Coup de chaud à Bordeaux

Modififié
2 0


Les Girondins se sont imposés face à Rennes, mercredi soir à Chaban-Delmas (2-0), au cours d’un match qui a fait l’effet d’une purge aux observateurs. Mais pour quelles raisons ? Francis Gillot avance une réponse.



« C’est peut-être à cause des premières chaleurs (il faisait 22 degrés au coup d’envoi, ndlr), s’interrogeait-il… à chaud ! Je pensais qu’à Bordeaux, elles seraient arrivées plus tôt, parce que venant de Sochaux, je me suis fait chambrer! Mais en fait, c’est pas plus tôt que là-bas, ajoutait-il, malicieux. Donc, c’est peut-être ça qui fait que les joueurs ont eu du mal, en plus d’une fatigue due aux matches joués tous les trois jours.  »



Pour information, la presse locale a surnommé (en off) ce match le « pathético » . C’est dire.


LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Delio Rossi viré
2 0