Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options

Comment Valbuena va revenir en équipe de France

Et si Mathieu Valbuena était de retour ? Depuis deux journées, Petit Vélo reprend goût au football sous le maillot de l’OL. Et il ne va pas s’arrêter là.

Modififié
« Mon histoire extra sportive m'a fait rater l'Euro. Mais je n'ai jamais abandonné l’équipe de France. Je vous mentirais si je vous dit que je n'y crois pas. Mais avant d'y penser, il faut jouer et être performant. » Ces derniers jours, Mathieu Valbuena a multiplié les sorties médiatiques à l’occasion de son retour de blessure, que ce soit sur le plateau de Téléfoot, du Canal Football club ou au micro de RMC. Outre l’Euro manqué, l’affaire de la sextape et ses difficultés à passer de Marseille à Lyon, Petit Vélo revient toujours sur un point essentiel pour lui : sa volonté de revenir un jour en équipe de France. Sauf que depuis qu’il a été écarté par Didier Deschamps, juste avant l’Euro, une équipe s’est construite sans lui en Bleu. Et pourtant, Mathieu va le faire, au mental et sans personne qui croie en lui. Comme d’habitude.

Étape 1 : devenir le héros de Séville


Depuis quelque temps, Mathieu Valbuena opère son retour aussi bien sur la scène médiatique que sur le terrain. En deux matchs, le Lyonnais a inscrit deux buts face à Paris et Nantes. Contre Nantes, il retrouve même un poste de titulaire, au détriment de Nabil Fekir, une première depuis la 7e journée et une défaite contre Lorient. Le début d’un long chemin. Samedi contre Metz, Petit Vélo décroche encore la confiance de Bruno Génésio et répond présent en distribuant une passe décisive à Maxime Gonalons sur un corner bien botté. Pourtant, quatre jours plus tard, Valbuena est sur le banc contre le FC Séville. En première mi-temps, les Lyonnais se font bouffer et se retrouvent rapidement menés 1-0 grâce à un but d’Adil Rami. Heureusement, contre le cours du jeu, Alexandre Lacazette transforme un penalty juste avant la pause. Au retour des vestiaires, l’OL peine à prendre le dessus et doit attendre la 85e minute pour que Coco Tolisso inscrive le but du 2-1 de la tête. Mathieu Valbuena est entré en jeu depuis dix minutes, remonté comme une pendule après son passage immérité sur le banc. 87e minute, il se saisit du ballon sur le côté gauche, dribble deux Sévillans et décoche une frappe soudaine dans la lucarne opposée. La copie conforme du but contre Dortmund il y a cinq ans. Le stade chavire, l’OL est qualifié pour les huitièmes de la Ligue des champions.

Étape 2 : conquérir le cœur des Lyonnais


Peu à peu, Mathieu Valbuena prend donc confiance et devient l'une des pièces maîtresses de l’effectif lyonnais. Il multiplie les passes décisives, les plongeons bien sentis pour obtenir encore un peu plus de penaltys, et deux ou trois buts spectaculaires. Le vrai Valbuena est de retour. Détestés par les supporters lyonnais pendant longtemps, il devient le chouchou du public, poussant Nabil Fekir sur le banc et loin des projecteurs. D’ailleurs maintenant, c’est lui qui est pointé du doigt et insulté sur les réseaux sociaux, car il ne se remet pas assez vite de sa blessure. « Ça se voit qu’il a pas envie sur le terrain, il a toujours été surcoté de toute façon, je l’ai toujours dit » , tweetent Romain69 et tous ses compères. Au contraire, Valbuena devient soudain celui qu’on a « toujours soutenu » . Jean-Michel Aulas est le plus excité par cette nouvelle cote de popularité. « Tout le monde descendait Mathieu, mais la grande famille de l’OL a su le protéger. Aujourd’hui, c’est le meilleur joueur français à son poste, et je conseille à Didier Deschamps de le sélectionner » , glisse-t-il malicieusement au micro de Canal+. Son troupeau le suit et insulte Deschamps, « qui n’aime pas Lyon de toute façon. Il appelle jamais Lacazette, Tolisso et Gonalons et il a fallu qu'Umtiti fasse appel à son marabout, lol » .

Étape 3 : le coup de grâce


Grâce à sa régularité et à la pugnacité des Lyonnais qui remettent le scandale de sa non-sélection sur le tapis douze fois par jour, Valbiche finit par être appelé par Didier Deschamps, pour pallier la blessure de Dimitri Payet. Tout le monde sait que Petit Vélo est de retour à Clairefontaine pour jouer les bouche-trous, clairement. Mais l’essentiel est là, il est présent pour le rassemblement d’octobre 2017 et les deux derniers matchs de qualification contre la Bulgarie et la Biélorussie, soit pile deux ans après sa dernière sélection contre le Danemark. Et il va pouvoir mettre son plan à exécution. Pas le droit à l’erreur s’il veut disputer le Mondial 2018. À la fin du dernier match contre la Biélorussie, les Bleus vont faire la fête pour célébrer la qualification.


Mathieu en profite pour droguer tous ses jeunes concurrents directs, à savoir Martial, Coman, Lemar et Dembélé. Les quatre sont complètement arrachés et ne tiennent plus debout. En « grand frère » du vestiaire, il insiste pour les ramener lui-même pour éviter qu’il ne se fasse gronder par la Desch. Sauf qu’il les amène dans une chambre, les fout à poil et fait entrer une dizaine de prostituées qui prennent des poses lascives sur les quatre coéquipiers, encore dans les vapes. Les photos sont terribles, et les médias se font un joie de relayer « l’affaire de la partouze » . Martial, Coman, Lemar et Dembélé, stressé de devoir batailler chaque jour pour que les photos ne soient pas dévoilées, en perdent tous leur football. Et Mathieu a le champ libre pour le Mondial. Machiavélique.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures OFFRE SPÉCIALE LIMITÉE : 10€ offerts sans avoir à déposer le moindre centime 1 il y a 8 heures NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
À lire ensuite
Jaune pisse