En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Barcelone-Atlético (1-1)

Correa offre un point à l’Atlético

Tout allait bien pour le Barça, avec l’ouverture du score de Rakitić. Jusqu’aux blessures de Busquets et Messi, qui ont déréglé la machine catalane. Correa en a profité pour égaliser et offrir un point aux Colchoneros (1-1).

Modififié

FC Barcelone 1-1 Atlético de Madrid

Buts : Rakitić (41e) pour Barcelone // Correa (61e) pour l'Atlético

Il n’a plus beaucoup de cheveux, et ne peut par conséquent pas se les teindre en blond. Il n’a pas de tatouage, donc ne peut pas se les embrasser chaque fois qu’il marque. Il ne se lance pas dans une carrière musicale, mais change le rythme d’une rencontre quand il le souhaite. Lui, il a cette vision de jeu incroyable, ce pied droit qui ne fait pas de passe, mais livre les ballons au bon endroit. Avant la mi-temps, Andrés Iniesta, d’un centre parfait pour la tête de Rakitić, a débloqué ce choc, jusque-là parfaitement géré par les hommes de Diego Simeone. Mais en seconde période, le Barça va perdre Busquets et Messi sur blessure. Une aubaine pour Simeone, qui envoie Torres et Correa sur la pelouse du Camp Nou. Et le jeune Argentin, ancien de San Lorenzo, va offrir un point à l’Atlético après une glissade de Mascherano.

Iniesta ruine le plan du Cholo


Le début de rencontre ressemble au combat Pacquiao-Mayweather. Il est tard, tout le monde attend un gros duel, mais c’est une grosse déception… Apparemment, Neymar n’est pas vraiment intéressé par la polémique qui l’entoure. Sur son premier ballon, le Brésilien s’amuse de deux roulettes et se fait déjà balayer. Seul Messi et sa reprise contrée par Koke tentent de faire péter le cadenas colchonero. Contrairement aux derniers affrontements avec le Barça, Diego Simeone a opté pour une posture plutôt attentiste. C’est encore le génie argentin qui fait plonger Oblak pour la première fois de la rencontre avec une frappe en force en dehors de la surface. Alors que l’Atlético galère à trouver son point GG, c’est Carrasco qui plante la première banderille, bien arrêtée par Ter Stegen. Passé le quart d’heure de jeu, les Madrilènes parviennent enfin à se sortir des griffes barcelonaises. En témoigne cette frappe de Filipe Luís qui aurait pu inquiéter le portier allemand des Blaugrana. Le plan de Simeone fonctionne pour l’instant. Suárez est enfermé entre Savić et son compatriote Godín, Iniesta se démène pour donner du rythme à ce match, et Messi et Neymar sont bien gérés par les latéraux de l’Atléti. La main de Saúl dans la surface, non signalée par l’arbitre, servira de polémique pour les bavards à la mi-temps. Et c’est sur un corner, bien joué à deux (oui c’est possible), que le Barça va faire craquer Oblak. Iniesta livre le ballon sur la tête de Rakitić qui ouvre le score d’un coup de tête. 1-0, sans forcer, presque logiquement.



Mi-temps.

Busquets et Messi out, Correa en sauveur


Contraint de se placer au milieu de terrain lors des phases offensives du Barça en première mi-temps, Griezmann semble décidé à mettre le bordel dans la défense catalane. Dès les premières secondes, l’international français frappe du droit et inquiète Ter Stegen. Coté barcelonais, c’est Neymar qui manque de doubler le score après une ouverture de l’extérieur du pied de Suárez. Au bout de cinq minutes, Luis Enrique est contraint de sortir Busquets, visiblement blessé, au profit d’André Gomes. Le Barça se fait une autre frayeur, puisque Messi se plaint après un contact avec Godín. Le quintuple Ballon d’or est rapidement remplacé par Arda Turan. Sur l’action qui suit, c’est Gameiro qui laisse sa place à Correa côté Atlético. Un changement qui va tout changer, puisque le jeune Argentin va profiter d’une glissade de Mascherano pour tromper Ter Stegen. 1-1, les blessures ont bien affaibli ce Barça.


Il reste vingt minutes et les Barcelonais semblent perdus. Seul Neymar, d’un missile du droit, est proche de marquer le second but catalan. Sur un coup franc frappé par Neymar, Piqué manque le but d’une tête décroisée. L'Atlético aura même l'occasion de braquer le Camp Nou, sur un coup de casque de Godín, sauvé par Ter Stegen. Le Barça et l’Atlético se quittent sur un match nul. Et ne profitent donc pas du faux pas du Real contre Villarreal.

  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Ruben Curiel
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    il y a 4 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 5 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 5 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 5
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4