1. // Bilans 2015

Comment s'en sortent ceux qui ont quitté la Ligue 1 ?

L'été dernier, la Ligue 1 a été, une fois de plus, pillée par les autres championnats, notamment par la Premier League. Si certains départs paraissaient inévitables, la plupart ont été incompréhensibles. Mais est-ce que l'herbe est plus verte ailleurs, finalement ?

Modififié
1 4

Ceux qui cassent la baraque

André-Pierre Gignac ( Olympique de Marseille → Tigres UANL)

La destination en faisait rire plus d'un. Et pourtant, après cinq mois passés au Mexique, il est impossible de le nier, Gignac a fait le bon choix. Finale de Copa Libertadores dans une ambiance de folie contre River Plate, champion du Mexique avec 15 buts en 22 matchs tous plus spectaculaires les uns que les autres, élu meilleur joueur du tournoi, APG s'éclate sous le soleil du Mexique. À tel point qu'il a enfin fait son retour en équipe de France, lui qui a longtemps été snobé par Dider Deschamps quand il évoluait encore à l'OM. Et dire que Marseille l'a laissé partir gratuitement.

N'Golo Kanté ( SM Caen → Leicester City)

Si le club de Leicester truste à la surprise générale la première place du championnat anglais, il le doit à quatre hommes. Claudio Ranieri bien sûr, Riyad Mahrez et Jamie Vardy, constamment mis en avant, et N'Golo Kanté. D'abord remplaçant les premier matchs, le Franco-Malien s'est rapidement imposé dans le onze de départ, avant de devenir une pièce maîtresse du surprenant promu. Meilleur intercepteur de Premier League, Kanté s'est révélé comme étant la meilleure recrue du championnat en matière de qualité-prix. De quoi faire réfléchir Didier Deschamps. Bref, dans ce transfert, tout le monde est content. Kanté, parce qu'il peut s'épanouir pleinement en Premier League dans son rôle de box-to-box, les Foxes, car ils ont mis la main sur une sacrée pépite, Xavier Gravelaine parce qu'il avait vu juste sur son poulain, et l'OM qui a dû se rabattre sur un Lassana Diarra tout aussi efficace à cause de la non-venue de Kanté.

Anthony Martial ( AS Monaco → Manchester United)

Quelle année 2015 pour Martial ! Déjà, il a commencé par se révéler aux yeux de l'Europe avec l'AS Monaco. Puis, tout s'est accéléré d'un coup. Première sélection avec l'équipe de France, avant de filer sans crier gare à Manchester United pour un transfert record de 50 millions d'euros plus 30 de bonus. En seulement quelques matchs, il a mis tout le monde d'accord en marquant très vite, pour faire taire les critiques autour du montant de son transfert. Alors, même s'il ne marque plus depuis, le gamin des Ulis est une des rares satisfactions de la première partie de saison mancunienne. Ce n'est pas pour rien qu'il a été élu Golden Boy 2015 par Tuttosport (meilleur joueur de moins de 21 ans).

André Ayew ( Olympique de Marseille → Swansea)

C'était écrit que le guerrier André serait comme un poisson dans l'eau en Premier League. C'est bien simple, le Ghanéen est devenu en quelques mois le joueur majeur de Swansea, le franchise player. Il a disputé tous les matchs et a rarement été remplacé. Le tout pour six buts et deux passes décisives. Jürgen Klopp serait même prêt à le faire venir à Liverpool la saison prochaine. Et dire que Marseille l'a laissé partir gratuitement (bis).

Dimitri Payet ( Olympique de Marseille → West Ham)

« Payet, c'est la signature de la saison. C'est tout simplement le meilleur joueur que j'ai engagé sur les 25 dernières années. Aujourd'hui, il vaut 40 millions d'euros. Lorsqu'il est à son meilleur niveau, c'est un joueur de classe mondiale, inarrêtable » , déclarait le président de West Ham, David Sullivan. Dimitri Payet est enfin reconnu à sa juste valeur. En quelques mois, il est devenu le maître à jouer de son équipe et a humilié pas mal de défenses anglaises. Indispensable, il a permis aux Hammers de battre Arsenal, Chelsea, Liverpool et Manchester City. Depuis sa vilaine blessure, West Ham n'a remporté qu'un match en sept rencontres, et n'a inscrit que cinq petits buts. Et dire que Marseille l'a laissé partir pour seulement 12 millions.

La grosse déception

Giannelli Imbula ( Olympique de Marseille → FC Porto)

« Il est encore jeune, il est tout seul là-bas, ce n'est pas la même mentalité, il ne connaît personne. C'est une nouvelle expérience pour lui, qui n'avait jamais quitté la France auparavant. Bielsa savait le mettre en valeur. Mais à Porto, ce n'est pas pareil. Le coach n'a rien compris aux qualités de Giannelli. Même le public est contre cet entraîneur  » , a expliqué son père Willy Ndangi, alors qu'on croyait que Giannelli et son entourage avaient enfin compris la leçon, à savoir qu'il fallait se la fermer quand on jouait mal. Après une saison difficile à Marseille, Imbula avait su s'imposer comme un milieu de terrain infatigable, dribbleur, récupérateur et relanceur. Alors que Porto ne devait être qu'un tremplin de plus vers les grosse écuries européennes, celui qui hésite entre la sélection française et belge devra sans doute rester un peu plus longtemps pour se faire repérer. Cela fait maintenant cinq matchs qu'il n'est pas dans le groupe.

Ceux qui montent en puissance

Geoffrey Kondogbia ( AS Monaco → Inter Milan)

S'il n'a pas disputé les derniers matchs de championnat pour cause de blessure, Kondogbia est d'ores et déjà la plaque tournante de l'Inter. Et même si son rendement n'est pas encore optimal, on ne se fait pas trop de soucis pour lui.

Yannick Feirrera-Carrasco ( AS Monaco → Atlético Madrid)

Simple remplaçant au début de la saison, YFC s'est montré décisif tout le mois d'octobre (d'ailleurs, il a été élu joueur du mois par les supporters) afin de décrocher sa place de titulaire. Il ne reste plus maintenant qu'à trouver le chemin des filets un peu plus souvent.

Divock Origi ( Lille OSC → Liverpool)

L'avenir s'éclaircit pour le jeune attaquant belge de 20 ans. Alors que Brendan Rodgers ne le faisait jamais jouer, l'arrivée de Jürgen Klopp a tout changé et lui a permis de mettre son triplé en Coupe et le but de l'égalisation à la 96e contre West Brom. En même temps, le technicien allemand est séduit depuis longtemps puisqu'il voulait déjà le recruter lorsqu'il était à Dortmund.

Jordan Ayew ( FC Lorient → Aston Villa)

Après des débuts compliqués, Jordan commence peu à peu à s'adapter à la Premier League. Trop longtemps caressé dans le sens du poil par Tim Sherwood, il a été reboosté par l'arrivée de Rémi Garde. Après zéro but lors des neuf premières journées, il en a inscrit cinq lors des dix dernières.

Jordan Veretout ( FC Nantes → Aston Villa)

Encore un Frenchie d'Aston Villa content de l'arrivée de Rémi Garde. « La façon dont il nous fait travailler est très différente de l’ancien coach, Tim Sherwood. Cela ressemble plus à comment on s’entraînait à Nantes la saison dernière. C’est un très bon coach. » En effet, l'ancien Nantais est titulaire depuis les huit derniers matchs, avec trois passes dé dans la besace.

Aymen Abdennour ( AS Monaco → Valence)

Même s'il s'est fait marcher dessus par Suárez, Abdennour monte peu à peu en puissance après une longue période d'indisponibilité au mois d'octobre. Dans deux mois, il redevient un roc à coup sûr.

Ceux qui font leur petit bonhomme de chemin

Yohan Cabaye ( Paris Saint-Germain → Crystal Palace)

Dix-huit titularisations sur dix-neuf possibles, cinq buts. Ça fait du bien de se sentir à nouveau important, hein ?

Mariano ( Bordeaux → FC Séville)

En passant de la Gironde à l'Andalousie, Mariano avait déclaré qu'il voulait « imiter » son compatriote Dani Alves. Bon, même si ça va être compliqué de se faire repérer par Barcelone, Mariano fait bonne impression avec ses trois passes décisives en seulement neuf titularisations en Liga.

Jordan Amavi ( OGC Nice → Aston Villa)

Un bilan mitigé. Le latéral gauche a joué quasiment tous les matchs de son équipe, et est clairement un des hommes forts du club. Sauf qu'Aston Villa est bon dernier de Premier League.

Idrissa Gueye ( Lille OSC → Aston Villa)

Le milieu de terrain a joué quasiment tous les matchs de son équipe, et est clairement un des hommes forts du club. Sauf qu'Aston Villa est bon dernier de Premier League.

Simon Kjær ( Lille OSC → Fenerbahçe)

« Liverpool me voulait, mais moi, je veux des championnats, je veux gagner des titres. » Du coup, direction la Turquie pour s'éclater contre les grandes écuries que sont Gençlerbirliği, Gaziantepspor ou encore Sivasspor.

Anthony Mounier ( Montpellier → Bologne)

C'était l'une des destinations les plus surprenantes de cet été. La valeur sûre de Montpellier avait quitté la Ligue 1 pour la modeste équipe de Bologne. Résultat, comme on pouvait s'y attendre, Mounier est un titulaire indiscutable et réalise des performances honnêtes (trois buts), mais ne peut empêcher Bologne de végéter en queue de peloton.

Ceux dont on avait oublié l'existence

Papy Djilobodji ( FC Nantes → Chelsea FC)

Une minute de jeu contre Walsall en troisième tour de League Cup, voilà le bilan de Papy Djilobodji. Tellement prévisible.

Franck Tabanou ( AS Saint-Étienne → Swansea)

« Je ne suis même pas dans le groupe ! Les seules fois où j’y étais, c’est parce qu’il y avait des blessés ou une naissance chez un coéquipier... Je ne comprends pas. J’en suis à me demander : mais alors pourquoi ils m’ont acheté ? » Alors qu'il semblait taillé pour la Premier League, Tabanou n'a joué que deux pauvres matchs de League Cup contre York City et Hull City. Il envisage de revenir illico dans le Forez.

Yohan Mollo ( AS Saint-Étienne → Kryla Sovetov)

Une performance majuscule contre le Zénith Saint-Pétersbourg pour son deuxième match et puis plus rien. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles ? Reviens Yohan, tu nous manques, putain.

Florian Thauvin ( Olympique de Marseille → Newcastle)

Douze matchs de Premier League, zéro but, zéro passe décisive, 33% de dribbles réussis. Heureusement, il lui reste Charlotte Pirroni et ses copines.

« Foothouse » Maison avec jardinBiceps contracté🏻Ballon de foot️ @flotov @margauxcr @quentinvitale @manuebllng @lisaponset #family #newcastle #friends

Une vidéo publiée par C H À R L O T T E Fleur de cerisier (@charlottepirroni) le


Didier Digard ( OGC Nice → Betis Séville)

Didier enchaîne les blessures plus que les matchs en Andalousie. Celui qui a quitté Nice, car il ne trouvait pas le club assez « ambitieux » , est clairement parti la mauvaise année.

Mario Lemina ( Olympique de Marseille → Juventus)

Si ça peut le consoler, il a joué un tout petit plus de matchs que l'autre Mario (Balotelli) de la Serie A. Et il a marqué autant de but : un.

Max-Alain Gradel ( AS Saint-Étienne → Bournemouth)

Le plus malchanceux de tous. Alors qu'il était voué à être indiscutablement titulaire, il s'est pété les croisés. En espérant qu'il revienne doucement mais sûrement en 2016.

Clinton N'Jie ( Olympique lyonnais → Tottenham)

Entre blessures et incapacité à bousculer la hiérarchie, le « Cristiano Ronaldo de Lyon  » n'a pas encore justifié les 14 millions posés sur la table. Et ça n'a rien d'une surprise.

Mevlüt Erding ( AS Saint-Étienne → Hanovre 96)

Le Turc n'a toujours pas trouvé le chemin des filets et risque de se faire mettre à la porte du club allemand dès cet hiver. Ça sent bon le retour en Ligue 1 à Bastia ou Reims.

Abdelhamid El Kaoutari ( Montpellier → Palerme)

Titulaire lors des sept premières journées, il n'a pas disputé une seule minute depuis. Alors que le président Zamparini a déclaré qu'il allait partir, Marseille se serait positionné. Rekik et Rolando, ce n'est pas suffisant ?



Par Kevin Charnay
Modifié

Dans cet article

cHris wAddle Niveau : CFA2
On se moque beaucoup de l'OM pour avoir laissé filer plusieurs de ses cadres gratuitement ou quasi gratuitement - Payet 12 millions, ça me reste toujours en travers de la gorge - mais au final avec les ventes de Thauvin et Imbula à des prix indécents vu leur niveau, ça s'équilibre! Sinon, quelqu'un pourrait m'en dire un peu plus sur ce que fait Lemina à la Juve?
Message posté par cHris wAddle
On se moque beaucoup de l'OM pour avoir laissé filer plusieurs de ses cadres gratuitement ou quasi gratuitement - Payet 12 millions, ça me reste toujours en travers de la gorge - mais au final avec les ventes de Thauvin et Imbula à des prix indécents vu leur niveau, ça s'équilibre! Sinon, quelqu'un pourrait m'en dire un peu plus sur ce que fait Lemina à la Juve?


Lemina tombait très bien vu le chantier que représentait le milieu de la Juve en début de saison et les blessures de Marchisio et de Khedira. D'après les réactions que j'ai pu lire, je n'ai pas été le seul à le trouver bon, voire très bon. On sent le bosseur et son côté très discipliné plaît à Turin.
Manque de bol pour lui, il s'est blessé en décembre (après 5 matchs en championnat) et l'équipe tourne bien avec le retour de Marchisio qui est son véritable concurrent (oublions Hernanes) dans le système de jeu d'Allegri.
LucasOcampos Niveau : District
Pas mal le toucher de balle de Thauvin dans son salon, y'a du potentiel
Message posté par LucasOcampos
Pas mal le toucher de balle de Thauvin dans son salon, y'a du potentiel


Rien qu'à cause de ton pseudo j'éviterais de critiquer...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Attention d’Angers ?
1 4