En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation des équipes
  3. // Groupe H

Coupe du monde : la fiche de la Corée du Sud

Demi-finaliste surprise en 2002, la Corée du Sud n'est plus le genre d'équipe qu'on prend à la légère. Et même sans la valise de Guus Hiddink ou un Park Ji-sung, l'objectif restera de passer le premier tour.

Modififié
* Le onze type
Jung Sung-ryong, - Hong Jeong-ho, Kim Young-gwon, Kim Chang-soo, Yun Suk-young – Ko Ja-cheol, Ki Sung-yueng - Lee Chung-yong - Ji Dong-won, Son Heung-min - Lee Keun-ho
Sélectionneur : Hong Myung-bo

* Comment ils devraient jouer
Vite. Les ailiers supersoniques ayant toujours la cote du côté de Séoul, ce sont Lee Chung-yong et Son Heung-min qui ont repris le témoin passé par Park Ji-sung le retraité. Et pour leur balancer les chiches dans la profondeur, rien de mieux qu'un bon métronome : Ki Sung-yueng. Sans oublier qu'avec quatre éléments issus de Bundesliga, la projection en avant est un concept bien en place chez les Guerriers Taeguk.

* Le portrait-robot
- 33% Ji
- 33% Sung
- 33% Park
- 1% Hyundai

* La stat à la con
1960. Date à laquelle la Corée du Sud a gagné le dernier trophée de son histoire, une Coupe d'Asie. Et il faudra sans doute attendre 2015 et la prochaine Coupe d'Asie des nations pour conjurer le sort.

* Trois bonnes raisons de les supporter
- Parce que le groupe s'appuie sur l'équipe médaillée de bronze aux derniers Jeux olympiques.
- Parce que le tigre est en eux.
- Parce qu'un jour, Jean-Michel Larqué a déclaré : « Il y a deux Lee sur le terrain. » Et que Thierry Roland lui a répondu : « Oui, c'est un grand appartement. »

* Trois bonnes raisons de les détester
- Parce qu'on ne sait jamais dans quel sens lire leurs noms.
- Parce qu'on n'est jamais à l'abri d'un coup du Coréen, discrètement planqué dans une glacière.
- Parce qu'un jour, Thierry Roland a déclaré : « Y a rien qui ressemble plus à un Coréen qu'un autre Coréen. » Et que Jean-Michel Larqué lui a répondu : « Surtout habillé en footballeur. »

* Ce que Pelé dirait de l'équipe
« La Corée du Sud est une très bonne équipe. D'ailleurs, j'en parle souvent avec mon ami Ban Ki-moon que j'ai rencontré pendant que j'étais ambassadeur à l'ONU. Ou à l'UNESCO, je ne sais plus. Mais si je devais choisir, je dirais que je préfère la Corée du Nord. Pourquoi ? Parce qu'ils ont sorti un timbre à mon effigie en 1989. »

* Il était brésilien, mais il a préféré se transformer en Sud-Coréen…
« On n'a qu'une vie et on doit être la personne que l'on veut. » C'est après son année d'Erasmus à Séoul que Max, jeune étudiant brésilien de 25 ans, a définitivement pété un câble. Moyennant dix opérations et près de 23 000 euros, ce petit blond aux yeux bleus est devenu Xhian, bridé ténébreux aux cheveux bruns. Un physique de chanteur de K-pop qui fait de lui un homme enfin libre, et le premier supporter des Red Devils au Brésil.


* Mais pourquoi il n'est pas venu ?
Ryu Seung-woo. Bon d'accord, il n'a que 20 ans. Mais le peu de matchs joués chez les U21 sud-coréens laissait présager de très belles choses. D'autant que l'ailier de poche, habile techniquement, était couvé par Son Heung-min lors de son passage au Bayer Leverkusen. Et puis avec un nom pareil, ça promettait au moins des Hadouken.

* Pourquoi ils vont rentrer à la maison assez tôt
Vahid craignait les Sud-Coréens, « plus rapides qu'à la Playstation » . Et Vahid avait raison. En première mi-temps, les Asiatiques sont bien trop vifs pour Bougherra et sa charrette. À la pause, Vahid se fait mettre la puce et pirate sa PS1 d'époque. Gros glitch. Les Algériens remportent in extremis le match pour la seconde place, juste derrière la Belgique. Quoi, la Russie n'a pas encore joué ? Vahid a cracké le jeu : il sait. Et les Sud-Coréens rentrent à la maison avec une honorifique troisième place.

* Coefficient de résistance à la vie en favela
79%. On le sait, les Coréens sont de redoutables combattants. De Jung Chan-sung, surnommé « The Korean Zombie » et actuel n°5 au classement des poids plumes de l'UFC, à Park Chan-wook et son film Old Boy, en passant par le taekwondo virevoltant de Hwoarang dans Tekken, les Guerriers Taeguk n'ont pas grand-chose à craindre en matière de street fight. Demandez à Eddy Gordo et sa capoeira de danseuse ce qu'ils en pensent ?

* S'ils étaient un tube de l'été
AOA - 그대 승리의 날개를 펼쳐라
Le reste, on ne sait pas, mais le début fait : « Put your hands up… K-O-R-E-A ! »

Vidéo

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Matthieu Rostac et Paul Bemer
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3