Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Publirédactionnel

Comment les bars préparent-ils la Coupe du monde ?

Considérés comme des lieux de communion populaire, les bars sont devenus une habitude pour ceux qui n'ont pas les chaînes du câble et qui souhaitent profiter d'une ambiance collective. À l'heure où la mairie de Paris prive ses habitants d'une diffusion sur écran géant et où beIN cadenasse les droits, les commerçants voient d'un bon œil l'arrivée du Mondial. Pour des raisons patriotiques bien sûr, mais pas que.

Modififié
Mater le match dans un bar, une pinte à la main, entouré de potes ou d'inconnus : un bonheur pour n'importe quel fan de foot. Du coup, les établissements se doivent d'être à la hauteur de l'évènement. Co-gérant du bar éphémère Le Ballon, à Paris, James Whelan explique le concept : « Juste pendant la Coupe du monde, nous avons loué l'Inconnu, un bar fixe, avec deux collaborateurs. » Un commerce avec des rouages bien huilés, semble-t-il. « Déjà, on bénéficie du réseau du bar avec sa clientèle habituelle. On a aussi créé un groupe privé sur Facebook, mais vu qu'on ne voulait pas faire comme les autres, on a inclus nos potes, mais uniquement les vrais fans de foot. Le but, c'est d'avoir une discussion assez poussée sur la Coupe du monde sans tomber dans les généralités et parler des petites infos marrantes : certaines déclarations de joueurs qui ont la parole facile ou des conneries du type photos, par exemple. » Sans le nommer, Mario Balotelli est déjà attendu par ses plus grands fans.

Scènes de joie

Les discussions entre experts, c'est une chose. Mais avant tout, il faut garder en tête que le principal dans un événement planétaire, c'est de voir les gens heureux. Chargé de la programmation au Cannibale Café, Matthieu Trochu voit en cette compétition l'opportunité de rassembler les foules. « Les attentes seront surtout festives : on souhaite voir des embrassades, des scènes de joie. Que les gens boivent de la bière ou du champagne, c'est un détail. Avant tout, il faut de la convivialité. » Une logique aussi valable en province, mais où l'on cache moins l'incidence d'un bon parcours des Bleus. « On est derrière la France en tant que supporter et gérant de bar, avoue Abdel Kader, patron du France à Grenoble. J'espère qu'ils iront loin, ce serait bon pour le business. On a prévu des fanions, des sifflets, des coloriages bleu-blanc-rouge pour les matchs des Bleus... Des trucs un peu sympas pour vibrer avec notre équipe nationale ! » Certains bars ont même pensé à créer des thèmes selon les rencontres. « Il y aura des tournois organisés, mais aussi des sweet-stake, explique James. Tu mets un pot avec 32 papiers pour les 32 équipes, tu mises de l'argent et tu pioches une équipe au hasard qui devra gagner la Coupe du monde. Si tu prends le Brésil, tu es favori, mais avec l'Iran ou l'Algérie, tu es mal parti. » La fameuse part de chance dans une Coupe du monde...

« La Birra Peroni contre la Newcastle Brown Ale »


Cependant, suivre un match dans un bar devient finalement la seule alternative au fait de s'abonner au câble et de regarder les matchs entre potes chez soi. Car oui, par exemple, la mairie de Paris n'autorisera pas d'écran géant dans sa ville, si ce n'est sur une surface privée de 750m2 gérée par le constructeur automobile Kia. Pour les 2,2 millions d'habitants, c'est une maigre consolation. « J'imagine que plus de monde va aller dans les bars, du coup, analyse James. Après, je trouve cela assez triste... Les grands écrans, c'est toujours quelque chose de spécial, des souvenirs qui restent. Pour moi qui vient de Birmingham, c'est très bizarre de ne pas avoir cette ferveur. Ce n'est pas l'esprit de la Coupe du monde. » Un avis que Matthieu préfère atténuer. « Sur le parvis de l'hôtel de ville, on n'est pas dans le même contexte que dans un bar. Tu profites sûrement d'une ambiance particulière, mais d'un autre côté si tu veux une canette de Coca fraîche à la mi-temps, tu sais que tu vas au moins galérer pendant un quart d'heure avant d'avoir ta boisson. Ici, on te sert et c'est réglé. » Et autant dire que les services promettent d'être animés dans la capitale. « Il y aura des boissons spéciales pour les confrontations directes, annonce James. Pour Italie-Angleterre, il y aura la Birra Peroni contre la Newcastle Brown Ale, une bonne bière ambrée que les hooligans ont l'habitude de boire. Et ça vaut pour tous les pays : on aura des cocktails spécifiques pour le Honduras ou le Costa Rica. Après les matchs aussi, on va ramener des digestifs. » Attention au combo aguardiente-saké lors du prochain Colombie-Japon...

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 37 dimanche 15 juillet Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 68 Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge dimanche 15 juillet Rooney inspire DC United 3