Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Créteil, l'avenir par la formation

Après un intermède de six saisons en National, l'US Créteil-Lusitanos a retrouvé la Ligue 2 à l'été 2013. Il s'agit désormais de pérenniser le club à cet échelon. Dans cette optique, le club souhaite bâtir dans trois ans son centre de formation.

Modififié
Metz mène 2-1 à Duvauchelle. Le temps réglementaire est écoulé, le gardien de Créteil est monté. Pour la première fois de la soirée, ce vendredi, tout le stade pousse derrière les Béliers. Dans la surface de réparation, par deux fois, Gaoussou Sackho est tout près d'égaliser. « La première frappe est bien déviée par le gardien, et après je ne décroise pas assez ma tête » , grince le jeune attaquant de 20 ans. L'histoire aurait été belle pour l'un des deux seuls jeunes du cru à avoir signé en pro au sein de l'effectif actuel. Un quart d'heure auparavant, il remplace Florent Mollet et réalise ses grands débuts en Ligue 2. À part un intermède d'un an au Stade Malherbe de Caen, Gaoussou Sackho a fait toutes ses classes à l'USCL. « C'est le club de ma ville. Je suis né à Créteil, j'ai signé ma première licence ici à 11 ans. » L'entraîneur qui l'a lancé chez les pros, c'est Thierry Froger, débarqué dans le Val-de-Marne en janvier dernier - à la suite de Philippe Hinschberger. «  On me présente souvent comme un entraîneur-formateur. Ici, on m'a choisi pour ça justement » , note celui qui a débuté sa carrière de coach à la direction du centre de formation du Mans, au début des années 1990.

« Le centre de formation ? Une nécessité pour rester en L2 »


La formation, c'est devenu le maître mot du président, Armand Lopes, dans son projet pour le club francilien, qui compte plus de 1000 licenciés. Car à part une poignée de clubs comme le Red Star et le Paris FC, Créteil fait exception en Ligue 2 en ne possédant pas encore de centre de formation. « C'est une nécessité pour rester en L2  » , appuie Thierry Froger, passé notamment par Reims, Nîmes ou encore Châteauroux. Et il va plus loin : « Former des jeunes, c'est une chose. Mais en région parisienne, c'est le top. Il n'y a rien derrière le PSG, même pour aller chercher des joueurs de deuxième ou troisième choix. Donc celui qui mettra en place un centre le plus vite possible [entre le Red Star, le PFC et Créteil] aura des retombées positives très vite. » Vrai : un footballeur maison est plus facile à garder, et au contraire, la situation d'échec augmente lorsque le joueur est déraciné de sa région natale. « À l'heure actuelle, on n'est pas protégés par le centre de formation, les jeunes partent à tous les âges, pose le coordinateur technique du club, Stéphane Calegari. Mais là, nous sommes en train de tout structurer à la fois au niveau de l'association et de la structure professionnelle pour leur donner des perspectives. »

En 2016, Créteil se dotera d'une académie (section sportive améliorée). Une étape de plus avant la mise en place du centre de formation à l'horizon 2018. Loin du prix du nouveau centre de formation de l'OL (estimé à un montant global de 14 millions d'euros sur un terrain de 68 000 m2, pour 2016), une telle structure aura tout de même un coût important à l'échelle cristolienne. « On n'a pas encore établi de business plan ; c'est sûr que c'est un investissement, mais ça doit permettre de pérenniser le club  » , soutient le directeur général, Luis de Sousa. Tant chez les pros que dans les catégories de jeunes. À l'instar de l'équipe réserve, cette saison, les U15, U17 et U19 évoluent seulement en Division d'Honneur. « Ce qui fait la différence ? Il y a le projet professionnel sur le long terme, l'avis de notre entourage, et oui, on aimerait tous évoluer dans des centres de formation bien structurés, jouer avec des catégories de National… » , reconnaît Gaoussou Sackho, qui a vu partir un de ses amis à Rennes, un autre au Havre. À 11 ans, il a aussi côtoyé un certain Adrien Rabiot, recruté alors par Manchester City.

« Il faut toujours qu'on gagne »



Lancer des jeunes est une chose, la patience des dirigeants et des supporters en est une autre. « Il faut toujours qu'on gagne, atteste Thierry Froger. Le jeune, les gens attendent qu'il soit aussi productif que les autres. » Évidemment, une descente en National entraverait le projet du club. Au contraire, des bons résultats en L2 faciliteraient l'intégration des jeunes et amélioreraient l'attractivité de l'USCL avec « des répercutions par ricochets à tous les niveaux » , note Stéphane Calegari. Plus haut, c'est la Ligue 1. Pas dans les plans de Créteil. « On doit maîtriser ce qu'on fait. Ça se passe progressivement, poursuit le coordinateur technique. La L2 doit faire rêver les jeunes Cristoliens… et aussi leur faire comprendre que c'est un travail de tous les jours qui se construit dès le plus jeune âge. » Pour que les futurs Adrien Rabiot portent haut le maillot jaune et bleu.

Par Florian Lefèvre, à Créteil Tous propos recueillis par FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 2 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 10 heures La drôle de liste d'invités de la finale 27
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 61
Partenaires
Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3