1. // Euro 2012
  2. // Groupe B
  3. //

Cracovie nie les cris de singe

Modififié
0 4
C'était il y a quelques jours, avant que l'Euro ne démarre officiellement. Les Pays-Bas effectuent leur premier entraînement dans le stade du Wisla Krakow en Pologne, lieu de leur camp de base, et des cris de singe fusent des tribunes où 25 000 personnes ont pris place. C'est en tout cas ce qu'affirme alors le capitaine Mark van Bommel à la presse de son pays.

Problème : l'UEFA nie, dans un premier temps, ces comportements racistes, avant de se déjuger et d'admettre des « incidents isolés » . Lundi, donc, l'organisateur publie un communiqué dans lequel il demande aux autorités de la ville de « prendre les mesures nécessaires » pour endiguer le problème.

Mais coup de théâtre, hier, la ville de Cracovie lui répond, là aussi par un communiqué où elle nie tout cri de singe. Et conclut en disant : « Nous appelons à l'arrêt immédiat de reproduction de fausses informations qui ternissent l'image de la ville. »

Et une balle dans le pied, une!
MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Toujours bon de trouver de signaler ( voir les inventer ) des cris de singe pour justifier de futures mauvaises performances sportives dans une équipe qui ne respire pas la confiance, comme l'équipe d'Angleterre d'ailleurs ( spéciale dédicace à Sol Campbell et la télévision anglais ).
en même temps, il suffit de douter de tout pour effacer toute certitude.
et si les gens simples ne comprennent pas les jeux politiques, alors ils ecrivent des commentaires bêtes comme le tien.

tu crois vraiment qu'une équipe de champions (individuels) comme les Pays Bas se réfugient derrière ce type d'excuse? Tu as déjà senti l'atmosphere dans ces villes polonaises? le pluri-culturisme et le cosmopolisme sont là bas des notions aussi comprises que la raison chez toi..... oh, pardon! mais ton commentaire est très bête.
Je constate juste que les anglais ont cherché à déstabiliser l'organisation de l'euro par leur reportage qui montre sous un mauvais angle des faits dans les stades ukrainiens et polonais, et maintenant tout ce qu'on entend depuis c'est " la crainte du racisme " et c'est les Pays-Bas qui s'en plaignent les premiers alors que pour avoir vu certains attitudes de supporteurs néerlandais ils feraient mieux de se taire.

De plus je constate que en dehors de ces " faits " aucun débordement majeur ne s'est produit à part des supporteurs espagnols envers Balotelli.

Et pour conclure, renseigne toi sur l'histoire de la Pologne avant de critiquer l'uniformité de la population polonaise et de le mettre sur leurs dos, et dommage pour toi mais oui j'ai déjà senti l'atmosphère des villes polonaises et je la préfère à l'atmosphère dans certains quartiers défavorisés chez nous en France...

L'esprit critique ne semble cependant pas être votre point fort donc continuez à croire ce qu'on veut bien vous raconter.
oui force est de constater qu'à part quelques incidents hier (du aux manipulations politiques), le déroulement de cet euro est un succès dans et hors des stades
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4