En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Argentine/Allemagne

Comment le chant argentin est devenu le hit du Mondial ?

Ce soir, Nacho Harraca pourrait bien être l'ennemi public numéro 1. Il est devenu, un peu par hasard, l'auteur-compositeur officiel de l'Argentine, à l'origine du Brasil decime que se siente, qui chatouille la fierté brésilienne. De Mesrine à Noah, Nacho a en tout cas réalisé la plus belle opération de ce Mondial. Petite recette d'un succès inattendu.

Modififié
Francis Lalanne avait eu la même idée en 2012. Une mélodie entraînante, des paroles et surtout un refrain facile à retenir. Le tout à l'approche d'un événement majeur. C'est ce qu'on appelle, dans le jargon informatique, la recette idéale pour buzzer. Mais on ne sait jamais trop comment ni pourquoi la mayo prend. Il n'y a qu'à regarder une bonne comédie américaine. Il y a toujours un loser et un winner. Celui qui applaudit tout seul à la fin ou alors celui qui déchaîne les foules avec un discours frissonnant. Pourquoi l'un réussit et pourquoi l'autre échoue ? Difficile à comprendre. Mais au final entre Nacho et Francis, on se rend bien compte de qui est Mozart et de qui est Salieri.

1/ Dans les vieux pots sont les bonnes confitures

Nacho était donc un parfait inconnu il y a quelques semaines. Juste un heureux supporter parmi des milliers d'autres qui se rend au Mondial avec ses amis. Pour fêter ça, ils se mettent à chercher l'idée avec un grand I. L'idée pour devenir le phénomène de cette Coupe du monde. Certains parcourent des kilomètres à pied, certaines ont simplement le physique pour (Axelle Despiegelaere, si tu m'entends…), et d'autres bénéficient d'un concours de circonstances parfaites. C'est le cas de Nacho. Au début, le groupe d'amis se met d'accord pour un déguisement de groupe. Mais ils oublient vite cette idée car ce n'est bon qu'à attirer l'œil du caméraman de manière éphémère. Alors ils se rabattent sur l'idée de Francis. Rien de mieux qu'une bonne chanson bien faite. En plus, les supporters argentins n'ont pas vraiment de chant. Reste plus qu'à trouver les paroles.

2/ La créativité de Super Nacho

Chacun de leur côté, ils grattent des mots par-ci par-là. Mais n'est pas Patrick Hernandez qui veut. Seul Nacho vise dans le mille : « J'ai trouvé les paroles sous la douche » , raconte-t-il à la BBC. Et ça s'entend. Quand on ne trouve pas les mots pour supporter une équipe, mieux vaut éviter de chanter « Allez les Bleus » . À la longue, c'est chiant et répétitif. Alors Nacho préfère taper sur le Brésil. C'est facile, efficace et fédérateur. Le titre « Brésil, dis-moi ce que tu ressens » est complété par des punchlines toutes aussi percutantes comme « Maradona est plus grand que Pelé » . En plus, la mélodie est bien connue des supporters argentins. Boca chantait déjà en 2011-2012 « River Decime que se siente » quand l'ancien club de David Trezeguet avait été relégué. Le tour est joué. Reste plus qu'à faire connaître ce germe de tube.

3/ Connaître et faire connaître

Malheureusement, les réseaux sociaux ne réagissent pas. Le Mondial approche et la mayo est toujours aussi liquide. Alors Nacho et ses potes la jouent à l'ancienne. Tout grand artiste le confirmera. La scène, il n'y a que ça de vrai. Les mots de Nacho sont donc imprimés sur plusieurs centaines de feuilles A4. Reste plus qu'à trouver le bon moment, pour distribuer les paroles et convaincre une foule de chanter. Ce moment fatidique où tu espères en fin de soirée qu'un mec bourré reprenne avec toi cette musique paillarde dont tu n'es pas fier. Ce moment charnière : la frontière entre une bouse et un buzz. Nacho explique à El Mundo comment il s'y est pris : « Pendant un banderazo (ndlr, répétition de chant devant un stade), entre deux chants, quand les supporters reprenaient leur souffle, il y a eu un peu de silence. C'est là qu'on a commencé à chanter. Tout le monde a repris la chanson avec nous pendant au moins 40 minutes non stop. »

4/ La dégustation

Aujourd'hui, tous les Argentins reprennent ce long refrain. Sur Google, le mot Brasil est directement associé à « Decime que se siente » , et les vidéos sur les plate-formes se comptent par centaines. Alors peut-être que Gloria Gaynor n'aurait pas eu autant de succès en 98 si la France n'avait pas fait ce parcours, mais Nacho a réussi à convaincre ses compatriotes bien avant la finale. Nacho et ses potes ont donc réussi leur coup. Créer l'hymne argentin du Mondial, et s'ils gagnent ce soir, certainement l'hymne argentin tout court.

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook jeudi 15 février 151 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 2
Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 15 février Football Recall, épisode 6 :Real-PSG et le Barça écossais 2 jeudi 15 février L'étrange penalty de Cristiano Ronaldo 59