1. //
  2. // 32èmes de finale

Coupe au bol

Pour rester fidèle aux habitudes, le premier week-end de janvier était consacré à la Coupe de France avec l'entrée en lice des clubs de Ligue 1. Comme d'hab', des surprises et des histoires drôles, le tout avec un maillot floqué "Pitch". Enseignements d'un week-end agité.

Modififié
0 2
Marseille tient son attaquant

« Gremio indique que le joueur Brandão va retourner à l’Olympique de Marseille, club avec lequel il est lié jusqu’en 2013, sur la demande de l’entraîneur Didier Deschamps  » . LA nouvelle est tombée hier, dans l'après-midi. Marseille parlait de Borriello, de Gilardino. Ça sera Brandao. Son serial buteur. Refourgué en catimini au Brésil après son histoire de tentative de viol, la grande armoire s'était fait oublier depuis un an. Mais DD a besoin d'attaquant compte tenu des circonstances actuelles (les Ayew Bros partent à la CAN, Gignac est blessé). Un retour qui laisse perplexe 48 heures après le premier match de l'année de l'OM. Un match facile, au Stade de France, face à un Red Star 93 dépassé par l'événement. 5-0. Emballez, c'est pesé. L'OM n'a aucun respect pour le suspense.

Les gros sont là

Pas de dégâts dans les têtes d'affiches de Ligue 1. Marseille est là, Montpellier, Lyon, Lille, Rennes, Bordeaux et même le PSG d'Ancelotti sont passés. Certains ont galéré, à l'image des Franciliens qui doivent leur qualif' à un but rageur du toujours très sur-côté Lugano dans les arrêts de jeu, mais l'essentiel est là. D'autant que le PSG a de la chance au tirage, et au grattage. Au prochain tour, la machine à rêve QSI affrontera Sablé-sur-Sarthe (CFA2), l'équipe la plus faible encore en lice avec Limoges (CFA2). D'ici là, la moitié de l'effectif aura peut-être changé dans la capitale, mais ça, tout le monde s'en fout. Car il restera ce génie de Guillaume Hoarau enfin revenu à son meilleur niveau : 34 hors-jeu sifflés contre une CFA2. En même temps, c'est plus compliqué que les 3 secondes dans la raquette en NBA.

Sept sur sept

La Ligue 1 a fait fort. Sept clubs sont passés à la trappe : Nancy, Lorient, Caen, Toulouse, Brest, Saint-Etienne et Sochaux. Une hécatombe flippante. Notamment pour certains. On citera Sochaux, complètement dépassé à Bastia et giflé logiquement (4-1), ou alors Toulouse sorti, comme d'habitude, en 32è de finale de Coupe de France, par le Gazelec d'Ajaccio. Nancy et Saint-Etienne peuvent s'estimer heureux d'avoir été boutés hors du pays par un club de Ligue 1 (respectivement Rennes et Bordeaux), mais ça ne suffit pas à leur bonheur. Au prochain tour, seul les Bretons de Frédéric Antonetti affronteront une équipe de l'élite (Nice). Les autres qualifiés peuvent voir venir.

Sir Alex fair-play

Défaits à Niort (2-0), les Brestois commencent très mal l'année. Alors que l'entraîneur, Alex Dupont, aurait pu la jouer nervous breakdown, le coach breton a été fair-play. Il a préféré féliciter son adversaire du soir plutôt que du flinguer ses joueurs. « On savait que cette équipe de Niort était de qualité, a-t-il dit. Elle l'a prouvé ce soir. Les Chamois ont été plus forts dans l'engagement, dans l'envie, dans la gnaque, bref dans tous les domaines. Ce soir il n'y a pas eu photo. Je souhaite aux Niortais un long parcours en Coupe de France. Ils vont remonter en Ligue 2 et c'est mérité. » . C'est beau. C'est rare. Vraiment un bon gars cet Alex Dupont.

100% Corse

Ils peuvent bomber le torse les mecs de l'île de beauté. Ils ont fait un sans faute. Bastia, Gazelec et Ajaccio sont toujours en course. Mention spéciale pour le SCB qui s'est payé le scalp de Sochaux, et pas qu'un peu : 4-1, doublé de David Suarez. Une chose est certaine, la Coupe confirme la bonne santé du football corse dans son ensemble. Une belle histoire qui pourrait, pourquoi pas, se prolonger un peu compte tenu du tirage au sort des 16e. En effet, Bastia ira à Valenciennes, le Gazelec recevra Troyes et Ajaccio se déplacera à Bourg-Peronnas. Un bon derby corse en finale au SDF, ça aurait de la gueule. Sur et en dehors du terrain.

Les 16e :

AS Valence (CFA) - Evian/Thonon (L1)

Dijon (L1) - Istres (L2)

Marseille (L1) - Le Havre (L2)

Limoges (CFA2) - Drancy (CFA)

Sablé-sur-Sarthe (CFA2) - Paris SG (L1)

Nice (L1) - Rennes (L1)

Niort (Nat.) - Orléans (Nat.)

Valenciennes (L1) - Bastia (L2)

Auxerre (L1) - Châteauroux (L2)

Luçon (CFA) - Lyon (L1)

Ajaccio GFCO (Nat) - Troyes (L2)

Bourg-Péronnas (CFA) - Ajaccio (L1)

Compiègne (CFA) - Lille (L1)

Créteil (Nat) - Bordeaux (L1)

Tours (L2) - Montpellier (L1)

Quevilly (Nat.) contre le vainqueur de Angers (L2) - Monaco (L2)

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

sissaybulous Niveau : District
Bazdarevic, tout ce qu'il touche se transforme en merde. C'est incroyable à quel point il a coulé le FC Sochaux en moins de 6 mois. Y'a des prix pour ca ? Parce que partout où il passe, c'est la même !
Johnny Dramma Niveau : Ligue 1
Qui lui a donné les clés de la maison? Lacombe devrait peut être faire son mea culpa au lieu de passer son temps à déclarer ses joueurs intransférables.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2