Corchia peut-il remporter la primaire à droite ?

Nouvelle tête de l'équipe de France, Sébastien Corchia était dans l'anti-chambre depuis plusieurs saisons. Avec le manque de forme de Bacary Sagna et Christophe Jallet, la situation difficile de Mathieu Debuchy, il est désormais seul avec Djibril Sidibé pour tenter de s'imposer en Bleus. En a-t-il les moyens ?

Modififié
1k 27
« Il n'y a pas beaucoup de monde à droite, Bacary Sagna a déjà trente-trois ans, Christophe Jallet aussi n'est plus tout jeune, donc cela ne me surprend pas de voir Sébastien Corchia dans les 23. C'est une sélection logique. » Ancien taulier au poste de latéral droit des Bleus, Manu Amoros sait de quoi il parle. Entre le joueur du LOSC et lui, plus de vingt ans, mais des titulaires en puissance qui se comptent sur les doigts de la main : Jocelyn Angloma, Lilian Thuram, Willy Sagnol ou encore Mathieu Debuchy et Bacary Sagna. « On a peut-être quelque chose à revoir au niveau de la formation à ce poste » , analyse le champion d'Europe 84. « Il faut penser au gamin en fonction du poste qu'il pourrait tenir en pro le plus tôt possible, or, nos latéraux sont souvent d'anciens attaquants reconvertis sur le tard » , pour pouvoir passer le palier pro. Comme Lucas Digne et Layvin Kurzawa, les deux « contenders » pour le couloir gauche, alors que Corchia a été replacé à treize ans à l'INF Clairefontaine. Un modèle d'anticipation. « À mon époque, j'avais été formé à tous les postes avant de me fixer arrière droit, alors que dans mon petit club amateur, j'étais milieu offensif  » , soutient Amoros.

« Il sait répéter les efforts. » Manu Amoros

Au poste de latéral droit, le garçon de Rosny-sous-Bois a rapidement convaincu le monde pro : titulaire en Ligue 1 depuis 2009-2010 au Mans, international français dans toutes les catégories depuis les U17, il recevait les pré-convocations de Didier Deschamps depuis la saison 2014-2015. « Cela donne envie de donner encore plus aux entraînements. C'est une source de motivation pour aller chercher encore plus » , expliquait-il en octobre 2015. Longtemps dans l'anti-chambre, relégué derrière Sagna, Debuchy, Jallet et même Sidibé, réserviste à l'Euro 2016, Corchia a donc surmonté les dernières réserves à son égard, relatives à son petit gabarit et à ses replacements défensifs. Amoros approuve : « Ce n'est pas une armoire comme Sidibé, mais il sait répéter les efforts nécessaires pour tenir le poste. Le seul point faible, c'est d'être parfois trop prompt à se porter vers l'avant et à découvrir ses arrières. Mais c'est commun à beaucoup d'équipes dans le football moderne, où le latéral doit être un attaquant supplémentaire en phase offensive. » Pas un hasard si, à de nombreuses reprises, René Girard avait fait de Corchia un milieu offensif droit, alors que l'intéressé admet volontiers que ses modèles s'appellent Philip Lahm, Willy Sagnol ou encore Paolo Maldini, pour « l'excellent pied, la qualité de centre » . Un domaine dans lequel il a confirmé contre Nice qu'il n'était pas en reste avec quelques beaux débordements.

Adoubé par Thiago Silva


Mais si Didier Deschamps l'a sélectionné, c'est aussi parce qu'il considère que le Lillois a solidifié sa présence défensive. Suffisamment pour s'installer dans la durée ? Sur le site de la FFF, il a assuré ne pas être là pour profiter de l'ambiance contre le pays de ses parents – sa mère est née à Milan, son père a des origines transalpines, d'où le patronyme –, mais bien faire son trou : « L'objectif, c'est de rester dans le groupe. C'est à moi de faire le nécessaire sur le terrain. » Alors que les retours de Sagna, Jallet, voire Debuchy s'il relance sa carrière loin d'Arsenal, Corchia ne manque pas de partisans prestigieux. La saison passée, Thiago Silva l'avait cité, dans une interview accordée au Parisien, comme le joueur de Ligue 1 le plus intéressant pour étoffer l'effectif du PSG. « Il a clairement les qualités pour apporter à l'équipe de France. Depuis plusieurs saisons il est bon avec Lille, il sait se projeter vite vers l'avant, il a une belle qualité de centre » , assure Manu Amoros, pour qui Corchia « a un profil qui peut être très utile dans l'équipe actuelle » . Le seul regret de l'homme aux 82 sélections, c'est de ne pas avoir vu le Lillois plus tôt, « car en lui donnant sa chance un peu plus tôt, quand on n'avait pas de match à enjeu, on aurait pu lui donner l'opportunité de progresser plus vite. » A priori, derrière Djibril Sidibé dans la hiérarchie, il va désormais devoir prouver qu'il peut franchir le palier international, avant éventuellement de faire comme son ancien compère lillois en signant dans un club de dimension européenne. Il y a six mois, Anthony Réveillère estimait que le Dogue devait évoluer à un niveau supérieur : «  Sans vouloir faire injure à Lille, s'il veut franchir le dernier palier, il doit jouer dans un plus gros club en Ligue 1 ou à l'étranger. Un club avec un projet de jeu plus ambitieux, car les latéraux sont bien mieux mis en valeur dans des équipes offensives. » Quelques prestations bien senties en Bleus devraient lui permettre de faire d'une pierre deux coups.



Par Nicolas Jucha Propos de Manu Amoros recueillis par Nicolas Jucha. Propos de Sébastien Corchia extraits du So Foot Club n°16 (octobre 2015). Et propos d'Anthony Réveillère extraits de Sofoot.com en mars 2016
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je pense que Corchia et Sidibé peuvent être vraiment intéressants pour l'Equipe de France. Ils savent bien défendre et compenser dans leur couloir et surtout ils savent centrer et jouer proprement vers l'avant.

Après de mon point de vue, Corchia va très rapidement arriver à un instant charnière de sa carrière, à savoir la confirmation du très haut niveau. Pour l'instant Lille, c'est bien mais pour progresser, il va falloir qu'il enchaîne les matchs en Europe aussi, ce que Sidibé a déjà commencé à faire avec l'ASM.

Donc ça s'annonce indécis, mais je pense que Sidibé par avec une longueur d'avance personnellement.
Message posté par MetekoO
Je pense que Corchia et Sidibé peuvent être vraiment intéressants pour l'Equipe de France. Ils savent bien défendre et compenser dans leur couloir et surtout ils savent centrer et jouer proprement vers l'avant.

Après de mon point de vue, Corchia va très rapidement arriver à un instant charnière de sa carrière, à savoir la confirmation du très haut niveau. Pour l'instant Lille, c'est bien mais pour progresser, il va falloir qu'il enchaîne les matchs en Europe aussi, ce que Sidibé a déjà commencé à faire avec l'ASM.

Donc ça s'annonce indécis, mais je pense que Sidibé par avec une longueur d'avance personnellement.


Ouais... Le match de Sidibé dimanche, à un poste qui n'est pas le sien, monstrueux.
Corchia a été annoncé très fort, très jeune, et il a un peu plafonné, mais ça ne veut pas dire qu'il en restera là!
C'est Renard qui a commencer à le faire jouer milieu droit après son faux départ au LOSC.
C'est un super joueur avec un état d'esprit irréprochable, partir de Sochaux pour Lille et revenir et se donner à 200% pour Sochaux car Lille avait pas un rond pour payer le transfert, beaucoup ne se serait impliqué à fond dans un projet maintien alors qu'il devait lutter pour l'Europe
 //  10:44  //  Supporter des Pays-Bas
Ca serait bien de commencer à former des défenseurs droits qui défendent avant d'attaquer, et d'en faire le critère primordial. Déborder et faire des centres c'est bien, mais si c'est au détriment de la défense, quel est l'intérêt?

Thuram a été un des meilleurs latéraux de l'histoire de l'EDF, il savait pas faire un centre potable.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Message posté par tintin12
C'est Renard qui a commencer à le faire jouer milieu droit après son faux départ au LOSC.
C'est un super joueur avec un état d'esprit irréprochable, partir de Sochaux pour Lille et revenir et se donner à 200% pour Sochaux car Lille avait pas un rond pour payer le transfert, beaucoup ne se serait impliqué à fond dans un projet maintien alors qu'il devait lutter pour l'Europe


Entièrement d’accord avec toi.
Et puis, même Thiago Silva (qui n'est quand même pas le dernier des branquignoles) avait dit qu'il trouvait que Corchia avait de nombreuses qualités.

En tout cas, avec Corchia et Sidibé, la France a plutôt une belle paire...
Note : 1
"les latéraux sont bien plus mis en valeurs dans d'autres équipes.." En attendant, Lille est le principal pourvoyeur de latéraux de l'Equipe de france depuis quelques années > Debuchy, Digne, Sidibé, Corchia.

Donc si le projet de jeux n'est pas ambitieux, il n'empêche que Lille sait trouver/former ces postes là et en faire des très bons joueurs. Lichsteiner, Tafforeau, Cygan, Emerson, Chalmé, etc.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par VrGL
"les latéraux sont bien plus mis en valeurs dans d'autres équipes.." En attendant, Lille est le principal pourvoyeur de latéraux de l'Equipe de france depuis quelques années > Debuchy, Digne, Sidibé, Corchia.

Donc si le projet de jeux n'est pas ambitieux, il n'empêche que Lille sait trouver/former ces postes là et en faire des très bons joueurs. Lichsteiner, Tafforeau, Cygan, Emerson, Chalmé, etc.


Mouais.. Ca vaut pas Trémoulinas, Mariano, Guibert et Poundje..
Doug Wilson Niveau : DHR
Message posté par toof11
Ca serait bien de commencer à former des défenseurs droits qui défendent avant d'attaquer, et d'en faire le critère primordial. Déborder et faire des centres c'est bien, mais si c'est au détriment de la défense, quel est l'intérêt?

Thuram a été un des meilleurs latéraux de l'histoire de l'EDF, il savait pas faire un centre potable.


Non je ne suis pas d'accord, il a été un des meilleurs DC de l'histoire de l'EdF. Il a dépanné à ce poste durant quelques années, en réalisant de grosses performances c'est vrai, mais c'est dans l'axe qu'il était le meilleur. Que ce soit à la Juve ou avec les bleus.

Les meilleurs latéraux de l'histoire l'EdF (à droite) sont pour moi Sagnol et Amoros justement. Ce dernier était un précurseur dans sa capacité à se projeter. J'ai également un faible pour Angloma, mais qui n'a jamais pu réellement s'imposer (sur la durée) avec l'EdF.
jenculeoski Niveau : CFA2
H.S. mais Laporte se dirigerait vers la sélection espagnole vu que Deschamps ne l'a pas convoqué (même si je sais qu'il revient de blessure).
Message posté par zinczinc78
Mouais.. Ca vaut pas Trémoulinas, Mariano, Guibert et Poundje..


J'ai lu les 2 premiers en te prenant au sérieux, j'ai lu la suite et j'ai compris...
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par jenculeoski
H.S. mais Laporte se dirigerait vers la sélection espagnole vu que Deschamps ne l'a pas convoqué (même si je sais qu'il revient de blessure).


En même temps, pourquoi Deschamps convoquerait Laporte alors qu'il a Rami sous la main ??
Message posté par VrGL
"les latéraux sont bien plus mis en valeurs dans d'autres équipes.." En attendant, Lille est le principal pourvoyeur de latéraux de l'Equipe de france depuis quelques années > Debuchy, Digne, Sidibé, Corchia.

Donc si le projet de jeux n'est pas ambitieux, il n'empêche que Lille sait trouver/former ces postes là et en faire des très bons joueurs. Lichsteiner, Tafforeau, Cygan, Emerson, Chalmé, etc.


Pascal Cygan, je dis oui monsieur !
Mais il était pas plutôt arrière central le grand frère ?
Putain le mec a quand même joué à Arsenal et Villareal derrière quoi
LapinCrétin Niveau : CFA
Message posté par toof11
Ca serait bien de commencer à former des défenseurs droits qui défendent avant d'attaquer, et d'en faire le critère primordial. Déborder et faire des centres c'est bien, mais si c'est au détriment de la défense, quel est l'intérêt?

Thuram a été un des meilleurs latéraux de l'histoire de l'EDF, il savait pas faire un centre potable.


Il a pas été un des meilleurs arrières droits: c'est pas parce qu'il claque 2 buts contre la Croatie que c'était une bête. Il a explosé tout en défense central mais il était moyen en latéral droit.

Ensuite, on ne parle pas de la même époque: aujourd'hui, les grandes équipes jouent avec plus de possession et, souvent, un "ailier" qui rentre et qui a donc besoin de quelqu'un qui déborde pour créer une fausse piste. Avant, quand Thuram était DD, le jeu était plus direct et ça jouait avec de vrais ailiers qui bouffaient la craie. On demandait pas autant d'apport offensif des latéraux.
Champion-mon-frère Niveau : Ligue 2
Message posté par zinczinc78
En même temps, pourquoi Deschamps convoquerait Laporte alors qu'il a Rami sous la main ??


Parce qu'il a Rami Laporte sur les gonds ?
Message posté par MetekoO
Pascal Cygan, je dis oui monsieur !
Mais il était pas plutôt arrière central le grand frère ?
Putain le mec a quand même joué à Arsenal et Villareal derrière quoi


Il était surtout latéral. Avec l'âge il a été repositionné au centre oui.
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par VrGL
Il était surtout latéral. Avec l'âge il a été repositionné au centre oui.


Il a surtout joué à droite dans une défense à trois aux côtés de Puyol
Message posté par VrGL
Il était surtout latéral. Avec l'âge il a été repositionné au centre oui.


Et bien, tu m'en apprends une bien bonne, merci. Je me suis toujours imaginé Pascalou en DC et pas en latéral !
Didierdrogba Niveau : District
Quand tu vois le match de Sidibé dimanche la question ne se pose même pas Corchia est largement derrière. Corchia c'est du niveau de Debuchy, Jallet, mais ça s'arrête la. D'ailleurs s'il est toujours au LOSC à bientôt 26 ans ce n'est pas pour rien.
Depuis le temps qu'on entend parler de Corchia... enfin on va pouvoir le tester au haut niveau. Cela dit, si encore aucun grand club de L1 ou à l'étranger n'a essayé de le recruter il doit sans doute y avoir une raison...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 27