1. // Liga- 37ème journée

Cristiano dans l'Histoire

En inscrivant un doublé sur la pelouse de Villarreal, le Portugais a égalé le record de Zarra et Sanchez avec 38 buts inscrits en une saison en Liga. Le Barça a fait tourner et Valence est troisième.

Modififié
0 49
Villarreal 1–3 Real Madrid

L'affiche de la soirée n'avait en réalité qu'un seul enjeu : savoir si Villarreal pouvait ou non arracher la troisième place à Valence. Pour cela il fallait que le Sous-Marin jaune réalise un sans-faute lors des deux dernières journées, en croisant les doigts pour que les hommes d'Unai Emery se prennent deux volées. Bref, improbable. En face, les Madrilènes assurés de finir deuxièmes pouvait jouer l'esprit relâché et essayer d'aider Cristiano Ronaldo à battre le record de buts inscrits en une saison de Liga, jusqu'alors détenu par Telmo Zarra et Hugo Sanchez. Avec 36 buts au compteur, le Portugais n'était au coup d'envoi qu'à deux unités de ce record. Autant dire qu'il fallait s'attendre à ce qu'il mitraille dans tous les sens. Et dès la première mi-temps CR7 a scoré sur un magnifique coup-franc, succédant au but de son pote Marcelo. Dans un match plutôt enlevé et équilibré, Villarreal a réduit le score par Cani en début de seconde période. Et comme Cristiano vient d'une autre planète, il a marqué un autre coup-franc splendide en toute fin de rencontre, rentrant ainsi dans l'histoire du football espagnol. Son melon va pouvoir encore grossir tranquillement...

FC Barcelone 0–0 Deportivo La Corogne

Si pour les champions d'Espagne, la principale interrogation de la soirée était de savoir quelle équipe Pep Guardiola allait aligner pour cette rencontre sans enjeu, en revanche pour La Corogne ce déplacement en terre catalane était capital pour l'opération sauvetage du club. Après avoir failli bousiller un avion et fait un karaoké avec Shakira, les Blaugranas devaient quand même remettre le bleu de chauffe et justifier leur titre, sans pour autant risquer la blessure en vue de la finale de la Champion's League. Exercice périlleux. Guardiola avait donc décidé d'aligner son équipe bis, avec une attaque composée de Bojan, Jeffren et Afellay. Pas assez pour inquiéter une valeureuse équipe de La Corogne, emmenée par son vétéran Valerón. Mais l'important était ailleurs ce soir pour le Barça.

Valence 0–0 Levante

Tâche a priori aisée pour Valence dans le derby face à Levante. Un point leur suffisait pour s'assurer la troisième place de la Liga, presque un trophée en soi lorsque l'on sait que le Barça et le Real Madrid sont intouchables dans ce championnat. Au coup d'envoi, Levante aurait aussi signé pour le point du nul. Et malgré une première période plutôt tendue après l'expulsion de Xisco Nadal, les deux équipes sont reparties toutes les deux avec un point et le sourire aux lèvres. C'est la fête à Valence ce soir.

Athletic Bilbao 1–1 Malaga

À bien regarder le classement avant le coup d'envoi, ce match aurait pu sentir la magouille à plein nez. Pour les deux équipes, un point suffisait pour atteindre leurs objectifs (l'Europe League pour les Basques et le maintien pour Malaga, ndlr). Pourtant Malaga ne vient pas la fleur au fusil et ouvre même le score par Recio juste avant la pause. Bilbao finira par égaliser lors d'une action invraisemblable où David López manque un penalty mais dans la continuité un autre penalty est sifflé, et cette fois-ci le milieu de terrain basque le transforme. Bilbao jouera l'Europa League et Malaga est sauvé.

FC Séville 3–1 Real Sociedad

Avec trois points d'avance sur l'Espanyol Barcelone et avant de recevoir les Catalans pour la dernière journée de Liga, le FC Séville avait l'occasion de garder un matelas confortable en recevant une Real Sociedad quasiment sauvée. Et les Andalous pourront une fois de plus dire merci à Frédéric Kanouté, auteur d'un doublé pour ses très probables adieux à son public. Pour la Real Sociedad, la fête du maintien attendra encore un peu.

Atlético Madrid 2–1 Hercules Alicante

Même face à une équipe d'Alicante déjà reléguée, avec l'Atlético Madrid, on ne peut jurer de rien. Alors à quel Atlético allait-on avoir droit ce soir ? Celui qui peut se montrer redoutable, surtout lorsqu'Agüero est dans le coup. Ou bien celui capable de monter un visage digne d'une équipe de bas de tableau. Premier élément de réponse, l'absence de Forlán, éjecté du groupe par Quique Sánchez Flores. Une décision qui s'est finalement avérée payante, puisque les Madrilènes se sont imposés 2-1, grâce à un bon De Gea. David Trezeguet a sans doute marqué son dernier but en Liga.

Real Saragosse 1–0 Espanyol Barcelone

Si Saragosse ne veut pas retourner faire un tour en Liga Adelante, il fallait non seulement gagner mais aussi espérer la défaite de Getafe et La Corogne pour sortir de la zone rouge. L'Espanyol devait lui aussi l'emporter pour espérer une finale face au FC Séville la semaine prochaine pour une place en Europa League. Mais les Catalans se sont inclinés sur un but de Ponzio et ont relancé Saragosse (où Sinama-Pongolle est entré) dans la course au maintien.

Sporting Gijón 2–1 Racing Santander

Si Gijón a sans doute réalisé l'exploit de l'année en mettant fin à la série d'invincibilité de José Mourinho à Bernabéu, le maintien passait ce soir par une victoire face à un Racing Santander sauvé et qui revient en grande forme, notamment grâce à Giovanni Dos Santos. Et Gijon a encore montré ce soir qu'il en avait dans le pantalon en s'imposant 2-1 après avoir été mené. C'est ce qu'on appelle un maintien mérité.

Almeria 3–1 Real Majorque

Si Almeria était déjà relégué depuis un moment et n'avait plus rien à jouer, en revanche le sauvetage n'était pas mathématiquement acquis pour les Majorquins, même s'il fallait une apocalypse pour que cela ne se produise pas. Pourtant, c'est Almeria qui s'est imposé, grâce notamment à un début de match du feu de Dieu (3-0 à la 31ème minute). Majorque va devoir serrer les fesses.

Getafe 2–0 Osasuna

Match crucial en bas de tableau entre Getafe premier non-relégable avant cette journée et Osasuna pour qui un match nul était quasiment synonyme de maintien. Et Getafe est sorti de la zone rouge ce soir grâce à sa victoire 2-0, obtenue au courage et aux cojones.

Par Alexandre Alain

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je pense qu'il aurait préféré remporter la liga et jouer la finale de la C1 contre son ancien club...et c'est bizarre cette manie de glorifier un seul mec alors que le foot reste un sport collectif, tout ce que Ronaldo ne représentera jamais car il joue 90 % du temps pour sa pomme gominée.
"Très largement au dessus du nabot cette année"

Mais oui...
Le nabot c'est juste 31 buts en championnat, le record du nombre de buts toute compétition en une saison confondue au Barca, un championnat et une finale de champion's. Certes Cristiano est excellent, mais modère tes propos à propos du meilleur joueur du monde.
Le but au foot c'est de gagner. Pas de marquer des buts. En l'occurence, à part toi, je pense que les vrai supporters madrilènes aurait préféré une liga et une finale de c1 qu'un trophée de pichichi et un record inutile. Mais chacun sa vision des choses.

ps : Messi est toujours meilleur buteur toutes compétitions confondues.
Messi en a pas mis tellement que ca en coupe. Reste qu'en Liga, ca se joue à 7 buts d'écarts et Messi en met moins sur Penalty que Ronaldo. Entre Ronaldo et Villa ok il y a un fossé mais Ronaldo et Messi...

Sinon je te rappel que Messi son doublé à Bernabeu, avec ou sans Pepe, c'est la même chose, ou alors Pepe purgerais une peine de prison ferme. Puis Messi a 11 contre 11, c'est aussi la manita en début de saison avec ses deux passes décisives il me semble.
si je ne me trompe pas, il me semble qu'à l'heure actuelle il ont le même nombre de goals toutes compétitions... mais ronaldo doit être devant si l'on tient compte du nombres de matchs joués...
C'est quand même bien que le mouvement transsexuel se soit trouvé un porte drapeau aussi médiatique que ronaldo.
Oh les rageurs barçelonais qui viennent chier sur Ronaldo, calmez vous les gars, c'est juste un Monstre qui va rentrer dans l'histoire, que ca vous plaise ou non !
@pas51 ouais... pas convaincu. je me demande ce qu'il donnerai dans une équipe qui fonctionne.
OK. CR94 sera pichichi mais Messi c'est le meilleur buteur de l'Histoire sur une saison.
On a pas les meme valeurs.

Si on enleve les pénos et autres CF, elle est à moins de 30 Cristiana.

Un joueur qui simule ne sera jamais un grand joueur, c'est la base.
sur la saison ils sont a égalité aec des matchs en moins pour ronaldo et bien évidemment, une équipe moin performante
Le 5-0, qu'il mette un but ou pas, les passes décisives sont la preuve de son importance dans le jeu Barcelonais qui a totalement dominé celui du Real. Puis t'es le premier à jouer de la supériorité d'un joueur en se basant juste sur ses stats, pourtant lorsqu'on les décortique objectivement, on peut se rendre compte que ton Ronaldo n'est pas "largement supérieur" à Messi, pour la simple et bonne raison qu'il est facile d'augmenter ses stats en ayant plus de penalty durant la saison régulière. Ton jugement est donc purement malhonnête, tes buts comptent, mais n'aboutissent qu'à des stats, pas une supériorité concrète et objective.

Puis Madame Soleil, quand elle voit un nain reprendre un centre au premier poteau et faire un raid solitaire lancé, elle a bien raison de penser que Pepe n'aurait fait que de la figuration dans ce genre d'actions. Qui ne le croit pas ? D'ailleurs c'est de la faute de Messi si cet abruti de Pepe se fait expulser, si Mourinho s'est trompé pour une fois ?

Pour finir, Sergio n'est pas mon "ami", on va pas jouer à ca, sinon je vais traiter de dingue parce que Pepe s'amuse à frapper des joueurs au sol. Je ne suis pas Sergio Busquets, tu n'es pas Pepe, end of.

Ps : Evite tout de de même de parler de mauvaise foi vu la haine que tu portes à Messi. Dès mon premier post je dis que Ronaldo est excellent, le jour ou je pourrais lire ca dans tes posts concernant Messi...
Je pense qu'il va falloir franchement arrêter de tenter de communiquer avec le pseudo Ronaldo. D'ailleurs les modos de so.foot commencent à censurer ses messages, ce qui est bon signe pour l'image du site.
Bref sinon bravo à Ronaldo, superbe joueur mais le foot c'est effectivement un sport collectif. Le jour où il comprendra ça ses adversaires seront dans la merde.
Bravo à Ronaldo pour ce record! Qui prouve quel joueur d'exception il est.

Et bravo au Real pour sa saison!

Sans le Barça, il serait champion et en finale de la Champions.

(Et sans le Real, le Barça ne serait pas ce qu'il est).

Real/Barça, mès qu'une rivalité! Un moteur!
Messi 52buts
Ronaldo 51buts

Donc oui, Messi est toujours devant.

Sinon, @Sylar23, j'aime pas ronaldo, mais faut reconnaitre que c'est quand même un vrai pro, il s'entraine dur, et est souvent celui qui travaille le plus dans son équipe (cf. le match façe au barca ou il pète un cable parce qu'il est tout seul à presser). Après, ce que j'aime moins, c'est que c'est un joueur pour qui l'équipe doit jouer. Cette année, il a souvent été à la finition de but tout fait, ou il n'avait plus qu'à la pousser dedans. Sans compter pas mal de pénalty qu'il s'empresse de vouloir tirer, sans laisser sa chance à ses coéquipiers (Messi n'a pas tirer tous les pénaltys du barça par comparaisons). Après marquer autant de but, que cela soit Messi et Ronaldo, c'est impressionnant, mais CR7 a mis 10 buts sur les 3 derniers match qui n'ont aucun interet. Surtout que tout le monde compare Messi et CR7 pour le pichichi, mais d'un coté il y a CR7 qui le veut absolument, d'un autre coté Messi qui s'en fou et qui joue en mode 10% (comme tout le barça) pour ne pas risquer une blessure avant la finale..
Encore un but de Trézégoal !! C'est un fou ce mec !!!
@Tx: Entièrement d'accord avec toi. Sans retirer le mérite à Ronaldo, qui est un grand joueur et un excellent buteur. Il a marqué 10 buts lors des 3 derniers matchs, contre des équipes démobilisées, donc faut relativiser. Je crois me rappeler que tant que la liga n'était pas jouée il était à la traine au classement derrière Messi.

@Ronaldo, pour ton débat nauséabond sur fond de racisme je vais te répondre. Busqets doit être condamné, mais ça veut dire quoi de parler de racisme qd on insulte un noir de singe???!!! Les noirs ressembleraient à des singes, c'est ce que tu insinues?? Traiter un blanc de singe relève de la sympathie?? Traites un blanc, un arabe, un jaune ou un bleu dans la rue de singe, et tu verras...

Je te rappelle que nous descendons tous des singes, et que penser qu'un noir serait plus sensible à cette injure(singe) qu'un blanc, serait là, tout bonnement du racisme.

Pour en finir avec toi et tes coms ridicules, je te rappel que le réal a été le club de Franco, que vous avez gagné énormément de titres sous sa présidence, et que la moindre des choses serait d'effacer l'ardoise rempli en période de guerre civile.

Quand tu parle d'un club raciste j'espère que tu rigoles, dois je te rappeler les cris de singes entendus tous les ans au Bernabeu depuis belle lurette???

La prochaine fois, réfléchis avant d'écrire, ça te changera
Le gardien de Villareal c'était une blague hier soir ????
Le 1er CF est central même pas sous la barre, même Landreau l'aurait arrêté :)
Le 2ème allez ca se discute plus même si là encore le placement du goal, mouais mouais...

Très bon joueur CR7, inférieur à Messi ce qui est tout sauf honteux.

On va quand même attendre que l'un des 2 existe en Coupe du Monde aussi.
Sérieux, vous me faites vraiment rire les "supporters" du Barca... Vous ne pouvez pas vous s'abstenir de l'insulter à chaque article... C'est toujours la même chose arrêtez de toujours comparer avec Messi ce sont deux joueurs TOTALEMENT différents...
Ah ça pour marquer des triplés quand y a plus d'enjeu il est là le Ronalde.
Très bon joueur cela dit, hein, qu'on ne se méprenne pas. Un monstre physique, assidu aux entraînements et qui s"est bien adapté aux ballons de plage que distribue la FIFA.

Mais bon, du genre à plier mentalement, à n'avoir aucune influence dans les fameux "grand rendez-vous" : coupe du monde, clasicos, etc..

Exception : son but en finale de C1 contre Chelsea. Après c'est vrai, il se fait dessus au moment des pénos, histoire de rappeler que la gélatine qu'il se met sur le crâne doit attaquer les 4 neurones qu'il a.

Il fait également 5 très bonnes premières minutes lors de ManU-Barça en finale y a deux ans. Il équilibre les stats des frappes à lui tout seul. Mais résultat : le nain lui met profond, comme d'hab, et de la tête en plus, en lobant Van der Sar.

Je le mettrais en 9 tout le temps. Il ne semble pas avoir le coup de rein d'antan. Ses passements de jambe tout pourris sont connus. Par contre il pèse sur une défense. De la tête il s'impose. Bref il faut qu'il soit à la conclusion car il peut gâcher le jeu d'une équipe par son égoïsme.
Le comparer à Messi reviendrait à comparer Moussa Sow à Hazard, Di Natale à Giovinco ou Mario Gomez à Götze. Ou en 86 Lineker à Maradona.

Il ne faut l'oublier : les deux ne boxent pas dans la même catégorie. Messi a une plus grande palette et peut éclairer le jeu "en amont" (cf les deux passes décisives de la manita comme des coups de rasoir dans une défense en ligne).

Et dans la hiérarchie mondiale, en ce moment un joueur est meilleur que Ronalde, mais alors tranquillou, c'est Rooney.

bien à vous.
je suis d'accord que comparer messi et ronaldo c'est une grosse faute de goût ! de un, ils sont très différents par leur jeu, de deux, il y a une classe d'écart entre les deux joueurs. Y en a un, c'est un génie du ballon avec une intelligence digne de ses plus grands prédécesseurs capable de jouer simple et efficace tout en se mettant au service du collectif; l'autre est un super athlète, attaquant moderne capable de courir vite, jouer sur les ailes, bon des deux pieds et de la tête, mais dont l'équipe peut parfois souffrir par son égoisme et son envie d'être le héros. Ses gestes sont fait non pas pour faire la différence (enfin pas seulement !) mais surtout pour la photo !

En fait, les deux se retrouvent assez bien dans leurs clubs respectifs: le premier dans un club avec une culture forte et des valeurs qui sont transmises des plus vieux aux plus jeunes au sein du club, et l'autre est une équipe de stars, basée sur le talent individuel de ses joueurs, avec un entraîneur à renommée mondiale, LA STAR de tous les entraîneurs.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Sampdoria en enfer
0 49