Constantin veut 20 millions

0 1
Christian Constantin, l'architecte/président du FC Sion réclame 20 millions de francs (19 millions d'euros) à la Swiss Football League, en Réponse à une décision de la commission de discipline décidant de suspendre les six nouvelles recrues de Sion, préalablement autorisées à jouer par une juridiction civile, quelques minutes avant le coup d'envoi du match contre Bâle samedi 6 août.

Le club valaisan, entraîné par Laurent Roussey, avait été interdit de recrutement pendant deux mercatos après l'affaire El-Hadary - le transfert en fin de contrat du gardien international égyptien en 2008 avait été jugé illicite par la FIFA. Malgré les efforts de Constantin, la SFL refusait la qualification des six joueurs achetés durant l'intersaison (Gabri, Mario Mutsch, Stefan Glarner, Jose Gonçalves, Pascal Feindouno et Billy Ketkeophomphone sont encore au chômage technique)

Le président du FC Sion déterre le tomahawk et se lance dans un combat de chiffonniers avec les dirigeants du football suisse. « Cette semaine, je vais notifier à chaque membre du comité de la SFL ma demande de 20 millions de francs suisses. Ces messieurs peuvent déjà prévenir leur femme que le facteur va bientôt sonner. [...] Je vous laisse calculer le préjudice si une place en Ligue des champions nous échappait à la fin de la saison » . Il confie à lematin.ch : « Je vais attaquer tous ceux qui sont complices dans cette affaire. [...] Ces dernières semaines, j'ai reçu et dû refuser des offres pour Vanczak, Adailton, Dingsdag, Sio, Serey Die, etc, faute de quoi nous n'aurions plus eu d'équipe. J'étais bloqué » .

Depuis l'été 2003 et une relégation administrative du FC Sion, Thomas Grimm, patron de la SFL qui vient de recevoir des menaces de mort, figure sur la liste rouge de Constantin : « il a perdu la tête par opportunisme » . Quant à Ligue, elle reposerait sur le principe « des régimes totalitaires » et serait à la botte de la FIFA ; « on retrouve le même côté collabo que dans les guerres, lorsque pour plaire à l'envahisseur, certains sont prêts à tuer ceux qu'ils devraient défendre » .

Après quatre journées, le FC Sion s'en sort plutôt bien et occupe la troisième place de la Super League suisse, avant de se frotter au Celtic Glasgow en Ligue Europa.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Billy Ketkeophomphone, il est de quelle origine?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Echange Lavezzi-Balotelli ?
0 1