1. //
  2. // 26e journée
  3. // Fulham/Liverpool

Comment Rodgers a révolutionné Liverpool

Pour sa 2e année à la tête des Reds, Brendan Rodgers est en train de réussir son pari : faire revenir le club aux cinq C1 en haut de l'affiche, tout en envoyant du jeu à n'en plus finir. À 41 ans, le coach nord-irlandais, l'un des plus prometteurs de sa génération, est le parfait symbole de ce nouveau Liverpool.

Modififié
260 58
Le garçon en a pourtant vécu un paquet. Mais de mémoire de capitaine des Reds, Steven Gerrard assure que la performance de Liverpool contre Arsenal, ce week-end (5-1), entre directement dans son top 3 des plus beaux matchs qu'il ait joués. « Une démolition » , comme le qualifie « Stevie G » , qui porte la patte de Brendan Rodgers. Pour sa 2e saison à la tête du club cinq fois vainqueur de la Ligue des champions, le technicien nord-irlandais confirme tout le bien qu'on pensait de lui outre-Manche. Maîtrise du ballon, alternance entre attaques placées et contres éclair, esprit offensif… Rodgers est devenu, de fait, une référence au sein de la mouvance de ces entraîneurs qui se revendiquent de la même école que celle de Pep Guardiola.

Maître d'œuvre du « Swanselona » , qui avait fait du club gallois l'un des plus agréables à voir jouer en Premier League, Rodgers a parfaitement transposé sa philosophie sur les bords de la Mersey. « Il a une vertu, c'est sa constance dans ses options de jeu, souligne Jacques Crevoisier, ancien adjoint de Gérard Houllier à Liverpool. Il recrute donc des joueurs au profil technique (NDLR : Coutinho, Allen,...) qui peuvent s'intégrer dans un style fait de passes, offensif, rapide, avec le souci de bien servir ses deux monstres de devant, voire même ses trois, car Sterling est en train de devenir phénoménal. Son équipe est très tournée vers l'offensive et est portée par le talent de Suárez et Sturridge, avec la volonté d'aller extrêmement vite vers l'avant en première intention, soit par des actions individuelles, soit par la passe. »

« Même quand Barcelone presse, ce n'est pas avec cette intensité »

Contre Arsenal, Rodgers a ajouté à son expertise tactique une bonne dose de cojones. Pour étouffer le milieu de terrain technique des Gunners, il a aligné… zéro récupérateur ! Privé de Lucas Leiva (blessé), l'ancien adjoint de Mourinho à Chelsea a préféré laisser Joe Allen sur le banc et aligner le duo Gerrard-Henderson devant la défense. Couillu, mais efficace, puisque les Reds ont mangé les Londoniens dans le pressing et la sortie de balle, avec un Gerrard en rampe de lancement ultra-efficace et toujours bien placée.

« Défensivement, il faut souligner leur capacité à harceler le porteur du ballon très haut, mais surtout en supériorité numérique, analyse Crevoisier. À un moment, Sagna s'est énervé et a fait une faute, mais il y a trois mecs qui lui ont sauté dessus pour l'agresser, dans le bon sens du terme. On est dans un registre de jeu qui correspond au football moderne, avec une intensité dans les courses et dans l'aspect défensif qui sont typiques de l'Angleterre. Même quand Barcelone presse, ce n'est pas avec cette intensité et cette agressivité. »

Protecteur et Père Fouettard

Sans une grande marge de manœuvre financière l'été dernier, pas plus que cet hiver, Rodgers a préféré façonner son collectif plutôt que d'acheter pour acheter. Et les résultats sont là. Septièmes l'an passé à 28 points de Manchester United, les Reds se mêlent cette année à la lutte pour le titre. Et si le talent de Suárez fait souvent la différence, ce n'est pas l'unique raison de ce renouveau, puisque l'absence de l'Uruguayen en début de saison n'a pas empêché Liverpool de gagner des matchs. Protecteur avec son buteur, Rodgers n'a pas non plus hésité à l'écarter du groupe lorsque le joueur a fait le forcing pour partir. « Mon travail est de me battre pour protéger le club » , se justifiait le coach.

« L'état d'esprit est remarquable, les joueurs sont heureux d'être ensemble, explique Jacques Crevoisier, toujours au fait de ce qui se passe dans son ancien club. Ça se passe bien, il y a du respect et pas de têtes de con. C'est dans l'esprit d'un club exemplaire à bien des égards. Rodgers a respecté les traditions, mais en apportant sa patte personnelle, avec un jeu léché que les très bons connaisseurs de football que sont les supporters de Liverpool souhaitent. » Rodgers-Liverpool, l'association semblait donc écrite d'avance. Mais c'est maintenant que le plus dur commence. Après avoir reconstruit sur un champ de ruines, Rodgers va devoir gagner. Une chose encore plus importante à Liverpool qu'ailleurs.

Par Axel Bougis
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et voilà, merci So Foot, les Reds étaient bien cachés dans l'ombre d'Arsenal, Chelsea et City.
Un article comme ça, c'est porteur de poisse. Le LFC ne gagnera pas à Craven Cottage ce soir... put*** ! Faites plutôt un article sur "comment Man City va gagner la PL avec 10 points d'avance !". Je peux vous l'écrire si vous le souhaitez.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 11
Merci pour ce coup de projo car ce que réalise le bonhomme en seulement 2 saisons sans transferts exorbitants c'est vraiment costaud. Le boulot réalisé à force de patience sur des gars comme sterling ou henderson est aussi à souligner, un boulot de fond (que ne renierait pas wenger) qui maintenant porte ses fruits.

Sur la forme j'aime aussi son flegme et sa bonhommie, jamais d'esclandre ou d'engueulade durant un match même lors de défaites, ça ajoute à la sympathie du personnage je trouve.
La plus grande révolution c'est d'avoir stoppé le retour en arrière amorcé par King Kenny. Longs ballons vers l'avant pour Carroll, touche British avec des bouchers comme Adam ou Shelvey. BR a apporté de l'imagination et de l'intelligence à cette équipe, du flair. la progression incroyable de Jordan Henderson en est la plus belle preuve à mon sens. La défense demeure tout de même en chantier (qui aux côtés de Skrtel? Glenn Johnson peut-être sur la fin, le poste d'arrière gauche) et je persiste à penser qu'un 6 est nécessaire vu que Lucas est en porcelaine. Sinon, rien à envier aux cadors de la PL. Absolument rien.

Par contre, rendons à César ce qui lui appartient, le "Swanselona" a pour père fondateur Roberto Martinez, BR a pérennisé l’œuvre (avec succès).

Et même si je déteste l'homme au plus haut point, avoir fréquenté Mourinho lui a sûrement donné 2-3 idées.
Comme souligné dans l'article et par SidLFC, le plus gros problème est l'absence d'un pur 6,un ratisseur un chien devant la défense (genre Mascherano à son époque Liverpool).
Gerard a beau être un immense joueur et apporter beaucoup dans la relance et le fighting spirit, il est pour moi dépassé en sentinelle devant la défense et ne comble pas les espaces.

Sinon sacré évolution de Sterling et surtout Henderson par rapport à l'année dernière.
Il recrute donc des joueurs au profil technique (NDLR : Moutinho, Allen,...)

Hmmm, comment dire...? C'est Coutinho, pas Joao Mouthino... :-)
vinceletah Niveau : CFA
Moi qui suis pas supporter de Liverpool, mais alors pas du tout, je me suis surpris a suivre quelques matchs parce qu ils sont vraiments plaisant a regarder jouer cette saison. Et Suarez en ce moment, c est du niveau de Zlatan, il marque beaucoup mais redescent aussi enormement pour aider a construire, combiner et trouver des ouvertures, il est juste incroyable!
D ailleurs Suarez-Zlatan-Cavani ca serait un beau trio offensif.
Mais bon la je reve...
Chriswillow Niveau : Loisir
Ce qui leur manque ? Un Matuidi quoi, un chien fou qui te harcèle pendant 90 min s'inscrirait parfaitement dans la philosophie de Rodgers.
Un article qui encense Pool et son entraineur, je dis oui !

@SidLFC : Pour la défense, cette année c'est surtout compliqué car elle est decimée par les blessures. Je pense que l'idée de Rodgers était d'installer Sakho progressivement aux cotés d'Agger, ils se complètent bien et en valeurs intrasèques ils sont surement les plus talentueux. Reste que voila Skrtel fais sa saison et est epargné par les pépins physiques.
Pour les postes de latéraux, Flana s'impose de plus en plus et il devrait remplacer Johnson à terme, Enrique devrait reprendre son poste à gauche mais il est bon de noter qu'il manquera une doublure à Flanagan. Pis Cissokho est en prêt, pas dit qu'il reste...
volontaire82 Niveau : Loisir
Pour Liverpool, il risque d'y avoir trois priorités pour le futur, réussir à garder Suarez l'été prochain, espérer que Lucas arrête de se blesser (ou alors recruter un 6) et recruter un défenseur de haut niveau.
Message posté par leopold-saroyan
Merci pour ce coup de projo car ce que réalise le bonhomme en seulement 2 saisons sans transferts exorbitants c'est vraiment costaud. Le boulot réalisé à force de patience sur des gars comme sterling ou henderson est aussi à souligner, un boulot de fond (que ne renierait pas wenger) qui maintenant porte ses fruits.

Sur la forme j'aime aussi son flegme et sa bonhommie, jamais d'esclandre ou d'engueulade durant un match même lors de défaites, ça ajoute à la sympathie du personnage je trouve.


Sans transferts exorbitants, ouais faut le dire vite, Luis Alberto 9 millions Joe Allen 19 millions, Sakho 19 millions, Coutinho, Aspas, 10 millions, Sturridge 15, c'est en effet pas très cher sur le plan individuel, mais Liverpool a investi à chaque marché des transferts, Aspas reste pour le moment une belle énigme, Luis Alberto est un joueur en devenir, mais je ne connais vraiment pas son vrai niveau de jeu, Allen a freiné sa progression avec des blessures à répétition, Sakho c'est du Canada Dry. Sturridge est le vrai super bon cout de Rodgers qui a même réussi à le rendre moins individualiste, et Coutinho est une belle satisfaction, un peu plus de régularité et il pourrait dépasser le niveau d'un David Silva ou d'un Mata.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Liverpool. Du beau football, du plaisir, un bel esprit et des résultats...
La Premier League est magique !
@volontaire82 : Et bien dans tes 3 priorités, il n'en reste qu'une : recruter un 6. Suarez va rester si on est en ligue des champions, c'est dans la clause et partir maintenant serait stupide. Un défenseur de haut niveau ? Mais heu on a Agger, Sakho, Skrtel, Touré et Ilori (en prêt) c'est vraiment pas le poste dont on a besoin de recruter.
Message posté par volontaire82
Pour Liverpool, il risque d'y avoir trois priorités pour le futur, réussir à garder Suarez l'été prochain, espérer que Lucas arrête de se blesser (ou alors recruter un 6) et recruter un défenseur de haut niveau.


Les priorités seraient vraiment de recruter Luke Shaw et Callum Chambers des saints, de bons latéraux anglais, besogneux, hargneux et talentueux. Brendan si tu me lis...
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 7
Message posté par SidLFC
Et voilà, merci So Foot, les Reds étaient bien cachés dans l'ombre d'Arsenal, Chelsea et City.
Un article comme ça, c'est porteur de poisse. Le LFC ne gagnera pas à Craven Cottage ce soir... put*** ! Faites plutôt un article sur "comment Man City va gagner la PL avec 10 points d'avance !". Je peux vous l'écrire si vous le souhaitez.


Bon sang t'as raison j'avais oublié la malédiction SoFoot de l'article fatal !
On est cuit là...
Et je pense que Brendan va intégrer Jerome Sinclair, Sheyi Ojo, et Jordan Ibe qui est déjà dans le groupe professionnel, et qui n'a rien à envier à Sterling du point de vue du potentiel, parce qu'avec son temps de jeu accumulé Raheem a pris de l'avance.
tapavuleballon Niveau : CFA2
Une équipe de gagneurs qui ne lachent rien (Suarez, Sakho, gerrard, Skrtel...), Coutinho qui arrive à un niveau intéressant et n'est pas loin d'aller au mondial je pense, Sturridge qui éclot aux cotés de Suarez, Sterling en sprinteur pour les fins de matchs, Gerrard remotivé après avoir joué avec des peintres...
Une belle équipe, ca joue bien et le coach n'y est pas étranger c'est sûr, j'espère qu'ils iront en ligue des champions vu qu'ils ont que le championnat à jouer c'est plus qu'envisageable...
C'est clair que laisser un coach avec une belle vision du jeu construire son équipe paie à la longue. On voit le fruit de son travail, Liverpool est redevenu plaisant à voir jouer. En espérant que leur jeu à base de gros pressing ne casse pas trop la santé des joueurs, je sais pas mais j'ai l'impression que les équipes qui jouent un foot à grosse intensité défensive et/ou offensive (Barça, Borussia Dortmund, Arsenal) finisse par payer les pots cassés physiquement par manque de profondeur de banc.
Mais bon, ça fait plaisir de voir un historique de la PL en forme à nouveau, ça va ne faire que de donner du piment à cette PL qui ne finit pas de changer de leader!
Message posté par Aswad


Les priorités seraient vraiment de recruter Luke Shaw et Callum Chambers des saints, de bons latéraux anglais, besogneux, hargneux et talentueux. Brendan si tu me lis...


Quitte à recruter à Southampton, autant mettre le paquet pour Lallana (un joueur anglais aussi fin techniquement, ça ne court pas les rues) et Wanyama qui a profil de 6 destructeur, hyper athlétique qui nous ferait un bien fou.
Luke Shaw est (pour)suivi pas Chelsea et City, ça va être dur de s'aligner.
Pour le poste d'arrière droit, je sens qu'on tient en Flanagan notre Jamie Carragher 2.0. Il faudrait que Martin Kelly retrouve son niveau de l'ère Dalglish pour qu'on les mette en compétition et le poste est couvert. Par 2 "local lads" en plus !
A gauche, j'aime beaucoup Ben Davies de Swansea, très jeune, très talentueux et hargneux et déjà acculturé à la philosophie de BR. Je ne crois plus trop en Jack Robinson...etb Enrique demeure une énigme.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Note : 1
Message posté par Aswad


Sans transferts exorbitants, ouais faut le dire vite, Luis Alberto 9 millions Joe Allen 19 millions, Sakho 19 millions, Coutinho, Aspas, 10 millions, Sturridge 15, c'est en effet pas très cher sur le plan individuel, mais Liverpool a investi à chaque marché des transferts, Aspas reste pour le moment une belle énigme, Luis Alberto est un joueur en devenir, mais je ne connais vraiment pas son vrai niveau de jeu, Allen a freiné sa progression avec des blessures à répétition, Sakho c'est du Canada Dry. Sturridge est le vrai super bon cout de Rodgers qui a même réussi à le rendre moins individualiste, et Coutinho est une belle satisfaction, un peu plus de régularité et il pourrait dépasser le niveau d'un David Silva ou d'un Mata.


Je voulais juste souligner qu'ils n'ont pas cassé leur tirelire en lâchant 30 / 40 / 50 millions sur un seul joueur vedette. Pour le prix d'ozil eux ont pu acquérir 3 ou quatre joueurs.

j'ai l'impression que dorénavant les achats de joueurs au delà de 20 barres seront assez rares.
volontaire82 Niveau : Loisir
@ Nifa,

Les clauses je connais bien des clubs qui s'en foutent complet. Mais bon Suarez a l'air de carrément se plaire la bas donc ca devrait le faire.

Pour les défenseurs dans ceux que tas cité tu peux être sur que t'en auras tjrs plusieurs d'absents, comme actuellement. Sakho et Kolo Touré c'est quand même moyen pour la ldc. Sachant qu'avant ce match contre Arsenal Skrtel était très moyen depuis le début de saison..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
260 58