1. //
  2. // Quarts
  3. // France-Islande, J-3

Conte et Deschamps, les enfants de Marcello Lippi

Deux sélectionneurs en quart de l'Euro ont joué ensemble dans le même club. Il s'agit de Didier Deschamps et Antonio Conte, dans la mythique Juve des années 90 de Marcello Lippi.

Modififié
2k 24
Il y a quelques années, c'était la mode du Barça avec une belle brochette de coachs (Blanc, Mourinho, Guardiola, Luis Enrique et Lopetegui) qui s'étaient côtoyés à quelques années d'intervalle en Catalogne. Dans cet Euro, il y a également deux techniciens qui ont évolué ensemble en tant que joueurs. Deux sur huit, la proportion est moins grande, mais cela mérite tout de même d'être souligné. Parce qu'avec eux sur le terrain, il y avait aussi l'entraîneur qui vient de rafler la dernière Ligue des champions, ce qui n'est quand même pas rien. Parce que les deux techniciens étaient qui plus est associés au milieu de terrain. Et surtout parce que Didier Deschamps et Antonio Conte, puisque c'est d'eux qu'il s'agit, ont été métamorphosés par cette période. Plus que leur association, ce qui a tout changé, c'est l'homme au-dessus d'eux à cette époque : un certain Marcello Lippi.

Conte furieux d'être repositionné au départ


Et si les suspensions étaient une bonne chose pour l’EDF ?

Quand le technicien au cigare débarque dans le Piémont, Conte est déjà là. Recruté à Lecce par Trapattoni, il se régale chez la Vieille Dame. Mais si Lippi est recruté, c'est pour faire prendre au club une nouvelle dimension, sous l'impulsion de la triade Bettega-Giraudo-Moggi. Du coup, à l'été 94, Conte est convoqué dans le bureau du « Mister » : il va rester au club, mais son poste va évoluer. Il va falloir reculer pour être un milieu de terrain de devoir. Sur le coup, l'international italien prend mal la nouvelle et a un peu envie de taper dans les murs. Mais il prend son mal en patience en voyant le recrutement. Il sera en effet accompagné dans l'entrejeu par deux nouveaux : Didier Deschamps donc, qui arrive de Marseille, et Paulo Sousa, du Sporting Portugal (qui entraîne aujourd'hui la Fiorentina et vient de terminer à la 5e place de Serie A).


Dès la première année, la Juve gagne le Scudetto, une première depuis 1986. Conte se range définitivement du côté de Marcello pour devenir l'un de ses fidèles soldats, tout comme DD, rapidement intégré même s'il n'est pas titulaire à part entière la première saison. Zidane les rejoindra à l'été 96, et les quatre hommes feront de la Juve l'équipe référence de la fin des années 90 en Europe, avec des titres à la pelle et trois finales de Ligue des champions consécutives. La belle histoire s'achève dans les premiers mois de l'année 1999 avec la démission de Lippi dans une bien triste saison post-Mondial.

Trois milieux qui courent et trois joueurs complémentaires devant


Dans les faits, en tant qu'entraîneur, Deschamps a souvent fonctionné comme Lippi. Tactiquement. Une organisation bien claire avec trois milieux de terrain qui courent et trois joueurs qui sont presque en autogestion devant, pourvu qu'ils soient complémentaires. En équipe de France, le 4-3-3 de la Dèche a toujours évolué en fonction du casting, avec Valbuena et aujourd'hui Payet qui revient beaucoup plus dans l'axe que l'autre ailier, à qui l'on demande plus de percussion. À la Juve, Lippi fait évoluer son schéma avec Zidane pour que le Français joue dans l'axe, juste derrière Del Piero et Inzaghi. Lippi, qui a été joueur, a toujours su parler à ses hommes, avec de bonnes vieilles techniques pour les décharger de certaines responsabilités.


À ses débuts, Zidane n'était pas au top physiquement à Turin. Lippi va le voir avant un match de Ligue des champions : « Ce match, tu ne vas pas le jouer, je vais le prendre pour moi. Tout le monde va se demander pourquoi tu ne joues pas, mais toi, tu te concentres juste pour le match de dimanche contre l'Inter où il faudra que tu sois à 100% » , lui dit-il. À la fin, évidemment, Zidane marque contre le principal rival pour le titre, avec une superbe frappe à l'entrée de la surface. Peut-être pas un hasard si c'est l'équipe de Lippi, et pas celle de Domenech, qui gagne aux pénos en finale du Mondial 2006. Peut-être pas un hasard non plus si c'est celle de Zidane qui gagne la Ligue des champions cette saison. La psychologie, et un message qui passe forcément, car le coach, ce n'est pas n'importe qui.

Le respect de la fonction au-dessus de tout


À la Juve, Deschamps et Conte ont vu comment Lippi arrivait à rester à sa place d'entraîneur avec Luciano Moggi au-dessus de lui. En plein arrêt Bosman, ils étaient aux premières loges pour apprendre comment cela se passait en coulisses. Et comment faire avec en tant que coach, comment se montrer ferme par moments pour garder le respect de tous. L'image aussi. Lippi a toujours eu une image de mec sympa, mais à qui l'on n'a pas envie de discuter l'autorité. Deschamps et Conte ont suivi la voie. Le Français n'a pas hésité à se couper les cheveux quand il a su que certains de ses joueurs à l'OM commençaient à le surnommer Bart Simpson avec son gel et ses pics. Si ça se trouve, en cas de victoire à l'Euro, l'un des deux se permettra même de faire péter le cigare. Pour le symbole.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article



Peut-être juste un petit coup de Lippi-néphrine...

Elle était impressionnante cette juge quand même...
deschamps-cpnte-di livio. tacchinardi. j avais vu personne les dominer
Message posté par Etche
Peut-être juste un petit coup de Lippi-néphrine...

Elle était impressionnante cette juge quand même...


Celle qui a condamné le médecin du club ?
Message posté par bonnet
Celle qui a condamné le médecin du club ?


Ahaha ! Lapsus !
Ils n'ont manifestement pas appris la même chose de leur tutorat auprès de Lippi, un peu comme Goku et Krilin (je vous laisse deviner qui est qui et ca n'a rien à voir avec les cheveux petits filous)!
Buster-qui-donne Niveau : DHR

Si on joue l'Italie en demie les gars vont se claquer la bise alors.

Ça fait toujours plaisir.
Lasourceprochedudossier Niveau : CFA2
"Peut-être pas un hasard non plus si c'est celle de Zidane qui gagne la Ligue des champions cette saison." De quelle saison on parle? Zidane a du attendre Madrid avant de remporter en 2002 la LdC après deux échecs en finale avec la Juve.
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  12:59  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Message posté par ofwgkta
Ils n'ont manifestement pas appris la même chose de leur tutorat auprès de Lippi, un peu comme Goku et Krilin (je vous laisse deviner qui est qui et ca n'a rien à voir avec les cheveux petits filous)!


Un a pris sa chatte et l'autre son génie tactique?
Buster-qui-donne Niveau : DHR
Message posté par Lasourceprochedudossier
"Peut-être pas un hasard non plus si c'est celle de Zidane qui gagne la Ligue des champions cette saison." De quelle saison on parle? Zidane a du attendre Madrid avant de remporter en 2002 la LdC après deux échecs en finale avec la Juve.


Je pense qu'on parle de la saison 2015 / 2016.
Article intéressant, la série A des années 90 c'était quelque chose quand même !
Message posté par Lasourceprochedudossier
"Peut-être pas un hasard non plus si c'est celle de Zidane qui gagne la Ligue des champions cette saison." De quelle saison on parle? Zidane a du attendre Madrid avant de remporter en 2002 la LdC après deux échecs en finale avec la Juve.


En 2002, le Real gagne la champions league, l'Italie la CDM, la comparaison ne va pas plus loin. Rien d'autre à dire.
Message posté par Jonasflo
En 2002, le Real gagne la champions league, l'Italie la CDM, la comparaison ne va pas plus loin. Rien d'autre à dire.


L'Italie gagne la CDM en 2002...d'accord, d'accord...

Cette saison = 2015-2016, saison durant laquelle l'équipe de Zidane a bel et bien remporté la C1
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  16:38  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Message posté par Jonasflo
En 2002, le Real gagne la champions league, l'Italie la CDM, la comparaison ne va pas plus loin. Rien d'autre à dire.


Merci frère.
Je vais demander à la Fifa de corriger notre palmarès.
Cela fait donc bien 5 coupes du monde avec la CM2002, on passe devant le Brésil.
C'est beau.
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  16:41  //  Tifoso della AS Rome
Message posté par lindo
Chaque mardi matin, le docteur Michele Ferrari passait faire la piquouse. Zidane a pris 12 kgs en 6 mois : regardez les photos lorsqu'il jouait à Bordeaux et celles à la Juventus : impressionnant.

Avec l'idiot DD, même chose, le type courait dans tous les sens pendant 90 minutes et pouvait poursuivre avec un marathon tranquille.

Un dopage organisé, méthodique et planifié digne d'une officine de la DDR sous Hönecker pour la préparation des JO.


C'est vrai.
Il y a eu quelques transformations dans ces années-là.
Les plus spectaculaires? Zidane, oui mais aussi Del Piero, Vialli.
Aujourd'hui, y en a aussi.
Et ça se passe pas forcément du côté de la Juve...
ultimo minuto Niveau : DHR
Message posté par lindo
Chaque mardi matin, le docteur Michele Ferrari passait faire la piquouse. Zidane a pris 12 kgs en 6 mois : regardez les photos lorsqu'il jouait à Bordeaux et celles à la Juventus : impressionnant.

Avec l'idiot DD, même chose, le type courait dans tous les sens pendant 90 minutes et pouvait poursuivre avec un marathon tranquille.

Un dopage organisé, méthodique et planifié digne d'une officine de la DDR sous Hönecker pour la préparation des JO.


Mauvaise langue; moi quand je vais en vacances en all-inclusive, je m'empiffre tellement que je prends 4 kilos en 7 jours, sans créatine, ni compléments vitaminés.
new order 44 Niveau : District
La juve de ces années là c'est aussi et surtout la loose européenne : 4 finales de suite (C3 1995, C1 1996,97,98) et ...trois défaites !
Ce qu'on ne dit jamais assez à propos de ce club c'est qu'il présente le plus fort taux d'échecs en finale européenne ! 6 sur 8 en C1 (pire que Benfica), 3 sur 6 en C3...
Le Milan et l'Inter sont autrement plus efficaces et n'ont pas bénéficié eux du système de corruption des arbitres sur le plan national pendant 15 ans
JimPooley Niveau : CFA2
Message posté par ludyves
L'Italie gagne la CDM en 2002...d'accord, d'accord...

Cette saison = 2015-2016, saison durant laquelle l'équipe de Zidane a bel et bien remporté la C1


D'ailleurs je pense qu'il vaut mieux éviter de parler à un italien de la CDM 2002 (et de la Corée du Sud)!
Je trouve que l'article ne va pas assez loin. J me rappel d'avoir lu sur sofoot papier une interview de Lippi. Il expliquait que c'était la facilité de mettre un bon jouer sur le banc mais que lui essayé de faire jouer les 11 meilleurs. Par exemple comme Camoranesi et Zambrotta était trop fort pour ne pas jouer il avait eu l'idée de faire reculer Zambro en arrière latéral. Je trouve que Conte fonctionne pareil. A la juve il a commencé en 424 mais a changé son système en 433 pour intégrer Vidal, puis en 352 pour Bonucci Barza et Chiello, plus tard il est passé en 361 parce que Pogba était trop fort pour rester sur le banc. Après je n'ai pas assez suivis la carrière de Deschamps pour savoir s'il est lui aussi ce style d'entraineur qui privilégie le talent au système.
Ps: sur cette sélection italienne conte a quand même clairement choisit l'état d'esprit et le système au talent
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 24