1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. //

La fiche du supporter bosnien

Parce qu'une Coupe du monde, c'est surtout avant le coup d'envoi et après le coup de sifflet final que ça se vit. Parce que les supporters à la Coupe du monde, c'est comme les Pit Girls en F1, dans les teasers de match, ils sont mis en avant une image sur quatre. Et parce qu'un Mondial, c'est surtout une immense soirée déguisée qui dure un mois, on s'est dit qu'à l'instar des équipes, les fans aussi méritaient leur fiche. Après Croatie et Cameroun, place à la Bosnie.

Modififié
20 5

3 questions à ...

Nizar, un des leaders des BH Fanaticos, les ultras de la sélection de Bosnie

Alors ces éliminatoires ?
Dans le passé, il y a eu des périodes difficiles sportivement et dans les coulisses avec la Fédération et la police, alors là, on savoure. En Slovaquie, on gagne 2-1 grâce à un but d'Hajrović. Il fallait à tout prix gagner ce match, on a mis une ambiance de feu, tu peux regarder les images. À la fin du match, Martin Škrtel est venu nous applaudir et a déclaré qu'il avait été très impressionné par nous et que la Bosnie avait de la chance d'avoir des supporters aussi dévoués. Il n'y a rien à ajouter. Et puis en Lituanie pour le dernier match, celui de la qualification, je peux pas te décrire mon état d'esprit au moment du but d'Ibišević et du coup de sifflet final, c'était irréel. La Coupe du monde au Brésil, je sais pas si tu te rends compte de ce que ça signifie pour mon pays. Malheureusement, sur le chemin du retour, trois des nôtres sont morts dans un accident de la route, on pense à eux tout le temps.

Et en club, ça se passe comment ?
Nous, on s'occupe uniquement de l'équipe nationale. Chacun peut soutenir son club, ce n'est pas notre problème, l'important est que tout le monde se réunisse pour le pays, comme en 2005 quand on a joué contre la Serbie. Tu sais, pas mal d'entre nous viennent de la diaspora, ce qui nous réunit, ce n'est pas tel ou tel club, c'est l'amour de la Bosnie, un pays que nous et nos parents avons souvent dû quitter à cause de la guerre. Même les joueurs sont issus de la diaspora pour la plupart, ça crée un lien très fort entre eux et nous. La Bosnie, c'est tout ce qu'on a. Notre pays a été divisé à cause de la guerre, les Croates de Bosnie ont la Croatie, les Serbes de Bosnie ont la Serbie, mais nous, on n'a rien d'autre, c'est pour ça qu'on sera toujours là, partout avec l'équipe.

Tu serais prêt à faire quoi pour gagner le Mondial ?
Je vais te surprendre, mais le résultat ne m'intéresse pas tant que ça. Déjà le fait d'être qualifié est une grande victoire. Bien sûr, il est hors de question d'être ridicule, j'espère qu'on ira le plus loin possible, qu'on montrera au monde qu'on sait jouer au football, que notre équipe a le niveau. On peut passer le premier tour derrière l'Argentine, mais au fond, tout ce qu'on demande, c'est que les joueurs donnent le maximum et jouent pour leur peuple et leur drapeau, avec honneur et fierté. Peu importe le résultat final.

La fiche technique


* Le portrait-robot
50% BHL - Laurent Blanc l'a dit : « La Bosnie est une nation (sic) qui a beaucoup soufferte (re-sic). » . À l'époque, il n'y avait guère que notre BHL national pour dénoncer l'hypocrisie de Mitterrand face à un drame qui se déroulait « à 2 heures de Paris, au cœur de l'Europe » .
25% ONU - La Bosnie, cette équipe multiethnique qui parvient à réunir tout un peuple. Un casque bleu offert pour chaque reportage bidon sur ce thème.
18% Kalachnikov - De toute façon, il n'y avait que ça pour se défendre contre les blindés serbes.
5% Gavrilo Princip - 28 juin 1914 - 28 juin 2014, l'Europe s'est suicidée il y a un siècle, et c'est à Sarajevo qu'on a tiré en premier.
2% Marjan Mijajlović - Parce que ça

Youtube

Des frissons et des larmes pour l'éternité. Ljubim te majka.

* L'hymne non officiel
DJ Krmak vient de Banja Luka, et déclare avec assurance que s'il était né à New York, il serait Lady Gaga.

Youtube

* Le matériel du parfait supporter
Son sandwhich, pour cacher les fumigènes. Son sweat à capuche noir, pour cacher les fumigènes.

* L'apéro type
13h, prise de position sur la place centrale de la ville, territoire délimité par les drapeaux, des mecs montent sur les statues et fontaines pour en accrocher, quelques chants et fumigènes pour signaler sa présence, mais ambiance bon enfant avec la population locale. On colonise toutes les terrasses des environs, on mange, on boit, on chante. Si certains veulent se mesurer à nous, on leur balancera tout ce qu'on a sous la main. 17h, le match est dans une heure, on rassemble tout le monde, et on commence le cortège vers le stade, c'est compact, c'est massif comme une manif de la CGT en 1995, les gros bras et les fumis devant, ça chante et ça tape des mains. Effet garanti chez ceux qui n'ont pas l'habitude.

Youtube
* L'image qu'ils vont laisser aux Brésiliens
Ils seront 200, mais feront du bruit comme 2000, et ça, ça force le respect. Peut-être même qu'ils importeront les Cevapcici au Brésil, ce dont on leur sera éternellement reconnaissant.

* La galaxie du supporter
Trop peu nombreux pour de grosses embrouilles, et pas de Serbes à l'horizon de toute façon. Quant aux Croates, ils seront occupés à se mettre avec les Russes. Des amitiés ? Bof, les Turcs ne sont pas là. Restent éventuellement les Iraniens, s'ils viennent.

* La trace de bronzage
Bronzé intégralement à l'exception de la trace laissée par ce slip de bain rouge moulant, instrument indispensable avant de sauter du haut du pont de Mostar sous les applaudissements des touristes. Il y a bien des ponts au Brésil, non ?

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Loïc Tregoures
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Oh bah il est mignon lui en haut à gauche, putain ce vainqueur
Ed Deline Niveau : CFA2
Les Bosniaques (Bosniens) sont des gens au top !!! Le coeur sur la main et des couilles grosses comme un ballon de foot...
hetverdrietvanbelgie Niveau : Loisir
Gavrilo Princip était serbe et "militait" pour le panslavisme autour de la Serbie alors que la Bosnie d'alors "venait" d'être annexé par l"Autriche Hongrie (1908) au détriment des Ottomans. Cela ne manque pas de piquant que d'en mettre 5%. 5% bogomiles plutot.
Pour ceux qui était au stade de France pour le France-Bosnie dans les éliminatoires de l'euro savent ce que valent les supporters bosniens. Ils étaient 5000, mais faisaient un bordel de tous les dieux, pendant 90 minutes, et couvraient allègrement le reste des spectateurs présents.
Dans n'importe quel déplacement, ils sont là, et ils se font entendre.
Le Brésil n'étant pas si loin de l'Amérique du nord, et la diaspora y étant nombreuse, il n'est pas exclu qu'ils soient plus de 500 quand même.
Je trouve les attentes de Nizar justes et mesurées, ça montre aussi une belle lucidité et une humilité à la hauteur d'une toute première présence en phase finale.
Ma première phrase est un massacre... à quand la possibilité d'éditer après coup ici...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
20 5