Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options

La fiche du Brésil

Neymar ? Oui, mais aussi des milieux costauds comme tout, des défenseurs de qualité, un sélectionneur surprenant, des joueurs offensifs culottés et des remplaçants avec de grosses dents. Il fait peur, ce Brésil.

Modififié

  • La liste des 23

  • Gardiens : Alisson (AS Roma), Ederson (Manchester City), Cassio (Corinthians)
    Défenseurs : Danilo (Manchester City), Fagner (Corinthians), Thiago Silva (PSG), Miranda (Inter), Marquinhos (PSG), Pedro Geromel (Grêmio), Marcelo (Real Madrid), Filipe Luís (Atlético de Madrid)
    Milieux de terrain : Casemiro (Real Madrid), Paulinho (FC Barcelone), Fernandinho (Manchester City), Renato Augusto (Beijing Guoan), Coutinho (FC Barcelone), Fred (Chakhtar Donetsk)
    Attaquants : Neymar (PSG), Roberto Firmino (Liverpool), Gabriel Jesus (Manchester City), Douglas Costa (Juventus), Taison (Chakhtar Donetsk), Willian (Chelsea)


  • Le onze type

  • Alisson – Marcelo, Miranda, Marquinhos, DaniloCasemiro, Renato Augusto, PaulinhoNeymar, Coutinho, Jesus


  • L'analyse tactique

  • Dans le monde des questions débattues mille fois et encore posées par les journalistes, celle-ci arrive en bonne place : le football est-il un sport de gauche ? D’un point de vue sémantique, certainement pas. D’un point de vue politique, probablement. Et encore, la question se discute. Mais au milieu du gloubi-boulga, une certitude se pose : assurément si on parle tactico-brésilien. Le côté gauche de la Seleção présente peut-être la gueule la plus effrayante depuis celle de Jeff Goldblum dans La Mouche de Cronenberg. Mais aussi son point faible : additionnez l’assiduité défensive de Neymar et les trous d’air provoqués par Marcelo au Real, et voilà le prix à payer du talent décentré. Le rôle de Miranda sera d’ailleurs déterminant dans l’affaire, puisqu'il incombera au bonhomme de compenser les montées de son arrière gauche. Deux ans après son intronisation à la tête du Brésil, Tite s’est inscrit dans le sillage de ses prédécesseurs offensifs – quoique plus rigoureux – : du jeu de vitesse, basé sur des transitions rapides, et une progression léchée lors des phases de construction avec deux milieux de terrain créatifs qui échangent en permanence avec les latéraux. Mieux : la sélection possède des solutions de rechange face à des défenses plus resserrées, dont les Brésiliens ont pu constater l'efficacité lors des matchs amicaux. Faire entrer Firmino, reculer Coutinho au milieu de terrain... Fini les stéréotypés Hulk et Fred. Avec, en plus, un champion d’Espagne et un champion d'Europe à la récupération au milieu. Pfiou...




  • La stat à la con : 71

  • Comme le prix symbolique – en euros – à l’unité des morceaux de filets récupérés dans l'un des buts du Mineirão, le stade de Belo Horizonte. L’enceinte avait été le théâtre du 7-1 allemand le 8 juillet 2014, et l’association qui gère la place a annoncé la tenue d’une vente aux enchères au profit d’associations caritatives. Si ça vous dit, rien de bien compliqué : il existe 8150 morceaux que l’on imagine difficilement excéder la taille d’un index, et qui devraient rapporter 500 000 euros au total.


    Ce que Poutine dirait de cette équipe

    « Le Brésil, c'est ce pays qui idolâtre un type en toge qui écarte les bras en haut d'une montagne ? J’en ai encore écrasé deux comme ça hier en rentrant le char. Des "opposants" qu'ils appellent ça, ils m'ont tout salopé le pare-choc. J'aurais dû prendre le radar de recul. »


  • Il aurait pu être russe, mais il est né à... Ribeirao Pirès

  • Top ! Très attaché aux valeurs de solidarité, je considère mes coéquipiers comme de réels membres « de ma famille  » . J’étais à deux doigts d’être transféré à Tottenham, ayant même été aperçu en train de trinquer à cette signature dans un restaurant londonien. Roman Abramovitch m’a finalement convaincu de venir à Chelsea, et rien de plus normal : je maîtrise parfaitement la langue russe après avoir passé six ans à Donetsk, une ville ukrainienne à majorité russophone, ainsi que six petits mois à l’Anji Makhatchkala. Je suis gaucher comme 95% des kangourous selon des chercheurs de l’université d’État de Saint-Pétersbourg, j’ai un hérisson sur la tête, je suis, je suis... WILLIAN ! Fort.



  • Le joueur frisson : Alisson Becker

  • Parce qu’au moment où le Brésil dépassera les quarts de finale, c’est lui qui claquera l’arrêt décisif lors d’une séance de tirs au but que ne regardera pas Thiago Silva. Ras le bol des dribbleurs, ras le bol de Júlio César, ras le bol du joga bonito. Le Brésil ne peut briller que sur les épaules d’un grand gardien, et celui de la Roma – plus pour très longtemps – en est un.




  • Le joueur qu'on n'a pas du tout envie de voir : Taison

  • Dans une équipe qui ne compte déjà que trois places pour Neymar, Firmino, Gabriel Jesus, Costa, Willian, voire Coutinho et Paulinho, qui a réellement envie de voir Taison, trente ans et demi, milieu offensif du Chakhtar Donetsk, et dont le principal fait d’arme wikipédiesque est une Copa Libertadores avec l’Internacional et un but contre Sochaux en barrages de Ligue Europa 2011-2012 ? Soyons sérieux.


  • Le grand absent : Daniel Alves

  • Trois pour un poste (si on oublie Alex Sandro) : Fabinho, Luiz Gustavo, Daniel Alves. Du trio, Luiz Gustavo n’a plus été appelé depuis deux ans et une victoire face au Panama (2-0), et n’était en conséquence plus vraiment dans la course. Fabinho, lui, ne tient pas la comparaison sur la saison face aux ogres Fernandinho, Renato Augusto, Coutinho et même Fred, qui a la dynamique pour lui. En somme, ils auraient pu en être, mais leur absence ne se fera pas réellement ressentir. Tout le contraire de celle de l’unique loustic qui était de la pré-liste de quinze distribuée par Tite en février et absent des 23 finaux, le défenseur parisien s’étant blessé au genou droit. Même si ses prestations en club ont parfois pu laisser à désirer cette saison, le bonhomme reste plusieurs fois capitaine de la Seleção. Et en cas de défection de Danilo, il ne restera que Fagner...


  • S'ils étaient un tube de l'été...

  • « Don't you know I'm still standing better than I ever did
    Looking like a true survivor, feeling like a little kid
    I'm still standing after all this time
    Picking up the pieces of my life without you on my mind.
     »
    Besoin d'une traduction ?

    Vidéo


  • Pourquoi ils vont... perdre leur sacre mondial à cause d'Élise Lucet

  • La fête vient à peine de commencer. Pourtant, les festivités se terminent déjà. Au cours de la soirée suivant le titre de la Seleção (acquise face à la France sur le score de 0-0, 18-17 aux tirs au but), Élise Lucet fignole depuis Paris l’étalonnage de son prochain Cash Investigation. Prévu pour être diffusé le lendemain, le reportage repousse les limites de la bienséance : la première image est issue d’une conférence de presse où l’on peut voir Willian y déclarer considérer Tite « comme son père » . Vrai. Le sélectionneur brésilien a réellement enfanté l’ailier chevelu, tout comme Marcelo, après analyse de deux mèches récupérées auprès de Corentin Tolisso, missionné pour l’opération. Mieux : Tite s’avère être le père de tous les joueurs à coupe afro de la planète, à la suite des dérives d’un don de sperme réalisé au début des années 1980. Axel Witsel, Ochoa, Dante, Fellaini, Sané et même Martin Braithwaite, que l’on voit fondre en larmes sous les questions de Mme Lucet : « Regardez ce document, que l’on s’est procuré avec toute l’équipe de Cash auprès de l’Institut Nantes Atlantique. Vous voyez ce signe, là, tout en bas ? Ça veut dire que le test est positif. Je peux vous dire que l’on était très étonné dans la rédaction. Vous saviez ? Vous saviez ? » Tite est destitué avant même son premier pas en cellule pour trafic d’enfants, et le titre est attribué après enquête au Japon, seule nation à n’héberger aucun individu à afro sur son territoire.


  • Le programme :

  • Brésil-Suisse
    Le 17 juin, 20h, à la Rostov Arena
    Brésil-Costa Rica
    Le 22 juin, 14h, Saint-Pétersbourg
    Serbie-Brésil
    Le 27 juin, 20h, Stade du Spartak

    Par Théo Denmat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 6 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 23 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 8
    Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 16 Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5
    Partenaires
    Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE
    mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 98 mardi 14 août La Liga gratuitement en direct sur Facebook en Asie du Sud 8 mardi 14 août River Plate devrait quitter El Monumental 14 mardi 14 août Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 36
    À lire ensuite
    La fiche du Costa Rica