1. // Coupe du monde 2014
  2. // Fin des phases éliminatoires

Coupe du monde : peut-on se fier aux éliminatoires ?

L'équipe de France a peiné pour décrocher sa place pour le Mondial. Obligés d’en passer par un barrage pour rallier le Brésil, les Bleus ont réalisé une campagne de qualification sans éclat. Mais qu’elle soit poussive ou pétillante, cette phase d’éliminatoires préfigure-t-elle nécessairement du résultat final lors de l’évènement ?

Modififié
0 57
Un préalable indispensable

Autant briser de suite les illusions des rêveurs les plus fous : non la France ne devrait pas gagner la prochaine Coupe du monde. Point de pessimisme ici, mais une simple réalité statistique. Si tu galères à te qualifier, pas question d’espérer l'été venu. En effet, le trophée Jules Rimet a toujours été soulevé par une sélection qui a fait preuve de constance pour accéder à la compétition. Si le système de qualification reste opaque jusqu’au milieu des sixties, entre abandons et barrages improvisés, il s’éclaircit à partir du Mondial 66 en Angleterre. Et force est de constater que depuis, la victoire n’est jamais revenue à une équipe qui a tremblé en éliminatoires.

En 1970, le Brésil écrase le groupe 2 de la zone Amsud en enchainant 6 victoires de rang face au Paraguay, à la Colombie et au Venezuela avant de filer vers le titre chez les Aztèques. Seize ans plus tard, c’est l’Argentine de Maradona, qui après avoir passé haut la main l’épreuve des qualif’, vient accrocher une deuxième étoile sur son maillot. Un schéma suivi par la RFA en 1990 et l’Espagne en 2010. Pire, un autre fait historique vient à l’encontre de tout espoir démesuré placé en Sakho et consort. En 20 éditions, le pays organisateur a raflé la mise 6 fois, la France connaît l'avantage d'organiser un mondial depuis un certain 12 juillet 1998. Ainsi, pour vaincre, il faudrait préalablement convaincre lors des éliminatoires à moins d’avoir le privilège d’évoluer à la maison.

Impressionner n’est pas gagner

Mais attention. Cartonner en qualification n'est pas non plus une garantie de réussite en phase finale. La hype de l'automne précédent se transforme parfois en gros bide. En juin prochain, ils sont pourtant nombreux à miser sur les deux « hype » du moment: la Belgique1 et la Colombie . Cependant, il n’y a pas grand monde pour réellement penser qu’une de ces deux équipes puisse squatter les plages de Copacabana jusqu’à la mi-juillet.L’Italie de 2010 sort d’une campagne de qualification presque parfaite (7 victoires, 3 nuls) avant de quitter la compétition sans gloire, au terme d'un premier tour raté dans une poule ridiculement faible. Mais l’exemple le plus frappant reste cette invraisemblable Coupe du monde asiatique. En 2002, l'événement perd ce qu’il comporte de mieux dès le premier tour : la France, qualifiée d’office, mais 1re du classement FIFA, l’Argentine (2e) qui vient d’écraser le Brésil en qualif’ en reléguant les Auriverde à 13 unités, ou encore le Portugal (4e de ce même classement FIFA) qui a laissé la Hollande à la maison, quitterons tous trois la compétition dès les poules. D’autres équipes resteront à jamais comme d’éternels absents. Ceux qu’on a beaucoup attendu, mais qui ne se sont jamais pointés. L’URSS de 86’ semblait prédestiner à rivaliser avec l'Argentine de Maradona. Ultra douée, la bande à Belanov trébuche face à la Belgique en 8e . En 1974, c’est au tour d’une Italie infranchissable depuis près de deux ans et 1142 minutes de jeu, de prendre l’eau face à la Pologne de Grzegorz Lato dès les poules. Mais le plus bel exemple (ou le plus triste) reste la Colombie de Pacho Maturana dont le légendaire 5-0 infligé à l'Agentine avait fait le principal outsider du mondial 94. On sait comment l'histoire s'est terminée: mal. Avec une élimination au premier tour et l'assassinat d'Andres Escobar. Autant de rendez-vous manqués qui participent à la légende de la Coupe du monde.

De l’espoir dans l’improbable

Ces exemples d’échecs ne peuvent que donner un minimum d’espoirs aux Bleus. De fait, une campagne éliminatoire insipide n’aboutit pas forcément sur une Coupe du monde de touriste. Car le foot reste, qu’on le veuille ou non, une science inexacte et laisse un peu de place aux plus romantiques d’entre nous. Ceux-là mêmes qui se sont par exemple régalés de voir le Cameroun de Roger Milla jouer les empêcheurs de tourner en rond lors du Mundial Italien de 90. Parfois aidés par un tableau final abordable, certains escadrons se sont ainsi immiscés au plus près de la ligne de front. Comment ne pas penser à la Bulgarie de 1994 ou la Turquie de 2002 tout deux demi-finalistes ? La Pologne de 1982 emmenée par Zbigniew Boniek, la Belgique de 1986 de Jean-Marie Pfaff ou encore la Croatie de Davor Suker de 1998 débarquaient sans pression, presque les mains dans les poches.La France elle, peut se raccrocher à son histoire. N'est-ce pas la bande de Vieira, Makélélé et Zidane qui en 2006, après avoir arraché sa qualif' dans la douleur, a été à un tir au but de Trézéguet prés de décrocher sa deuxième étoile ? Dans le dur, les Bleus avaient su trouver les ressources pour s'extirper du poids des statistiques avant de voir les portes de la gloire se refermer sur eux. Aux hommes de Didier Deschamps de faire à nouveau mentir les chiffres en 2014 pour réaliser l'impensable.

Par Raphael Gaftarnik et Martin Gimberghs

1 En septembre dernier, le site de paris sportif Unibet annonçait même que 14% des paris effectués dans le monde plébiscitaient les Diables rouges pour soulever le trophée au Brésil.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon, on va dire les choses posément une bonne fois pour toute. A 99,9 %, le trophée n'échappera pas au quintet Brésil-Allemagne-Espagne-Italie-Argentine.
ouais bah ça va tu te mouilles pas toi ...


Bon allez c'est parti pour 50 posts de branlette belge, et que Hazard par ci et que felaini par là, et que les français sont arrogants, et blablablabla
footrockeur Niveau : Loisir
Message posté par Bergkamp81
Bon, on va dire les choses posément une bonne fois pour toute. A 99,9 %, le trophée n'échappera pas au quintet Brésil-Allemagne-Espagne-Italie-Argentine.


Je serais toi je me méfierais des Iraniens.


Bah quoi ?
Concernant la "hype" autour de la Belgique, ok pour ne pas accorder beaucoup trop d'importance aux éliminatoires pour faire des pronostics, mais faut pas non plus tomber dans l'excès inverse en donnant beaucoup d'importance aux matchs amicaux pour prétendre qu'elle va lamentablement se planter.

Quant au postulat du 1e paragraphe, "et force est de constater que depuis, la victoire n’est jamais revenue à une équipe qui a tremblé en éliminatoires" : en 2002, le Brésil est champion du monde en ayant beaucoup de mal à se qualifier (3e de la zone sans briller), tandis que l'Allemagne finaliste a dû passer par les barrages face à...l'Ukraine pour se qualifier.
En 2002, les deux finalistes (Brésil et Allemagne) avaient quand même galéré comme jamais pour se qualifier, les Brésiliens avaient dû rappeler Romario, 37 ans, et les Allemands étaient passés par les barrages (contre l'Ukraine...).

Pareil en 2006, où la France avait assuré sa qualif à la dernière journée, et pour l'euro 2000, d'ailleurs, et les deux fois avec de la chance : bourde de Filimonov contre l'Ukraine fin 99, et match nul heureux entre l'Irlande et la Suisse qui nous assure la première place malgré une victoire insuffisante en 2005 (il fallait 5 - 0, et on ne gagne que 4 - 0, contre Chypre).
Je pense que c'est une erreur d'appréciation que de considérer que la France a galéré pour se qualifier.
Dans son groupe de qualification la France n'a subi qu'une seule défaite (face à l'invincible armada), elle termine meilleure attaque (15 buts contre 14 pour l'Espagne) et n'a jamais tremblé pour obtenir une place de barragiste, qui était son objectif.
Elle a même fait douter l'Espagne et s'est offert une finale contre elle au Stade de France, chose que peu de gens prévoyaient.
En barrages, elle élimine une nation mieux classée qu'elle au classement FIFA.
Bien sûr le scénario de cette double confrontation a été dur pour les nerfs, mais le match retour a justement démontré la grande solidité mentale de cette équipe.
Donc au final la France a tenu son rang. Elle a fait, ni plus ni moins, ce qu'on attendait d'elle, et c'est fort logiquement qu'elle a obtenu son billet pour le Brésil.
Sauf erreur de ma part, il me semble que les brésiliens de 2002 avait fait des qualif minables et avaient même dû passer par les barrages. Avec la suite que l'on connaît.
Si c'est encore l'Espagne, j’arrête de regarder ce sport de merde*
stephanois33 Niveau : District
Message posté par footrockeur


Je serais toi je me méfierais des Iraniens.


Bah quoi ?


jpense que le Zanzibar a ses chances! à moins que la Yougoslavie...
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Bon c'etait pas en coupe du monde, mais au petit jeu du " je nique les statistiques " le Danemark de 92 l'a faite à l'envers à tout le monde

Vortigern Niveau : CFA2
Message posté par theonebd
Je pense que c'est une erreur d'appréciation que de considérer que la France a galéré pour se qualifier.
Dans son groupe de qualification la France n'a subi qu'une seule défaite (face à l'invincible armada), elle termine meilleure attaque (15 buts contre 14 pour l'Espagne) et n'a jamais tremblé pour obtenir une place de barragiste, qui était son objectif.
Elle a même fait douter l'Espagne et s'est offert une finale contre elle au Stade de France, chose que peu de gens prévoyaient.
En barrages, elle élimine une nation mieux classée qu'elle au classement FIFA.
Bien sûr le scénario de cette double confrontation a été dur pour les nerfs, mais le match retour a justement démontré la grande solidité mentale de cette équipe.
Donc au final la France a tenu son rang. Elle a fait, ni plus ni moins, ce qu'on attendait d'elle, et c'est fort logiquement qu'elle a obtenu son billet pour le Brésil.


Le problème c'est qu'on est clairement une équipe capable de taper toutes les autres, mais une équipe à réaction pour l'instant. Et ca au mondial, ca risque de peser
A part le Bresil ou l'Allemagne, je ne vois pas qui pour gagner
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Je ss d'accord qu'on voit mes Diables sûrement + forts qu'ils ne le sont en réalité. Les 2 derniers matches amicaux ont montré clairement plusieurs choses:

- Mignolet est un excellent sub mais Courtois est 2 classes au-dessus.
- Il y a clairement une défense titulaire & une défense réserve.
- certains joueurs qui jouent moins ds leur club voire qui n'y casse pas la baraque manquent de rythme (De Bruyne, Fellaini, Chadli, Dembele, Alderweireld,...)
- Benteke & Lukaku sont p-e excellents en PL, mais le niveau Coupe du Monde, c'est autre chose, encore trop jeunes & bcp de maladresse de Benteke actuellement (ça me rappelle sa période Standard).
- Le fait de faire jouer 2 arr centraux comme latéraux se paiera cash face à des grosses nations style Italie, France, Portugal, P-B...

Alors oui, on a une belle équipe mais qui est totalement vierge d'expérience de grand tournoi (hormis Van Buyten & Simons) & ça pourrait bcp jouer. Donc attendons le tirage, espérons qu'il n'y aura pas trop de blessés d'ici-là (ex: Khedira en Allemagne) & arrêtons de croire comme certains footix de notre Plat Pays qu'on va aller en quart ou en demi les mains ds les poches.
Message posté par Bergkamp81
Bon, on va dire les choses posément une bonne fois pour toute. A 99,9 %, le trophée n'échappera pas au quintet Brésil-Allemagne-Espagne-Italie-Argentine.


Tu peux enlever l'Italie, ça reste à 99,9% ;)
Message posté par Apatride
ouais bah ça va tu te mouilles pas toi ...


Bon allez c'est parti pour 50 posts de branlette belge, et que Hazard par ci et que felaini par là, et que les français sont arrogants, et blablablabla


mauvaise ambiance !
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Message posté par arrog2


Tu peux enlever l'Italie, ça reste à 99,9% ;)


Oui enlève l'Italie, on est jamais aussi bon que quand on est pas favori
ca nous arrange
Message posté par arrog2


Tu peux enlever l'Italie, ça reste à 99,9% ;)


Tu peux enlever l'Allemagne, l'Espagne et l'Argentine, ça marche encore ! :)
nononoway Niveau : CFA
Message posté par Apatride
ouais bah ça va tu te mouilles pas toi ...


Bon allez c'est parti pour 50 posts de branlette belge, et que Hazard par ci et que felaini par là, et que les français sont arrogants, et blablablabla


Bon allez c'est parti pour 50 posts de branlette anti-bele, et que pas de palmarès par ci et que poule faible par là, et que les belges sont frustrés, et blablablablabla
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
c'est dingues les mecs qui enterrent déjà l'Espagne au profit du Brésil!

L'Espagne est archi favorite à sa propre succession : les mecs ont 2 générations de réserve, y a pas de souci à se faire pour eux...

ca me rappelle quand on pensait qu'ils allaient se gauffrer à l'Euro
Le supporter de la Nazionale que je suis s'en rappelle bien, ca oui... -_-
saucissonbière Niveau : CFA2
J'avoue j'suis peut-être naïf mais je crois effectivement aux surprises.

Croatie 98, Turquie et Corée du Sud 2002... Y a toujours moyen encore une fois d'avoir un invité surprise.

Quelle équipe? ça par contre c'est compliqué à pronostiquer.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 57