Crespo Loco

0 0
Hernan Crespo. Un seul nom pour un match de Coupe d'Italie comme on n'en avait pas vu depuis longtemps. Pour le premier huitième de finale de la compétition, Parme et la Fiorentina ont offert un spectacle incroyable.



A la fin du temps réglementaire, les deux équipes se sont quittées sur un 0-0 ni trop dégueu, ni trop enthousiasmant. La première mi-temps des prolongations, sous une température de -2°C, semblait indiquer que les deux équipes allaient tranquillement attendre la loterie des tirs aux buts. Et puis l'entraîneur de Parme a décidé de faire entrer Hernan Crespo, gardé jusqu'ici au repos. Manque de bol, c'est la Fiorentina qui ouvre le score par Santana à la 114ème minute. Coup de massue sur le Stadio Tardini. Les joueurs parmesans sont abattus.



Sauf Hernan Crespo. Deux minutes plus tard, l'Argentin égalise, profitant d'une belle boulette du (troisième) gardien de la Viola. Alors, on les a ces pénaltys? Bah non. A la 119ème minute, Crespo, encore lui, inscrit le but de la victoire en renard des surfaces. Hop, Parme (Crespo) s'impose 2-1 et se qualifie pour les quarts de finale. Mihajlovic, quant à lui, est encore sur la pelouse en train de pleurer.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0