Comment Manchester va sortir gagnant du Pogba-deal

Pogba a fini par signer à Manchester United pour un montant record. Au-delà du débat sur le prix payé au regard du niveau du joueur, il y a une réalité : malgré la thune sortie, United restera gagnant à la fin de l'opération. Voilà pourquoi.

Modififié
« Il rejoint une équipe victorieuse, qui a gagné ses deux derniers matchs, l'un en Cup et l'autre aujourd'hui (dimanche, contre Leicester dans le Community Shield, ndlr). » La décla de José Mourinho, suite à l'annonce de la visite médicale de Paul Pogba à Manchester United, semble réécrire quelque peu l'histoire d'un club qui tend plutôt à la lose depuis trois ans et le départ de Ferguson. Accompagné du hashtag #Pogback – pour un joueur qui n'a joué que sept matchs pro sous le maillot des Red Devils – le transfert de Pogba n'est pas loin de verser dans la fiction. Un teasing efficace depuis quelques semaines, un jeune premier qui rejoint un glorieux ancien, Ibrahimović, et les lumières peuvent s'éteindre, l'écran s'illuminer. Alors, Pogba à Manchester, « le film de l'année ! » ? Si, comme dans toute création, l'accueil de la critique est incertain, le succès du blockbuster au box-office mondial est lui plus prévisible. Parce qu'au box-office, on ne compte pas tant la qualité de la production que la quantité de billets amassés.

Des fusions-acquisitions au contrat de Pogba


Les chiffres sont plus ou moins connus. Un transfert de l'ordre de 120 millions d'euros et un salaire annuel qui avoisine les 12 millions, le tout sur cinq ans. Comme pour tout investissement d'entreprise, les clubs amortissent l'achat de leurs joueurs sur la durée d'utilisation prévue. Dans le cas Pogba, cela donne un coût annuel d'environ 36 millions d'euros (pour (120 + 12 x 5) / 5). La réussite du transfert, d'un point de vue économique, passe donc par des revenus aux moins égaux aux dépenses, hors éventuelle plus-value à la revente. Comment ? En vendant le produit, pardi ! Le parcours d'Ed Woodward, le boss d'United qui a ficelé le deal, donne un indice sur la manière dont Manchester compte s'y prendre : « fusacs » chez PricewaterhouseCoopers ; conseil de la famille Glazer dans l'acquisition d'United en 2005 ; responsable de la planification financière du club, puis des opérations commerciales et médias à partir de 2007 ; vice-président depuis 2012. Un autre indice ? Entre 2005 et 2012, les revenus strictement commerciaux de Manchester ont plus que doublé, passant de 48 millions à 117 millions de livres. Depuis, le deal avec Adidas pour 940 millions d'euros sur dix ans a fait du maillot rouge la tunique la plus chère au monde. Autrement dit, Ed Woodward sait valoriser l'image de son club. Et Paul Pogba est un nouvel atout dans la manche des Diables rouges anglais.

Chers droits d'images


« Image » , voilà précisément le mot-clé dans le succès économique de l'opération. Ben Lyttleton, directeur de Soccernomics, une agence anglaise de consultants pour clubs de foot, file la métaphore cinématographique : « Il n'est pas Messi, Ronaldo, mais il y a d'autres éléments qui le placent à un autre niveau. L'impact de Pogba sur les réseaux sociaux, par exemple. Le mec est cool, il parle de musique, de mode, de culture jeune et urbaine... C'est pourquoi la gestion de ses droits d'image est si importante dans le deal. Manchester achète un mec bankable, le George Clooney, le Matt Damon du foot. » En l'occurrence, Manchester United a prévu dans le contrat d'acquérir 80 % des droits d'image de Paul Pogba. Parce que de la complémentarité vient l'efficacité.


Michel Desbordes est professeur de marketing du sport à l'université Paris-Saclay et co-auteur du Marketing du football. Il détaille le fonctionnement des si précieux droits d'image : « Ça veut dire que les joueurs doivent des jours à leur club, quel que soit le sponsor. Sur une base de 30 à 40 jours dans l'année dédiés au marketing, par exemple, 80 % reviennent au club. Si on dit au joueur : " Chevrolet le 12 février » , tu y vas et tu passes ta journée avec Chevrolet. Ça permet aux sponsors d'être sûrs d'avoir ce qu'ils veulent. » Une nécessité dans une ère où les joueurs sont des marques à part entière, avec leurs propres sponsors. « C'est pour régler un vrai souci entre le partenariat individuel et le collectif, où le premier peut empiéter sur le second. Ça, ça a une vraie valeur. Vous pouvez vendre Pogba cinq, six, sept jours dans l'année. C'est très important dans les négociations. »

«  Un coup de fil pour appuyer le truc, ça se fait  »


Au regard des montants, le premier intéressé est évidemment l'équipementier : « Ronaldo au Real, il y a un problème majeur, c'est que c'est un athlète Nike alors que le Real joue en Adidas. » pointe professeur Desbordes. « Pour Pogba, s'il n'avait pas été Adidas, le transfert n'aurait probablement pas été fait. Quand tu signes pour près d'un milliard et que tu vois la possibilité que Pogba rentre dans l'écurie, un coup de fil pour appuyer le truc, ça se fait. Je ne dis pas qu'ils remettent un chèque sur la table, mais ça peut vouloir dire "Écoutez, dans trois ans, quand on renégocie ensemble, le chèque sera peut-être plus gros". Il y a une synergie qui intéresse l'équipementier. S'il n'y a que des Nike qui arrivent à Manchester, ça peut être un argument pour ne pas re-signer, ou pour négocier à la baisse. » Pour le coup, la firme allemande peut être heureuse : deux têtes de gondoles signées cet été – Mourinho, Pogba – s'affichent en trois bandes, en attendant, peut-être, Ibrahimovic.


Il y a les sponsors actuels, puis il y a ceux de demain. Quand Beckham signe au PSG, c'est un marché asiatique qui s'ouvre pour Paris. Autre exemple ? Microsoft s'offre un partenariat avec le PSG et Ibra devient l'ambassadeur Xbox en France. Une possibilité venue de l'utilisation des droits d'image du Z par le club, pour un contrat bien plus juteux conclu avec l'annonceur. Or, United est le roi des partenariats et compte près de 70 sponsors, quand le Barça n'en annonce qu'une grosse trentaine. Une politique qui a toutefois ses limites, avertit Michel Desbordes : « Ça devient de plus en plus compliqué, ce n'est pas un truc qui est sans fin. Ils accordent des exclusivités par produit, des exclusivités par territoire... » D'où l'intérêt d'un joueur comme Pogba : « On essaie de développer quelque chose qu'on appelle money can't buy. Par exemple une rencontre avec Paul Pogba, un entraînement avec Roger Federer, un tour de piste avec Lewis Hamilton.... C'est à peu près le seul moyen pour faire augmenter les prix des contrats. Si tu dis "Tu payes cher mais dans le pack il y a un dîner avec Zidane", là le sponsor est prêt à se mettre à plat ventre. Parce qu'aucun concurrent ne pourra arriver à ce truc-là. Il y a ceux qui l'auront, et ceux qui ne l'auront pas, c'est tout. » Si le monde se divise en deux catégories, Manchester et Pogba tiennent désormais du même côté.

Manchester c'est la Ligue des champions


La gestion de ces droits d'image constitue donc la part la plus importante dans les revenus attendus par l'achat de Pogba, hors sportif. Ce qui permet de tordre le cou à une légende urbaine, celle du retour sur investissement grâce à la vente de maillots. Le produit de la vente de maillots floqués Zlatan pour payer le transfert de Paulo ? « Pipeau complet » , répond Michel Desbordes. Entre une marge récupérée de l'ordre de 15 % du prix du maillot, et des royalties versées à partir d'un certain volume de ventes, les résultats ne couvriront, au mieux, que quelques mois de salaire. De même, l'ensemble de la catégorie des produits dérivés ne rapportera qu'à la marge, comparé aux montants des partenariats. Et cela bien qu'ici aussi, Manchester soit un leader, des couches aux préservatifs en passant par les brosses à dents.


En fait, le second volet des bénéfices attendus n'est autre que... le sportif. Le but premier reste d'être compétitif. Même avec les joueurs les plus « bankable » , si United connaît une quatrième saison difficile consécutive, les concurrents risquent de s'envoler, un jour suivis par les sponsors. Et puis, la réussite sportive apporte directement son lot de cash. Les revenus des droits télé sont indexés au classement et, surtout, la Ligue des champions est le Graal de tous les directeurs financiers. L'universitaire Desbordes n'oublie pas de mettre un pied sur le terrain : « La C1, ça fait automatiquement 30 à 40 millions d'euros minimum, plus l'augmentation des droits de billetterie, des loges... C'est un argument majeur. Ici, dans cet objectif, on peut penser que Pogba, c'est mieux que Schweinsteiger. » Parce qu'il n'est pas tout de faire le beau sur les quatre par trois et qu'il faut aussi assurer sur le pré. Mais Manchester United semble ne pas vraiment vouloir choisir. Ben Lyttleton de Soccernomics propose ainsi une vision que le nom de son agence trahit : « En fait, Manchester a pris la stratégie de recrutement du Real époque Galactiques. Mais, là où le Real ne prenait que les meilleurs joueurs, Manchester va au-delà du terrain, en créant un véritable storytelling autour d'Ibra ou de Pogba. Ainsi, s'ils se plantent dans les résultats, il leur restera toujours le commercial. » C'est vrai, ça : pourquoi gagner des trophées quand on peut vendre des voitures ?

Par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Si ManU va en demi finale de la C1 l'année prochaine ...

sportivement, tout aura été réussi.
"Un transfert de l'ordre de 120 millions d'euros"
Ah tiens? Je m'étais fait reprendre dans un autre article parce que le prix était de 100M...
Ils vont vendre pour 50M de maillot par an et en 2 ans le Pogbiche aura ete rentabilisé et en 3 il aura fait de la thune.
Bien sur que Man µU et Adidas vont en sortir gagnants au niveau résultats financiers. Suffit de voir comment ils ont géré la telenovela de l'été, les pubs hier, la comédie du blah blah blah.
Pogba va être leur tête d'affiche pour quelques années.
Il est évident que pour vendre des maillots et conclure des contrats de sponsoring mieux vaux la PL que la serie A encroutée dans les magouilles de Tavecchio, Lotito, Galliani et consorts.

Pour Pogba le joueur et l'aspect sportif, le terrain rendra son verdict.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 1
" les têtes de gondoles signées cet été – Mourinho, Ibra, Pogba – s'affichent toutes en trois bandes."

http://images.google.fr/imgres?imgurl=h … 9&biw=1086
Message posté par Eths
Ils vont vendre pour 50M de maillot par an et en 2 ans le Pogbiche aura ete rentabilisé et en 3 il aura fait de la thune.


C'est pas comme ça que ça marche
Message posté par Iceman
C'est pas comme ça que ça marche


En effet, j'aurais du rajouter "et produit derivés, et sponsoring et ..."

Ca reprends juste la strategie d'il y a 15 ans de Florentino, avec un peu plus de coherance sportive.

Il leur manque toujours un CB et un lateral de haut niveau pour avoir une vraie equipe, car Smalling-Jones-Blind a côté de Bailli (qui était bon en Espagne sans etre un crack) c'est vraiment juste pour le tres haut niveau.
Et faire toute la saison avec Rojo-Shaw-Valencia-Darmian en lateral faut pas avoir peur.
M'enfin ca será surrement la premiere année ou je regarderais des matchs de manU sans que ca soit forcement les grosses afiches, ils ont reussi leur coup.
Note : 3
Message posté par Eths
Ils vont vendre pour 50M de maillot par an et en 2 ans le Pogbiche aura ete rentabilisé et en 3 il aura fait de la thune.


(l'article dit l'inverse)
Note : 2
@ Eths

Et si tu lisais l'article?
Pour une fois qu'on explique que la vente de maillots c'est peanuts...

Sinon, article pour nous rappeler que si sportivement Woodward est détesté par tous, il n'a RIEN d'une buse. C'est un chef d'entreprise qui sait parfaitement ce qu'il fait et qui a fait obtenir à MU des résultats économiques incroyables.

Résultats économiques qui sont surement son unique objectif, le sportif n'étant, pour une entreprise de football, qu'un moyen désormais très minoritaire pour obtenir des revenus.

Ce storytelling autour de Pogba, tout chiant, lourd, convenu qu'il soit, est très bien orchestré.

Comme présenté dans l'article, MU ne cours absolument aucun risque dans cette histoire. Et MU ne cours d'ailleurs aucun risque depuis 5 ans. Ce qui devrait aider ceux qui pensent que le sportif prévaut sur la santé des entreprises que sont les clubs de foot à relativiser.

Les très grands clubs génèrent aujourd'hui des revenus qui proviennent à 90% de tout sauf du sportif, et MU prouve que traverser un désert ponctuel de résultats ne pose aucun problème financier.

Est-ce que tout ça est bien ou mal, ça, par contre...
Message posté par Liv85
Toi, t'as lu l'article.


Bon, c'était pour Eths, mais je vois que vous m'avez devancé.
Vous vous avez pas lu mon deuxieme commentaire, le premier etait incomplet ;)
Message posté par Eths
Ils vont vendre pour 50M de maillot par an et en 2 ans le Pogbiche aura ete rentabilisé et en 3 il aura fait de la thune.


Tu crois que Mu touche 100% des ventes de maillot peut être?

Adidas ne paie pas MU 100M par an pour faire du bénévolat.
Message posté par un mec derrière son PC
" les têtes de gondoles signées cet été – Mourinho, Ibra, Pogba – s'affichent toutes en trois bandes."

http://images.google.fr/imgres?imgurl=h … 9&biw=1086


Je crois qu'Ibra n'a pas de sponsor. Il joue la plupart du temps avec Nike mais s'affiche aussi avec des Adidas. Il a récemment lancé sa marque de sport, ce qui peut expliquer l'absence de sponsor
Note : 1
Message posté par loukas94
Je crois qu'Ibra n'a pas de sponsor. Il joue la plupart du temps avec Nike mais s'affiche aussi avec des Adidas. Il a récemment lancé sa marque de sport, ce qui peut expliquer l'absence de sponsor


Si si il avait prolongé avec Nike il y a 2 ans.
Le seul truc que j'ai appris c'est que Matt Damon serait aussi bankable que Clooney, you made my day Ben!
Doux Jesus, faut pas rater une partie de son commentaire ici sinon c'est le tir a vue !
Message posté par Phil...
@ Eths

Et si tu lisais l'article?
Pour une fois qu'on explique que la vente de maillots c'est peanuts...

Sinon, article pour nous rappeler que si sportivement Woodward est détesté par tous, il n'a RIEN d'une buse. C'est un chef d'entreprise qui sait parfaitement ce qu'il fait et qui a fait obtenir à MU des résultats économiques incroyables.

Résultats économiques qui sont surement son unique objectif, le sportif n'étant, pour une entreprise de football, qu'un moyen désormais très minoritaire pour obtenir des revenus.

Ce storytelling autour de Pogba, tout chiant, lourd, convenu qu'il soit, est très bien orchestré.

Comme présenté dans l'article, MU ne cours absolument aucun risque dans cette histoire. Et MU ne cours d'ailleurs aucun risque depuis 5 ans. Ce qui devrait aider ceux qui pensent que le sportif prévaut sur la santé des entreprises que sont les clubs de foot à relativiser.

Les très grands clubs génèrent aujourd'hui des revenus qui proviennent à 90% de tout sauf du sportif, et MU prouve que traverser un désert ponctuel de résultats ne pose aucun problème financier.

Est-ce que tout ça est bien ou mal, ça, par contre...


L'extra-sportif est très import, mais quand tu vois les droits TV en Angleterre, ça m'étonnerait que le sportif ne compte que pour 10% (à moins que tu n'aies pas compté ces droits dans le sportif).

Ce qui est frappant avec cet article, c'est que ça montre bien qu'une part très importante des suiveurs de foot supporte plus des joueurs, voire même des personnalités, que des clubs.

Perso, j'en aurais rien à foutre de rencontrer Pogba ou un autre joueur que j'aime bien lors d'une opération marketing. Evidemment, y'a des joueurs hors de mon club que j'aime voir jouer, mais ce comportement de groupies me laisse un peu perplexe.
Message posté par Eths
Doux Jesus, faut pas rater une partie de son commentaire ici sinon c'est le tir a vue !


Ahah dsl j'avais pas vu les réponses à ton commentaire ^^
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Peut importe qu'il ait un sponsor ou pas, la phrase que j'ai cité est fausse, et mettre une fausse info dans un article censé informer, c'est moyen.
Surtout que ça devait illustrer le fait que la marque Adidas plaçait 3 de ses tête d'affiche dans le club dans lequel elle investit le plus d'argent. Bah nan, tout le monde a vu que Zlatan a mit le but de la victoire avec des crampons Nike aux pieds.
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2 Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15
mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20