Corruption à la FIFA ?

Modififié
0 0
Le journal dominical allemand SonntagsZeitung apporte de nouveaux éléments qui prouveraient que la corruption est une seconde passion chez les instances internationales de football. Il révèle l'existence d'une liste où se trouvent les noms de membres débauchés pour appuyer telle ou telle candidature, à quatre jours de la désignation des pays hôtes pour les Coupes du monde 2018 et 2022.



Un résident suisse, qui a eu accès à la liste, explique que des membres du comité exécutif de la FIFA recevraient des sommes astronomiques, « plusieurs millions » , envoyées à des « boîtes postales de sociétés » .

De nouvelles suspicions qui font suite à la suspension, le 18 novembre, de deux membres du comité exécutif de la FIFA pour des actes identiques. Un scandale qui excite les médias internationaux. En bon poil à gratter, la BBC diffuse ce soir un reportage évoquant ces affaires de corruption au sein de la FIFA. La Fédération anglaise n'en dort plus !



Les pays hôtes des Mondiaux 2018 et 2022 doivent être désignés le 2 décembre à Zurich.

Pour l'édition 2018, les nommés sont : L'Angleterre, la Russie et les couples Espagne/Portugal et Pays-Bas/Belgique. Pour celle de 2022, sont encore en lice le Qatar, l'Australie, les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud.


ViR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0