1. // Mondial 2026

Coupe du monde : 48 nuances de billets

C'est acté, la Coupe du monde de football se jouera à 48 dès 2026. Pour la démocratiser, l'ouvrir aux petits pays, et concerner l'ensemble de la planète. Et par la même occasion faire grossir un peu plus la poule aux œufs d'or tout en préparant ses arrières politiques pour Gianni Infantino. On aime, ou pas...

Modififié
Année 1930, première Coupe du monde, en Uruguay. Treize pays répondent à l'appel, plus par compassion pour l'inventeur Jules Rimet que par réel enthousiasme. Il faut dire que pour les participants européens, comme la France ou la Yougoslavie, c'est un trajet en bateau de plus de trois semaines qui s'impose. Il s'effectue sans les petits soins aujourd'hui à disposition des stars du ballon rond, l'international français Numa Andoire se plaignant à l'époque de n'avoir pu se faire masser qu'une seule jambe pendant la traversée... Un voyage à l'arrache, comme une première édition du Mondial au format bancal : quatre groupes, le premier avec quatre équipes, les trois autres avec trois. À l'image des débuts de la Coupe du monde, à la recherche de la bonne formule jusqu'à l'édition 1998 et ses 32 participants. Loin aussi de la machine marketing et financière qu'elle est devenue sous la houlette de João Havelange puis Sepp Blatter. Depuis son intronisation comme patron de la FIFA, Gianni Infantino défendait un élargissement pour continuer d'ouvrir l'épreuve reine à l'ensemble de la planète. Certains, comme Samuel Eto'o, y avaient été de leur soutien pour porter le message du petit peuple du ballon rond. Mais qu'on ne s'y trompe pas, avant d'être un choix philanthropique, le passage à 48 relève avant tout du business.

« La logique de la FIFA est industrielle »


« En économie, il y a deux grands principes qui dominent. D'un côté l'organisation de la rareté : si on ne préserve pas la rareté, la valeur diminue. De l'autre côté, il y a la logique de la croissance : c'est une logique purement industrielle, produire plus pour gagner plus. La logique de la FIFA ici est clairement industrielle. » Éditorialiste économique pour BFM Business – et aussi supporter du SC Bastia –, Emmanuel Lechypre avertit cependant : vouloir la croissance peut amener quelques désagréments. « Dans certains cas, vouloir "massifier" son activité peut nuire à une marque, notamment quand on diminue la qualité pour augmenter la quantité. » Passer de 32 équipes à 48 pour une phase finale de Coupe du monde, c'est donc un vrai choix stratégique, avec ses perspectives et ses risques de lasser le public. À la différence, selon le journaliste économique, qu'en passant de 64 à 80 matchs, « le projet est très cohérent, car ils n'augmentent pas trop le nombre de matchs, mais étendent leur influence géographique avec plus de pays directement concernés » . Et des droits télés en hausse dans l'escarcelle, car « la force du football, c'est le direct, c'est le seul type de produit avec une soirée électorale qui réunit les gens devant leur écran. »

La FIFpro adoube le Mondial à 48


La nouvelle réforme prévoit donc 48 participants, 16 groupes de 3, et des matchs à élimination directe à partir des seizièmes. Bingo pour Philippe Piat, le président de la FIFpro. «  On accueille la nouvelle favorablement car il y aura plus de joueurs concernés, et pour un joueur pro, c'est exceptionnel de dire que l'on a fait une Coupe du monde. » Le syndicaliste assure que son camp « regarde en priorité l'aspect sportif, et quand on fait la balance entre les moins et les plus, il y a plus de positif » . Notamment la perspective de ne plus voir un Zlatan Ibrahimović privé de phase finale par un Cristiano Ronaldo comme en novembre 2015 avant l'Euro. « Ce type de duel aura lieu pendant la phase finale, nous, on est favorables au brassage maximal. » Avec un gain de visibilité pour les joueurs concernés, et donc la possibilité de taper dans le juteux gâteau, à savoir 1,6 milliard d'euros de revenus supplémentaires entre l'événement lui-même (environ 700 millions), les droits télé (environ 500) et les retombées marketing (environ 400) ?

2026 c'est loin


Tout le monde semble content, y compris Gianni Infantino lui-même qui, avec une telle mesure phare, a quasiment assuré sa réélection pour 2019 en s'octroyant les faveurs des petites fédérations. Un choix « politique » que n'aurait pas renié Sepp Blatter, chantre de l'ouverture sur le monde de la FIFA, mais aussi symbole de ses écarts. Celui-là même avec lequel Infantino devait assurer la rupture. Aujourd'hui, personne ne s'interroge encore sur le système des poules à trois équipes, qui poseront forcément problème tôt ou tard, avec un remake du RFA-Autriche de 1982 à prévoir. Il faut dire que 2026, c'est loin. « Beaucoup d'eau va couler sous les ponts » , assure Piat. Alors que le paradoxe est pourtant là. « Cela va ouvrir le droit de participation, mais un gigantisme qui réduit le nombre d'organisateurs potentiels » , prévoit déjà Emmanuel Lechypre. La FIFA aura tout loisir de confier l'organisation à la Chine ou tout autre gros marché dont les dirigeants rêvent à haute voix, sans forcément s'inquiéter de la fréquentation des stades ou de la possibilité des supporters à faire les déplacements. « Dans leur modèle économique, est-ce grave si les stades ne sont pas remplis ? Y aura-t-il aussi une offre adaptée quant au prix des billets pour les supporters des pays les plus modestes ? Il va falloir bien ajuster les curseurs » , estime l'éditorialiste de BFM Business. Aujourd'hui à 32, dans dix ans à 48, et dans vingt-cinq ans avec 64 équipes peut-être, la Coupe du monde n'a peut-être pas encore totalement fini sa crise de croissance. Parce que l'immense produit qu'est le football n'a pas fini de développer tout son potentiel, selon l'expert : « Ils ont un monopole, il n'y a qu'une seule Coupe du monde, chaque compétition est unique, ils peuvent encore aller plus loin, car finalement, pour beaucoup de compétitions, on reste encore sur un modèle marketing très artisanal. » On en oublierait presque que le football est avant tout une passion.

Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par NJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


zinczinc78 Niveau : CFA
"système des poules à 3 équipes, qui poseront forcément problème tôt ou tard, avec un remake du RDA-Autriche de 1982 à prévoir"

Bah, pas si seul le premier de chaque groupe se qualifie.. Après, ce système donnerait la part belle au tirage au sort, ce qui ne manquerait pas d'alimenter les théories complotistes..
C'est les deux premiers, c'est acté...
Et donc, la seule chose amateur dans le football est la FIFA.
2 réponses à ce commentaire.
Je défendais le projet bec et ongles... avant de voir que les deux premiers se qualifiaient... Les poules seront pas très intéressantes... mais moins longues, faut chercher le positif.
Ouais, mais du coup les 16ème ne seront pas non plus intéressants (sauf exception).
Pas faux... Enfin bon le 3e match de poules était du même acabit bien souvent alors, bon, ça fait pareil on va dire que ça commence aux huitièmes sauf accident industriel.
C'est pas la cata non plus, on va s'y faire. Par contre pour le troisième de poule, c'est bien la honte haha !!
Poules moins longues et moins intéressantes, et 16èmes majoritairement pas intéressantes non plus.

Au final, pas sûr de vouloir me taper les France-Malaisie ou Guatemala-France des poules et le France-Kenya des 16èmes. Encore moins si DD est toujours là.
Et comme SF merde toujours autant, et que je peux pas éditer mes messages, vous devrez vous taper deux versions de mon commentaire, tant pis pour vous.
Regarde le classement Fifa, ces équipes sont bien loin derrière les 48 premières.
Par contre tu retrouves la RDC 48ème, Australie, Danemark, Japon, Serbie... à ces places, donc des équipes qu'on a l'habitude de voir en phases finales d'Euro ou de Coupe du monde.
Sauf que les 48 équipes participantes ne seront pas les 48 premières au classement FIFA, mais les premiers de chaque confédération. A priori rien n'est arrêté pour le moment, mais actuellement les hypothèses seraient celles-là:

Afrique: 8 places contre 5 actuellement
Asie: 8 places contre 4 ou 5 actuellement, selon les éditions
Océanie: 2 places contre 0 ou 1
Amérique centrale et du Nord: 6 places contre 3 ou 4
Amérique du sud: 7 places contre 4 ou 5
Europe: 16 places contre 13
Et la dernière place pour le pays hôte
6 amérique centrale et du Nord... Ca tape, quand même... En fait à part pour l'Europe c'est que des mauvaises nouvelles. Et comment tu fais pour par te qualifier en Amérique du Sud ?
Jeune quille Niveau : CFA
6 qualifiés sur 10 membres, dont 8 qui figurent dans les 48 meilleurs de la FIFA. L'Amérique du sud c'est pas le Pérou mais c'est moins sélectif que l'UEFA.
"Faut chercher le positif" comme dans "J'ai eu un accident de moto, j'ai perdu les 4 membres mais je suis vivant, faut chercher le positif" ?

Trêve de blague, même si je ne suis pas du tout fan de la formule à 48, la qualification acquise par le premier du groupe pouvait espérer au moins du spectacle, aussi tranchant soit-il... Du coup je te rejoins là-dessus.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
L'homme-tronc a encore la chance de voir un printemps, et son esprit fleurir, verdir et germer chaque annee.

Lieutenant Dan likes this
10 réponses à ce commentaire.
Anachorète Niveau : DHR
"48 nuances de vert", non ?

La question n'est pas de savoir si cette évolution est bonne ou pas, mais jusqu'où elle ira. Jusqu'à présent, les nouveaux formats ont toujours été acceptés car ils respectaient un certain cadre spatial et temporel. Celui-là le sera encore. Mais le prochain élargissement (dans 15, 20 ou 30 ans) risque d'amener vraiment à une refonte complète de la compétition en championnat réparti sur une plus vaste période (genre une partie des matches en hiver, l'autre en été, aux quatre coins du globe).
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Bien vu, c'est précisément sur ce point de l'organisation spacio-temporelle que cette refonte me paraît le plus indigeste.

Outre le fait que les phases de groupes risquent d'être parfaitement insipides, l'élargissement de 8 à 16 groupes, c'est l'assurance de privilégier 2 fois plus les têtes de série (en éradiquant le terrible "second chapeau"). Puisque logiquement les premiers de chaque groupe affronteront les seconds, c'est même l'assurance de n'assister à aucun choc avant minimum les 8èmes (sauf accident évidemment, mais ils demeureront statistiquement mineurs).

Le véritable problème demeure le fait de passer de 64 à 80 matchs. On a vu lors de la dernière WC de rugby combien une telle compétition n'est pas soluble dans le temps. L'engouement s'essouffle au fil des semaines.

C'est idiot à dire mais certains formats sont idéaux selon l'intensité qu'ils génèrent. 1 mois reste selon moi le format idéal pour que l'engouement pour une compétition sportive porte les peuples. Au delà tu tues l'élan initial, tu dois trouver un second souffle.

Et foutre autant de matchs sur un seul mois me semble être la formule parfaite pour lessiver les organismes des joueurs comme de leur public.
Anachorète Niveau : DHR
Ce n'est pas tant le passage à 16 groupes que la qualification de 2/3 des équipes qui est un facteur d'insipidité. Après, je nuance cet aspect dans le sens où l'enjeu économique tue déjà à petit feu le jeu à mesure qu'il devient de plus en plus prépondérant. Et cela va au-delà de la Coupe du monde puisque cela concerne l'ensemble des matches, du National à la finale de la Ligue des Champions. On bride la créativité des joueurs, on les polit de toute aspérité caractérielle, on calcule le risque, etc. La victoire finale, l'émotion suscitée par un parcours fou sont entièrement greffés à la logique marchande. Et les grosses affiches de ces dernières ne sont pas souvent si spectaculaires quand on y repense, qu'elles concernent des clubs ou des nations.

Du coup, j'ai envie de dire :"laissons faire jusqu'à ce que le concept deviennent tellement absurde qu'il finisse par ne plus rien apporter sans passer par un choc énorme qui détournerait la quasi-totalité des passionnés de ce sport". Pour l'instant, le concept tient. Il sera peut-être difficile de caser les rencontres en un mois. A moins de faire jouer 2 matches en même temps (bonjour si le hasard fait que ce soient deux jolis matches !) Mais on gardera un cadre spatio-temporel (on aura peut-être des mondiaux répartis sur plusieurs pays voisins comme pour l'Euro prochain) et une structure proche de celle qu'on connaît. Le problème viendra au prochain élargissement ou au suivant, quand devra être opérée une refonte complète de l'organisation.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Je suis en grande partie d'accord avec toi, cependant il me semble que le pot-aux-roses sera dévoilé dès cette refonte, malgré le minima (qu'en sait-on pour lors ?) de changements structurels. Parce que l'iniquité des rapports de force entre les nations sera plus ostensiblement mise à jour, de même que les privilèges dont jouissent les cadors, et cela tient spécifiquement au passage de 8 à 16 groupes, qui dissout le chapeau 2 (puisqu'il devient tête de série) et lui substitue le chapeau 3 en lieu et place.

Plus que tout, la multiplication des matchs me préoccupe. Un match de coupe du monde possède un sel particulier, une fragrance unique. Et à moins d'être un parfait fondu, un téléspectateur lambda n'assiste - dans les cas les plus assidus - qu'aux 2/3 d'une compétition.
Cette surenchère de matchs risque de rendre une partie des rencontres (les matchs entre petits particulièrement) transparents, pour de simples raisons de temps et d'attention.
Autrement dit une grande partie des spectateurs ne sera pas là pour assister à la possible naissance d'un miracle, d'une épopée. Où n'aura surtout moins l'occasion de cerner la cohérence d'une équipe, sur 3 matchs, peu importe le résultat (l'histoire de la CM regorge de belles équipes batailleuses éliminées dès les poules).

Bref, ce qui fait la cohérence et la lisibilité d'une coupe du monde, son sel intime surtout, sera fortement mis à mal. Au profit d'une compétition où l'on suivra les siens sans suivre l'ensemble.

Je me prépare depuis longtemps à assister à une telle compétition avec une curiosité morbide.
Anachorète Niveau : DHR
Apparemment, on conserverait une structure quasi-identique :

http://www.leparisien.fr/sports/footbal … 549219.php

12 stades au lieu de 10 (sûrement répartis en plusieurs pays), 32 jours de compétition (donc plusieurs matches en même temps, à moins d'inventer la journée de 36 heures). Avec peut-être cette histoire de matches nuls proscrits haha !

Pour le reste, je suis d'accord avec toi. La prodigalité de rencontres est indigeste. Avec les 32 équipes, on avait le sentiment d'être arrivé à un assez bon compromis entre niveau et ouverture. Mais le foot est une marchandise comme une autre, qu'il s'agit de rentabiliser au mieux, sous couvert de décisions cyniquement enjolivées. Le foot, l'amour, l'amitié, le sexe. Que nous reste-t-il finalement ?
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Le foot, l'amour, l'amitié et le sexe sont encore parfaitement conciliables, mais les champs sont restreints.

Tu peux peut-être y arriver en enculant ton meilleur coéquipier sous la douche.
Anachorète Niveau : DHR
Haha ! On s'est mal compris. Je sous-entendais juste que la logique financière dévorait tout, d'une passion dispensable pour le foot à nos rapports les plus intimes avec autrui.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
C'est une évidence.

Devant cette nécrose du spectacle, je vois que deux choix :

Soit l'on s'en désintéresse totalement,
Soit l'on se fait pousser de nouveaux yeux pour apercevoir de moindre épiphanies.
7 réponses à ce commentaire.
Bitedamarage Niveau : CFA
On peut être pour ou contre, pour différents motifs, même si je pense personnellement que c'est beaucoup trop, quand tu vois que la Nouvelle-Zélande ou la Corée du Nord ont réussi à se qualifier dernièrement, on peut imaginer que Tahiti par exemple arrivera à se faufiler dans les 48. D'un point de vue sportif c'est contestable, contrairement à l'Euro par exemple où malgré le manque de spectacle pointé par certains, on a vu qu'il n'y avait pas réellement de petites équipes et où malgré l'ouverture une grande nation de foot comme les Pays Bas n'a pas pu se qualifier.

Soit, certains trouverons qu'avoir des pays "exotiques" de faible niveau footballistique contribue au folklore, je suis intimement persuadé que ça plaira à ceux qui suivent le foot tous les deux ans pour l'Euro et la coupe du monde et que ça fera de beaux débats foireux à la TV. Certains suiveurs opportunistes se découvriront une passion pour tel ou tel micro état footballistique qui, à force de courage et de solidarité, a réussi à ne perdre que 3-1 face au Brésil.

Mais personnellement ce qui me m'embête c'est la multiplication des matchs : on ouvre l'Euro, la CDM désormais, la Copa se joue plus que tous les deux ans dernièrement ce qui n'a clairement aucun sens et enlève la valeur de la rareté à cette compétition, à ça tu ajoutes la CAN en pleine saison, les coupes diverses et variées, les match de "préparation" fantaisiste à l'autre bout du monde pour cachetonner 1 ou 2 millions, les championnats, coupes continentales de club. Bref on va tuer les pro, ou alors c'est une forme d'encouragement au dopage, ou un appel, d'ici 2026, à la création de ligues Européennes regroupant les meilleurs clubs et se déclinant en division, où évolueront l'immense majorité des internationaux...Dans tous les cas ça ne me plait pas des masses tout ça !
J'adore ton com. Tu as bien résumé la situation.
J'ajouterais qu'on aura forcément des surprises dans ce type de mondial, Les grandes équipes (composées de grands joueurs) seront fatiguées et auront du mal à rentrer dans la compétition, comme d'habitude, cf Griezmann Euro 2016. La qualification en deux matchs n'aide pas. Ce qui donnera malheureusement raison à la Fifa : "Les petits pays ont leur place"
Bref, la dynamique en marche est mauvaise pour le spectacle, pour les passionnés comme nous.
1 réponse à ce commentaire.
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 2
Une coupe mondiale, c'est comme la guerre mondiale : faut du monde dedans, qu'aurait été la guerre 2 sans les US ou l'Afrique du Nord ?

On reste là, avec nos millions européens à se dire ouais, mais les Maldives ou le Soudan on rien à faire là, ils abaissent le niveau de la compèt.

Moi je pense que ces mecs là, sont membres de la fédération mondiale au même titre que la France, l'Allemagne ou le Brésil, et qu'il y en a marre qu'ils soient condamnés non pas à l'exploit, mais au miracle pour commencer à avoir une chance de figurer.

Les Afghans ou les soudanais, bah c'est autre chose que la guerre, les terrorristes ou la jungle de Calais, et je le dis sans vouloir sortir les violons.

Le but de la fédération mondiale de foot, ou même le but du foot aujourd'hui est aussi d'unir les peuples. Le No To Racism ou les charmants nordiques bourrés dans les rues de Paris, bah ça réchauffe le coeur.

ça rabaisse le niveau de la compèt de réunir autant d'équipes.. on a les championnats nationaux, les championnats européens, les JO, les coupes continentales, qui sont des compétitions assez élevées en matière de niveau.

Un peu plus de solidarité ne ferait pas de mal. OK, on aura droit à un Allemagne-Irak qui va probablement se terminer 6-1, mais ça permettrait, ne serait ce que l'instant d'un mois, de faire découvrir l'Irak sous un autre jour que celui que la télosh nous montre.

On aura l'histoire du petit AbdelSalem qui a perdu ses parents lors d'un raid aérien, et qui a fini en coupe du monde, en marquant le but de l'honneur face à un champion du monde.

A notre niveau, on s'en fout, mais peut être que ce sera assez fort pour redonner un soupçon d'espoir à une population là bas.
Peut être sont ce là les valeurs du foot dont parlait Platosh, avant de se faire choper pour escroquerie.

Tout ce qui nous intéresse, c'est les grandes affiches, posés devant nos téloches, avec la bierre Heineken que nous a imposée la pub juste avant, la pizza refroidie, et en se grattant les bouliches en calcife.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
J'aime beaucoup ton point de vue.

Finalement, dans cette histoire, presque tout le monde est content: la FIFA qui fait de la tune, Gianni qui va se faire re-elire, les petites nations du foot, les grandes nations itou, les sponsors...

Y a que nous qui nous plaignons. Je ne suis pas sur que nous serions aussi contents si la coupe du monde etait reste a 13? Pas sur que la France aurait la place et le palmares quon a aujourd'hui - on en aurait surement manque un paquet, comme beaucoup d'ailleurs

Attention, je ne dis pas que c'est necessairement positif comme evolution, et surtout je pense que effectivement c'est plus drive originellement par des considerations politiques et pecuniaires. A lorigine je suis plutot refractaire... mais comme c'est de toute facon acte..."It is what it is"

Et puis, franchement, une coupe du monde a traverser toute la chine pour aller voir des stades au milieu de la pampa de l'empire du milieu, ca a quand meme plus de gueule que la coupe du monde au quatar, non?
C'est un raisonnement très intéressant dont tu nous fait part ici.

Je dois avouer que je n'avais pas du tout penser à ce point de vue.

Le foot déchaîne les passions aux 4 coins de la planète. Il faut peut-être que nous sortions de notre "zone de confort" et penser à ces modestes pays qui regardent la compétition sans vibrer pour leur sélection nationale.

Je viens de Suisse, 8 millions d'habitants, et nous ne nous rendons pas compte de la chance que nous avons de pouvoir vibrer devant notre équipe nationale car nous avons les moyens d'offrir des infrastructures, une formation et des entraîneurs de qualité aux jeunes qui pourront développer leur talent.

Mais voir des pays africains, asiatiques ou sud-américains de 60 millions d'habitants qui ne participent pas, c'est tout de même triste.
fairplay is the game Niveau : DHR
Oui, mais ni l'Afghanistan ni le Soudan ne se qualifieront. Je pense que le niveau de la compet ne chutera pas du tout.
Comme quelqu'un le disait dans l'article précédent, il n'y a qu'à jeter un oeil au classement FIFA (qui vaut ce qu'il vaut) pour remarquer qu'il n'y a pas de petites nations de foot dans ce lot.
J'aurais été d'accord avec toi si on permettait aux 48 premières nations du classement FIFA d'y participer. Là c'est pas le cas, et c'est précisément ce qui est dommage.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
@dizzymusictv

je comprends parfaitement ton point de vue, qui oserait s'y soustraire ? Le problème est que le mal est plus profond. Ce n'est pas en sélectionnant des avortons (désolé pour eux) qui tu rétablis l'équilibre des forces.
C'est en donnant aux avortons les moyens de se battre.

Or pour se battre, il faudrait cesser de piller leurs forces vives et encourager leur restructuration. Ce que la FIFA ne fait absolument pas.

La FIFA se contente de multiplier les sparring-partners pour élargir au maximum son simulacre (et ses gains) au nom de l'universalisme.

L'universalisme, ce n'est pas d'accueillir les restes du monde, c'est de donner aux restes du monde la même possibilité de se développer et de devenir compétitif que les autres.

Le mal est donc bien trop profond.
Donner des moyens aux avortons de se battre? Cad, concrètement?
Au niveau sélection, je ne vois pas trop ce que la Fifa peut faire, hormis mettre des quotas, ce qui serait une aberration.
Leur permettre de jouer souvent contre des grosses équipes est déjà un pas énorme, le reste c'est leur taf. L'Islande qui se faisait martyriser ya 10-15 ans a progressé toute seule, et elle l'a fait parce qu'on a conservé (pour combien de temps encore) le système des poules de qualifs avec tous les pays dedans mélangés. Sans ça, ça aurait été impossible.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
T'as raison, ça n'appartient pas à la FIFA de changer ça, c'est surtout un problème de fédération.
Jeune quille Niveau : CFA
Note : 2
Bonjour. Merci à l'école des fans pour ce beau message, et pardon pour ce qui va suivre, mais je suis très colère depuis hier.

Dans la réalité, la réunion stratégie de la FIFA quant à l'élargissement s'est tenue de la manière suivante :

"Bon les gars, on y va ou pas ?
L'élargissement nous permet de garantir à la Chine, le Nigeria, les USA qu'ils seront de toutes les coupes du monde. Ces pays ramèneraient 700 millions de téléspectateurs supplémentaires en phases de poules par rapport à la formule actuelle, le BCG a fait plusieurs scénarios, c'est garantit les mecs.
Bon en revanche, ils alertent sur l'éventuelle baisse d'intérêt des publics sud-américains et européens qui pourrait nous faire perdre 10 millions de téléspectateurs pendant les matchs de poules. Admettons.
Le calcul est plutôt évident, non ? Pour éviter le désintérêt, on qualifie les premiers de chaque groupe de 3 comme ça on a des matchs au couteau et en plus on réduit le nombre de matchs par équipe donc la FIFPro va kiffer grave ! On signe ?
Heu non attends. Les fédérations majeures Europe / AmSud risquent quand même de bien gueuler si on leur donne une phase de groupe très tendue avec risque d'accident industriel et donc le risque de voir leur vivier se désintéresser de l’événement...
T'as raison Bill, écoute dans ce cas je te propose de qualifier les deux premiers. On perd en intérêt pour les poules, mais on se rajoute un match à qualification directe. Les gros clubs européens vont moins apprécier que leurs joueurs enchaînent les matchs à élimination directe, mais les fédés vont apprécier d'avoir plus de matchs garantis malgré un éventuel nombre de spectateurs par match en baisse pour les poules. Et évidemment, l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du nord, soit 75% des voix pour les élections dans 3 ans, nous suceront les couilles pendant une décennie suite à cette décision.
Ok Bob, on y va. Demande à Maradonna, la FIFPro et tout ceux qui veulent de dire tout le bien qu'ils en pensent, que c'est super cool d'être solidaires avec les pays en développement, que eux aussi ils on le droit de kiffer. Rummenigge va gueuler ? Oui normal il se fait niquer dans le fond, mais ils auront pas trop le choix, et puis ils votent pas alors on s'en bat les couilles."

Voilà ce qui s'est dit. Donc oui, effectivement ta réaction est celle souhaitée par la FIFA, qui espère que tu ne réalisera pas :
- Qu'elle sacrifie le prestige et l'intérêt de la compétition pour des raisons d'appât du gain (ok), de clientélisme (not ok) et probablement de corruption (not not ok).
- Que sa formule risque de créer des faux matchs et de l'inéquité en poules (voir autres coms),
- Que l'Europe, en termes de ratio nombre de pays bien classés / nombre de qualifiés, se fait baiser, et l'Amérique du Sud avec (mais moins),
- Que les premier bénéficiaires de cette réforme, outre le service comptable de la FIFA, sont les fédés d'Asie centrale, d'Afrique et d'Amérique centrale, soit 80% de la corruption du football mondial (le reste n'est pas tout rose non plus, mais quand même).

Bref, on t'encule, tu souris. C'est bieng.
8 réponses à ce commentaire.
mara donna des frissons Niveau : CFA
Près de 80 matchs pendant la Coupe du Monde d'après ce que j'ai compris. D'autant plus de chances pour les cravates de la Fifa de faire du marché noir avec les billets.
J'arrive pas à comprendre Piat. Le type défend cet élargissement en disant "Pour un joueur pro, c'est exceptionnel de dire que l'on a fait une Coupe du monde". Bah justement, si tu offres la possibilité à de plus en plus de joueurs d'y aller, ça ne devient plus si exceptionnel que ça.
Testeur de toboggan Niveau : DHR
Ils sont en train de nous tuer notre football ces enculés d"en face...
 //  17:34  //  Amoureux de la Bolivie
Le football est déjà "mort", "notre football" que tu dis y'a bien longtemps qu'on le palpe plus, c'est aux mains du business depuis belle lurette.

Le seul truc qu'il restait c'était un mélange d'intérêt sportif maintenu et quelques totems historiques dont la coupe du monde pour entretenir la flamme et nous laisser penser qu'il en restait un peu du foot à papa au plus haut niveau. Mais là c'en est fini, que ce soit la Coupe du Monde, la Ligue des champions, les transferts ou les rachats/investissements des clubs, tous est déssossé !

Maintenant toute notion de qualité, de logique ou d'intérêt sportifs n'a plus besoin d'exister pour qu'ils mutliplier les zéros à la fin. Le produit est en bien en place, plus besoin de rareté ou de l'améliorer qualitativement...

L'article le mentionne, meme un mondial avec des stades à moitié vide ils s'en foutent. Y'aura du monde en fan-zone ou devant sa tv aux 4 coins du globe !
Le marketing, la pub, l'éxonération fiscale des bénéfices, la corruption, le détournement d'argent public, les pots de vins, les droits tv, la consommation c'est ça qui les intéressent et meme plus besoin d'avoir de la qualité et de l'intérêt sportif dans le football. Les zéros à la fin n'en ont que faire si tu t'a pris ton pied en tribune ou si tu t'es régalé devant le match, mais plutôt si t'as bien pris ta bière ou ton coca dans la fan zone, au stade, dans ton bar ou devant ta tv.
Testeur de toboggan Niveau : DHR
Et bien écoutes on va se rabattre sur un bon vieux St Marc sur Mer football club Vs Le stade Croisicais en 1ére division de district, le tout accoudé à la buvette à pester contre ce numéro 6 adverse qui est vrai découpeur de jambes (poilus elles!) ce fracasseur de protège tibia!
Y"aura du football, des papas et de la bières (avec alcool elles!)
 //  18:35  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 2
Tout à fait camarade !
tien je t'ai mis un +1 mais je me demande si j'ai bien fait, parce que vaut mieux rester en district la vie est plus belle hahaha
3 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:18  //  Aficionado de l'Argentine
Je chipote mais au Mondial 82, le "match de la honte" c'était RFA-Autriche, pas RDA-Autriche. Petit clin d'oeil à nos amis algériens. ;)
Ils ont tellement pleuré au bled, que les larmes empêchaient clairement les gens de faire la différence entre les deux pays.

Petite anecdote pour toi, mon ami, une de ces anecdotes que j'aime tant :

Mes parents se sont mariés le soir de la victoire algérienne face à la RFA.
Autant te dire que certains convives n'étaient plus vraiment concentrés sur l'union de mes parents après un tel exploit.

Le côté positif, c'est que toute la ville fêtait ce mariage en même temps, quelque part, et que personne ne s'est plaint du bruit à 04h du matin !
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Une bien belle histoire.

J'ai des potes qui se sont maries en Italie le jour d'Italie-Allemagne de ce SUPERBE dernier Euro.

Autant te dire que ca na pas ete la meme sur la fin de soiree:)
Ce commentaire a été modifié.
Ah zut, comment avoir une soirée foutue !

PS : on est pas trop d'accord sur cet Euro, mais on est sûrement d'accord pour dire que ce match là était super, en tout cas !
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
Perso, jai bien aime la competition - c'est juste que la fin m'a simplement degoute du foot pendant deux trois mois...et il en faut pour ca.

Je ne digere dailleurs toujours pas
Testeur de toboggan Niveau : DHR
N"en parlons plus si tu veux bien...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
" Ils ont tellement pleuré au bled, que les larmes empêchaient clairement les gens de faire la différence entre les deux pays."

C'est pour ce genre d'hyperbole sentimentale que je t'aime, mon ami.

Mieux vaut raconter ses propres salades plutôt que répéter la vérité des autres.
6 réponses à ce commentaire.
Après, sur le long terme, ça aidera peut-être le niveau des pays classés 32 à 48 à monter non ? En tous cas, pour les supporters, après la Russie et le Qatar, une petite coupe du monde en Polynésie ou en Italie, ça ferait du bien aux vacances !
Quel dommage, le même format avec 1 seul sortant par groupe de 3 aurait été une idée vraiment géniale : ouverture vers plus d'équipes, tout en augmentant l'intensité dès les premiers matches (pas le droit au faux pas pour les grosses équipes, petites équipes favorisées pour "faire un coup") et achever ces poules de 4 qui récemment étaient quand bien même bien chiantes, Euro et CM confondus.
Tant pis.

Mais je tiens quand même à dire que l'évolution devant je suppose se faire, dans un sens ou dans l'autre. Et on le voit en Europe au niveau clubs, l'idée d'une "super ligue" qui ne rassemblerait que les mêmes grosses équipes chaque année et rivaliserait avec la Ligue des Champions, fait de plus en plus son trou dans les pensées.
La même idée appliquée aux sélections fait aussi froid dans le dos et me débecte, mais la question se posera un jour. Du coup, clairement, je préfère cette réforme. J'ai envie de voir les choses comme ça.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Pareil, un seul qualifié aurait été idéal.

En revanche le fait qu'il y en ait deux, ainsi que deux fois plus de groupes (donc deux fois plus de têtes de séries "vertueusement" réparties) me semble une véritable régression.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Tant qu'à faire, ils qualifiaient déjà les têtes de séries pour les 16èmes et faisaient une sorte de pré-tournoi pour les petites bites. (que tu peux payer avec ta pré-puce Mastercard of course)

Et hop, que des matchs en élimination directe.
2 réponses à ce commentaire.
Luis suarez Niveau : DHR
On va pas se mentir, les gars ont fait ça pour la thune. Mais je ne suis pas d'accord avec le point de vue majoritaire qui consiste à critiquer cette mesure.

En fait, la réaction que vous avez est celle de personnes ayant la chance d'avoir une grande sélection, sûre de se qualifier à chaque coupe du monde et qui atteint au moins les quarts (en moyenne). Seulement, pour beaucoup de pays africains, asiatiques et d'Amérique du nord ben cette mesure c'est l'occasion d'enfin être plus représentés et contrairement à ce que vous dites, plus il y aura de représentation, plus on aura de chance de voir une nation africaine, asiatique aller loin dans la compétition.

Quand on pense qu'en 2010, l'Afrique a eu d'un côté l'Afrique du Sud (certes pays organisateur) et qu'en novembre 2009, l'Algérie ou l'Egypte devait passer à la trappe. Moi je pense que pour l'Algérie, l'Egypte, la Tunisie, le Sénégal, le Nigéria, la CIV par exemple, ça sera l'occasion d'engranger de l'expérience. On a vu en 2014 qu'un peu d'expérience pour l'Algérie en CDM ça fait du bien et ça permet de mieux perfer.

En réalité, pour les autres nations que les nations européennes et sudam, ça sera l'occasion de profiter du cercle vertueux qui consiste à acquérir de l'expérience, progresser, revenir et devenir plus forts grâce à une participation plutôt régulière.

Moi je demande qu'à voir.
Ce commentaire a été modifié.
 //  18:00  //  Amoureux de la Bolivie
Note : 1
Pour le coup, garder le sytème à 32 avec une réforme des places attribuées, cela aurait été une meilleure solution, soit moins de places pour l'Europe et plus pour l'Asie et l'Afrique.
(Pas de place supplémentaire pour L'AmSud pour la raison qu'avec seulement 10 équipes on va pas "tous" les qualifier non plus, et pas pour la Concacaf et l'Océanie car là plutôt un manque de compétitivité et de densité pour ces 2 confédérations en dehors de leurs traditionnels habitués).

Exemple : 1 place pour le pays hôte, 8 Europe, 6 Afrique, 5 Asie, 4 AmSud et 3 Concacaf et 1 Oceanie soit 28 qualifiés d'office + 4 équipes qualifiées suite à des barrages inter-confédérations ( 2 équipes pour les zones Europe/Afrique/Asie, 1 pour AmSud et Concacaf)

Bref, cela aurait donné un coup de neuf à cette coupe du monde tout en gardant le système à 32, favoriser l'ouverture aux autres continents, préserver la qualité et l'intensité des matches durant la compétition, donnait un coup de boost aux qualifs (surtout pour la zone europe), moins de mainmise européenne sur la compet' (donc plus de surprises) et permis l'amélioration du football international avec plus d'équité géographique.
The Admiral Niveau : DHR
Putain. Il aurait au moins fallu tester ça. Tu veux pas être le prochain chauve de la FIFA ?
Jeune quille Niveau : CFA
Mais sérieusement ? L'Allemagne doit éliminer l'Italie, les Pays-Bas, la France, la Belgique ou le Portugal en qualifs pour se retrouver à jouer la République Démocratique du Congo, l'Egypte ou l'Ouzbékistan en phase finale ?

La justice sportive est méritocratique, sinon c'est juste un tournoi de plage, ta coupe du monde. Genre l'Europe remporte 80% des tournois depuis 20 ans et se voit récompensée de sa domination quasi-totale du football mondial par un passage de 13 à 8 qualifiés ? Alors qu'elle possède 20 des 32 meilleures équipes du monde, elle n'en qualifie que 8.

C'est pas possible de marcher sur la tête à ce point là.
Ce commentaire a été modifié 5 fois.
La coupe du monde c'est pas l'Euro.

marginaliser les autres confédérations au profit de plus de places pour l'europe ne tendra pas vers une amélioration du niveau de ces équipes, ni du football, ni de la compétition, d'autant que les meilleures représentants rivalisent avec les nations européennes.

A quoi bon une coupe du monde où quasiment la moitié des équipes sont européennes ? Quelle légitimité les autres nations européennes tirent d'avoir plus de repérésentants quand c'est l'Italie et l'Allemagne qui ont empoché 8 des 11 titres européens, donc bon à ce petit jeu-là l'Amsud devrait avoir à peu près l'équivalent de participants (9 titres pour les sudams en coupe du monde).

Et puis ne parles pas de méritocratie ou de justice sportive quand elle est comlètement biaisée par l'injustice qui découle de la mainmise européenne qui a le pouvoir politique et financier sur sur les décisions, le fonctionnement des institutions et sur plein d'autres points directs ou indirects concernanr le football en g
Ce commentaire a été modifié.
Je repostes puis que mon message a été coupé et la fonction edit ne semble pas avoir marché. (message en réponse à celui juste au dessus de @jeunequille)

La coupe du monde c'est pas l'Euro.

marginaliser les autres confédérations au prodit de plus de places pour l'europe ne tendra pas vers une amélioration du niveau de ces équipes, ni du football, ni de la compétition, d'autant que les meilleures représentants rivalisent avec les nations europénnes.

A quoi bon une coupe du monde où quasiment la moitié des équipes sont européennes ? Quelle légitimité les autres nations européennes tirent d'avoir plus des repérésentants quand c'est l'Italie et l'Allemagne qui ont empoché 8 des 11 titres européens ? donc bon à ce petit jeu-là l'Amsud devrait avoir à peu près l'équivalent de participants (9 titres pour les sudams en coupe du monde).

Et puis ne parles pas de méritocratie ou de justice sportive quand elle est comlètement biaisée par l'injustice qui découle de la mainmise européenne qui a le pouvoir politique et financier sur sur les décisions, le fonctionnement des institutions et sur plein d'autres points directs ou indirects concernanr le football en général.
Donc attribuer des places en CDM au titre du palmarès et du classement fifa ça fleure plus le mépris et l'élitisme entre-soi qu'une réelle coupe du monde bien plus équitable.
5 réponses à ce commentaire.
Nietzsche1844 Niveau : Loisir
Oui il y a du fric derrière. Et il y aura peut être des scores fleuves (quoique si on regarde l'Euro 2016, les petits pays n'ont pas fait mauvaise impression non plus...)

Mais si ça peut permettre à des peuples d'arrêter de penser à leurs tracas le temps d'une phase de poule, de voir leur pays à la télévision non pas dépeint comme un pays en guerre, un pays sous développé, ou ne je sais quoi, mais juste comme une équipe de foot, au même titre que l'Allemagne, la France, ... bah c'est cool.

Alors ok il y a des chances que la qualité des matches en phase de poule, voire en 16eme, soit moindre (même si encore, l'Euro 2016 nous a montré que cette évidence n'en est pas une). Mais le vainqueur devra gagner ces matches, peu importe le format.

Et puis ça m'a toujours fait rêver de voir des affiches de type derby géopolitique... Un bon USA - Corée du Nord, un Iran-Israël, un Russie-Syrie,... c'est une occasion pour les joueurs de donner une putain de leçon d'humanité à leurs gouvernements à travers le foot. Et avec ce format, + de chance d'y arriver.
Ce commentaire a été modifié.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ton humanisme t'honore, l'ami, malheureusement, le mal semble plus endémique. Nietzsche (puisque je vois que tu es connaisseur) a écrit :

" La compassion est la praxis du nihilisme. Répétons-le : cet instinct dépressif et contagieux contrarie les instincts qui visent à conserver et à valoriser la vie : tant comme multiplicateur de la misère que comme conservateur de tout misérable, il est l'instrument principal de l'aggravation de la décadence. La compassion vous gagne à la cause du néant."

Cela ne signifie pas qu'il faille enterrer les petites nations, loin de là. Il s'agit au contraire de les respecter, et les respecter, c'est leur offrir la possibilité de conserver leurs talents, d'améliorer leurs infrastructures, de permettre à leur terroir footballistique de se maintenir.

Ce qui est bien, reconnaissons-le, la moindre des préoccupations de la FIFA.
The Admiral Niveau : DHR
Il envoit du lourd l'ami Friedrich...
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
Il a cerné les grandes maladies de la pensée de troupe.

La grégarité, la procuration et la compassion.

On n'aide personne en la laissant dans la merde, même au prix d'une aumône conséquente ; on aide les gens en les stimulant, en leur offrant la possibilité de se redresser et de se révolter.
Ce commentaire a été modifié.
Jeune quille Niveau : CFA
Dans mes bras, Alegria !
4 réponses à ce commentaire.
Spikelee92 Niveau : CFA2
Passons le côté électoraliste hein, platini à fait là même chose avec la ldc en l'ouvrant au petite nation.
Personne n'à le monopole du foot, j'ai beau supporter le barça pourquoi le champion de Moldavie doit se taper les barrages et par ex les looser d'arsenal toujours qualifié ????.
Faut arrêter de se regarder le nombril. L'Afrique 5 représentant, peu importe le niveau 5 hooo je parle même pas de l'Asie.
Après il nous la joue à la battler une idée hop on l'impose y'avait le temps de mieux réfléchir pour une meilleure représentativité.
Faut peut être rappeler que le Portugal est sortie des poules sans aucune victoires perso ça m'à déranger, donc y'a mieux à trouver.
Jeune quille Niveau : CFA
Parce que ces losers d'Arsenal plantent 8 à 0 contre le champion intersidéral de Moldavie tout les lundi au petit déjeuner, pauvre cloche.
Jeune quille Niveau : CFA
Pardon, je m'emporte. Ce sujet est étonnement crispant.
2 réponses à ce commentaire.
RDA-Autriche de 1982 ? WTF il faut arrêter le hakik : c'était la RFA, le mur était toujours debout !
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Another hakik in the wall?
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
J'étais mitigé, je suis extrêmement déçu par le format décidé.

Je ne veux pas me substituer aux autres peuples qui font ce Monde, et je suis effectivement persuadé que les "petits" pays qui bénéficieront de cette ouverture auront le sourire le soir de la qualification, et le cœur battant au moment des joutes.

De mon point de vue, cet élargissement est cependant dommageable.

Premièrement, il ne peut rien augurer de bon du fait de ses évidentes raisons pécuniaires. A force de faire des choix pour l'argent, on oublie petit à petit la compétition et je ne peux pas imaginer que l'accumulation de micro et macro choix sur d'uniques raisons financières ne va pas rendre le football illisible, à terme.
Un basculement clair a eu lieu depuis quelques années et le processus de modification du football prend une allure qui me donne des nausées avec une boulimie de changements toujours plus grande (règles et formats de compétition) pour satisfaire les diffuseurs et les sponsors.

J'estime que la Coupe du Monde puise sa richesse et sa beauté dans son côté "unique", dans sa rareté, aussi bien en termes de pays qualifiés que de fréquence.
A force d'ouvrir la Coupe du Monde a tout le monde, les exploits se dilueront dans notre mémoire.
A force de tuer la rareté, on tue le sens et quand nous verrons plusieurs équipes se hisser loin, laquelle sera la surprise ?

Qui est la surprise de l'Euro 2016 ? Le Pays de Galles ? l'Islande ? le Portugal ? la Hongrie ? l'Irlande ?

Et je ne parle même pas des belles surprises, mais aussi des belles histoires.
La Coupe du Monde se nourrit de ces anecdotes et ne sous estimez pas l'importance de ces anecdotes dans le côté mythique de la chose.

Avec un nombre important d'équipes et de matchs, ces anecdotes se dilueront aussi, et les risques de perdre l'attachement à la compétition est juste énorme.

Je ne parle même pas de la catastrophe du format choisi : pour peu que nous tombions dans une phase "défensive" de l'histoire du football (comme 2016 en est une, en tout cas laissant une grande part aux contre attaques), le premier tour risque d'être une longue purge innommable.

Enfin, je ne suis pas partisan d'une augmentation du nombre de matchs.
Une compétition marathon risque d'essouffler les suiveurs, surtout ceux qui ne voient pas leur équipe aller loin.
Encore une fois, le facteur lisibilité risque d'être touché avec des calculs d'apothicaire pour savoir qui rencontre qui.

Bref, je parle en mon nom, et c'est logique.

Mais, c'est peu dire que je suis peu enthousiaste, surtout après avoir vu que les deux premiers de chaque groupe se qualifient (j'aurais été beaucoup moins sévère avec un format à un qualifié par groupe qui aurait donné une forte émulation aux choses).
Essouffler suiveurs ET joueurs.*
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Je partage toutes tes craintes, ainsi que tes enthousiasmes.

Le problème c'est qu'Infantino se prend pour Midas alors qu'il possède déjà la poule aux oeufs d'or.
Je pense au contraire que ces anecdotes dont tu parles seront de plus en plus nombreuses avec ce format.
C'est ce que je dis.
Plus nombreuses donc moins marquantes
Jeune quille Niveau : CFA
De nombreuses anecdotes similaires constituent ce qu'on appelle une norme.
5 réponses à ce commentaire.
C'était prévisible, malheureusement, tout ce qui sort de la fifa est corrompu et nuisible.
ENCORE UNE IDEE DE MERDE DE JEAN L'ENFANT ! CDM à 48 équipes, quelle hérésie, quelle misère, déjà que l'Euro à 24 on voit des pays qui devraient même pas s'imaginer y participer, alors une CDM à 48, je vois ici 7 représentants sud-américains, autant qualifier toute la confédération, tout ça pour donner des places à l'Asie, avec des chinois qui misent sur une orga de CDM avant 2050 et qui n'ont aucune chance d'y participer sans élargissement ou organisation.

C'est le nivellement du niveau par le bas, c'est la porte ouverte à une compétition en bois… pourquoi pas 8 groupes de 6 plutot ou meme un championnat normal sur une année civile ou deux, bande de trous du cul à la FIFA, repensez vos priorités, il y avait des sujets plus importants que la CDM à gérer, la video, le dopage, l'esclavagisme dans le football a travers les clubs qui ne paient pas les joueurs, les paris et matchs truqués… non sérieux à la FIFA on aime faire des effets de style. Bravo. Trous du cul.
Vous feriez mieux de pas vous réjouir chez SoFoot.Parce que les articles sur Allemagne-Zimbabwe ou Italie - Fidji y'aura pas grand monde pour cliquer dessus ....
Argument non valable.
Des matches déséquilibrés et chiants ont déjà eu lieu dans les Euros et Mondiaux, et ils étaient nombreux!
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Et puis tu sais qu'historiquement, quel que soit l'adversaire, l'Italie souffre pour gagner ses matchs. On aura donc droit à un match palpitant.

Les supporteurs de la Nazionale peuvent d'ailleurs résister à des rythmes cardiaques insoupçonnés. Du coup, je peux te garantir qu'on va vibrer devant un fabuleux Italie-Fidji finissant 3-2 sur un but de Rossi (doit bien y avoir un espoir Italien qui porte ce nom là) à la 89ème minute.
2 réponses à ce commentaire.
Rado & milinko Niveau : DHR
Je suis absolument contre cette réforme mais je vous avoue que ça me ferait bien kiffer un petit Perou-Monténégro ou un autre match de ce type à la "noix". Où pour le coup on est sûr de voir des mecs qui se déchirent.
il y a 2 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 4 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 22 Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 28
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 21
Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16
À lire ensuite
La Coleen a des yeux