En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Remise du Ballon d'Or 2011

Comment le Ballon d’Or pourrait échapper à Messi...

19h00, Zurich. Messi vient de décrocher son troisième Ballon d’Or. Un scénario attendu, dont tout le monde se fout. Et si, dans les heures qui viennent, quelque chose venait tout changer ?

Modififié
1 - Le docteur Fuentes avoue tout

Résolution 2012, Eufemiano Fuentes ne veut plus vivre dans le mensonge. Les implants mammaires PIP, c'est lui. La croissance accélérée du génie argentin, aussi. Sauf que les effets secondaires sont accablants. Testées sur des porcs, les hormones de croissance ayant permis au petit Lionel de prendre 13 centimètres, sont inscrits par le CIO au rang des produits interdits. Oui, Messi est un camé. C'est officiel. Les échantillons A et B, prélevés durant la dernière Copa America, sont formels : Léo est atomique. Son taux d'hématocrite défie les plus beaux résultats de Laurent Brochard époque Festina. Même Yoda, du temps de sa splendeur Jedi, n'affichait pas une telle densité de médiclorien dans le sang. Une rumeur enflamme alors la presse catalane. Le numéro 10 argentin filait son sang au 3/4 de l'équipe durant les mises au vert. Même Maxwell en aurait croqué. Du coup, tous les barcelonais et les joueurs de Liga sont sortis du classement du Ballon d'Or. Benoit Cheyrou fait une entrée tonitruante à la 38e position.

2 - Sa sex-tape sort enfin

Mal dans sa peau depuis qu’il ne peut plus faire triompher la vérité par le biais de son site internet, Julian Assange profite de 2012 pour repartir de zéro. Fermement décidé à frapper un grand coup dès le début de l’année, il crée le site wikifuite.fr coincé sur les Îles de Lifou, en Nouvelle-Calédonie. Un petit coup de fil à l'une de ses relations en Argentine suffit pour que le scandale éclate. La sex-tape de Lionel Messi sort du bois. Et ce n’est pas jojo. De la drogue, de l’alcool, et surtout cinq naines, que la Pulga, en marcel blanc, le zizou à l’air, honore en criant « prends ça, Madrid » . A la vue de la vidéo, Cristiano Ronaldo, rassuré du côté humain de son rival de toujours, lâche une larme et, un brin excité, invite Irina à prendre une « coupe de champagne » dans les coulisses du siège de la FIFA. Xavi hérite du Ballon d’Or.

3 - Les révélations de Kim Jong-un

Tiraillé entre l’héritage paternel et son amour du basket-ball américain, Kim Jong-un hésite longtemps, mais passe à l’acte. Oui, le 9 janvier 2012, à 18h30 heure de Zurich, le "fils de" le plus célèbre de la planète révèle le dernier secret que son amour de papa lui a susurré avant de rejoindre l’au-delà : Lionel Messi n’a ni papa, ni maman. Il est l’enfant né d’une expérience dans d’un laboratoire de l’ennemi américain, qui s’était loupé auparavant sur un certain Landon Donovan. Après une longue allocution lors de laquelle il dénonce le marasme économique et social que représente le football pour l’être humain, il invite les dirigeants de la FIFA à donner le Ballon d’Or à Jong Tae-se. Une fois au pays, le joueur offre la récompense à son dirigeant. Qui en fait de l’or fondu pour recouvrir ses manettes de Super Nintendo.

4 - Il meurt avant la remise du prix

Le Ballon d’Or, c’est une histoire d’égo avant tout. Alors quand, avant la remise du prix, Lionel Messi se la joue George Walker Bush fils, en s’étouffant avec un bretzel, personne n’est là pour le réanimer. Xavi s’en cale, Michel Platini parle avec le gratin du foot, et Cristiano lui, préfère jeter une chaussure au visage de l’Argentin. Mais le Ballon d’Or, c’est aussi une histoire de médias et de business. Du coup, pas le temps de pleurer la mort de celui qui vient enfin de devenir une légende, ni de lui filer la récompense à titre posthume. Cristiano est sacré, devant Xavi. André-Pierre Gignac fait une entrée remarquée sur le podium. Il ne s’étouffe pas en mangeant, lui.


5 - En fait, Messi est comme tout le monde

Les mêmes dribbles que Ben Arfa, en moins bien. La même taille que Valbuena, sans les bras de nains. Le charisme de Pascal Delhommeau, loin du jeu à la nantaise. La belle gueule de Pius N’Diefi, sans Cédric Mionnet. En fait, Lionel Messi, c’est un joueur de Ligue 1, en moins bien. En coulisses, ça s’excite, le jury vient de s’apercevoir de la supercherie. Le classement est bouleversé. Après une réunion d’urgence, la FIFA sacre le meilleur joueur de Ligue 1 : Siaka Tiéné.

PS : Tous ces scénarios sont purement fictifs. Toute coïncidence avec des faits réels serait drôle certes, mais surtout fortuite.

Par Swann Borsellino, avec l'aimable participation de Mathieu Faure

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 5 heures Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
il y a 7 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 17 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 9 il y a 11 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7