1. // Ligue des champions – 3e tour préliminaire retour – Lille/Grasshopper

Corchia, enfin libéré ?

Buteur et passeur décisif pour son premier match officiel avec Lille, Sébastien Corchia a démarré idéalement un nouveau chapitre de sa carrière. Après avoir passé plusieurs saisons à lutter pour le maintien, il doit maintenant montrer qu'il a les moyens de jouer aussi les premiers rôles dans une équipe de haut de tableau.

Modififié
9 19
Ça paraît dur à croire, mais Sébastien Corchia n'a que 23 ans. S'il n'est encore qu'un minot avec toute la vie devant lui, il a déjà une longue carrière pro derrière lui. Et elle n'a jusqu'à présent rien d'un long fleuve tranquille. Passé par la formation du PSG, puis l'INF Clairefontaine, c'est au Mans, où il a achevé sa formation, qu'il découvre l'élite à peine la majorité acquise. À l'été 2009, le club sarthois a les dents qui rayent le parquet et est porté par une jeune génération pleine d'envie : Corchia donc, mais aussi Maïga, Coutadeur, Dossevi, Goulon, Baal… La saison se transforme pourtant en méchante galère et la relégation au printemps suivant est inévitable. À peine Corchia a-t-il connu la Ligue 1 qu'il est contraint, avec le reste de ses coéquipiers de descendre à l'étage en dessous. Première saison, première désillusion. Mais pas question pour autant de jouer profil bas, Le Mans continue de rouler des mécaniques. Les dirigeants mettent le paquet pour que l'équipe remonte dans la foulée et l'opération est sur le point de réussir. Problème : dans le money time de la saison, c'est Dijon qui récupère in extremis à la différence de buts la troisième place finale, synonyme de promotion (avec notamment une malheureuse défaite à Vannes, déjà condamné au National, lors de l'avant-dernière journée). Le coup est rude pour Corchia qui connaît une deuxième amère déception pour sa deuxième saison en tant que titulaire chez les pros.

Le roi du mauvais timing


Lui n'a pourtant pas grand-chose à se reprocher. À l'époque déjà, le latéral droit jouit d'une excellente réputation. Elle est justifiée : gros bosseur, teigneux comme peu le sont sur un terrain, excellent centreur et bon tireur de coups de pied arrêtés, il est aussi un indéboulonnable des sélections de jeunes : les U19 d'abord, puis les Espoirs. Il semble juste avoir entamé sa carrière au mauvais endroit, au mauvais moment. Un simple souci de timing, peut-on alors penser. Le Mans FC étant obligé de sérieusement réduire la voilure en restant en Ligue 2, les meilleures valeurs marchandes de l'effectif sont mises en vente. Corchia saisit l'opportunité pour rebondir et redécouvre la Ligue 1 avec Sochaux, qui investit près de 2 millions d'euros dans l'histoire. Le jeune espoir de 20 ans a de quoi être confiant dans l'avenir : la formation doubiste sort alors d'une excellente saison, terminée à la cinquième place. C'est l'époque de Boudebouz, Marvin Martin, Perquis, Maurice-Belay, Anin, Brown Ideye… Mais lors de cette intersaison 2011, alors que Corchia arrive, certains cadres de l'exercice précédent partent, notamment les trois derniers joueurs cités. Ceux qui restent peinent à rester concernés et Sochaux dégringole. Il n'est alors plus question de jouer les premiers rôles, mais bien de lutter pour le maintien. Encore un mauvais timing pour Corchia, encore une désillusion. S'il cherchait à s'épanouir dans un groupe plein de dynamisme, il va encore connaître l'angoisse de la lutte pour le maintien. Un combat remporté péniblement deux saisons de suite, avant que finalement le couperet de la relégation ne tombe pour le FCSM au printemps dernier. Roi des poissards, le bon Sébastien Corchia va vivre jusqu'au bout cette mésaventure avec ses coéquipiers, bien qu'il ait signé avec le LOSC dès cet hiver. Un transfert finalement invalidé par le CNOSF, comme si le sort s'amusait à s'acharner sur ce joueur au profil d'élève modèle échoué dans des classes de cancres.

S'épanouir en club d'abord, chez les Bleus ensuite ?


Car en s'en tenant aux simples lignes de son CV, le début de carrière de Corchia fait jusqu'à présent de la peine : une relégation pour commencer, puis une montée manquée au dernier moment, puis deux nouvelles saisons à lutter pour la relégation, un transfert avorté et enfin une nouvelle descente en Ligue 2. L'intéressé refuse pourtant de se voir en chat noir, préférant chaque fois rester positif. En février dernier, plutôt que de revenir à Sochaux déprimé, voire en colère, il préfère garder la banane, « disponible à 100 % pour le maintien du club » , déclare-t-il alors, avec des performances à la hauteur de son enthousiasme. Sa persévérance paie et il finit cette fois bel et bien par s'engager avec Lille en juin. Après une bonne préparation et une intégration sans souci dans l'effectif du LOSC, où il est la seule recrue de l'été avec le Portugais Marcos Lopes, Corchia a signé de la plus belle des manières ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Pour son premier match officiel avec les Dogues, il a inscrit un but avant d'offrir une passe décisive la semaine dernière à Zurich. À 23 ans, sa carrière peut enfin décoller. En club d'abord, puis pourquoi pas chez les Bleus, où son profil de latéral droit polyvalent a de quoi intéresser Deschamps pour les échéances à venir à plus ou moins long terme. Après tout, Corchia n'a encore que 23 ans.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aller Corchia c'est ta saison, le couloir droit des bleus n'attend que toi!
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Bon, un p'tit parallèle avec Nasri ? Mais avec tout ce qui va bien hein, le blanc contre l'arabe etc etc

Comment ca je trolle ?!



Surtout tu troll mal quoi, c'est beaucoup trop forcé...
Bien essayé quand même.
luxe, calme et volupté Niveau : National
 //  10:10  //  Amoureux de la VPS
Je vois pas comment le côté droit de l'EDF peut lui échapper avec ce qu'il montre. Le passage de Sagna sur le banc de City va rapidement installer Corchia. Passer devant Debuchy deviendra une formalité. Il a le même profil en mieux.
Je ne l'ai pas souvent vu jouer, le le concède. mais il m'a l'air tellement plus facile balle au pied.
Message posté par luxe, calme et volupté
Je vois pas comment le côté droit de l'EDF peut lui échapper avec ce qu'il montre. Le passage de Sagna sur le banc de City va rapidement installer Corchia. Passer devant Debuchy deviendra une formalité. Il a le même profil en mieux.
Je ne l'ai pas souvent vu jouer, le le concède. mais il m'a l'air tellement plus facile balle au pied.


Je suis également assez pro-Corchia, et d'ailleurs cela en ne l'ayant que très peu vu jouer (comme quoi l'influence des médias fait aussi beaucoup). Mais avant de mettre la charrue avant les bœufs attendons déjà de voir comment se passe la saison. Debuchy a signé à Arsenal et s'il s'installe en titulaire avec des performances de qualité, ce sera difficile de prendre sa place. On ne parlera plus d'un mec de Newcastle qu'on met là un peu par défaut. Pour Sagna on verra bien, y'a Zabaleta qui est très costaud mais il y aura match entre les deux. Bref, attendons un peu...
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Boudebouz, Martin, Anin, Maurice-Belay, Maïga, Ideye, perquis, Richert...

Vous allez me faire pleurer les mecs c'est pas sympa :'( rendez-moi 2011 et émasculez moi sur le champ les 11 blaireaux (sauf Pelé) qui étaient sur la pelouse contre orléans !!!
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Message posté par Robley
Surtout tu troll mal quoi, c'est beaucoup trop forcé...
Bien essayé quand même.


Rooo si on peu même plus jeter un parpaing dans l'bousin maintenant

Un peu d'humour de merde que diable !

Non ? Bon okay !
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par bukowski


Je suis également assez pro-Corchia, et d'ailleurs cela en ne l'ayant que très peu vu jouer (comme quoi l'influence des médias fait aussi beaucoup). Mais avant de mettre la charrue avant les bœufs attendons déjà de voir comment se passe la saison. Debuchy a signé à Arsenal et s'il s'installe en titulaire avec des performances de qualité, ce sera difficile de prendre sa place. On ne parlera plus d'un mec de Newcastle qu'on met là un peu par défaut. Pour Sagna on verra bien, y'a Zabaleta qui est très costaud mais il y aura match entre les deux. Bref, attendons un peu...


Là encore, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, parce qu'au vu de sa pré-saison (enfin, surtout au vu de la pré-saison de Bellerin), Debuchy n'est vraiment pas certain d'être titulaire...
Pinballwizardz Niveau : District
Message posté par luxe, calme et volupté
Je vois pas comment le côté droit de l'EDF peut lui échapper avec ce qu'il montre. Le passage de Sagna sur le banc de City va rapidement installer Corchia. Passer devant Debuchy deviendra une formalité. Il a le même profil en mieux.
Je ne l'ai pas souvent vu jouer, le le concède. mais il m'a l'air tellement plus facile balle au pied.


Tu oublies, un peu facilement à mon goût, notre bon vieux Christophe Jallet qui peut nous sortir une saison de dingue et, en continuant sur sa lancée, peut gratter une place en EDF en tant que titulaire pour l'Euro 2016

Nan je déconne.. Enfin j'espère.
Message posté par RahXephon


Là encore, il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, parce qu'au vu de sa pré-saison (enfin, surtout au vu de la pré-saison de Bellerin), Debuchy n'est vraiment pas certain d'être titulaire...


J'ai pas trop suivi la préparation d'Arsenal, elles ont donné quoi les recrues?
j'ai rien contre Corchia, mais Debuchy et Sagna sont quand même largement devant au vu de leur expérience en champions league et en phase finale de tournoi internationaux

même si je trouve que Debuchy monte beaucoup et laisse un peu trop son couloir désert et que Sagna sur ses qualités offensives...
LeoMessiEstUnGenie Niveau : Loisir
Ne surtout pas s enflammer il est beaucoup trop tôt !!! Mais un couloir droit corchia thauvin ....
DoutorSocrates Niveau : CFA
Devoir rester 6 mois de plus à Sochaux a été finalement une sacrée chance. Il aurait sinon peut-être jamais joué ailier, poste où il démontre également de sacrées capacités.
Message posté par Robley


J'ai pas trop suivi la préparation d'Arsenal, elles ont donné quoi les recrues?


La plupart n'ont pas joué beaucoup, juste le match contre Monaco et clairement ça manquait de rythme. On retient quand même Chambers qui a été excellent dans l'axe aux côté de Monreal contre Benfica puis Koscielny contre Monaco (malgré l'erreur de marquage collective sur le but de Falcao). Après contre Benfica on a vu un bon Campbell de retour de prêt, qui semble avoir convaincu Wenger, et un bon Sanogo de retour de blessures perpétuelles la saison dernière.

Pour en revenir au sujet, j'ai une certaine affection pour Corchia pour avoir verrouillé mon couloir droit pendant de longues années dans FM 2013.
Message posté par Robley


J'ai pas trop suivi la préparation d'Arsenal, elles ont donné quoi les recrues?


La plupart n'ont pas joué beaucoup, juste le match contre Monaco et clairement ça manquait de rythme. On retient quand même Chambers qui a été excellent dans l'axe aux côté de Monreal contre Benfica puis Koscielny contre Monaco (malgré l'erreur de marquage collective sur le but de Falcao). Après contre Benfica on a vu un bon Campbell de retour de prêt, qui semble avoir convaincu Wenger, et un bon Sanogo de retour de blessures perpétuelles la saison dernière.

Pour en revenir au sujet, j'ai une certaine affection pour Corchia pour avoir verrouillé mon couloir droit pendant de longues années dans FM 2013.
Dommage que l'on ne reparle pas du repositionnement de Corchia en ailier. Je pense que cette position lui convient mieux vu ses qualités offensives et ses lacunes défensives, parce qu'en tant que latéral droit il vaut pas grand chose : c'est pas pour rien c'est un "juste" espoir depuis plusieurs années déjà.

En EDF j'espère le voir dans le couloir droit mais en tant qu'ailier. Bref, merci H. Renard.
Selbycool Niveau : CFA2
@Crunch : Tout à fait d'acc, le vrai sujet, c'est son nouveau positionnement depuis Renard...

Par contre je ne suis pas du tout d'accord quand tu dis qu'il a des lacunes défensives, pour son âge c'est juste normal, et il a une sacrée marge de progression sur ce point. C'est pour ça que j'aurais adoré qu'il signe au PSG en 2013 à la place de VDW, en doublure très concurrentielle de Jallet, en gros l'équivalent de Digne à gauche. Entouré de défenseurs de classe internationale, avec de top coachs, je pense qu'il aurait progressé d'une manière monstrueuse, et qu'il se serait ouvert les portes des Bleus en toute tranquillité (encore plus s'il bossait aujourd'hui avec Cabaye).

M'enfin je lui souhaite de nous bluffer cette saison, de jouer la CL avec Lille, et d'obtenir enfin la reconnaissance médiatique qu'il mérite depuis un moment.
 //  02:07  //  Passionné de la Libye
Note : 1
Mon p'tit doigt me dit que beaucoup des supporters de Corchia ont tâté du FM2013 avec l'équipe de France monstrueusement forte qui y a émergé (même si jusqu'à présent, les prédictions mettant Menez ou M'vila comme génies de cette équipe se sont révélées complètement fausses).
kris prolls Niveau : CFA2
Finalement le mec n'est pas ard ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 19