pourtant Mourinho, qui voulait un joueur de champ comme capitaine, a bien essayé, mais a essuyé les refus de sa hiérarchie et de la aficion. Autre chose, il semble qu'au RM, c'est par ordre d'ancienneté que la capitannat est attribué. Chez les titulaires, ça fait donc Casillas - Ramos - Marcelo - CR il me semble. Autant dire que Ramos est capitaine durant 2 à 36 mois encore.
3 mois, bien entendu, pas 36. Répondu dans le même temps qu'ElBuitre07, ça se recoupe...
El buitre, au real, comme dans la plupart des clubs espagnols, le brassard revient normalement à celui qui est depuis le plus longtemps dans l'équipe première.
Donc, 1 Casillas (cantera et équipe A depuis 1999), 2 Ramos (2005), 3 Marcelo (2006), 4 Higuain (2006).
Selon cette logique, si les 4 venaient à manquer, le suivant serait Pepe (2007).
En équipe nationale, le brassard revient au joueur le plus capé.
Petite précision, Ozil a vu son 5e jaune et sera suspendu face à Granada.
Mais effectivement pas de changements concernant les absents face au Barca.
Note : -2
Vu que je ne viens de me réveiller, j'aurai aimé savoir quel était le gardien du Real.. Adan ou le néo arrivant Diego Lopez? et s'il a bien joué ou non ?!

Ca fait plaisir pour CR7... en +, il marque un péno apparemment.. ca faisait lgtps qu'il en avait pas tiré (tout comme Messi je crois) !
ElBuitre07 Niveau : DHR
fredliga tu as raison la logique voudrait que Pepe soit 5ème mais je ne sais pas pourquoi même quand il était sur la pelouse et que ceux d'avant n'étaient pas présent JM a toujours préféré mettre Ronaldo capi. Et je pense que Ronaldo va même être 3ème car le brassard a un effet positif sur lui et ça le rend limite meilleur, c'est un leader naturel..
Si mes souvenirs sont bons, ElBuitre, CR a été capitaine pour la première fois début janvier alors que tous les noms cités par FredLiga étaient absents pour blessure ou sur décision de l'entraîneur. Tiens, la fois où Adan a été expulsé, CR a voulu rendre le brassard à Casillas en plein match, chose que ce dernier a refusé. Ca devait être la première fois ou la seconde que CR était capitaine. Je crois que FredLiga a raison sur toute la ligne. Par contre, c'est vrai que j'ai pas souvenir d'avoir vu Pepe capitaine, déjà. Mais en même temps, sur ces 3 dernières années, c'est la première fois que je vois une telle hécatombe dans le vestiaire du RM (cf ce mois de janvier)!
El buitre, non regarde. CR7 n'a été qu'une seule fois Capitaine, contre la Real Sociedad, mais ni Casillas, ni Ramos, ni Marcelo, ni Higuain, ni Pepe, ni Kaka (arrivé 10 jours avant) n'étaient là.
Je te mets le lien de la retransmition de marca. Le commentaire à 17h00, juste avant le début du match est delui qui t'explique tout :
www.marca.com/eventos/marcador/futbol/2 … vimos.html
DrAwkward Niveau : CFA2
Sur le but de Ramos, je vois quand même une charge de Carvalho avec le bras sur le gardien de Getafe. Non pas que ce soit grave parce que le Real mérite largement sa victoire quoi qu'il arrive mais c'est étrange que ça n'apparaisse pas DU TOUT dans le résumé du match.
ElBuitre07 Niveau : DHR
Ouai vous avez raison, en fait je repensais à un match amical pendant l'été l'an passé où Ronaldo avait été capitaine contre le Koweit où Pepe n'avait en fait pas joué, au temps pour moi..
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bordeaux, en mode bricolage
1 14