1. // Les pelouses du Tour
  2. // Étape 1 : contre la montre de Düsseldorf

Contre mauvaise fortune bon cœur

Manchester City a les frères Gallagher, le Fortuna Düsseldorf a les Toten Hosen. Ce groupe punk allemand compte parmi les plus populaires chez nos voisins d'outre-Rhin depuis plusieurs décennies et il n'a jamais caché son amour pour cette équipe à la fois bancale et terriblement attachante. S'ils poussent la chansonnette pour le grand départ du Tour, le premier à démarrer d'Allemagne depuis trente ans, cela risque de plus déménager qu'avec Yvette Horner.

Modififié
En Allemagne, le football est bien souvent une affaire de clocher. Pas question de supporter Dortmund si l'on vient de Gelsenkirchen, inconcevable d'arborer les couleurs du Bayern quand on est originaire de Hambourg. Un principe qui vaut pour chacun, des anonymes aux célébrités. Les Toten Hosen ont vu le jour à Düsseldorf, c'est donc le Fortuna qu'ils portent dans leur cœur. C'est au début des années 1980 que naît la légende de l'un des groupes les plus populaires d'Allemagne. Précurseurs dans l'âme, ils remixent certains de leurs morceaux avec des rythmes hip-hop, alors que ce courant a à peine traversé l'Atlantique. Progressivement, leurs chansons oscillent entre textes engagés (le plus souvent contre l'extrême droite) et humour potache. Le succès ne met pas longtemps à arriver et les Toten Hosen enchaînent albums et tournées dans les quatre coins du pays, mais aussi à l'étranger, du bloc soviétique à l'Amérique du Sud. Si le nom du groupe se traduit littéralement en français par «  les pantalons morts » , il provient en réalité de l'expression allemande « hier ist tote Hose » , ce qui signifie « ici, il ne se passe rien » . Comme un clin d'œil à la réalité du Fortuna Düsseldorf.

Des Deutsche Marks pour se payer une jambe


Pourquoi le foot est meilleur que le tour de France ?

Fondé en 1895, le Fortuna est un mammouth du football allemand. Son palmarès est modeste (un titre de champion en 1933, deux Coupes d'Allemagne en 1979 et 1980) et son parcours chaotique. S'il est parvenu à disputer quelques joutes européennes, son nom rime davantage avec la D2, où il évolue encore aujourd'hui. Mais à l'insuccès sportif s'ajoute également une gestion hasardeuse. Plusieurs fois, la faillite menace. Les fonds manquent pour constituer un noyau de joueurs performants. En 1989, un soutien inattendu va pourtant y remédier une première fois. Alors que le Fortuna, une fois n'est pas coutume, termine champion de D2, il se doit de trouver un leader qui l'aidera à se maintenir dans l'élite. Tous les regards se tournent vers un jeune Germano-Ghanéen de vingt-quatre ans : Anthony Baffoe, que l'on connaît aussi du côté de Metz et de Nice.

Alors qu'il évolue de l'autre côté du Rhin, au Fortuna Cologne, il se dit prêt à traverser le fleuve pour aider Düsseldorf dans son aventure en Bundesliga, mais le club est à court de finances pour compléter son transfert. Les Toten Hosen ont alors une idée pour faire venir celui qu'ils considèrent comme un « ami de la maison » : pour chaque billet vendu au cours de leur tournée, un mark sera reversé au club. Une sorte de crowdfunding avant-gardiste qui s'avère gagnant : le groupe récolte quelque 150 000 marks (environ 75 000 euros) et devient symboliquement propriétaire de la jambe droite d'Anthony Baffoe, qui défendra les couleurs du Fortuna Düsseldorf pendant deux saisons. Mieux encore, la somme récoltée permet de recruter un jeune talent du Bayern : Oliver Gensch. Sauf qu'il n'entrera pas autant dans la légende que Baffoe, puisqu'il ne compte à son actif que neuf petites minutes de jeu lors d'un match de coupe.

Vidéo

Au tournant du XXIe siècle, lorsque les finances du club sont de nouveau dans le rouge, le groupe n'hésite pas à remettre la main à la poche et règle les quatre millions d'euros de dette du Fortuna, qui lui auraient coûté sa licence et valu d'être relégué en D4. Pendant deux saisons, les Toten Hosen deviennent alors sponsor principal et leur logo apparaît partout, des billets au maillot. Un maillot devenu culte et qui se monnaye aujourd'hui plusieurs centaines d'euros sur les sites d'enchères. Le club en vendra 30 000 en deux saisons et les bénéfices lui permettent de se remettre à flot en redémarrant sur des bases financières saines. Dix ans plus tard, en 2012, on revoit Düsseldorf en Bundesliga, mais l'aventure ne dure qu'une seule saison. Une saison où les Toten Hosen sont élevés au rang de membres d'honneur de leur club par la direction. La cérémonie a lieu avant la rencontre face au Bayern. Un choix loin d'être dû au hasard, lorsque l'on connaît le peu de sympathie que le groupe porte à l'Étoile du Sud.

On n'ira jamais au Bayern


Trop gros, trop forts, trop arrogants... Comme dans n'importe quel championnat, les cadors ont tendance à agacer et celui qui remplit ce rôle en Allemagne est évidemment le Bayern Munich. En 1999, les Toten Hosen parviennent à rassembler tous ses détracteurs à travers une chanson au titre pour le moins évocateur : Bayern. « Est-ce que la vie n'est pas trop belle pour la gâcher en allant au Bayern ? » , « Quel genre de parents faut-il avoir pour en venir à signer un contrat dans cette équipe de merde ? » , les phrases assassines ne manquent pas et le refrain résonne comme un sacerdoce : « On n'ira jamais au Bayern ! » Jamais avares d'une provocation, les Toten Hosen se permettent de la jouer en 2013 à Munich alors que la salle est comble. Mais les huées du public ne parviennent pas à couvrir la joie de faire un pied de nez à ces arrogants Bavarois, qui viennent de remporter un nouveau triplé Coupe-championnat-Ligue des champions.

Vidéo

En plus de trente ans de carrière et quasiment autant d'albums, les Toten Hosen ont autant marqué le paysage musical allemand qu'ils ont contribué à maintenir la tête du Fortuna Düsseldorf hors de l'eau. Une passion pas forcément discrète, mais terriblement sincère. Peu d'équipes de seconde zone peuvent revendiquer un tel soutien. Le jour où le leader charismatique Campino et sa bande passeront l'arme à gauche, nul doute que leurs statues viendront rejoindre celle de l'ancien gardien de but Toni Turek à l'entrée de l'Esprit Arena. Parce qu'à Düsseldorf, on connaît la valeur de ses légendes.




Par Julien Duez
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Tusche mon pote Niveau : District
Merci !

J'avais 9 ans quand je suis arrivé à Düsseldorf. Dès les premiers mois on m'a mis du Toten Hosen dans les oreilles, on m'a appris à détester Cologne, à aimer le Fortuna et à être fier de la DEG (hockey sur glace).

Ce n'est que bien plus tard, à mon retour en France, que j'ai appris que cette ville était détestée du reste de la Ruhr parce qu'elle pétait plus haut que son cul.

Mais je continue à préférer la Alt à la Kölsch et à chier sur le Bayern.
Apres 1.5 an quartier Derendorf je peux confirmer qu'a Duss ca pete plus haut que son cul.
A part a la Boelker Strasse le vendredi :p

Mais bon Kurzerstrasse ca c'est de la bombe !

Le Stade est vraiment cool d'ailleurs, meme si l'equipe est naze, c'est sympa un match a Duss.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 74
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8