1. //
  2. // Division One
  3. // Admiral/Sparki Youth

Coup de pied dans les couilles

Modififié
8 9
Martin Wekesa Wamalwa a sans doute perdu le bien le plus cher qu’un homme puisse avoir : ses bijoux de famille, au sens figuré bien sûr. Et pour cause, cet arbitre kenyan a reçu un bon coup de pied dans les parties alors qu’il était en service.

C’était lors d’une rencontre de Division One (2e division kenyane) entre Admiral et Sparki Youth. Son casseur de virilité : Daudi Kajembe, le coach de Sparki. Le technicien n’avait pas apprécié une décision de l’homme en noir qui était, semble-t-il, défavorable à ses joueurs. D’où le high kick mal placé. « Ça a été le moment le plus abominable de ma vie » , avouera plus tard le ref’.

Si l’entraîneur a été, dans la foulée, arrêté, sa victime elle ne voulait pas en rester là. Wekesa, qui avoue avoir été « affecté physiquement et mentalement » et « tourné en dérision dans sa ville » s’en prend aujourd’hui à la Fédération kenyane, et lui réclame près de 180 000 euros de dommage et intérêts.

La moindre des choses pour un homme qui « ne savourera plus les joies du devoir conjugal » . JL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Frachement casse-couill* comme sujet les gars...
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 1
Si il y a même plus de respect pour l'unique règle universelle de la baston masculine, c'est que le monde part en vrille!
pointu_du_gauche Niveau : DHR
Il faut savoir que Daudi Kajembe est nain,c'est pour ça qu'il arrive à mettre des high kicks dans les couilles.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 9