1. // Clasico
  2. // Barcelone/Real Madrid

Crise d'identité

Le Real Madrid était la fierté de l'Espagne, le plus gros fournisseur de la Seleccion, le meilleur club du Royaume. Voilà, ça, c'était avant. Aujourd'hui, tout a changé et le Real ne sait plus ni qui il est, ni à quoi il joue.

Modififié
0 27
« Imagine le Real Madrid avec huit champions du monde dans son effectif... Ce serait insupportable, on en entendrait parler tous les jours... » Les propos du défenseur central barcelonais Gerard Piqué relèvent autant de la vanne que d'une certaine réalité. Le Real Madrid n'est plus le club fort de l'Espagne, il ne représente plus le football espagnol et forcément, ça irrite la moitié du pays. Affront suprême, les exploits historiques de la Seleccion, Euro08 et CDM10, sont à mettre au crédit des joueurs du Barça et du style de jeu blaugrana. Autant le dire tout net, sans les Piqué, Puyol, Busquets, Xavi, Iniesta ou Pedro, la capitale espagnole n'aurait jamais vu défiler une coupe du monde sur un char. Madrid, capitale de l'Espagne, doit son plus grand exploit sportif à Barcelone, la Catalane. Ce constat est dur à avaler pour un club, le Real Madrid, qui traditionnellement avait pour habitude de fournir en masse l'équipe du pays. Ainsi, il y a moins de dix ans, on trouvait à la fois dans l'effectif de la maison blanche et de la Roja, des joueurs comme Raul, Hierro, Morientes, Helguera ou encore Salgado. Le 11 juillet dernier, sur la pelouse du Soccer City de Johannesburg, on en comptait trois, Casillas, Ramos et Alonso. Mais l'analyse qui blesse, c'est que les Barcelonais précédemment cités sont tous des purs produits de la formation catalane, alors que sous le maillot rouge, seul Iker Casillas a fait ses classes au Real. Voilà, le Real ne forme plus d'internationaux espagnols, ce qui était impensable il y a encore une dizaine d'années.

Dans cette crise d'identité, la presse madrilène, Marca et As en tête, perd complètement la boule, elle devient schizophrène et ne sait plus sur quel pied danser. Être fière d'une sélection à grosse tendance catalane, la pilule à du mal à passer pour Madrid. Du coup, lors du dernier Portugal-Espagne, Marca avait du mal à cacher sa joie de voir s'imposer un Portugal très Real (CR7, Pepe et Carvalho) devant pourtant sa Seleccion couleur blaugrana. Le Real Madrid, club des Espagnols purs et durs, club des Ultra Sur (groupe de supporters fortement inspiré par la nostalgie franquiste) n'inspire plus l'équipe de son pays, le Real est même devenu une sorte de version 2010 de son ennemi de toujours, le Barça, mais version 2000. Au début du siècle, le FC Barcelone était composé majoritairement de Hollandais (The DeBoer's, Bogarde, Reiziger etc...), de mauvais Brésiliens (Rochemback, Geovanni) et d'affreux Français (Dehu, Petit, Dutruel), le tout sans un seul natif. Aujourd'hui, le club de la capitale a envoyé valser ses valeurs d'antan, il assume un effectif de mercenaires avec trois Portugais, deux Allemands, deux Argentins et un Brésilien dans son onze de départ. Si le Barça avait vendu son âme au diable Louis Van Gaal, le Real a balayé l'héritage Del Bosque et fait désormais son beurre avec l'entraineur le moins concerné par les destins de ses clubs : José Mourinho. Cet été, le club madrilène a même dû se défaire du dernier vestige local de son vestiaire en la personne de Raul. Le Real Madrid n'est donc plus le Real Madrid, il n'a plus rien d'espagnol et ressemble à s'y méprendre à un horrible mélange, sorte d'Inter de Chelsea.

Le 16 novembre dernier, la fédération espagnole de football présentait le nouveau maillot de la sélection. Traditionnellement uni, à l'image du blanc immaculé du Real, le rouge vif de la tunique partage désormais la place avec deux bandes bleues. Le maillot de la Seleccion est donc dorénavant rouge et bleu. Ça ne vous rappelle rien ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tout à fait vrai.

La Roja triomphante de ces quatre dernières saisons est essentiellement blaugrana.

Vu de l'extérieur, on s'en fout.

Mais vu du pays, ça a l'air de poser des problèmes à certains.

Mais je pense que cette opposition Barça/Real (ou plutôt Catalogne/Espagne) n'a plus lieu d'être aujourd'hui. C'est de l'histoire ancienne.

S'ils ont gagné avec le maillot national c'est que les Xavi, Puyol et autres se savent aussi espagnols que catalans.

L'opposition Barça/Real est surtout l'antagonisme entre deux clubs géants.

Le reste, c'est du bavardage politicien dont perso, je me fous.
d'Espagnol il a quand même le premier et le 3ème capitaine

Casillas, Ramos, Xavi Alonso 3 titulaire indiscutables, et il y avait raul albiol qui malheureusement a été blessé en début de saison. Et avec les transfert de cette année on a bien senti l'envie de nationaliser un peu le club avec les transferts discret de pedro leon et canales et la montée en première équipe de matteo. Après c'est la première année il faut leur laisser un peu de temps, il y a quelques joueurs pas mal apparement en la cantera, morata seribia et encore quelqu'uns.

On avait de la red aussi, mais malheureusement il a eu ce problème au coeur et on a vu la classe du club en le suivant depuis 2 ans et en l'offrant une possibilité d'être entraineur des jeunes.

Donc voilà, comme t'as dis le barsa il y a 10 ans n'était pas du tout comme ça.. c'est une génération fantatique qu'ils ont actuellement et ils ont travaillé pour, mais tout est cyclique il ne faut jamais l'oublier.

Le madrid donne quand même de bon joueurs au foot espagnol, Soldado, Jurado, Diego Lopez, Javi Garcia, Parejo, Mata, Granero j'espère pour ce dernier qu'il pourra percer étant du centre de formation.

et pour info, avant que Guardiola ne soit entraineur, le barsa avait voulu ramener mourinho, mais ils n'avaient pas réussit.

vivement le classico
Comment ça rouge et bleu? Psg?
C'est vrai que pour la coupe du Monde, il n'y avait pas de bleu sur le maillot de la Seleccion... Ni sur celui de l'Euro 2000 d'ailleurs...
Article sans interêt, partant d'un constat que tout le monde a effectué depuis 2 ans (majorité de joueurs du Braça en Seleccion), en y ajoutant des arguments totalement anti-madritistes (qu'est-ce que Franco a à voir la dedans, sérieusement???)
Et puis Piqué a plutôt été formé à Man U selon moi...
On pourrait également se poser la question de savoir si l'Espagne aurait gagné la CDM sans Casillas, parce que ceux qui disent qu'un Valdes vaut un Casillas me font bien rigoler...
@cienfulas
t'es bête ou quoi? Il parle de Caen évidemment!

Bon sinon cet article, même s'il ne nous apprend pas grand chose, est quand même assez intéressant et décrit bien la "crise d'identité" comme le dit le titre judicieusement choisi.
Il serait cependant intéressant d'apporter des réponses à ces questions, et notamment sur la qualité de la formation? Ou alors peut-être que le formation est toujours bonne que le club préfère recruter que de faire s'imposer les jeunes... Perso je n'en sais rien même si j'imagine que Pérez n'a pas du faire le plus grand bien à l'identité du Réal avec ses galactiques 1 et 2.
Tres bon article, court mais pertinent...

Foot22 ce n'est pas etre anti-madridiste que de souligner que le Real tolère depuis des années les Ultra Sur qui est un groupe ultra ouvertement nostalgique du franquisme... Alors que par exemple le Barca et plus particulierement Laporta n'a pas hésité a se debarasser de ses ultras les plus fascisant...
L'image du Real sera toujours associer a celle de Franco pour une partie des espagnols que tu le veuille ou non...

Et pour finir je suis persuadé qu'un gars comme Reina aurait aussi bien que Cassilas a la derniere du monde...
Pareil, le classico c'est le classico, mais en EN ils s'entend bien donc je vois pas le problème.. C'est juste que les journaux espagnols ont tous eu leur diplome dans un kinder, et raconte n'importe quoi à longueur de journée concernant le real/barca donc bon..

Même si je suis pour le FCB, il faut quand même avouer que sans Casillas et ses arrêts déterminant à l'euro (contre l'italie) et à la CM, ils ne gagnait pas donc bon.
"l'entraineur le moins concerné par les destins de ses clubs : José Mourinho"

Pardon?!?

Heureusement que dans chacune de ses interviews, il n'a de cesse de répéter qu'il est là pour apporter une stabilité au club et construire un projet. Autant pour l'Inter, je suis d'accord: une équipe de vieux mercenaires qui, s'il ne gagnaient pas la CL ne l'auraient plus jamais gagné mais, autant là, pour le Real, c'est une équipe de jeunes mercenaires.

De plus, quand on sait que JM est un des rares très bons entraîneurs qui sache s'adapter à la philosophie de jeu du club....

Mais bon, sans doute, cet article doit être dans la lignée des récents articles sur le classico, i.e. sans intérêts.
De là à faire passer ce club pour un club de fascistes... "club des Ultra Sur"... le raccourci est trop facile! De plus la plupart de ceux qui définissent le Real comme le "club de Franco" aujourd'hui n'étaient même pas nés au moment de sa mort... Par contre, les supporters de l'Atlético qui chantent un hymne à la gloire de Jorg Haider après sa mort, ce n'était qu'une minorité de supporters...
Si dans 5 ans on assiste à une suprématie merengue en Seleccion, on lira des articles sur le nationalisme/régionalisme exacerbé des supporters barcelonais, mais aujourd'hui, il n'en n'est rien...
Quant à comparer le Real à l'Inter ou Chelsea... Ca se passe de commentaire tellement c'est risible!
Pour finir je respecte ton avis, mais pour moi, il n'y a même pas lieu d'avoir comparaison entre Reina et Casillas...
Oser comparer le Real à l'Inter qui n'a quasiment eu aucun Italiens ces dernières années et Chealsea est ridicule. Le Real à toujours eu plusieurs grand joueurs Espagnols dans son effectif. D'ailleurs cette année il y en a 10/25 qui sont espagnol dont le capitaine de la roja et de très jeunes joueurs prometteurs (comme Canales qui joue avec la sélection des -21, ou Mateos).

De plus depuis que Perez est revenu il est en train d'essayer "d'espagnoliser" le Real. Il a plutôt bien commencé et pour la suite sont peut-être annoncé des joueurs comme Llorente ou Navas. Sans compter la potentielle explosion de joueurs tel que Leon ou Granero...
Sans Casillas, Ramos, Villa, Capdevilla et Xabi Alonso, la capitale catalane non plus n'aurait pas vu la coupe du monde. C'est le principe d'une Equipe!

D'autre part il n'y a jamais eu de de crise d'identité a Madrid.
Madrid a toujours eu des joueurs etrangers, et accorde moins d'importance que le barca a l'origine des joueurs.

Sauf a vouloir defendre une identité...

Et pour ce qui est de la couleur uni du maillot, soyons serieux un peu!
Très bel artik !
« Imagine le Real Madrid avec huit champions du monde dans son effectif... Ce serait insupportable, on en entendrait parler tous les jours... » Les propos du défenseur central barcelonais Gerard Piqué relèvent autant de la vanne que d'une certaine réalité. Le Real Madrid n'est plus le club fort de l'Espagne, il ne représente plus le football espagnol et forcément, ça irrite la moitié du pays.

Plus que la moitié du pays, le pays tout entier puisque tout le monde sait que Ctalonia is not spain. Cela sera rappelé lundi soir aux alentours de 21h00.
Où ça ? Au Camp Nou malheureux, au Camp Nou !
Je commence à en avoir marre de cette idéalisation du Barça. OK, beaucoup de joueurs de leur effectif sorte de la masia, OK le "dieu" Messi est moins branleur (dans les médias, car dans la vie au final on en sait que dalle) que CR7, OK ils ont Unicef floqué sur le maillot... Mais merde ça reste un grand club de football qui dépense des thunes sans les compter, qui paye ses stars 10 millions par an et qui dépense 70 millions (en en comptant 40 pour Eto'o) et 40 millions pour Villa (Parlons en aux misérables du monde, Unicef sur le maillot ils s'en cognent). Ca reste dément! Et je te rejoint Foot22 quand tu parle du nationalisme/régionalisme. Si on parle de Franco pour le Real, on peut parler de ça pour Barcelone. Donc bref prenons ce match comme un putain de choc, avec deux joueurs chauds bouillants, deux effectifs exceptionnels...
Un fan de foot, du Real, que CR7 exaspère mais qui le fait rêver sur un terrain, comme Messi d'ailleurs.
Putain, je chauffe comme un gros rouge !
J'ai envie de défoncer la gueule au reyal et à tous ses supporters.
Je vais claquer avant lundi. Nous sommes le Barça et le Barça c'est nous, le monde se doit de le savoir.
Ce genre d'artik fait monter la sauce. On va pas être déçu. Que c'est bon d'être Soci à l'approche d'un Clàsico. Et après également.
C'est comme avant le meilleur des orgasmes mais qu'on sait à l'avance qu'on va ressentir.
C'est si bon d'être Culé. Força Barça, Visca el Barça et Visca Catalunya ! Fidelitat Blaugrana sense limiots, sempre endavant. Més que un Club, tots unit fen força, Ens Hi Deixem La Pell, tot el Camp !
Et dire que certains sur le fofo chailaient en parlant de pseudo-madridisme de SF, ca me fait doucement marrer.

1- Pique a autant ete forme e Man Utd qu'au Barca si ce n'est plus.
2- Sans Casillas, Ramos, Alonso, Villa, pas sur que la Roja ait tate de l'or l'ete dernier.
3- Reduire le Real au franquisme et a ses Ultra Sur cela equivaut a dire que le PSG est le club de Le Pen, que les supporters lensois sont tous des gueules noires incapables d'aligner 3 mots de francais, que tous les fans des Spurs vont a la synagogue etc.. bref completement debile.
4 - Le gentil Barca, humaniste, bienveillant, qui fait marcher l'affreux systeme capitaliste en engraissant les banques en empruntant pour payer les salaires (on va bien se marrer si les regles de fair play financier sont adoptees l'an prochain), qui nourrit les ptits nenfants en affichant UNICEF sur le maillot alors que ca gache des millions d'euros en transferts foireux (Ibra, Adriano, Chyngrinsky etc) comme tous les clubs en gros.
désolé mais Cabrón 14 t'es vraiment un bolosse avec ton fanatisme du Barça totalement ridicule qui voit le Barça comme le plus beau, le plus gentil club
Article intéressant, le problème étant que le modèle des galactiques proposé par Perez est un modèle qui n'a pas su faire ses preuves sur la longue durée lors de sa première échéance... Et qui de plus a faillit amener la maison blanche au fond du gouffre.

De plus cette politique a, à mon avis, condamné la grande majorité des perles madrilènes sortant de la cantera. Comme dit ci-dessus, Madrid forme de bons joueurs, mais ils sont évincés aussitôt sorti du cocon madrilène. Et donc offre leur talent à d'autres équipes de la Liga.

Pour ce qui est de comparer Chelsea (club qui ne doit sa gloire qu'à de l'argent russe...) et à l'Inter (qui ne compte aucune grande star italienne -s'il en reste- à son effectif) me semble un peu (euphémisme?) réducteur... Il aurait fallu comparer le Real à Porto pour terminer le trajet de Mourinho...

Quand je lis les "si Casillas n'était pas là, ils n'auraient pas toucher l'or", et si Puyol, Xavi et Iniesta n'étaient pas là, ils l'auraient touché peut-être? Il ne faut pas attribuer le mérite d'une EN a un joueur ou à un autre, mais à l'équipe entière qui a su surpasser les problèmes communautaristes pour accéder à la victoire.

Et enfin pour ceux qui continuent de déblatérer des critiques gratos envers le Barça je dirais tout simplement:"Fais la morale à l'âne, il te fera des pets en retour."

Longue vie au Barça! Et RDV Lundi.
C-a-b-r-ó-n 14!!!

Hum, Hum! Cabrón 14, Carbone 14, c'est dans la même veine tous ça.
Tu sais l'ami, décidément tu semble par ta passion et ton enthousiasme aussi important que l'est ton acronyme pour notre existence.

Voilà, TU'ES celui autour du quel tourne tous le monde culé, tu es ce qui les lie :
-Le beau je, l'indépendance, la faim du monde etc etc...

Je t'aime beaucoup tu sais, aussi je te conseillerai d'aller te cryogéniser (wé d'un seul coup sans passer par google correction) parce là en plus de risquer un ulcer, ce qui serai ULTRA grave dans ce cas là au vue de l'évènement qui arrive!! On ne peut meme pas t'imaginer le rater. Mais surtout TU commence Incisivement (merci wikitionnaire) à te répéter, et ça et bah ça fait tache...

Un inculte en admiration ( qui j'espère tu ne décevra plus)

...WaW, enfin les spécialistes sont Télécharger. Enfin je vais matter leur Télé-connerie.
1) Sans Casillas La Roja n'aurait pas passé les 8emes !!
Comparez Reina et Casillas me laisse pantois...

2)On vante les mérites de la Macia, mais le Real forme plus de joueurs
(une étude a été réalisée), le fait est qu'ils ne restent pas au club, car pour un jeune s'imposer au Real est une chose très difficile.

3) Comparer le Real à l'Inter, c'est juste comparer le meilleur club du 20 siécle a un club de mercenaires.

@ Cabron14 b: tu es vraiment riducule avec tes délires indépendantistes
la Catalogne fait partie intégrante de l'Espagne que tu le veuilles ou non.
Mon pauvre, lundi à 23h tes illusions vont se briser.

HALA MADRID
ah enfin un commentaire que j'aime, merci Kentenz !!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Auxerre, objectif Lune
0 27