En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 34e journée
  3. // Bastia/Ajaccio (2-1)

Corse : Bastia répond à Orsoni

Modififié
Il y a des défaites qui font plus mal que d'autres.

A l'occasion de la 34e journée de Ligue 1, Bastia a arraché la victoire dans les ultimes minutes du derby contre l'AC Ajaccio (2-1). Une victoire des Bastiais qui condamnait par la même occasion leurs voisins de l'Île de Beauté. Quelque peu chambreurs, les supporters du Sporting n'ont pas hésité à accueillir leur rival avec des banderoles, un ourson et un cercueil. Des célébrations qui n'ont pas fait rire tout le monde.

Alain Orsoni, président de l'ACA, n'a pas manqué de réagir à l'épisode qui a marqué la fin du derby via un communiqué. Et plutôt vivement : « Est-il juste de consacrer un éditorial à l'extraordinaire démonstration de bêtise de quelques excités ? N'est-ce pas leur faire trop d'honneur en leur offrant une publicité qui aura en ce qui les concerne un effet jubilatoire ? (…) La corsitude n'ayant qu'un seul label, 1905, nous avons connu la France Black, Blanc, Beur, voilà l'avènement de la Corse Bleu, Blanc, Bête ! »

Rapidement au courant de l'information, les intéressés ont réagi sur leur site à l'écart de conduite du président de l'ACA, en rappelant que l'homme avait une vision tout autre de la « Macagna » (des plaisanteries faites pour taquiner les supporters d'en face) par le passé. Selon le site du SC Batia, Orsoni n'avait pas manqué de rire d'une anecdote savoureuse sur RMC pour illustrer une rivalité entre Ajaccio et le Gazélec, appartenant plus « au folklore qu’à autre chose » , selon les mots d'Orsoni à l'époque : « Un jour, les supporters de l’ACA ont porté un cercueil aux couleurs du club rival. Les fans du Gazelec ont riposté en brûlant l’Ours, symbole de l’ACA, sur la place publique. » Des faits qui ressemblent aux célébrations bastiaises de ce week-end.


Tel est pris qui croyait prendre. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 36
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165