1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. //

Comment Mascherano ruine l’Argentine

Devenu défenseur central depuis qu’il a enfilé le maillot du Barça, Javier Mascherano est constamment aligné au milieu de terrain avec l’Argentine. Et c’est un problème.

Modififié
2k 21
Avant sa prolongation de contrat au Barça, la presse espagnole affirmait que Mascherano avait imposé une condition à Luis Enrique : celle d’être plus souvent aligné au milieu de terrain. Mais depuis le début de saison, le Jefecito n’a jamais joué à son poste de formation. Celui qu’il occupe avec l’Argentine depuis sa première sélection. « Il est meilleur quand il joue au milieu de terrain, il est très intelligent et indispensable pour mon équipe » , déclarait Edgardo Bauza sur Fox Sports. Comme tous les sélectionneurs que Mascherano a connus, Bauza a donc décidé que le joueur formé à River Plate mène le jeu de son Argentine. Une nation en pleine crise qui risque de ne pas voir la Russie. Et l’entêtement de Bauza avec Mascherano y est peut-être pour quelque chose.

La solution Kranevitter, l’évidence Banega


Une chose est sûre, Mascherano est toujours un excellent milieu de terrain. Remettre en cause cela serait injuste tant il a brillé à ce poste. La meilleure version de Mascherano avec le maillot argentin reste celle de la Coupe du monde 2014 au Brésil, sous les ordres de Sabella. Mais dernièrement, ses performances à ce poste ont été mauvaises. Contre le Pérou, c’est lui qui commet l’erreur qui amène le penalty de l’égalisation. «  À cause de mon erreur on ne repart pas avec trois points » , avait-il reconnu au micro de TYC Sports après le match nul des Argentins.

Youtube

Lors de la défaite à domicile contre le Paraguay (0-1), Mascherano a coulé, incapable d’amener l’équilibre voulu par Edgardo Bauza. « On était désorganisés, on a joué n’importe comment. Ça peut marcher une ou deux fois, mais pas toujours » , s’était-il emporté après cette horrible performance de l’Argentine. Depuis son premier match à la tête de la sélection, Bauza a aligné trois milieux de terrain différents en quatre rencontres. Face à l’Uruguay, Mascherano et Biglia étaient alignés. Résultat, une victoire 1-0 due au génie de Leo Messi, mais un manque énorme de créativité. Idem face au Venezuela. Kranevitter et Banega ont ensuite eu leur chance aux côtés du Jefecito. Sans succès. Si l’amour du doble cinco des Argentins ne changera pas, Bauza ferait bien de revoir sa formule, tant l’influence de Mascherano au milieu est faible. Surtout que les solutions existent. S’il ne s’est pas encore adapté au football européen, Matías Kranevitter semble avoir l’étoffe d’un titulaire à ce poste, mais n’a même pas été sélectionné par Bauza pour les deux rencontres à venir. Son association avec Banega ou même avec Biglia représente une alternative viable. Derrière, un joueur comme Leandro Paredes tape doucement à la porte d’une sélection nationale qui ressemble beaucoup trop à une équipe sans identité.

L’Argentine sans défense


Depuis quelque temps, Funes Mori et Otamendi se sont imposés en charnière centrale et ont livré quelques bonnes performances, notamment lors de la Copa América Centenario. Mais les deux ont été pointés du doigt après les contre-performances récentes. La solution de faire reculer Mascherano dans l’axe de la défense, presque inenvisageable pour Bauza, apparaît alors comme une évidence. Replacé par Pep Guardiola dès son arrivée à Barcelone, Mascherano apporterait une touche plus technique, une relance plus efficace, là où Funes Mori et Otamendi peinent. Dans le Guardian, Mascherano racontait son adaptation : « Il y a eu un avant et un après ce tacle. Après six mois à Barcelone, je ne me voyais pas rester longtemps : mes caractéristiques n'allaient pas dans le sens de la philosophie catalane. Si Bendtner avait contrôlé le ballon autrement, il m'aurait échappé. Mais cela s'est passé de cette manière et on a fini par gagner la Ligue des champions. » Même s'il affirme ne pas profiter du football lorsqu'il joue derrière, celui qui s'est fissuré l'anus sur un tacle est pourtant l'un des meilleurs à ce poste. Le replacement de Mascherano en défense serait donc presque logique. Une notion étrangère à la sélection argentine qui compte encore Lavezzi ou Demichelis dans ses rangs...

Youtube

Le match Brésil-Argentine sera à suivre en direct sur SoFoot.com, cette nuit, à 00h45

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -6
J'en ai vu des contrôles dégueulasses mais alors celui-là..

Bref, à part ça, il suffit de jouer un peu à FIFA 17 pour savoir que les milieux defs sont Banega et Biglia.. Au pire, si l'un des deux est cramé tu fais monter Masche à la 70e..
PaganBishop Niveau : DHR
Tu as des parts chez EA ou tu nous fais une critique de la société de consommation et de la perdition du sens critique chez la jeunesse de nos jours sans grande subtilité ?

En tout, arrête stp, c'est pas vraiment drôle ou intéressant
D'accord avec le "-1", c'est pas parce que sur fifa un joueur est tel où tel note qu'il doit être titulaire en vrai. Entre le foot virtuel et réel y'a un monde
Khamu_the_Scot Niveau : District
Surtout que c'est sur FM que l'on a les meilleures infos sur les joueurs ! Entre le foot virtuel et réel il y a un monde !
Bitedamarage Niveau : CFA
Ha bon ? Merde moi qui pensait que Schweinsteiger était meilleur que Kanté actuellement... Je me serais fourvoyé ?
4 réponses à ce commentaire.
Benzema, Why U Do Dis? Niveau : DHR
Le "contrôle" de Bendtner est quand même bien dégueulasse mais ça n'enlève rien aux perf de Mascherano comme DC.

Après j'ai l'impression que c'est un peu le casse tête pour l'Argentine en défense et au milieu, les noms qu'on y retrouve ne font pas rêver (mis à part Mascherano) surtout comparé à 5 ou 10 ans en arrière. J'ai jamais été un grand fan de Biglia par ex.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
En défense, tu as raison et concernant Biglia aussi, ce type n'a rien à faire en sélection !
Par contre, ne pas oublier Banega au milieu : excellent lorsqu'il jouait à Séville et qui, sur les quelques matchs de l'Inter que j'ai vus en début de saison, semblait être l'un des rares rayons de soleil nerazzurri (je sais pas si c'est toujours le cas).

Mais comme dit plus bas, Banega n'est pas un milieu déf ou "cinco" à l'argentine. Il peut à la limite jouer relayeur mais son vrai poste, c'est en meneur de jeu derrière les attaquants. J'espère que Bauza va, un jour ou l'autre, faire jouer un vrai 10 comme Banega (ou Pastore si jamais il revient) derrière un trio offensif avec Messi + Dybala + un n°9 (Higuain et Aguero tiennent la corde mais je militerais plus pour tester Icardi).

Ou alors, l'autre solution consisterait à changer de système en faisant reculer Messi qui jouerait 10 derrière deux attaquants dans une sorte de 4-3-1-2. Mais j'y suis pas forcément favorable car un tel schéma suppose d'avoir de très bons latéraux offensifs pour prendre les couloirs et de ce côté, l'Argentine n'a pas la richesse de l'Espagne et du Brésil...

En tout cas, si j'étais sélectionneur argentin, mes premières décisions seraient de virer Rojo et Biglia et de foutre Di Maria sur le banc.
1 réponse à ce commentaire.
Mascherano un des meilleurs à son poste ? Hormis la saison 2013-14 (cdm comprise), je ne suis pas du tout d'accord. Ses qualités lui permettent d'être performant à Barcelone mais je ne le perçoit pas du tout comme un des meilleurs DC. En revanche c'est (était ?) un excellent milieu de terrain.

@zinczinc78 Banega n'est pas un milieu défensif au contraire, il aime jouer prés des buts adverses comme un véritable numéro 10, il est peu enclin aux taches défensives.
Indépendamment du bordel tactique argentin (bauza a besoin de temps), mascherano n'a peut être plus la caisse physique pour jouer 6. Il a bien entamé la trentaine quand même.
Caribou West Niveau : DHR
"Une notion étrangère à la sélection argentine qui compte encore Lavezzi ou Demichelis dans ses rangs..."

Pas compris le rapport...
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : District
La notion de logique, pardi!
1 réponse à ce commentaire.
Mais pendant ce match Mascherano joue milieu défensif. C'est Busquets qui jouait derrière. Guardiola avait d'abord penser à Busquets pour remplacer puyol et Abidal. Le premier match de Mascherano en défense c'est en quart de finale retour à Donetsk

Pendant le mondial 2014 il joue devant la defense certes mais l'Argentine défend tellement bas qu'il fait office de troisième défenseur axial
il n'y a pas photo, Mascherano est clairement meilleur en MD.

Par contre Biglia, j'ai jamais compris, je le trouve tellement léger pour le haut niveau.
En quelle année? Parce que ça fait plusieurs saisons qu'il sort des perfs indigentes en MD avec le Barça et l'Argentine.
Avec le barça il ne joue jamais au milieu, et ne correspond pas du tout au profil du jeu à la barcelonaise à ce poste. Donc faire des prestations "indigentes" quand il n y a même pas prestation et que quoiqu'il arrive il ne serait pas compatible, c'est un peu loufoque de dire ça. Genre c'est comme si t'avais mis Makelele au barça, ça n'aurait pas fonctionné mais je pense qu'en aucun cas on peut dire que Claude était une truffe.

Et concernant l'équipe d'Argentine perso je la vois pas tous les jours et je garde souvenir d'un mondial énorme en 2014 du jefecito (l'article le dit d'ailleurs). Alors dire que ça fait des années, c'est pareil, 2 ans ça fait deux années, certes c'est du pluriel mais si on te suit il ne met plus un pied devant l'autre à ce poste depuis qu'il n'a plus de poil sur le caillou.

Bref, je suis pas d'accord avec ce que tu dis.
2 réponses à ce commentaire.
Encore un qui doit sa reussite à Lord Bendtner, quel homme!
Ce contrôle de Bendtner sérieusement ... :')
Ca explique pourquoi il joue aujourd'hui en championship...
1 réponse à ce commentaire.
Matías Kranevitter pour le remplacer ca me parait compliqué, le mec est meme pas titualire a Seville, il etait pas titulaire a l'Atletico non plus donc pour l'Argentine il va attendre, ca sent la carriere a la Gago...
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Kranevitter n'a que 23 ans, attendons un peu avant de le condamner. ;)

En tout cas, je suis en stress pour ce soir : faut absolument ramener minimum un point du Brésil et même si possible gagner pour recoller au peloton de tête !
Bon ben du coup comment tu vas ?
Parce que le spectre d'une absence de l'Argentine se fait sentir.
2 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Trump 1, Hillary 0
2k 21