1. //
  2. // League One
  3. // Coventry

Coventry, le stade de la discorde

C’est l’un des feuilletons de l’été en Angleterre : Coventry City FC, ancien habitué de la Premier League tombé depuis l’an dernier en troisième div’, est en conflit ouvert avec les propriétaires du stade de la ville, la Ricoh Arena. Résultat : il a été décidé que l’équipe première disputerait désormais ses matchs à domicile à Northampton, à 50 bornes de là ! Une situation qui suscite forcément la colère des supporters, nostalgiques d’une époque pas si lointaine où leur club était de ceux qui comptaient en Angleterre.

Modififié
74 18
Avant 2013, Coventry avait déjà fait l’actu des journaux sportifs anglais avec une info en rapport avec son enceinte. C’était en 1981, du temps de l’antique Highfield Road qui venait d’être rénové, devenant pour l’occasion le premier du pays entièrement assis. Fierté. Entrée dans une nouvelle ère. Et début de la fin des « terrace » , ces tribunes typiquement anglaises permettant de masser un max de monde debout. À l’époque, la formation des West Midlands est une valeur sûre de la première division. Pas vraiment un mastodonte, mais disons un poids moyen, aussi discret qu’efficace, monté pour la première fois en élite en 1967 sous la houlette du charismatique entraîneur Jimmy Hill, qui deviendra plus tard un présentateur vedette à la BBC, resté fameux aussi bien pour son bagout que pour son menton, qu’il a (très) grand. Coincé chaque saison dans le ventre mou de la Football League, Coventry passe toutes les décennies 70, 80 et 90 à l’abri de la relégation, sans jamais non plus pouvoir se hisser parmi les candidats au titre. Deux faits de gloire à signaler néanmoins : la victoire en FA Cup en 1987 face à Tottenham et le titre de meilleur buteur de Premier League partagé par Dion Dublin avec Michael Owen et Chris Sutton en 1997-98, 18 buts chacun. Énorme toute cette saison, Dublin connaît alors les joies de la sélection, mais Glenn Hoddle lui préfère finalement Les Ferdinand pour disputer la Coupe du monde en France. L’attaquant ne s’en remettra jamais complètement, son club non plus. En 2001, Coventry est relégué pour la première fois depuis 1967. Il n’est jamais plus remonté depuis.

Un loyer bien trop cher…

Au contraire, après des années à flirter avec une seconde relégation, celle-ci intervient finalement à l’issue de la saison 2011-2012. Entre-temps pourtant, les « Sky Blues » ont cherché à se moderniser, se dotant d’une académie et remplaçant le mythique Highfield Road par la Ricoh Arena, inaugurée en 2005. L’enceinte de 32 000 places n’est certes pas souvent pleine – l’affluence moyenne tourne autour de 17 000 spectateurs – mais elle constitue un sacré bel écrin pour une équipe qui espère toujours revenir en élite, à plus ou moins long terme. Problème : le club n’en est pas propriétaire. D’où les ennuis du moment. Car la Ricoh Arena est si belle que le loyer réclamé par son administrateur (Arena Coventry Limited, ACL) est trop élevé pour une formation qui rame financièrement et qui évolue désormais en League One, l’équivalent de la 3e div’. Du coup, en décembre dernier, les proprios du club ont réclamé une baisse notable du loyer, de 1,4 million d’euros par an à 230 000… Face au refus d’ACL d’accepter la requête, le conflit s’est envenimé et les instances nationales s’en sont mêlées. Après enquête, la sanction est tombée en mars : face aux soucis de trésorerie et au refus de livrer le loyer de la saison, Coventry City a été placé en redressement judiciaire, mis sous tutelle d’un administrateur et s’est vu retirer 10 points de pénalité. Les derniers espoirs de remontée immédiate en Championship se sont envolés. En mai, l’équipe termine finalement 15e et va devoir évoluer encore au moins une saison en League One.

« Keep Cov in Cov »

Mais ce n’est pas le pire. Depuis cet hiver, le conflit avec les proprios du stade n’a toujours pas été réglé, malgré une proposition de réduire le loyer annuel à hauteur de 685 000 euros. On pouvait pourtant légitimement penser que les choses allaient pouvoir s’arranger, étant donné que le club a été vendu il y a quelques semaines à un consortium, mais ce dernier reste sur la même longueur d’onde que les précédents dirigeants : on tourne la page Ricoh Arena. Un bail de 25 ans aurait pourtant été signé en 2006, liant le club au stade de la ville. Rien n’y fait néanmoins, l’idée à long terme des nouveaux dirigeants est de construire un nouveau stade qui sera cette fois géré par le club. En attendant que ce projet un peu fou se réalise – s’il se réalise un jour… –, Coventry a contacté des clubs voisins pour savoir s’il était possible de se faire prêter leur stade. Après avoir sondé Walsall, c’est finalement le choix de Northampton, à 50 km de Coventry, qui a été retenu. Un contrat de 3 ans a été conclu pour que le club local, qui évolue en League Two, partage le modeste Sixfields Stadium (7600 places) avec Coventry City FC. Forcément, ce choix déplaît aux supporters, pas franchement décidés à se taper 50 bornes pour assister aux matchs de leurs favoris à « domicile » . Environ 5 000 d’entre eux ont défilé pacifiquement en ville samedi dernier, avec pour slogan de rassemblement « Keep Cov in Cov » . Une pétition a également circulé et une autre marche de mécontentement doit avoir lieu dans les prochains jours. C’est courageux, mais ça semble malheureusement vain. Dimanche 11 août, pour le compte de la 3e journée de League One, Coventry doit logiquement accueillir Bristol City à Northampton pour son premier match à domicile de la saison.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

madjerinho Niveau : CFA2
Triste pour les supporters de Coventry.

J'ai eu la chance de passer un mois dans ce trou à rat, et vraiment, le foot et le rugby sont tout ce qu'il y a pour égayer la grisaille d'une ville horrible. Il y a des pubs, des usines, et le stade, c'est moche et sans âme.
Mais les gars que j'y ai rencontré m'ont traité avec respect et sympathie, alors pour eux, j'espère que les choses vont s'arranger.
Régis Delanoë Niveau : DHR
De ce que j'en ai lu, la ville a bien morflé pendant la Seconde Guerre, avec beaucoup de bombardements et de destructions. Tu confirmes ? Possible que ça n'ait pas arrangé les choses esthétiquement...
madjerinho Niveau : CFA2
Oui, ils ont gardé les vestiges d'une cathédrale au centre ville, mais c'est assez Dresde-style. Il reste quelques vieux pubs aussi, ce qui fait toujours son effet, mais tout le reste date de l'après-guerre.
En plus, la ville est très ouvrière, avec une longue tradition de fabrication automobile, du coup quand ça s'est reconstruit ça n'a pas donné de superbes résultats.
cul-terreux Niveau : DHR
Merci pour cet article sympa. Pensée aux supporters pour qui la situation ne doit pas être facile à vivre.

Coventry, Leicester et Birmingham sont vraiment 3 villes horribles avec un relent d'hooliganisme parfois aux abords de leurs stades. Y a des mecs de 40-50 ans qui foutent vraiment les jetons. Néanmmoins, j'ai moi aussi passé du bon temps dans cette région.

Pourquoi pas un article sur la descente aux enfers des Wolves ?
Message posté par madjerinho
Triste pour les supporters de Coventry.

J'ai eu la chance de passer un mois dans ce trou à rat, et vraiment, le foot et le rugby sont tout ce qu'il y a pour égayer la grisaille d'une ville horrible. Il y a des pubs, des usines, et le stade, c'est moche et sans âme.
Mais les gars que j'y ai rencontré m'ont traité avec respect et sympathie, alors pour eux, j'espère que les choses vont s'arranger.


ça donne envie d'y aller.l'office du tourisme local te remercie.
La région des West Midlands est globalement sinistrée. J'y vais occasionnellement pour le boulot et à part de l'industrie automobile (ou du moins ce qu'il en reste), on ne peux pas dire que le coin soit des plus dynamiques. Ceci dit je vous rejoins sur le fait que les gens sur place sont très chaleureux! Ils se réfugient tous dans le sport (surtout le foot, j'ai eu l'occasion de me faire tester par une nana de 60 berges sur mes connaissances footballistiques)...
Südkurve28 Niveau : CFA
Je sais pas si c'est dû au cliché, mais le stade m'a pas l'air si "magnifique" que ça... L'objectif avait l'air d'être "mettez des grands murs blancs pour qu'on puisse bien lire le sponsor, les places on s'en tape".
Message posté par madjerinho
Triste pour les supporters de Coventry.

J'ai eu la chance de passer un mois dans ce trou à rat, et vraiment, le foot et le rugby sont tout ce qu'il y a pour égayer la grisaille d'une ville horrible. Il y a des pubs, des usines, et le stade, c'est moche et sans âme.
Mais les gars que j'y ai rencontré m'ont traité avec respect et sympathie, alors pour eux, j'espère que les choses vont s'arranger.


Tu decris bien la ville.
J'y ai passe une annee scolaire en Erasmus en 2006, je pense pas que ca ai change depuis. J'en garde un excellent souvenir ayant ete etudiant ou forcement les soirees s'enchainent.
En revanche il y a quand meme un cote culturel dans cette region car Shakespeare est de la bas. Je ne sais plus s'il y est ne ou s'il y a vecu.

Concenant le stade, j'avais ete etonne de voir une telle enceinte pour une equipe qui evolue majoritairement en D2, malgre quelques ascensions en premiere div.
Quelques equipes de L1 en seraient jalouses.

Pour repondre au commentaire de l'auteur (desole j'ai oublie le nom), il y a tres peu de traces de la 2nde guerre mondiale. Tout le centre-ville a ete refait, qui est plutot sympa, apres c'est sur que des qu'on en sort, c'est pas jojo.

Voila voila, je ne voulais pas raconter ma vie, juste mon experience de Coventry.
GenzoLloris Niveau : DHR
En lisant cet article, Coventry City m'a trop fait penser au Fc Metz :
- Le même statut d'irréductibles en première division, jamais dans les premiers du classement mais capable de tenir des solides places à travers les décennies
- Quasiment la même période fastes de 1ere division (1967-2001 pour Coventry et 1967-2002 pour le Fc Metz)
- Même déchéance en 3eme division la saison dernière sauf que Coventry n'a pas réussi cette saison à remonter malheureusement.

C'est moche pour la ville de devoir voir leur équipe déménager de stade faute de moyens pour la payer.

Sans compter que l'équipe de Coventry avait réussi à choper un ex talent du football écossais, John Fleck que tout le monde annonçait comme un futur cador vers ses 18 ans quand il cartonnait en réserve des Glasgow Rangers et en Ecosse -19 (moins maintenant que des multiples blessures l'ont fait baisser de niveau mais à 21 ans, j'espère toujours qu'il puisse effectuer un puissant comeback).
louvressac Niveau : DHR
en plus sixfields a northampton c'est pas le pérou..... deja il y fait aussi glacial qu'a oldham (une base artique)...j'y ai été la bas le 28 mars dernier contre torquay,et comme les prisonniers ukrainiens dans "les bienveillantes" de jonathan liddell,j'ai failli me pisser sur les mains a la mi-temps pour essayer de me réchauffer tellement il faisait froid ! et en plus il n'y a pas un seul pub valable a portée de fusil du stade ( a moins de monter la colline et se taper 30 min de marche)
pour mes compatriotes (belges) c'est un peu comme westerlo,sans le bistrot avec le toit de chaume en face du stade..horrible !
pour y avoir passé un an en tant qu'étudiant j'ai vraiment apprécié la ville et effectivement c'est une ville ou le football est tres apprécié.

concernant les vestiges de la seconde guerre mondiale, il reste la cathédrale seulement qui est surement le seul monument qui vaille le coup.

perso j'ai pas trouvé la ville aussi déprimante que madjerinho le dit, c'est une ville étudiante qui bouge bien avec beaucoup de pubs partout ou voir les matchs et 80% des gens qui portent un maillot de foot dans la ville. Apres ca reste une petite ville mais pour ma part j'ai aprécié
Cela fait deux ans que j'habite à Coventry et je peux vous assuurer que la ville bouge, surtout en tant qu'étudiant. De plus la proximité avec Birmigham qui est la seconde plus grande ville du pays n'est pas négligeable.
Donc non ce n'est pas du tout une ville morte
Les vestiges de la guerre ne se voient que sur la cathédrale qui a été laissé telle quelle afin qu'elle soit visité ainsi que dans un "musée".

Concernant le stade effectivement il est nettement meilleur que de nombreux stades de ligue 1 ou même de série A ce qui étonne vu le niveau de l'équipe. La société qui l'a détient s'en sort très bien puisque le stade fait aussi office de Casino et de salle de concert.
J'y ai été 1 mois et demi cette année aussi et je confirme, une ville bien dégueulasse avec quelques rues et pubs dans le centre et des gens charmants. Le stade par contre est imposant pour un club de 3ème div!
Critiquez pas Coventry, ma Civic a été fabriqué là-bas!
Plus sérieusement, Coventry a été rasé totalement par les V2 allemand, sauf un bout de la cathédrale..C'est comme Dresde certes, ou Cologne. C'est encore une hérésie du foot business, on va vers le système Franchise à l'américaine, jurisprudence Wimbledon - MK Dons
zdeguededai Niveau : Loisir
Coventry, premier club cité dans le livre de John King, Football Factory !
Elle est loin l'epoque de la premiere league de Coventry, et de Mousstapha Hadji en pointe, il a fait quelques tres bons matches la-bas
Voilà un article qui me fait lire SoFoot, les sempiternelles plaintes de Verratti ou l'âge de Falcao on s'en tape bien.
L'Angleterre est le pays qui m'a fait "vivre" le foot. Je m'entends par le fait que j'ai toujours été un fan de foot, mais il faut bien avouer que la manière dont les Anglais le vivent fait vraiment vibrer.
Pour le reste c'est toujours marrant de voir "qui est l'équivalent de la 3e div'"... Ben si vous voulez enfin C'EST la 3e div en fait.

Je vous remercie aussi pour vos témoignages sur la ville, car étant passionnée de géographie et tout cela j'aime bien en savoir plus sur ces contrées !
Enfin cette histoire est vraiment dommage. Coventry a toujours été un club de milieu de tableau, ou de fin de tableau je dirais et c'est vrai que là ils ont vraiment la tête sous l'eau... La fierté en prend un coup d'aller jouer à Northampton...
Bref quant à la Ricoh Arena qui serait meilleure qu'un stade de Ligue 1, ce n'est pas un cas isolé en Angleterre... Sheff Wed qui a évolué en D3 jusqu'à peu possède un stade encore plus impressionnant.
vivement que le championnat commence!on meurt d envie de parier sur ces équipes et gagner.et je te donne le meilleur site de paris sportifs du moment.clic sur REGISTER pour t inscrire.trop cool comme site http://www.planetofbets.com/?ref_id=253029
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
74 18