En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Swansea-Chelsea

Conte Partirò

En déplacement à Swansea dimanche, Chelsea vise un quatrième succès consécutif en Premier League au bout des premières semaines de l'ère Conte. Un mandat qui a débuté avec des promesses, des nouveautés, un retour du sourire, mais aussi la lente infusion d'une culture ouvrière. Comme si Antonio Conte voulait bousculer définitivement les choses. L'histoire n'a fait que bien commencer.

Modififié
Paulo Coelho aime dire que « les rêves donnent du travail » . La famille Agnelli, elle, n'a jamais parlé de ses rêves. Ce n'est pas son genre. De Giovanni, fondateur de la Fiat en 1899, à Andrea en passant par Umberto, les mots et les discours n'ont jamais changé. La Fiat est la Juventus. La Juventus est la Fiat. Les deux institutions ne font qu'une, c'est comme ça, alors elles se gèrent de la même façon. Un joueur n'est rien de plus qu'un ouvrier, les gros chiffres en plus, et il doit se comporter comme tel avec tout ce que cela comporte. Soit, un mix entre la culture de l'effort collectif, le goût du sacrifice et les valeurs ouvrières. Lors d'une prise de paroles face aux futurs entraîneurs italiens à Coverciano, l'épicentre du football italien, en janvier 2015, Antonio Conte, joueur de la Juve de 1991 à 2004 et supporter de toujours de la Vieille Dame, avait expliqué à ses semblables ceci : « Nous devons récupérer les concepts de sacrifice et de transpiration qui ont été la base de l'histoire de notre pays. » L'histoire raconte que Gianni Agnelli, historique dirigeant de la Juventus surnommé l'Avvocato, aimait faire visiter l'usine Fiat aux nouvelles recrues qui débarquaient à Turin. Car la Juve ne serait rien sans ses ouvriers. Conte le sait et l'a toujours su malgré la haine profonde qui entoure les Bianconeri à travers l'Italie. Alors il a décidé de vivre sa vie selon ses principes. Il n'y a qu'à écouter ce qui sortait du bout de ses lèvres après l'élimination de l'Italie contre l'Allemagne en quart de finale du dernier championnat d'Europe : « Ces garçons laissent quelque chose d'important : la démonstration que vouloir, c'est pouvoir, et qu'à travers le travail, on peut obtenir des résultats impensables. » Mais aussi lire à travers les lignes de sa première conférence donnée lors de son arrivée à Chelsea le 14 juillet dernier où il expliquait que « la principale chose à retenir de mon histoire est que je suis un travailleur. Je ne connais que ce verbe : travailler, travailler, travailler. »

Langue pendue et retour à la vie


C'était il y a maintenant un peu moins de deux mois. Quelques semaines plus tôt, Antonio Conte avait promis d'offrir à ses nouveaux joueurs « la préparation la plus dure » de leur vie. L'ancien guide de la Squadra Azzurra n'a que très rarement raté ses entrées. De loin, on pourrait le comparer à un homme de théâtre, tant le voir s'agiter derrière sa ligne est un spectacle en soi. La France n'en a été qu'une scène, mais l'Europe gardera longtemps le souvenir de sa représentation au Stade de France contre l'Espagne le 27 juin dernier dans ce qui restera comme l'un de ses chefs-d'œuvre tactiques. Après dix ans à le voir s'agiter comme un gars possédé sur son banc, il est possible de dessiner des similitudes dont la dernière en date est d'avoir récupéré Chelsea cet été comme il avait récupéré la Juventus en 2011. C'est-à-dire, la gueule au sol et la langue pendante. Reste que dans les deux cas, Conte s'est retrouvé avec entre les mains un effectif non-européen, ce qui est un avantage pour commencer une aventure, un groupe talentueux mais mal exploité, mais aussi un paquet de fric pour manœuvrer. Lorsqu'il était sélectionneur national, ses joueurs le surnommaient le parrain. « Tu fais ce qu'il te dit, sans discuter » , expliquait récemment Leonardo Bonucci autour de qui Conte a construit la base de sa Juventus invincible en 3-5-2.

L'Italien a donc débarqué avec ses principes en Angleterre cet été. Ce n'est pas une nouvelle, la Premier League n'est pas une terre de tactique et l'arrivée combinée de Conte, Klopp, Guardiola et Mazzarri ces derniers mois doit faire évoluer les choses. Voilà maintenant plusieurs semaines que l'ère d'Antonio Conte a débuté à Chelsea. Et il faut déjà décrypter ce qu'il a fait d'un champion en titre déchiré l'an passé qui a terminé dixième du championnat. Il y a bien sûr le relevé de notes avec ces quatre victoires en quatre rencontres officielles disputées depuis le 15 août. Mais il y a surtout le retour à la vie d'un groupe plombé par José Mourinho et d'un Stamford Bridge qui n'était plus habitué à sourire. Face à Burnley lors de la dernière journée, les Blues se sont imposés facilement (3-0) dans ce qui peut paraître être une formalité, mais qui est pourtant un exploit, étant donné que Chelsea n'avait plus posé un clean sheet à domicile depuis novembre 2015. Plus que ça, il y a cette équipe qui semble prête à se battre avec Manchester United et Manchester City pour la couronne. Au bout des idées.

Le 4-2-4, ses côtés et ses options


Mais comment peut-on transformer un groupe en l'espace de seulement quelques semaines ? Par la confiance déjà et celle des cadres d'abord. Le plus gros symbole du Chelsea de Conte est évidemment Eden Hazard, hier à bout de souffle, aujourd'hui redevenu celui qu'il était lors de ses premières années en Angleterre et notamment celle du titre de 2015. La raison serait avant tout celle de la gestion, car si Hazard affirme « être toujours le même joueur » , il explique aussi que « Conte connaît les joueurs, puisqu'il a été joueur, lui... » ce que n'a jamais vraiment été Mourinho, qui a passé ses derniers mois à Londres à pourrir de l'intérieur un club pour lequel il a tant donné. En conférence de presse cette semaine, Gary Cahill a avancé que Chelsea avait enfin « retrouvé une certaine organisation » ce qui veut dire beaucoup de choses. C'est là aussi où Antonio Conte était attendu et n'a pas failli après une préparation à chercher le système idéal. L'Italien sait se remettre en cause et évoluer pour changer les choses, ce qu'il a prouvé lors de la victoire à Watford (2-1) en modifiant son 4-3-3 initial pour passer à son favorisé 4-2-4 en fin de match avec l'entrée de Batshuayi. L'ancien entraîneur de la Juve n'a pas encore posé cette animation dès un coup d'envoi, mais cela devrait être le cas dans les prochaines semaines.

Vidéo

Car c'est comme ça que son Chelsea est tueur, qu'il joue plus, qu'il varie plus, qu'il transperce plus. L'autre changement majeur est le retour de la largeur dans le jeu des Blues avec des joueurs de côté ultra sollicités. Le 4-2-4 peut le permettre, et sa mise en place définitive devrait se faire avec Fàbregas qui a retrouvé son foot depuis le début de la saison et qui devrait faire sauter Matić dans les prochaines semaines. Reste que Conte devra trancher entre la solidité et la créativité, le style et la rigueur. Pour la première fois de sa jeune carrière, Antonio Conte se retrouve à présenter son travail dans un championnat étranger, sans repère et sans compatriote. Les premières copies rendues sont bonnes, encourageantes et doivent conduire ce Chelsea assez loin dans une saison où seul le championnat est dans le viseur, là où ses concurrents vont se briser les pattes en Europe. Stamford Bridge veut y croire, l'esprit du jeu aussi. Et même si les ouvriers de Londres ne supportent pas les Blues, la culture est toujours vivante. Jusqu'au bout des rêves.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:55 OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 Hier à 15:43 Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner !
il y a 4 heures Xabi Alonso bientôt entraîneur 18 Hier à 16:10 Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 Hier à 15:49 Le Nord-Coréen Han boude les radios 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:12 Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 40 Hier à 14:16 L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6 Hier à 09:46 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham Hier à 09:30 La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 28
Hier à 08:40 Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27 dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32
À lire ensuite
Black Maldini