Comment Nicollin a « viré » Fernandez

Modififié
6 25
Officiellement, Jean Fernandez a démissionné de son poste d’entraîneur de Montpellier jeudi matin. Sauf qu’à bien y regarder, c’est bien Louis Nicollin qui s’est montré assez persuasif pour qu’il prenne cette décision.

Le président de l’actuel 17e de Ligue 1 reconnaît d’ailleurs les faits ce matin dans L'Équipe et relate l’épisode qui a suivi la défaite face à Lorient mercredi. « Directement dans son vestiaire et ce n'était pas une réunion de crise. J'avais envoyé Mézy (le directeur sportif) négocier seul à seul avec lui. Au bout d'une demi-heure, trois quarts d'heure même, il n'était toujours pas revenu. Alors j'en ai eu marre, j'ai poussé la porte et, en cinq minutes, ç'a été réglé. Jeannot, c'est un brave mec, mais il est têtu. Il se voyait encore l'homme de la situation. Je lui ai dit : "Ou tu démissionnes, ou je te vire." Ce n'était plus possible. Et il a démissionné. »

Un Fernandez en larmes a opté pour la première solution. La bonne selon un Nicollin qui paraît avoir repris du poil de la bête. « À partir de janvier, à la Mosson, on va plier tous ceux qui vont nous rendre visite. Les petits ont besoin de quelqu'un qui leur rentre dans le lard.  »

On parle de Rolland Courbis ?
AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

“Ou tu démissionnes, ou je te vire”. Ce n'était plus possible. Et il a démissionné. »
Ah ba oui c'est sur qu'il avait le choix ! Après je ne vais pas le plaindre mais je trouve juste cette phrase incohérente au possible .
Sale ou pas, si ça a pu lui foutre un coup de pied au cul au Nicolin, c'est pas pour nous déplaire. Un peu d'ambition ne fera pas de mal au MHSC. Et puis, qui ne l'avait pas vu venir ce désastre ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 25