1. // Coupe du monde 2014 – Présentation des équipes
  2. // Groupe D

Coupe du monde : la fiche de l'Italie

Avec ses quatre étoiles sur le maillot, l'Italie arrive au Brésil avec quelques certitudes, mais aussi beaucoup d'incertitudes. Le forfait de dernière minute de Montolivo et la non-convocation de Pepito Rossi ont jeté un voile d'inconnues sur la formation de Cesare Prandelli. Mais finalement, n'est-ce pas lorsqu'elle n'est pas attendue que la Nazionale est la plus redoutable ?

31 94
* Le onze type et le sélectionneur
Buffon – Abate, Bonucci, Barzagli, Chiellini – Pirlo, De Rossi, Thiago Motta – Cassano, Candreva – Balotelli. Sélectionneur : Cesare Prandelli.

* Comment ils devraient jouer
Cesare Prandelli a choisi. Pendant longtemps, l'Italie s'est demandé si la Nazionale devait jouer comme la Juve, en 3-5-2. Mais Prandelli est un homme fort. Il a dit non. Pas de 3-5-2, mais plutôt un 4-3-2-1 sapin de Noël, qui rendrait très heureux Carlo Ancelotti. La pyramide lui permet de mettre Mario Balotelli seul en pointe, soutenu par deux joueurs façon faux 10, dont Montolivo, et avec un milieu solide juste derrière, composé en règle générale de Pirlo, De Rossi et Thiago Motta. Mais tout cela vient d'être un peu chamboulé par le forfait de Richard Mont-Olive. Prandelli va être obligé d'aligner les trois larrons au milieu, mais va devoir être très malin pour choisir les trois joueurs devant. D'autant que le sélectionneur vient de se priver à la surprise générale de Giuseppe Rossi. Du coup, qui devant ? Cassano et Candreva derrière Balo ? Verratti positionné plus haut, avec son ancien pote de Pescara Immobile devant ? La titularisation de Cerci derrière Balotelli ? Aligner le duo du Torino Cerci-Immobile ? Si l'on suit la dynamique de la saison, c'est l'ami Ciro Immobile (futur attaquant de Dortmund) que l'on voudrait voir en attaque, et non le sieur Balo, qui demeure le joueur capable de vous changer un match, mais qui peut également plomber toute l'équipe par ses sautes d'humeur et de confiance. Idem pour le milieu : on adorerait voir Verratti. Énorme avec le PSG, le petit milieu de terrain a toutefois fort à faire avec la concurrence (difficile de déloger De Rossi et Pirlo tant qu'ils sont en forme), mais pourrait apporter une folie si douce pour un Mondial. Quant à la défense, ce seront les vieux roublards de la Juve : Buffon, Bonucci, Chiellini, Barzagli et un dernier larron : Abate, a priori, ou une folie Ranocchia, le 24e homme. Façon Materazzi 2006.

* Le portrait-robot
- 25% d'étoiles. Quatre étoiles, pour être exact.
- 25% de supériorité envers les Allemands
- 20% les coups francs de Pirlo
- 10% la dégaine des joueurs en costard quand ils descendent de l'avion
- 10% une mine de Balotelli dans la lucarne
- 5% une mine de Balotelli au-dessus du stade
- 5% de scandale (un truc qui se finit par « poli » , ou « scommesse » , au choix)

* Les deux stats à la con
- L'Italie est le seul champion du monde de toute l'histoire à n'avoir gagné aucun de ses matchs de poule. C'était en 1982 : les Italiens enchaînent trois matchs nuls consécutifs en poule et se qualifient ric-rac. Derrière, c'est la folie. Victoires contre l'Argentine, le Brésil, la Pologne et l'Allemagne pour la troisième étoile.
- La dernière fois que l'Italie a perdu contre l'Allemagne en Coupe du monde, c'était en… ah, bah non. L'Italie n'a jamais perdu contre les Allemands en Coupe du monde. Cinq matchs depuis 1962, trois victoires, deux nuls. Complexe pour eux.

* Trois bonnes raisons de les supporter
- Pour voir Mario Balotelli exulter après un but en finale de Coupe du monde. Il l'a promis.
- Parce que ce sont les seuls à pouvoir rattraper le Brésil en nombre de Coupes du monde gagnées. Et que l'on n'a pas franchement envie de voir les Brésiliens se pavaner avec six étoiles pendant des années et des années.
- Parce que Pirlo et Buffon qui soulèvent ensemble le trophée, c'est la couverture de Vogue. Directement.

* Trois bonnes raisons de les détester
- Parce qu'il n'y a rien de plus énervant qu'un Italien qui gagne. Surtout pour un Français.
- Parce qu'à quelques joueurs près, ils auraient pu se ramener avec les mêmes gars qu'en 2006. Prends ça, le renouvellement générationnel.
- Parce que Totti ne va pas au Brésil.

* Ce que Pelé dirait de l'équipe
« L'Italie ? Ah oui, je me souviens, ce sont les mecs qui jouaient en bleu et qui n'avaient pas de défense ? Je me suis toujours demandé comment ils étaient arrivés en finale en 1970, à mon avis ils avaient payé l'arbitre. Parce que je me souviens n'avoir eu besoin que de faire un petit saut en l'air pour marquer de la tête. Mais sinon, il y a un joueur que j'aime bien, là, Balotelli. J'ai un feeling avec lui parce qu'il est comme moi : ses plus beaux buts, ce sont ceux qu'il ne marque pas. »

* Il aurait pu naître à Rio, mais il est né… à Bari
Antonio Cassano. On parle là d'un mec qui est né à Bari, et qui a grandi dans un quartier qui ressemble plus à une favela qu'à une banlieue chic. Cassano, c'est le mec qui n'avait pas assez de thune pour s'acheter une paire de Timberland, et du coup son entraîneur avait gravé avec un couteau « Timberland » sous une paire de pompes banales pour lui faire plaisir. Mais Anto' a grillé, et a piqué une colère. Ça vous pose un gamin. Bref, Antonio, c'est le Brésil. Aussi bien dans le comportement (on parle d'un type qui se fait expulser et qui attend l'arbitre au bord de la pelouse jusqu'à la fin de la rencontre) que dans le jeu. « Fantantonho » .

* Mais pourquoi ils ne sont pas venus
Cesare Prandelli avait l'embarras du choix. Luca Toni : 20 buts en championnat cette saison. Antonio Di Natale : 17 pions. Alberto Gilardino : 15 pions. Francesco Totti : 8 pions. Entre ces quatre sexy trentenaires, c'était sûr, le sélectionneur allait en ramener au moins un. Voire peut-être deux. La Prandelle a tranché : les quatre restent à la maison. D'accord, ils sont un peu âgés, mais le sélectionneur se prive là de 55 buts inscrits sous le maillot azzurro. Osé.

* Pourquoi... ils vont gâcher la fête
On est à la veille du premier match de l'Italie, face à l'Angleterre. La tension est à son comble. Mais soudain, une nouvelle venue de la Botte vient faire trembler la Nazionale : huit joueurs de Prandelli serait impliqués dans un nouveau scandale, le Totocalciopoliberluscommesse. Une sombre histoire de soirées bunga-bunga mêlées à des paris truqués et coquins. Dès l'annonce, Prandelli n'a d'autre choix que d'imposer son code éthique, et de renvoyer les huit joueurs concernés au pays. Cette histoire plombe l'ambiance et les joueurs italiens restants, en signe de protestation, refusent de disputer leur match face à l'Angleterre, qui s'impose donc 3-0 sur tapis vert. Une sale affaire, vraiment.

* Coefficient de résistance à la vie en favela
95%. Il y a, dans cette équipe, des spécimens qui n'ont pas peur de grand-chose. L'an dernier, dans une station service, un malfrat avait tenté de piquer la voiture de Leonardo Bonucci. Le défenseur de la Juve a déboulé, a coursé le mec et lui a cassé la gueule. Son coéquipier, Chiellini, casse des gueules à chaque match de la Juve à l'aide de ses coudes. Antonio Cassano, lui, en a vu de belles, aussi, dans la banlieue de Bari, pas franchement si loin d'une favela. Quant à Daniele De Rossi, même s'il ressemble de plus en plus à un hipster, il sera toujours là s'il y a besoin de péter le nez de quelqu'un. L'Américain Mc Bride s'en souvient encore.

En kiosque : SO FOOT #117 - Un numéro double et un supplément pour tout savoir sur le Mondial !

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le vrai scandale c'est Toni non retenu.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Presque comme la France : capable du pire comme du meilleur
même s'il y a plus de régularité

la plus belle illustration: ce duo de tarés Balo-Cassano, les mecs peuvent t'amener en finale comme te faire sortir dès les poules.

Enfin, bref, j'aime bien Prandelli mais il a intérêt à pas s'être planté dans ses choix, notamment concernant Rossi.

Hâte de voir jouer ma Nazionale malgré tout!
Barry Allen Niveau : CFA2
Au milieu de terrain c'est Marchisio titulaire pas Motta.
Barry Allen Niveau : CFA2
Et tant que j'y suis, Bonucci est sur le banc, et Chiellini dans l'axe.
Non,c'est 90%,ils sont gavant quand ils gagnent et....bah nan en fait ils sont 100% gavant!!!!
Cocodingo Niveau : DHR
+ 1 pour leur hymne.
L'un des rares équipes a être aussi bien équilibrée en défense qu'en attaque, ils peuvent faire fort à cette Coupe du Monde. 3 points cependant : Le groupe très relevé (Angleterre, Uruguay et Costa Rica), qui risque de leur faire laisser des forces, surtout s'ils finissent 2ème pour se taper un 1er de groupe. Ensuite, l'absence de Montolivo, pour lequel il va être très dur de trouver un remplaçant à sa mesure, tant son apport défense-attaque était grand. Enfin, la grande inconnue, si Prandelli s'entête à faire jouer Balotelli titulaire en espérant que l'étincelle vienne de lui, même s'il passe à côté de ses matchs ; ça pourrait claire pénaliser la squadra, notamment avec Cerci et Immobile sur le banc, qui sortent d'une saison chaude comme la braise turinoise.

Ahlàlà, vivement qu'elle débute cette CDM !!!
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Note : 1
C'est quand je vois ce dilemme de "qui va jouer derrière les attaquants" que je me dis que Diamanti avait une place à prendre.

Putain de choix de carrière.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Message posté par DAGG-7
Non,c'est 90%,ils sont gavant quand ils gagnent et....bah nan en fait ils sont 100% gavant!!!!


pas plus que d'autres

"Et 1, et 2, et 3-0", "Zidane président", "I Will survive" et toutes ces conneries, on en parle?
Quelqu'un sait ce qui sera retransmis sur les chaînes publiques?

Ne me dîtes pas qu'on aura droit qu'aux matchs de l'EdF!!!!

 //  16:21  //  Supporter de l'Lyon
Note : 2
Balo + Cassano...brrr...une putain de bonne raison de regarder les matchs de l'italie

Sans parler du combo pirlo-motta..
Guardinho Niveau : CFA2
De Rossi - Pirlo... arf... ça me fait le même effet que le jour où j'ai vu De Niro et Pacino sur l'affiche de Heat.
Message posté par LDouglas
L'un des rares équipes a être aussi bien équilibrée en défense qu'en attaque, ils peuvent faire fort à cette Coupe du Monde. 3 points cependant : Le groupe très relevé (Angleterre, Uruguay et Costa Rica), qui risque de leur faire laisser des forces, surtout s'ils finissent 2ème pour se taper un 1er de groupe. Ensuite, l'absence de Montolivo, pour lequel il va être très dur de trouver un remplaçant à sa mesure, tant son apport défense-attaque était grand. Enfin, la grande inconnue, si Prandelli s'entête à faire jouer Balotelli titulaire en espérant que l'étincelle vienne de lui, même s'il passe à côté de ses matchs ; ça pourrait claire pénaliser la squadra, notamment avec Cerci et Immobile sur le banc, qui sortent d'une saison chaude comme la braise turinoise.

Ahlàlà, vivement qu'elle débute cette CDM !!!


Le plus dur va être de sortir du groupe. Après tout est possible.

Ils commencent directement la compétition à Manaus, en forêt amazonienne contre la perfide Albion, et si les conditions climatiques vont être rudes pour tout le monde, pour les rouquins ça devrait être l'enfer. S'ils tapent l'Angleterre dès le premier match,ils auront plus d'assurance par la suite. Surtout que les anglais devront affronter deux équipes SudAm, plus habituées à ce genre de climat.

Après si je ne m'abuse, ils jouent le groupe de la Colombie, dont le niveau semble tellement équilibré que finir 1er ou 2ème du groupe est sans grande importance (peut être pour les quarts, je sais pas). Perso j'aimerais bien un match Italie - Colombie, le "Camorristico".

Bref vivement le début de la Coupe
Message posté par mario
Quelqu'un sait ce qui sera retransmis sur les chaînes publiques?

Ne me dîtes pas qu'on aura droit qu'aux matchs de l'EdF!!!!



Angleterre - Italie sur TF1 et BeIn 1 le Samedi 14 à 00h (nuit de samedi à dimanche)
Italie - Costa Rica sur BeIn 1 le Vendredi 20 à 18h
Italie - Uruguay sur TF1 et BeIn 1 le Mardi 24 à 18h

Voilà voilà !
Et oui Balo Cassano, quand ça joue ça envoi des étincelles:

https://www.youtube.com/watch?v=yyizkwZHZ1w
"Pas de 3-5-2, mais plutôt un 4-3-2-1 sapin de Noël"

Et une formation en forme de Michel Sapin, ça donnerait quoi ?
Monsieur MAGGIORI, que vous arrive t-il ?? Une fois n'est pas coutume, mais il me semble que pas mal d'erreurs se sont glissées dans cet article...

- le dispositif tactique de prédilection de Prandelli est le 4-3-1-2, et non le 4-3-2-1 comme évoqué. Dans le 4-3-1-2 "Prandellien" on retrouve un vrai 10 (ou faux c'est selon l'interprétation ou le joueur) seul derrière 2 attaquants, un attaquant de pointe qu'est Balotelli, un attaquant de soutien qui pourrait être vraisemblablement Cassano. Si Prandelli décidait de passer à un 4-3-2-1 ce serait une petite surprise en soi car il n'a utilisé ce dispositif que contre l'Espagne lors du dernier match amical, avec Candreva et Cerci derrère Osvaldo. Le reste du temps (ces dernières années), Prandelli a délaissé son 4-3-1-2 pour jouer en 4-3-3 ou très ponctuellement en 3-5-2.

- La défense à 4 : Chiellini en arrière gauche fut une solution qui n'aura duré que 1 match et demi lors de l'Euro 2012. Durant les quasi 4 années de présence de Prandelli, un spécialiste du poste a toujours occupé ce couloir gauche : on a eu Balzaretti, Peluso, Criscito ou Pasquale par exemple, plus récemment durant la coupe des confédérations et certainement pendant cette CDM, ce sera De Sciglio. Chiellini jouera quasiment à coup sûr en défense centrale, et non en tant qu'arrière gauche. Bonnucci, ou à moindre mesure Barzagli, devrait prendre place sur le banc.

- Le milieu : Non, non et non pour Thiago Motta. On a compris qu'il fallait à tous prix faire plaisir aux supporters parisiens, ou encore que Canal a réussi son oeuvre en nous le vendant comme un putain de joueur, mais Thiago Motta n'a jamais été un titulaire dans cette squadra azzura, les 4 indéboulonnables étant Pirlo, De Rossi, Marchisio et Montolivo. Motta n'a joué qu'une poignée de matchs en tant que titulaire. La preuve en finale de l'euro où il était entré à la 60ème minute (pour sortir et jeter l'éponge comme une lavette à la 70ème en laissant ses camarades à 10, les 3 remplacements ayant eu lieu...). Avec la blesssure de Montolivo, il a plus de chances de débuter les matchs, mais ce n'est pas encore sûr, tout dépendra du schéma mis en place par Prandelli.

Dans tous les cas, je me répète, mais je vois pas comment on peut mettre l'Italie dans le même panier que la France, le Portugal ou autres nations considérées comme étant loin derrière le Brésil, l'Argentine, l'Allemagne et l'Espagne. L'Italie semble largement supérieure (sur le papier en tous cas) au classement qu'on lui prête, sans parler de l'expérience de l'euro 2012, de la cohésion du Groupe, des possibilités tactiques dont Prandelli jouit, etc.
LibidoPostToxico Niveau : National
J'avoue, ils ont une sacrée belle equipe !
A voir ce que donne Immobile et son pote mais le reste c'est du solide
Message posté par mario
Quelqu'un sait ce qui sera retransmis sur les chaînes publiques?

Ne me dîtes pas qu'on aura droit qu'aux matchs de l'EdF!!!!



En même temps si t aimes bien regarder le foot sur TF1 on ne peut pas grand chose pour toi...
highway61 Niveau : DHR
Message posté par Cocodingo
+ 1 pour leur hymne.


Yes
Voir Buffon les yeux fermés hurler "Fratelli d'Italia, l'Italia s'è desta...", ça file des frissons
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
31 94