En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Entretien exclusif avec Hernan Crespo

Crespo : « Le défaut de Zlatan, c'est son jeu de tête »

Hernan Crespo a attendu d'avoir 37 ans pour mettre officiellement fin à sa carrière. L'ancien goleador argentin passe aujourd'hui son diplôme de coach à Coverciano, en Italie, et a pour camarades de classe Cannavaro et Materazzi. Sans parler de son maître de stage: Un certain Carlo Ancelotti. Interview exclusive d'un mythe.

Modififié
Tu étais récemment de passage à Paris. C'était du boulot ou du tourisme ?non, ce n'était pas du tourisme. avant d'aller en argentine pour les fêtes de fin d'année, je suis passé voir carlo ancelotti, qui a été l'un des entraîneurs plus importants ma carrière. juin prochain, j'aurai mes diplômes d'entraîneur et c'est dans cette optique-là que j'ai rencontré ancelotti. il y beaucoup choses à apprendre lui. une semaine, décembre, étudier le psg. carletto m'a tout montré. ne seulement laissé assister aux entraînements, comme certains se contentent faire, montré passait cuisine : la préparation gestion sujets aborder avec collaborateurs, manière planifier travail hebdomadaire, dialogue dirigeants. grâce lui, pu être témoin privilégié qu'un entraîneur doit gérer au quotidien. un autre entraîneur, n'aurais peut-être rien vu ça, mais possible gens bien d'entraîneurs sont jaloux ou hésitent montrer, même leurs anciens joueurs. carletto.

Tu penses que tu pourrais être son adjoint ?
(Rires)… Je ne sais pas, ça ne dépend pas de moi, même si évidemment je serais enchanté que ce soit le cas. J'aimerais bien aussi être l'adjoint de Mourinho, un autre grand entraîneur avec lequel j'ai beaucoup appris. Tous les coachs que j'ai eu m'ont laissé un héritage et des concepts importants que je compte mettre à profit une fois que j'aurai mes diplômes. Ancelotti a été fondamental dans mon étape italienne. C'est grâce à lui que j'ai réussi à m'imposer dans ce championnat. Il a toujours cru en moi. C'est lui qui avait insisté auprès des dirigeants de Parme pour qu'ils négocient avec ceux de River et il m'a toujours encouragé même dans les moments les plus difficiles, notamment au début. Quand tu as le soutien de ton entraîneur, tu peux mieux t'exprimer sur le terrain. C'est quelqu'un qui transmet énormément de confiance. Et surtout, c'est un bon pédagogue. Je suis bien placé pour le dire, car c'est lui qui m'a montré comment je devais me comporter dans le Calcio, un football qui a un rythme différent de celui que l'on peut voir dans le championnat argentin. Le Calcio est spécial et si j'ai pu me construire une bonne réputation là-bas, c'est grâce à ses conseils. Carletto avait même voulu m'emmener avec lui à la Juve, mais au final, ça n'a pas pu se faire et à la place, je suis parti à la Lazio pour plus de 60 millions d'euros. À ma place, c'est Trezeguet qui a fini à la Juve. Avec Carletto, on s'est retrouvés quelques années plus tard au Milan AC. Se retrouver là-bas, c'était vraiment bien.

Tu étais titulaire lors de cette finale légendaire perdue contre Liverpool, alors que le Milan AC menait 3-0…
Exact. Aujourd'hui, j'ai encore du mal à croire qu'on n'ait pas gagné ce match. En première mi-temps, j'avais marqué deux buts et on gagnait avec une certaine facilité. Quand je me suis assis dans le vestiaire à la mi-temps, j'avais vraiment du mal à croire ce qui m'arrivait. Moi qui avais toujours rêvé de jouer dans le Calcio, j'étais en train de permettre au Milan AC de remporter une Champions League. À ce moment-là, j'étais dans un conte de fée. Quand je suis revenu sur le terrain, j'avais juste envie que les minutes défilent pour soulever la coupe, rien de plus. Malheureusement, le désastre à commencé à ce moment-là. En six minutes incroyables, Gerrard nous a mis un but de la tête alors qu'il était en dehors de notre surface de réparation, puis on encaisse le second. Puis le troisième sur pénalty, malgré le fait que notre gardien avait dans un premier temps repoussé le tir. Au final, on a perdu le match aux tirs au but parce que ceux qui ne ratent jamais nt ce jour-là raté leur pénalty : Schevchenko, Pirlo… C'était juste incroyable. À la fin du match, j'avais envie de me tuer, puis j'ai digéré la défaite en me disant : « Je n'ai pas participé à cette finale : je l'ai jouée et j'ai été protagoniste en marquant deux buts. » J'étais triste et à la fois fier de moi car j'avais été à la hauteur de l'évènement. Je n'ai pas pu gagner la Champions, ça me fait de la peine, mais je me dis que j'ai quand même remporté une UEFA en jouant pour Parme. Ce qui est déjà pas mal.

Tu penses qu'à court terme, le PSG peut devenir un prétendant sérieux à la Champions League ?
De ce que j'en ai vu, j'ai l'impression que le PSG vit un processus similaire à celui qu'a vécu Chelsea quand Abramovitch en a pris les commandes. J'étais là quand ce processus a commencé chez les Blues et d'une certaine façon, il y a un parallélisme avec ce qu'il se passe actuellement au PSG. Un propriétaire fortuné arrive avec beaucoup d'argent et ça génère une rénovation importante à tous les niveaux du club. Au PSG, j'ai vu certaines choses que j'avais expérimentées à Chelsea : des joueurs en passant par les masseurs, tout le monde vit dans l'incertitude. Tout le monde a l'impression de se faire examiner, la vieille garde regarde les nouveaux du coin de l'œil, et tout ça finit par générer une situation très étrange. Disons que l'argent n'est pas une garantie de succès, mais il permet de réduire les temps de gestation d'un projet. Il permet de grandir plus rapidement, ça c'est sûr. Chelsea est un grand club, mais jusqu'à l'année dernière, il n'avait pas gagné la Ligue des champions.

« Chez Zlatan, la manière de diriger ses coéquipiers n'est pas toujours idéale »

Tu as parlé avec Ibrahimović ?
Oui, oui, Zlatan est plus tranquille qu'il y a quelque temps. On a été coéquipiers pendant trois ans à l'Inter, et là, j'ai vu qu'il avait changé. Il semble avoir mûri, sans doute parce qu'il est le joueur le plus important de ce nouveau projet ambitieux.

Toi qui le connais bien, c'est quoi le meilleur et le pire de Zlatan ?
C'est un phénomène, son physique, son élasticité incroyable, malgré son gabarit imposant, en font un joueur unique. Après, son grand défaut, c'est qu'il ne marque pas beaucoup de buts de la tête malgré sa grande taille. Il est tellement bon, il est tellement sûr de sa force qu'il peut dire : « Moi je ne vais pas au premier poteau pour mettre la tête, ce que je veux c'est reprendre le ballon de volée ou faire un enchaînement amorti-poitrine-retourné. » C'est dommage parce que s'il allait plus souvent au premier poteau pour mettre sa tête, il marquerait davantage de buts.

Mais il est à moitié fou, non ?
Heu…Disons que c'est un garçon difficile. C'est un type très exigeant avec lui-même et qui demande le même niveau d'exigence qu'il s'inflige à ceux qui l'entourent. Moi, il m'a toujours respecté, je n'ai jamais eu le moindre problème avec lui. Je me rappelle qu'un jour il m'a dit : « Quand je jouais à l'Ajax, tu étais déjà à l'Inter et tu étais Crespo. Un buteur. » Sa manière de diriger ses coéquipiers n'est pas toujours idéale : à l'époque, il s'énervait, il criait et levait souvent les bras au ciel en disant : « Je la veux là. » Ce genre de choses, des joueurs qui n'ont pas de beaucoup personnalité, ça peut les liquider. Mais j'insiste, aujourd'hui, il est beaucoup plus tranquille depuis qu'il est à Paris.

Et Mourinho, quels souvenirs tu en gardes ?
Mou, je l'ai eu à Chelsea et à l'Inter, et on continue encore à se parler au téléphone. Ce qu'il a de mieux, c'est l'empathie qu'il arrive à avoir avec les joueurs. Il a une capacité à comprendre le professionnel facilement. Il connaît la culture et les origines du footballeur qu'il a en face de lui et c'est souvent à partir de là qu'il tisse ses relations avec lui et qu'il arrive à en obtenir ce qu'il veut.

En quoi est-il différent des autres entraîneurs que tu as eus ?
J'ai toujours adoré sa méthodologie de travail. Tout ce qu'il fait, c'est avec un ballon. Avant de l'avoir, j'avais l'habitude de faire des préparations d'avant-saison uniquement basées sur le physique. Quand j'ai vu Mourinho pour la première fois, il n'avait même pas de chronomètre. Je lui ai demandé pourquoi et il m'a répondu : « Tu as déjà vu un pianiste courir autour de son piano pour répéter ses gammes ? Un pianiste apprend avec un piano ; un footballeur avec un ballon. » Mourinho tire le meilleur de ses joueurs en respectant l'homme qui est à l'intérieur du maillot. Cette empathie, cette manière de motiver très particulière, permet à ses équipes d'être toujours très agressives. Avec Mourinho, tu crois vraiment que t'es le plus fort du monde. Tu n'as peur de rien.

Mais est-ce qu'il est aussi insupportable qu'on le dit ?
Ses déclarations, sa communication, ça fait parte du cirque. Quand il était dans le vestiaire, il nous disait : « Tout ce que je dis en conférence de presse, n'y faites pas attention. Je le fais pour qu'ils s'attaquent à moi plutôt qu'à vous. »

Messi vient récemment d'obtenir son quatrième Ballon d'or. Qu'est-ce qu'il t'inspire ?
Lui, c'est un mec qui a ruiné ma carrière (rires) ! J'ai eu besoin de 19 ans de carrière pour mettre 300 buts, et lui, il vient et il me double comme si de rien n'était alors qu'il n'a que 25 ans. Et il lui reste encore beaucoup d'années de très bon football. Dans quelques matchs, il va prendre ma place de deuxième meilleur buteur historique de la sélection et une fois qu'il l'aura fait, il s'attaquera au record de Batistuta. Dans un an, ce gamin nous aura doublés tous les deux. C'est juste fou ! C'est un honneur, même un plaisir, qu'un génie comme lui pulvérise mes stats. La première fois que je l'ai rencontré, c'était au Camp Nou, lors d'un Barcelone-Milan de Ligue des champions en 2004/2005. À la fin du match, quelqu'un est venu me voir pour me dire qu'un jeune Argentin voulait me saluer. Lionel m'attendait à la porte du vestiaire et il m'a raconté qu'il était au centre de formation du Barça et qu'il m'admirait. Ce jour-là, il m'a demandé mon maillot. C'est quelque chose qui est resté gravé dans ma mémoire, surtout que l'année suivante, il y a eu un Barça/Chelsea en Ligue des champions. Il nous a éliminés tout seul et cette fois c'est moi qui lui ai demandé son maillot floqué du numéro 30. Je le garde précieusement rangé à la maison.

Propos recueillis par Diego Borinsky à Buenos Aires

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:11 Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! Hier à 16:01 Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 7
Hier à 09:59 Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 8 samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6 lundi 25 septembre 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham lundi 25 septembre La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 30 lundi 25 septembre Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 29 dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4