En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Présentation des équipes
  3. // Groupe C

Coupe du monde : la fiche de la Colombie

Avant que la fête ne débute le 12 juin, on fait connaissance avec les 32 invités. Les premiers gros poissons présentés, place à la première équipe frisson du Mondial : la Colombie. Si Falcao reste incertain, El Tricolor possède d'autres cartes en main pour jouer les outsiders.

Modififié
* Le onze type
David Ospina – Santiago Arias, Luis Perea, Mario Yepes, Pablo Armero – Abel Aguilar, Carlos Sánchez – Juan Cuadrado, James Rodríguez, Teo Gutiérrez - Carlos Bacca. Sélectionneur : José Pékerman.

* Comment ils vont jouer
Le 22 janvier 2014, une partie de la Terre s'est arrêtée de tourner. En apprenant que Falcao verrait sa participation au Mondial remise en cause, le pays accompagne son idole dans une course contre le temps. Mais au fond, cette blessure est-elle si inquiétante ? Pas vraiment. Certes, ses talents de buteur sont indéniables, mais d'autres individualités peuvent aussi faire parler la poudre : Carlos Bacca (21 buts cette saison et champion d'Europe avec le FC Séville) et Jackson Martínez (20 buts en 30 matchs avec Porto) sont donc en embuscade pour succéder au Tigre. Côté animation, on ne présente plus son créateur James Rodríguez, le barge Teo Gutiérrez et la dynamite Juan Cuadrado, à surveiller de très près. En novembre dernier, Pékerman annonçait déjà la couleur. « Nous jouons un football offensif en alignant jusqu'à quatre avants. Il ne nous manque plus qu'une défense bien équilibrée pour être une équipe de très haut niveau. » Avec une charnière centrale Perea-Yepes à 36,5 ans de moyenne d'âge, Éder Álvarez Balanta pourrait bien servir d'élixir de jouvence.

* Le portrait-robot
- 30 % ligaments croisés
- 20 % FARC
- 20 % café (El Gringo de Jacques Bave)

Vidéo

- 10 % d'aguardiente
- 10 % de San Theodoros
- 6 % de fourmis frites (les hormigas culonas)
- 3 % de tronçonneuse dans une baignoire
- 1 % de tacles d'un prof d'histoire-géo

* La stat à la con
9. Comme le nombre de buts inscrits par Falcao en phase éliminatoire. Un tiers des buts de la Colombie.

* Trois raisons de les supporter
- Parce que hommage à Gabriel García Márquez.
- Parce que c'est 90's, donc c'est vintage, donc c'est hype.
- Parce que Shakira.

* Trois raisons de les détester
- Parce que Christophe Colomb n'est qu'un colonisateur.
- Parce que René Higuita, c'est avant tout une cagade devant un homme de 38 ans.

Vidéo

- Parce que leur maillot ressemble à celui de Chasselay.

* Ce que Pelé dirait de l'équipe
« Dieu a été dur avec eux en nommant un Argentin comme sélectionneur. La Colombie va tergiverser contre le Japon et sera rapidement éliminée. Elle aura trop peur de marquer contre son camp. »

* Il aurait pu être brésilien, mais il est né à …

Santa Marta, dans les Caraïbes colombiennes. Avec un nom à consonance brésilienne, il était fort probable que Radamel Falcao détienne le même nom de famille que bon nombre de joueurs brésiliens lambda. Un peu moins que la star du futsal au Brésil, en revanche.


* Mais pourquoi il n'est pas venu...
Malgré ses 29 printemps et son expérience internationale, Hugo Rodallega a bien galéré cette saison à Fulham. En réalité, ça fait même un bon moment que le buteur capé 44 fois ne fait plus partie des plans de la sélection. La faute aux blessures à répétition et plus de quinze mois sans marquer avec son club. Forcément, ça vaut bien une descente en Championship.


* Pourquoi ils vont pleurer à la fin
C'est un fait, la Colombie est une équipe qui aime le style et le beau jeu : les graines de champions, une-deux et cafés-crèmes sont de sortie. Mais sur sa route, la belle colombienne devrait tomber sur un os en terme de séduction : l'Italie. Et comme souvent dans une histoire d'amour, la fin sera tragique. Dans un match fou où il aura brillé par son talent, James Rodríguez sera l'unique joueur à rater lors des tirs au but.

* Coefficient de résistance à la vie en favela : 90%
Une génération clairement initiée à la sauce ghetto. Si les plus jeunes n'ont pas connu l'âge d'or des cartels de la drogue, leurs parents ont vécu l'époque où Medellín formait un contre-pouvoir sur les décisions étatiques, où les capos étaient considérés comme des ministres et où son président avait une chemise aussi blanche que sa came. Zé Pequeno n'a qu'à bien se tenir.

* S'ils étaient un tube de l'été…
Suerte - Shakira

Vidéo

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Antoine Donnarieix et Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40