Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

La fiche de l’Argentine

L'Argentine débarque en Russie avec très peu de certitudes, mais fait toujours partie des potentiels favoris. Parce qu'il y a Lionel Messi.

Modififié

  • La liste des 23
  • Gardiens de but : Franco Armani (River Plate), Wilfredo Caballero (Chelsea), Sergio Romero (Manchester United)
    Défenseurs : Christian Ansaldi (Torino), Federico Fazio (AS Roma), Gabriel Mercado (Sevilla), Nicolás Otamendi (Manchester City), Marcos Rojo (Manchester United), Nicolas Tagliafico (Ajax)
    Milieux de terrain : Marcos Acuña (Sporting), Éver Banega (FC Séville), Lucas Biglia (AC Milan), Ángel Di María (PSG), Manuel Lanzini (West Ham), Giovani Lo Celso (PSG), Javier Mascherano (Heibei Fortune), Maximiliano Meza (Independiente), Eduardo Salvio (Benfica)
    Attaquants : Sergio Agüero (Manchester City), Paulo Dybala (Juventus), Gonzalo Higuaín (Juventus,), Lionel Messi (Barça), Cristian Pavon (Boca Juniors).


  • Le onze type
  • Caballero – Mercado, Fazio, Otamendi, Tagliafico – Mascherano, Lo Celso – Lanzini, Messi, Di María – Higuaín.


  • L’analyse tactique
  • Le 13 juin 2017, quelques semaines après son introduction à la tête de la sélection argentine, Jorge Sampaoli surprend tout son monde en alignant une espèce de 2-3-5 contre Singapour en match amical. Le disciple de Marcelo Bielsa, qui jouit d’une belle hype après ses passages sur les bancs du Chili et du FC Séville, promet alors une véritable révolution tactique à une Albiceleste de plus en plus moribonde. Un an plus tard, rien du tout. L’Argentine se noie toujours entre une force de frappe offensive impressionnante, mais inefficace, et une arrière-garde bien fébrile. En arrivant en Russie avec seulement un match de préparation dans les pattes face à Haïti, les Argentins ne savent toujours pas comment jouer. Finalement, la tactique est toujours la même : espérer que Messi se sente bien et accomplisse des miracles.



  • La stat à la con : 47
  • Au mois d’octobre dernier, l’Argentine est sixième de la zone AmSud après un nul contre le Pérou ((0-0)). Or, seuls les quatre premiers sont qualifiés directement, et le cinquième doit alors passer par les barrages. L’Argentine de Lionel Messi qui ne va pas à la Coupe du monde ? Tremblement de terre plus que plausible. La preuve : ESPN établit alors que les Argentins n’ont que 47 % de chance de se qualifier. C’est moins que les cinq autres équipes encore en ballottage : l’Uruguay (99%), le Chili (52%), la Colombie (65%), le Pérou (56%) et même le Paraguay (60%). Aucune idée de la base des calculs, mais ça a l’air très vrai. Résultat, l’Albiceleste terminera troisième.




  • Ce que Poutine dirait de cette équipe
  • « J’ai vu que la Fédération argentine avait distribué des manuels expliquant comment "séduire les femmes russes". C’est une méthode d’impuissant, sachez que les femmes russes appartiennent aux Russes. »


  • Il aurait pu être russe, mais il est né... à Brest
  • Le 15 novembre 2006, l’équipe de France doit affronter la Grèce en match amical. L’occasion pour Raymond Domenech de tester quelques jeunes joueurs et de tenter un coup de poker : le boss tricolore sélectionne Gonzalo Higuaín, gamin de 18 ans qui casse tout à River Plate. S’il est argentin, « Pipita » est né à Brest. Il refuse la sélection de tonton Raymond, attendant l’appel de l’Albiceleste. Aujourd'hui, il compte plus de 70 sélections avec l’Argentine. Autant dire que si son père avait choisi de s’exiler au Rotor Volgograd plutôt qu’au Brest Armorique en 1987-1988, et que Gonzalo était alors né au pays de Vladimir Poutine, la Fédération russe ne l’aurait pas laissé filer.



  • Le joueur frisson : Manuel Lanzini
  • En petit milieu offensif technique qui régale aussi bien en dribblant qu’en passant, l’Argentine est déjà bien servie avec Lionel Messi et Paulo Dybala. Sauf qu’un troisième larron pourrait bien s’inviter dans ce registre, en la personne de Manuel Lanzini. Moins exposé que les autres atouts offensifs de l’Albiceleste, l’ancien joueur de River Plate pourrait bien profiter de cette Coupe du monde pour se montrer et enfin quitter ce bourbier qu’est West Ham. Entouré de buffles depuis maintenant presque trois ans, il est temps que le beau Manuel puisse côtoyer d’autres joueurs de football.



  • Le joueur qu’on n’a pas du tout envie de voir : Lionel Messi
  • Sachant que les Bleus croisent le groupe de l’Argentine pour les huitièmes de finale, si on pouvait éviter de (re)vivre ça :

    Vidéo


  • Le grand absent : Mauro Icardi
  • Trente-quatre matchs de Serie A, 29 buts. Voilà le bilan de Mauro Icardi cette saison avec l’Inter. C’est plus que les 21 buts de Sergio Agüero en Premier League, les 16 buts de Gonzalo Higuaín en Serie A, et encore plus que les six petits pions de Cristian Pavón en championnat argentin. Pourtant, ce sont bien ces trois-là qui participeront à la Coupe du monde, contrairement au capitaine de l’Inter. À 25 ans, Mauro Icardi ne compte que quatre petites sélections avec l’Albiceleste. Tout ça parce que Lionel Messi ne le porte pas dans son cœur. La Pulga a désormais intérêt à assurer.





  • S’ils étaient un tube de l’été
  • Asereje, des Las Ketchup. Parce que comme pour Omar da Fonseca, ce qu’elles racontent est incompréhensible, mais c’est quand même vachement entraînant.

    Vidéo


  • Pourquoi ils vont... se faire éliminer dès les poules
  • Ne plus jamais revivre le traumatisme d’une finale perdue : c’est l’obsession des Argentins, qui ont déjà versé trop de larmes en 2014, 2015 et 2016. Pas de problème, cette année, la désillusion fera place à la colère pour les supporters du pays. Dans un groupe compliqué, composé de l’Islande, de la Croatie et du Nigeria, les hommes de Sampaoli vont d’abord se casser les dents sur le clapping islandais (0-0) avant de perdre contre la folie technique de la Croatie. Le 26 juin, le dernier match contre le Nigeria ne servira déjà plus à rien.


  • Le calendrier
  • Argentine - Islande
    Samedi 16 juin, 15h, à Moscou
    Argentine - Croatie
    Jeudi 21 juin, 20h, Nijni Novgorod
    Nigeria - Argentine
    Mardi 26 juin, 20h, à Saint-Pétersbourg



    Par Kevin Charnay
    Groupe D Pts J. G. N. P. Diff.
    1 Croatie 3 1 1 0 0 2
    2 Islande 1 1 0 1 0 0
    2 Argentine 1 1 0 1 0 0
    4 Nigeria 0 1 0 0 1 -2

    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
    Modifié




    Dans cet article


    Groupe D Pts J. G. N. P. Diff.
    1 Croatie 3 1 1 0 0 2
    2 Islande 1 1 0 1 0 0
    2 Argentine 1 1 0 1 0 0
    4 Nigeria 0 1 0 0 1 -2

    Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
    Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 40 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien
    À lire ensuite
    La fiche de la Croatie