Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options

Cricri d’Angers

D’ordinaire peu dépensier sur le marché des transferts, le SCO s’est fait plaisir en enrôlant Enzo Crivelli pour près de quatre millions d'euros. Une recrue qui semble correspondre au style, aux (nouvelles) ambitions et aux valeurs du club.

Modififié
Angers ne nous avait pas habitués à ça. Généralement, le plus petit budget des deux dernières saisons de Ligue 1 piochait dans les divisions inférieures pour se renforcer, et évitait de signer des chèques de plusieurs millions d’euros, privilégiant les fins de contrat ou les prêts. Son achat le plus onéreux depuis 2015 et sa remontée dans l’élite ? Famara Diedhiou, récupéré à Clermont en échange d’1,6 million d'euros. En le multipliant par plus de trois pour recruter Enzo Crivelli, le SCO a donc innové. Joli coup ? Pari risqué ? Les deux ? Toujours est-il que les dirigeants du club y ont réfléchi à deux fois avant de se laisser convaincre par l’attaquant de Bordeaux.


Prêté l’an dernier à Bastia après une saison moyenne chez les Girondins (trois buts en quinze titularisations), l’avant-centre de 22 ans a réussi son examen corse. Et ce, malgré la descente du Sporting. Auteur de dix pions en 24 parties, Crivelli, qui a clairement répondu aux attentes, commence à se faire un nom dans le paysage du football français. « Il n'était pas forcément au-dessus du lot à Bordeaux, mais il a su travailler et évoluer, notamment lorsque Willy Sagnol est arrivé, note Jordan Battais, un de ses anciens partenaires de CFA chez les Girondins (où Crivelli a alterné entre l’équipe réserve et professionnelle de 2013 à 2016). En le regardant aujourd’hui, tu sens qu'il a progressé dans le duel, dans la protection du ballon ou encore dans ses courses devant le but et dans la finition.  » Car ce beau bébé mesurant un mètre 84 pour 79 kilos préfère largement le coup d'épaule aux passements de jambes. En témoignent ses seize cartons jaunes en 64 rencontres de L1. Un profil qui semble en adéquation parfaite avec le style de jeu assez brut proposé par Angers, particulièrement efficace sur coups de pied arrêtés et adepte des batailles physiques acharnées.


« Il fatigue une défense, car il est toujours dans le combat et ne lâche rien, reprend Jordan Battais. Ce n'est pas forcément un leader né dans le vestiaire, mais il montre l’exemple sur le terrain avec sa combativité. C'est son point fort. » L’homme à la queue de cheval, qui va devoir faire oublier Diedhiou (parti à Bristol pour six millions) et Kévin Bérigaud (pas conservé à la suite d'un prêt infructueux), peut aussi faire du bien à une équipe parfois en mal d’inspiration devant les cages. Et parfois trop lente en contre-attaque. « Il est souvent au bon endroit pour finir, sa taille fait la différence même s’il est également à l'aise techniquement, continue son ex-coéquipier. Pour Angers, c'est un bon élément qu'il n'y a pas forcément dans le groupe. Il est capable de se projeter rapidement vers l'avant quand il le faut, et tu sais que lorsqu'il y aura un contre, il sera le premier à être face au but. C'est un joueur complet qui sait s'adapter. Même s’il touche très peu de ballon.  »

Aussi déterminé sur les pelouses qu'en dehors


Si l’international espoir propose de telles qualités, pourquoi Bordeaux, qui ne dispose pas franchement d’un effectif offensif pléthorique, n’a pas tenté le coup avec lui ? « Je ne veux pas polémiquer, car c'est un bon garçon, répondait récemment Jocelyn Gourvennec, l’entraîneur du FCGB, sur RMC. L'été dernier, à mon arrivée, j’ai pris le temps de lui montrer les choses, les axes de travail, comme avec tous les autres, mais il m’a dit, au bout d'un mois, qu’il ne voulait plus jouer pour Bordeaux et partir à Bastia. Moi, quand un joueur veut partir, il part et il doit assumer son choix. Sur le moment, j'ai été déçu, c'est vrai, car je n'ai pas compris sa position si radicale. Mais il a fait une bonne saison en Corse, et n'a pas voulu revenir jouer à Bordeaux.  » Une prise de position étrange, mais confirmée par l’intéressé sur le compte Facebook de sa nouvelle team : « Je voulais venir ici et pas autre part. Angers est une équipe qui se construit année après année, qui ne fait pas de bruit, mais qui est là. L'équipe est sérieuse et travaille bien. Je m’investis dans le projet d’Angers, ça me fait plaisir, et maintenant il faut se mettre au travail. Je suis ici pour marquer des buts, j'ai beaucoup d'envie et j'ai hâte de commencer la saison. » Séduit par cette force de volonté, Angers s’est donc offert une petite folie. La plus chère de l’histoire du club.



Par Florian Cadu Propos de JB recueillis par FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 39 minutes Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 1
il y a 2 heures Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 63
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom
il y a 7 heures Les trophées 2018 de SO FOOT !