Créteil, l'avenir par la formation

Après un intermède de six saisons en National, l'US Créteil-Lusitanos a retrouvé la Ligue 2 à l'été 2013. Il s'agit désormais de pérenniser le club à cet échelon. Dans cette optique, le club souhaite bâtir dans trois ans son centre de formation.

Modififié
177 10
Metz mène 2-1 à Duvauchelle. Le temps réglementaire est écoulé, le gardien de Créteil est monté. Pour la première fois de la soirée, ce vendredi, tout le stade pousse derrière les Béliers. Dans la surface de réparation, par deux fois, Gaoussou Sackho est tout près d'égaliser. « La première frappe est bien déviée par le gardien, et après je ne décroise pas assez ma tête » , grince le jeune attaquant de 20 ans. L'histoire aurait été belle pour l'un des deux seuls jeunes du cru à avoir signé en pro au sein de l'effectif actuel. Un quart d'heure auparavant, il remplace Florent Mollet et réalise ses grands débuts en Ligue 2. À part un intermède d'un an au Stade Malherbe de Caen, Gaoussou Sackho a fait toutes ses classes à l'USCL. « C'est le club de ma ville. Je suis né à Créteil, j'ai signé ma première licence ici à 11 ans. » L'entraîneur qui l'a lancé chez les pros, c'est Thierry Froger, débarqué dans le Val-de-Marne en janvier dernier - à la suite de Philippe Hinschberger. «  On me présente souvent comme un entraîneur-formateur. Ici, on m'a choisi pour ça justement » , note celui qui a débuté sa carrière de coach à la direction du centre de formation du Mans, au début des années 1990.

« Le centre de formation ? Une nécessité pour rester en L2 »


La formation, c'est devenu le maître mot du président, Armand Lopes, dans son projet pour le club francilien, qui compte plus de 1000 licenciés. Car à part une poignée de clubs comme le Red Star et le Paris FC, Créteil fait exception en Ligue 2 en ne possédant pas encore de centre de formation. « C'est une nécessité pour rester en L2  » , appuie Thierry Froger, passé notamment par Reims, Nîmes ou encore Châteauroux. Et il va plus loin : « Former des jeunes, c'est une chose. Mais en région parisienne, c'est le top. Il n'y a rien derrière le PSG, même pour aller chercher des joueurs de deuxième ou troisième choix. Donc celui qui mettra en place un centre le plus vite possible [entre le Red Star, le PFC et Créteil] aura des retombées positives très vite. » Vrai : un footballeur maison est plus facile à garder, et au contraire, la situation d'échec augmente lorsque le joueur est déraciné de sa région natale. « À l'heure actuelle, on n'est pas protégés par le centre de formation, les jeunes partent à tous les âges, pose le coordinateur technique du club, Stéphane Calegari. Mais là, nous sommes en train de tout structurer à la fois au niveau de l'association et de la structure professionnelle pour leur donner des perspectives. »

En 2016, Créteil se dotera d'une académie (section sportive améliorée). Une étape de plus avant la mise en place du centre de formation à l'horizon 2018. Loin du prix du nouveau centre de formation de l'OL (estimé à un montant global de 14 millions d'euros sur un terrain de 68 000 m2, pour 2016), une telle structure aura tout de même un coût important à l'échelle cristolienne. « On n'a pas encore établi de business plan ; c'est sûr que c'est un investissement, mais ça doit permettre de pérenniser le club  » , soutient le directeur général, Luis de Sousa. Tant chez les pros que dans les catégories de jeunes. À l'instar de l'équipe réserve, cette saison, les U15, U17 et U19 évoluent seulement en Division d'Honneur. « Ce qui fait la différence ? Il y a le projet professionnel sur le long terme, l'avis de notre entourage, et oui, on aimerait tous évoluer dans des centres de formation bien structurés, jouer avec des catégories de National… » , reconnaît Gaoussou Sackho, qui a vu partir un de ses amis à Rennes, un autre au Havre. À 11 ans, il a aussi côtoyé un certain Adrien Rabiot, recruté alors par Manchester City.

« Il faut toujours qu'on gagne »



Lancer des jeunes est une chose, la patience des dirigeants et des supporters en est une autre. « Il faut toujours qu'on gagne, atteste Thierry Froger. Le jeune, les gens attendent qu'il soit aussi productif que les autres. » Évidemment, une descente en National entraverait le projet du club. Au contraire, des bons résultats en L2 faciliteraient l'intégration des jeunes et amélioreraient l'attractivité de l'USCL avec « des répercutions par ricochets à tous les niveaux » , note Stéphane Calegari. Plus haut, c'est la Ligue 1. Pas dans les plans de Créteil. « On doit maîtriser ce qu'on fait. Ça se passe progressivement, poursuit le coordinateur technique. La L2 doit faire rêver les jeunes Cristoliens… et aussi leur faire comprendre que c'est un travail de tous les jours qui se construit dès le plus jeune âge. » Pour que les futurs Adrien Rabiot portent haut le maillot jaune et bleu.

Par Florian Lefèvre, à Créteil Tous propos recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

US Créteil, le club de mon enfance, celui avec lequel j'ai pratiquer ce sport. Ce club qui a produit et formé des joueurs tels Martin Djetou, Yann Lachuer, Jean Michel Lesage, Adrien Rabiot, et Sammy Traoré (ne riez pas), et ancien de L1 ou D1 y ayant joué: Bernard Diomède, Stéphane Sessègnon, Frédéric Piquionne, Mathieu Duhamel, Mickaël Madar, Benjamin Genton, Rudy Carlier, et j'en oublie.
Toujours dans l'ombre de son faix-frère, le PSG, Créteil est sans doute aujourd'hui le 2ème club de la région parisienne devant les historiques PFC et le Red Star, même si ces deux derniers font plus rêver et ont certainement plus de prestige. D'ailleurs, ça fait plaisir de les voir tous les 3 en L2. Pourquoi pas un jour voir un des 3 ou pourquoi pas (on peut rêver) les 3 en L1.
Message posté par Guyana973
US Créteil, le club de mon enfance, celui avec lequel j'ai pratiquer ce sport. Ce club qui a produit et formé des joueurs tels Martin Djetou, Yann Lachuer, Jean Michel Lesage, Adrien Rabiot, et Sammy Traoré (ne riez pas), et ancien de L1 ou D1 y ayant joué: Bernard Diomède, Stéphane Sessègnon, Frédéric Piquionne, Mathieu Duhamel, Mickaël Madar, Benjamin Genton, Rudy Carlier, et j'en oublie.
Toujours dans l'ombre de son faix-frère, le PSG, Créteil est sans doute aujourd'hui le 2ème club de la région parisienne devant les historiques PFC et le Red Star, même si ces deux derniers font plus rêver et ont certainement plus de prestige. D'ailleurs, ça fait plaisir de les voir tous les 3 en L2. Pourquoi pas un jour voir un des 3 ou pourquoi pas (on peut rêver) les 3 en L1.


*faux-frère
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par Guyana973
US Créteil, le club de mon enfance, celui avec lequel j'ai pratiquer ce sport. Ce club qui a produit et formé des joueurs tels Martin Djetou, Yann Lachuer, Jean Michel Lesage, Adrien Rabiot, et Sammy Traoré (ne riez pas), et ancien de L1 ou D1 y ayant joué: Bernard Diomède, Stéphane Sessègnon, Frédéric Piquionne, Mathieu Duhamel, Mickaël Madar, Benjamin Genton, Rudy Carlier, et j'en oublie.
Toujours dans l'ombre de son faix-frère, le PSG, Créteil est sans doute aujourd'hui le 2ème club de la région parisienne devant les historiques PFC et le Red Star, même si ces deux derniers font plus rêver et ont certainement plus de prestige. D'ailleurs, ça fait plaisir de les voir tous les 3 en L2. Pourquoi pas un jour voir un des 3 ou pourquoi pas (on peut rêver) les 3 en L1.


En tant que supporter parisien (PSG)je peux que me réjouir d'une L2 ou trois clubs franciliens y sont présent d'autant que Créteil et le Paris fc assurent en ce début de saison. Le Red star est pas ridicule non plus, il leur manque juste une efficacité devant et derrière.

Sinon il est vrai que Créteil à vu pas mal de joueurs passés et avoir une académie serait un très bon moyen de progresser à tous niveaux ( sans retombé en national ça serait encore mieux)et de se faire connaître un petit peu plus car historiquement je met aussi le PFC et le Red Star au dessus.

Sportivement par contre Créteil est deuxième car sur les 10 15 dernières années c'est clairement le club qui a été le plus stable malgré un passage en national.
J'ai été à Duvauchelle à une époque avec des potes ( une vingtaine de fois je pense selon les époques entre 2002 et 2006 , Marc Libra, Sammy Traoré, Domoraud, M'bodji, Sessegnon, Boulebdal et d'autres que j'ai oublié).

Voir un des trois en L1 dans les années à venir est envisageable, les trois par contres ça va être tendu, et pourtant je le souhaite vraiment.
Message posté par joker7523


En tant que supporter parisien (PSG)je peux que me réjouir d'une L2 ou trois clubs franciliens y sont présent d'autant que Créteil et le Paris fc assurent en ce début de saison. Le Red star est pas ridicule non plus, il leur manque juste une efficacité devant et derrière.

Sinon il est vrai que Créteil à vu pas mal de joueurs passés et avoir une académie serait un très bon moyen de progresser à tous niveaux ( sans retombé en national ça serait encore mieux)et de se faire connaître un petit peu plus car historiquement je met aussi le PFC et le Red Star au dessus.

Sportivement par contre Créteil est deuxième car sur les 10 15 dernières années c'est clairement le club qui a été le plus stable malgré un passage en national.
J'ai été à Duvauchelle à une époque avec des potes ( une vingtaine de fois je pense selon les époques entre 2002 et 2006 , Marc Libra, Sammy Traoré, Domoraud, M'bodji, Sessegnon, Boulebdal et d'autres que j'ai oublié).

Voir un des trois en L1 dans les années à venir est envisageable, les trois par contres ça va être tendu, et pourtant je le souhaite vraiment.


Exact, ce serait bien de voir au moins 1 des 3 y aller incessamment sous peu. D'autant plus que cela mettrait fin à une ineptie unique en Europe, Paris seule Capitale ayant un seul club évoluant dans l'élite. Bref, nous verrons bien, je croise les doigts et les orteils.
Oui Marc Libra, et Cyril Domoraud qui a aussi été formé à l'USC, tout comme Grégory Malicki. Petite anecdote sympatoche, à la fin des années 80 jusqu'au début des nineties, j'ai joué avec Cyril, Yann, Martin, et Grégory, dans les catégories minimes-cadets-juniors, entre 10 et 16 ans. Sammy et Jean-Michel s'entraînaient toujours avant nous avec la catégorie plus jeune. Putain d'époque. Tous originaires de la ville. Un club sympathique et familial qui aurait bien plutôt, pu jouer en D1 à l'époque, puis en L1 aujourd'hui si la gestion des effectifs passés avait été mieux gérée. À notre époque, il était déjà question d'un centre de formation, mais le club tergiversait sans que je sache si la raison était due à un manque de fonds et trésorerie et/ou si c'était la ville était prête ou pas à s'investir dans un tel projet. Toujours est-il que pour pallier ce manque de structure qui aurait permis au club de se professionnaliser, les responsables du club ont opté pour une formule mi-figue mi-raisin, qui consistait à signer des joueurs de la région parisienne pour les loger dans une sorte d'auberge espagnole et les scolariser dans les collèges et lycées de la ville. Autant dire que cela n'a pas pris, car trop aléatoire pour les joueurs démarchés. Mais bon, That's life.
distefanofriedenreich Niveau : DHR
Message posté par joker7523


En tant que supporter parisien (PSG)je peux que me réjouir d'une L2 ou trois clubs franciliens y sont présent d'autant que Créteil et le Paris fc assurent en ce début de saison. Le Red star est pas ridicule non plus, il leur manque juste une efficacité devant et derrière.

Sinon il est vrai que Créteil à vu pas mal de joueurs passés et avoir une académie serait un très bon moyen de progresser à tous niveaux ( sans retombé en national ça serait encore mieux)et de se faire connaître un petit peu plus car historiquement je met aussi le PFC et le Red Star au dessus.

Sportivement par contre Créteil est deuxième car sur les 10 15 dernières années c'est clairement le club qui a été le plus stable malgré un passage en national.
J'ai été à Duvauchelle à une époque avec des potes ( une vingtaine de fois je pense selon les époques entre 2002 et 2006 , Marc Libra, Sammy Traoré, Domoraud, M'bodji, Sessegnon, Boulebdal et d'autres que j'ai oublié).

Voir un des trois en L1 dans les années à venir est envisageable, les trois par contres ça va être tendu, et pourtant je le souhaite vraiment.


un deja ce serai pas mal et si ceux en dessous pouvait servir de filliale a ceux de ligue 1 repérer recruter faire progresser puis transferer ces joueurs ça permettra de revigoriser aussi financièrement le foot francilien car la region a un vivier incroyable mais manque de moyens vu qe ya que le psg qui a un centre de formation potable d'après l'article
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par Guyana973


Exact, ce serait bien de voir au moins 1 des 3 y aller incessamment sous peu. D'autant plus que cela mettrait fin à une ineptie unique en Europe, Paris seule Capitale ayant un seul club évoluant dans l'élite. Bref, nous verrons bien, je croise les doigts et les orteils.
Oui Marc Libra, et Cyril Domoraud qui a aussi été formé à l'USC, tout comme Grégory Malicki. Petite anecdote sympatoche, à la fin des années 80 jusqu'au début des nineties, j'ai joué avec Cyril, Yann, Martin, et Grégory, dans les catégories minimes-cadets-juniors, entre 10 et 16 ans. Sammy et Jean-Michel s'entraînaient toujours avant nous avec la catégorie plus jeune. Putain d'époque. Tous originaires de la ville. Un club sympathique et familial qui aurait bien plutôt, pu jouer en D1 à l'époque, puis en L1 aujourd'hui si la gestion des effectifs passés avait été mieux gérée. À notre époque, il était déjà question d'un centre de formation, mais le club tergiversait sans que je sache si la raison était due à un manque de fonds et trésorerie et/ou si c'était la ville était prête ou pas à s'investir dans un tel projet. Toujours est-il que pour pallier ce manque de structure qui aurait permis au club de se professionnaliser, les responsables du club ont opté pour une formule mi-figue mi-raisin, qui consistait à signer des joueurs de la région parisienne pour les loger dans une sorte d'auberge espagnole et les scolariser dans les collèges et lycées de la ville. Autant dire que cela n'a pas pris, car trop aléatoire pour les joueurs démarchés. Mais bon, That's life.


Sympa ton anecdote :)

Tu vas à toujours à Duvauchelle?

D'ailleurs pendant que j'y pense je trouve dommage que Duvauchelle n'attire pas plus de supporter ou spectateur d'autant que Créteil à largement de quoi faire niveau population.
joker7523 Niveau : CFA
Message posté par distefanofriedenreich


un deja ce serai pas mal et si ceux en dessous pouvait servir de filliale a ceux de ligue 1 repérer recruter faire progresser puis transferer ces joueurs ça permettra de revigoriser aussi financièrement le foot francilien car la region a un vivier incroyable mais manque de moyens vu qe ya que le psg qui a un centre de formation potable d'après l'article


Vraiment potable alors car de ce que j'ai vu ( à partir des années 2000) , peu de jeunes ont confirmés dans ceux qui sont sortis du centre de formation (Sankharé Chantome, Sahko, et Mulumbu s'en sont plutôt bien tirés) après les loris Arnaud, les n'gog (il à pas l'air si mal à Reims mais jamais il aurait du partir à Liverpool si tôt) , jean eudes Maurice, dramé, Haddad et d'autres n'avait rien de bien particulier malheureusement
Si T'es FIER D'ÊTRE CHRISTOLIEN TAPPE DANS TES MAINS !
Le club ou j'ai fais mes gammes .. Le sponsor atelier artistique du béton lol ..
Bref ça serait un kiff de les voir en d1 un jour... L'occasion de retourner a duvauchelle.
Si les clubs franciliens se dotent de réelles structures de formations, les autres clubs pros vont l'avoir mauvaise. Eux qui puisent largemenent dans le vivier parisien, ils vont devoir trouver des alternatives pour alimenter leurs centres de formation. Je vais suivre cette histoire avec pas mal d'interet.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Ok donc Créteil relégué en CFA dans les cinq ans à venir,puisque tout allait pour le mieux avant la rédaction de cet article (la fameuse malédiction So Foot).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
177 10