En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Barrages CDM 2014
  3. // Suède/Portugal (2-3)

Cristiano envoie le Portugal au Brésil

Cristiano Ronaldo avait trop envie de passer l'été 2014 au Brésil. Déjà buteur à l'aller, CR7 a signé un triplé qui qualifie son pays pour sa quatrième Coupe du monde consécutive. Zlatan s'est réveillé, mais trop tard.

Modififié

Suède - Portugal
(2-3)
Ibrahimović (67'), Ibrahimović (71') pour Suède , C. Ronaldo (50'), C. Ronaldo (76'), C. Ronaldo (78') pour Portugal.


Plus de 513 ans après Pedro Alvarès Cabral, le Portugal va de nouveau poser les pieds au Brésil. Pas vraiment en conquérant, mais avec à sa tête un capitaine qui a maintenu le navire à flot au plus fort de la tempête. Et pourtant, le naufrage n'a pas été loin à 2-1 pour la Suède à vingt minutes de la fin de ce barrage retour. Mais Zlatan peut toujours sortir de sa torpeur pour ramener son équipe à la vie en moins de cinq minutes, le natif de Funchal est fait d'un autre métal. Quand ses partenaires baissent la tête, sont gagnés par la panique, lui ne perd jamais le cap et torpille les espoirs suédois en l'espace de deux minutes et deux accélérations. Cristiano 3 – Zlatan 2. Réducteur peut-être, mais derrière les grands matchs, il y a des grands hommes. Et ce soir il y en avait deux, mais l'un était encore plus grand que l'autre.

Cristiano pied gauche

Comme au match aller, la première mi-temps vaut plus pour son intensité que sa qualité. Les Portugais ont la maîtrise, les Suédois l'envie et Almeida (préféré à Postiga) rate une offrande de Ronaldo. Le Madrilène se démultiplie, mais sans réussite pour l'instant. Zlatan, lui, doit se coltiner le duo de Golgoths Pepe-Alves. Et même pour le Z, ce n'est pas vraiment une sinécure. Au retour des vestiaires, Elmander et ses partenaires partent à l'abordage des buts de Rui Patrício. Le Portugal opère dans sa position préférée : en contre. Moutinho a vu avant tout le monde Ronaldo partir dans le dos de la défense, la finition est assurée pied gauche (50e). Le Portugal se voit déjà au Brésil.

Zlatan dans le rétro

Il s'y voit trop et oublie de regarder dans son rétro le retour de Zlatan. Le Parisien monte sur Alves pour reprendre victorieusement un corner. Quatre minutes plus tard, il catapulte un coup franc entre les jambes de Rui Patrício. Stockholm s'embrase, mais pas longtemps. Hugo Almeida se découvre des talents de passeur et Ronaldo ajuste Isaksson dans un angle fermé (77e). Toujours du pied gauche. Son très bon mauvais pied. CR7 n'attend même pas deux minutes pour achever son rival et signer un triplé. À quoi reconnaît-on les très grands ? À une soirée comme celle-ci sans doute.

Par Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure L2 : Les résultats de la 22e journée
il y a 6 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17