Compliqué pour le PSG

Vous n'avez pas votre "pass Europe" pour voir le retour de Drogba ? L'abbé Deschamps semble trop inaccessible ? Pas de problème, l'Europa League regorge aussi de groupes sympa. Tirage.

Modififié
0 0
Le groupe du PSG : FC Séville, Borussia Dortmund, Karpaty

Hier soir, dans la capitale, tout le monde se mettait à calculer : « Auxerre, on met quoi, une heure pour y aller ? » . Robin Leproux et Germain le Lynx ont de quoi être satisfaits, il va aussi y avoir de belles affiches au Parc des Princes. Pour Antoine Kombouaré, par contre, il y a de quoi faire un peu plus la gueule. Déjà, les fans parisiens qui applaudissaient l'échec de négociations entre l'OM et Luis Fabiano vont vite baisser les bras. Le brésilien et son équipe de Séville vont se mettre sur la route des parisiens. Séville, c'est avant tout une équipe qui passe sur les côtés avec Diego Capel, Jesus Navas ou Diego Perotti. Quand on sait qu'en face il y aura, au mieux, Ceara et Jallet ... Troisième larron, le Borussia Dortmund. Toujours entraînés par Klopp, les teutons présentent une attaque qui peut flamber sur un match (Nelson Valdez, Zidan, Rangelov). La dernière équipe, le Tavria Simferopol, c'est l'inconnu. Vainqueur de la Coupe d'Ukraine, ils avaient perdu aux tirs au but contre Rennes il y a deux ans. Pas une équipe de mental donc.


Le groupe de Lille : Sporting, Levski Sofia, Gent

La scène pourrait bien se passer dans les couloirs du Stadium Nord de Lille, dimanche, où le LOSC recevra Nice. Seydoux, le président, demande à Rudi Garcia ce qu'il y a écrit sur le papier qui dépasse de la poche de sa veste. La réponse du coach aurait le mérite d'être claire : « Ah, ça. C'est un discours que je m'étais préparé pour l'après tirage au sort de l'Europa Ligue. Je m'étais dit que c'était peut-être l'occasion de vous faire un peu de forcing, avec un calendrier bien surchargé, pour récupérer deux joueurs à la fin du mercato. Mais, honnêtement, vu le niveau du groupe, j'ai laissé tomber. Ce serait indécent » . Avec, le Sporting Porutgal qui a du vendre Moutinho à Porto et qui essuie les plâtres de Da Costa en directeur sportif, le Levski Sofia, avec sûrement un sous Cédric Bardon en attaque et La Gantoise, les Dogues se doivent d'arracher la première place dès la troisième journée.


Les affiches sympa des autres groupes


Dans le groupe A, il y aura un très sympa Manchester City – Juventus. Soit deux équipes qui ont beaucoup à se faire pardonner cette année et qui pourraient donc être de bonnes surprises. Le 4-3-3 très en largeur des Citizens, face au nouveau 4-4-2 de Del Neri chez les Biaconero, avouons que ça promet. Côté « The Edge of Passion » , il y aura un Liverpool – Naples. Plus que pour l'enjeu sportif, la rencontre sera surtout celle de deux villes, deux ports, que l'on aime historiquement détester. C'est aussi ça l'Europe. Pour se la raconter, parler de joueurs avant qu'ils ne signent dans de gros clubs, il y aura un Sampdoria – PSV, voire Atletico – Leverkusen. Enfin Beskistas et sa nouvelle pléiade de stars (Guti, Quaresma) va se frotter au FC Porto.

Page Suivante : Les Groupes
[page]

Groupe A

Juventus Turin (ITA)


Manchester City (ANG)


FC Salzbourg (AUT)


Lech Poznan (POL)

Groupe B

Atletico Madrid (ESP)


Bayer Leverkusen (ALL)


Rosenborg (NOR)


Aris Salonique (GRE)

Groupe C

Sporting Portugal (POR)


Lille


Levski Sofia (BUL)


La Gantoise (BEL)

Groupe D

Villarreal (ESP)


FC Bruges (BEL)


Dinamo Zagreb (CRO)


PAOK Salonique (GRE)

Groupe E

AZ Alkmaar (PBS)


Dynamo Kiev (UKR)


FC BATE Borisov (BLR)


Sheriff Tiraspol (MOL)

Groupe F

CSKA Moscou (RUS)


Palerme (ITA)


Sparta Prague (RTC)


FC Lausanne (SUI)

Groupe G

Zenit Saint-Pétersbourg (RUS)


Anderlecht (BEL)


AEK Athènes (GRE)


Hajduk Split (CRO)

Groupe H

VfB Stuttgart (ALL)


Getafe (ESP)


Odense (DAN)


FC Utrecht (HOL)

Groupe I

PSV Eindhoven (PBS)


Sampdoria (ITA)


Metalist Kharkov (UKR)


Debrecen (HON)

Groupe J

FC Séville (ESP)


Paris Saint-Germain


Borussia Dortmund (ALL)


Karpaty Lviv (UKR)

Groupe K

Liverpool (ANG)


Steaua Bucarest (ROU)


Naples (ITA)


Young Boys Berne (SUI)

Groupe L

FC Porto (POR)


Besiktas Istanbul (TUR)


CSKA Sofia (BUL)


Rapid Vienne (AUT)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un match pour l'histoire ?
0 0