1. // Coupe du monde 2014

Coups francs directs : le flop du spray !

Censée faire mousser les tireurs de coups francs, la petite bombe magique à tracer des lignes blanches n'a eu aucune efficacité : zéro but sur coups francs directs depuis ce début de Mondial…

Modififié
369 44
La barre de Pirlo…

Dans le foot moderne, 40% des buts sont inscrits sur coups de pied arrêtés. Ce n'est pas rien… 40%, c'est aussi l'augmentation de buts marqués sur coups francs au Brésil depuis l'usage de ce spray destiné à maintenir une bonne fois pour toutes les salopards à 9 mètres 15. En passant, la marque argentine qui commercialise le blanc mousseux s'appelle 915 fair-play… C'est en Amérique du Sud, notamment dans les championnats argentin et brésilien que les arbitres ont pu faire l'usage de cet accessoire répulsif à partir de 2008. Argentine et Brésil, deux pays de tireurs d'élite… Ce dispositif employé pour la première fois dans une compétition de l'envergure de ce Mondial 2014 avait déjà été mis en place sur le plan international lors de la Coupe du monde des moins de 20 ans en juin 2013 et lors du dernier Mondial des clubs. Des expériences concluantes et encouragées par Sepp Blatter. D'où l'introduction du spray au Brésil 2014, mais qui offre aux arbitres un usage purement facultatif.

À la base, c'était plutôt une bonne initiative, tant l'indiscipline des joueurs annihilait les possibilités de marquer sur coup franc du fait de murs bâtis en moyenne à 5-6 mètres du ballon. On rêvait donc de copier cette fameuse stat brésilienne qui nous promettait un + 40% de buts marqués sur coup franc à cette Coupe du monde. Et alors ? Que dalle ! Zéro but marqué sur coup franc direct malgré un bon paquet d'opportunités offertes par les arbitres. En général, le ballon s'est envolé au-dessus des cages ou bien a été renvoyé par les murs ou par les gardiens… Sans compter que ça dégueulasse les jolies chaussures de clowns multicolores (le regard outré de Martins Indi à propos de ses pompes souillées !). Pour l'instant, un des maîtres absolus de l'exercice a un peu sauvé l'honneur des artificiers d'élite : Andrea Pirlo a été l'auteur d'une frappe magistrale qui a heurté la barre transversale de Joe Hart, tout heureux d'éviter le 3-1. Et voilà du coup une des explications de ces échecs répétés : la chance du gardien… Plus sérieusement, il est étonnant qu'après 16 matchs, aucun coup franc direct n'ait fait mouche. Car pour les autres coups de pied arrêtés, le bilan est plus conséquent : sur 49 buts inscrits, on a eu 5 pénos, 4 buts sur corner et 3 buts sur coup franc indirect.

Mais ils ont où les Brésiliens ?

Tenter d'expliquer ce zéro pointé sur coup franc direct (qui n'est pas non plus un drame) tient à pas mal de facteurs plus ou moins rationnels. D'abord, il faut rappeler que certains spécialistes de l'exercice sont absents du Mondial. Et pas des moindres ! Bale et Zlatan Ibrahimović… Se seraient-ils distingués dès leur premier match ? Peut-être… En tout cas, sur la distance, on aurait aimé les voir planter. On aurait aussi aimer voir le Danois Eriksen, pas maladroit du tout, et surtout les deux canonniers néerlandais Van der Vaart et le gaucher Strootman. Et puis n'oublions pas Juan Roman Riquelme, encore officiellement actif (voir son coup franc contre River lors du dernier Superclásico du 30 mars dernier) ! Parmi les gâchettes potentielles présentes au Mondial, mais qui ne sont pas encore entrées en jeu, on peut citer pêle-mêle Suárez, Schweinsteiger, Lampard. Pour les autres qui ont joué, on retiendra le zéro pointé de CR7 face à l'Allemagne malgré plusieurs tentatives. On souhaite donc à Cristiano de vider d'un coup la bouteille de ketchup face aux Ghana. On peut aussi attendre des merveilles de Van Persie, Robben, Sneijder, Yaya Touré, James Rodríguez, Honda, Messi, Gerrard… et même Pirlo, bien sûr ! En finesse ou en lourdeur, on est preneurs.

Reste le cas particulier du Brésil. Les Auriverde ont eux joué deux matchs et ont bénéficié de quelques coups francs directs bien placés. Qui plus est, ils possèdent en Neymar, Hulk ou David Luiz, sans oublier Hernanes, des artificiers respectables… Problème : zéro pointé pour eux aussi. Et là, ça la fout mal pour ce grand pays de tireurs d'élite (Didi, Rivelino, Zico, Branco, R. Carlos, Juninho ou Rogerio Ceni). Fallait-il donc sélectionner Ronaldinho, encore crédible sur cet exercice ? Ben, ouais. Naaan, on plaisante ! Quoique… En tout cas, cette petite spécialité brazileira manque pour l'instant à une Seleção dont on peut dire qu'elle n'a pas eu à se plaindre de l'arbitrage (les attaquants brésiliens bénéficient de coups de pied arrêtés dès qu'on commet des fautes sur eux)… Allez, Neymar : refais-nous le coup de lucarne opposée contre l'Italie. C'était il y a un an, pratiquement jour pour jour, en Coupe des confédérations (4-2). Le mur italien n'était même pas à 9 mètres 15 ! Au fait… Et si les coups francs, c'était mieux avant, quand le mur n'était JAMAIS à distance réglementaire ?

Youtube

PS : merci de tous vos commentaires à propos de la série d'articles sur les surnoms des footballeurs brésiliens (Pelé, Cafu, Hulk, Edu, Zizinho, Kaká… Noms et surnoms des footballeurs brésiliens). Mais sachez qu'il y a exactement 5 parties ! Vous verrez donc que ces 5 articles assez exhaustifs répondront à certaines de vos interrogations sur ce sujet sympa…

Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nono le robot Niveau : District
Le fait de fixer le mur à 9m15 ne peut qu'être bénéfique pour les tireurs... je ne vois même pas comment on peut imaginer l'inverse ou même parler de flop...

Cette bombe est une réelle avancée pour le foot et je ne comprends pas toujours pas qu'elle ne soit pas utilisée en Europe.
floyd pink Niveau : CFA
Heu sérieux là? je suis seul à trouvé l'article ridicule ?
Vous nous parlez de 2 grammes de mousse qui sert simplement à établir la distance, en quoi c'est censé faire tirer mieux ou moins bien un coup franc?
Puis l'argument de la trace sur les chaussure? Sérieux ? ça devient tellement laid tout leur model qu'on s'en plaindra même pas.
Attention So Foot, vous cherchez la merde là ou il y en a pas.
Je trouve que l'utilisation du spray est une très bonne initiative. Cela permet à l'arbitre de ne plus perdre du temps à faire la police et de distribuer des cartons à tout va.

Sur le zéro pointé, il est encore un peu tôt pour tirer des conclusions (ballon en mousse, pieds carrés...).
C'est un peu juste comme argument.
D'abord, on a qu'une semaine de compétition c'est pas assez pour tirer des conclusions.
Ensuite, la bombe sert surtout à faire respecter la règle. Et de ce point de vue, je trouve que ca marche plutôt pas mal : j'ai pas vu une seule fois le mur s'avancer, comme ils font d'habitude, à coup de petits pas discrétos. On dirait que la ligne blanche exerce une contrainte magique sur ces pauvres gars.
Donc il faut pas attendre de la bombe qu'elle transforme tout le monde en CR7.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Donc la goal-line technologie c'est de la merde.
Le spray sur CF, c'est de la merde.

C'est bien, restons coincés dans les années 80 et ne faisons surtout pas évoluer ce sport. Au cas où ça pourrait être bénéfique, ce serait con d'en profiter.
DrAwkward Niveau : CFA2
Je vous trouve assez malhonnête sur cette brève, vraiment.

Tout d'abord, il faudrait peut-être attendre d'avoir un échantillon plus large avant de tirer (huhu) des conclusions intempestives sur l'efficacité du procédé.

Ensuite, il faut penser à l'effet moral que ça peut avoir. Moi, ce que j'ai tiré de cette expérience, c'est que les défenseurs arrêtent de piétiner comme des mecs atteints d'hémorroïdes pour gagner 2 mètres quand le coup franc est tapé et ça quoi qu'il arrive c'est une vraie bonne nouvelle. C'est une bonne nouvelle parce qu'on commence à s'équiper pour lutter intelligemment contre les actes d'anti-jeu.

Et sur le long terme, je reste persuadé que le nombre de coup francs marqués va augmenter. Un mètre de gagné par un mur ça semble peu mais c'est énorme en terme de réduction du champ de vision et de l'angle disponible pour placer la balle.

Donc attendons peut-être avant de déclarer que c'est un échec, de grâce.
J'avais pas vu les autres comms en écrivant. On dit tous la même chose, donc...
Señor Gifle Niveau : CFA
Note : 11
j'arrive pas à l'expliquer mais je suis en kiffe complet quand l'arbitre trace sa ligne ... à peu près autant que lors de la validation du CSC contre l'Equateur.

A un tel point que j'en arrive à gueuler si l'arbitre oublie de tracer la ligne du mur (arrivé 2-3 fois déjà) ...
Peut-être quelque chose à regarder du côté du ballon aussi ?
Dendecuba Niveau : CFA
Note : -3
Sans jeter un pavé dans la mare, je pense que les 9,15 mètres sont obsolètes dans le foot moderne, faudrait réduire la distance à 7m50. Inventée à la base pour simuler la hauteur d'un homme d'1m80 à partir du système métrique anglais (10 yards), aujourd'hui le niveau technique atteint par les joueurs leur permettent de placer le ballon où ils veulent à partir de 5-6m. C'est presque normal de gruger tant ce serait facile pour des Pirlo de marquer avec une distance aussi "laxiste"
Altaïr Ibn La'Ahad Niveau : DHR
donc si j'ai bien compris: maintenir le mur a la bonne distance empêche le tireur de marquer sur coup-franc et le placer a moins de 5m du ballon facilite la tache
tout ça a cause de ce foutu spray!
L'objectif de la bombe n'est pas de permettre de marquer plus de but mais de faire en sorte que la distance du mur soit respectée. En l'occurence la bombe n'est pas magique et ne permettra pas à une chèvre de marquer sur coup franc ... le titre de l'article n'a donc aucun rapport avec le contunu.
Clemuntinho Niveau : CFA
Note : 16
Les mecs qui prennent cet article au premier degré, sans déconner...
''les attaquants brésiliens bénéficient de coups de pied arrêtés dès qu'on commet des fautes sur eux'' C'est du 2nd degré j'espère ?
Par contre placer David Luis parmis les tireurs de coup franc, non non et non ! Le gars en a mis un une fois sur un malentendu et depuis il se prend pour Juninho, à tenter des frappes de 40m qui finissent soit dans le mur, soit dans les tribunes. Mon dieu ce que ça m'énerve !
Nan Chérif, la VRAIE explication de l'absence de coups francs directs depuis le début de la CDM (17 matchs soit 1,7 journées de liguain), c'est au contraire les retards dans les travaux des stades pour 35%, les manifestations pour les coûts du mundial pour 25% mais SURTOUT la surfacturation des sprays par Bygmalion pour 40%!!

Bref, oublie pas de mettre ton bob,le soleil tape fort on dirait...
LibidoPostToxico Niveau : National
Note : 2
J'ai une explication simple : la plupart des tireurs sont bidons.
Pirlo, mousse ou pas mousse, a une précision et une technique exceptionnelles
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Et si le problème provenait tout simplement du ballon?

Depuis le début de la CDM sur une cinquantaine de buts il me semble on a vu qu'un ou deux sur frappe de loin (Marchisio, Neymar) et une flopée monstrueuse de frappes dans les nuages.
Sur les coups francs c'est pareil, on a pas l'impression de ce ballon puisse prendre des effets furieux, soit il s'envole complètement soit il part direct dans le mur.
floyd pink Niveau : CFA
Message posté par Clemuntinho
Les mecs qui prennent cet article au premier degré, sans déconner...


c'est malheureusement le cas, sinon ça aurait été un "billet d'humeur"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
369 44