Comment la crise géopolitique bouscule beIN Sports

De jour en jour, la rupture entre la coalition menée par l’Arabie saoudite et le Qatar engendre de nouvelles conséquences inattendues, dont certaines touchent directement le groupe beIN Sports. En 24 heures, l’empire télévisuel a été sonné par le départ de nombreux consultants et commentateurs et le boycott unilatéral du bouquet qatari en Égypte. Des secousses qui pourraient ébranler à la fois le monopole africain du groupe et la stratégie qatarie sur le continent, basée sur le marketing sportif.

Modififié
En France, quand il a fallu déterminer quelles seraient les répliques sportives du séisme géopolitique au Golfe, une grande majorité des débats s’est concentrée sur deux points : le projet du PSG et la Coupe du monde 2022. Deux piliers de la stratégie de Doha désormais mis en péril par la rupture diplomatique entre le Qatar et l’Arabie saoudite et ses alliées (le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Yémen et l'Égypte, ndlr). Mais un autre pilier a tremblé : beIN Sports. Non pas la filiale française qui s’est imposée comme un acteur incontournable dans l’Hexagone depuis 2012, mais la maison-mère.

Douze heures après l’offensive diplomatique saoudienne, c’est Ahmed Hossam « Mido » qui ouvre le bal. Depuis 2014, l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille et de l’Ajax jonglait entre de brèves et peu probantes expériences de coach et des interventions remarquées en tant que consultant pour les chaînes de beIN en arabe. Il officiait sur les matchs de championnats européens et la Ligue des champions africaine, en livrant régulièrement ses analyses en plateau à la mi-temps des rencontres. Le 5 juin, l’ex-enfant terrible du foot égyptien annonce pourtant sur Twitter qu’il met fin à cette collaboration.


Quelques heures plus tard, tous les autres commentateurs et consultants saoudiens, égyptiens, émiratis et bahreïnis emboîtent le pas de Mido et quittent le navire.

Ce même 5 juin en fin de journée, la seconde lame égyptienne tombe. Solidaire de son gouvernement, la Fédération prononce un boycott de beIN Sports et annonce que les chaînes du bouquet n’auront désormais plus le droit de couvrir les matchs de la sélection nationale et des clubs engagés en compétitions internationales. Le communiqué lapidaire de la Fédération ne laisse guère de place au doute et lie directement cette décision à la crise qatarie : « Nous soutenons la décision de l’administration politique contre une entité qui a déjà tenté de nuire à notre pays de nombreuses reprises. Les millions de fans de foot en Égypte comprendront cette décision qui va dans le sens de la défense du pays. Nous appelons les clubs à cesser toute activité avec les chaînes qataries quels que soient les engagements contractuels. » En déplacement en Tunisie dimanche pour un match de qualifications pour la CAN 2019, les joueurs de la sélection des Pharaons, emmenés par Héctor Cúper, auraient d’ores et déjà reçu la consigne de ne pas répondre aux interviews de la chaîne.

beIN Sports, un diffuseur exclusif qui risque l’interdiction de stade


Les trois clubs encore engagés en compétitions africaines (Al Ahly et Zamalek en Ligue des champions, Smouha en Coupe de la confédération, l'équivalent de la Ligue Europa, ndlr) ont confirmé ce boycott. Un boycott d’autant plus problématique que beIN détient les droits exclusifs de diffusion de ces compétitions. Les avis divergent sur la tournure des événements lors des prochains matchs. Tarek Talaat, journaliste pour le site Yallakoora, estime qu’en l’état actuel des choses, la diffusion est possible : « Le personnel de la CAF a assuré que les clubs savent, même s’ils empêchent l’accès aux vestiaires et aux joueurs à beIN, qu’ils ne peuvent pas les empêcher de filmer. » Mais son confrère, Marwan Ahmed, du site Kingfut, en doute : « La Fédé peut très bien estimer qu’elle n’en a rien à faire des contrats de beIN Sports et les empêcher d’entrer au stade. Il se peut aussi que ce soit la chaîne égyptienne ON Sports, là ou exerce désormais Mido, qui diffuse les matchs. Cela casserait le monopole de beIN sur les droits. C’est encore assez flou, mais ce qui est sûr, c’est que le boycott sera appliqué. » Aussi floue soit-elle, la situation peut vite devenir intenable pour le bouquet qatari si les bâtons dans les roues sont trop nombreux.

L’Afrique, un « laboratoire de marketing » compromis pour le Qatar ?


Le Qatar a fait du sport son fer de lance pour promouvoir son image à l’étranger et en France, mais n’a jamais avancé ses pions au hasard. Que ce soit pour les droits TV ou le sponsoring dans le football, chaque opération réalisée en France l’est également en parallèle ou quelques mois avant en Afrique, avec une forte affinité avec le Maghreb. Les deux marchés sont ainsi tour à tour utilisés soit comme ballons d’essai pour tester la fiabilité d’une stratégie, soit pour confirmer l’efficacité de cette dernière.


L’exemple type du sponsoring sportif réussi est l’opérateur mobile Ooredoo qui, en même temps qu’il soigne sa visibilité en France en septembre 2013 en donnant son nom au Camp des Loges, s’impose sur les marchés tunisien et algérien au même moment grâce à des partenariats marquants liés au football : sponsor maillot des clubs-phares du championnat en Tunisie (septembre 2013), opération publicitaire avec Lionel Messi en ambassadeur en Algérie (novembre 2013).


Deux ans avant que beIN France ne fasse une entrée fracassante dans le monde des droits TV avec l’Euro 2012, la maison-mère de la chaîne - encore sous le label Al Jazira Sports - supplante l’ancien détenteur exclusif des droits télé du foot en Afrique (sélections et clubs), le bouquet TV saoudien ART, et obtient tous les droits de diffusion, avec la Coupe d'Afrique des nations et la Ligue des champions africaine pour tête de gondole. Uniformisation de la marque oblige, toutes les chaînes sportives (maison-mère et filiale française) ont été renommées beIN Sports au début de l’année 2014.

Entrées de force et tarifs prohibitifs


Ce changement de monopole n’a pas bouleversé la vie des fans de foot en Afrique. À l’époque de l’ART, ce sont les populations locales qui trinquaient, puisque les chaînes nationales ne pouvaient pas payer les sommes astronomiques réclamées par le détenteur des droits, et ainsi diffuser en clair les matchs de leurs clubs et sélections. La palme de l’amateurisme revenant à la TV nationale tunisienne, qui négociait les matchs par morceaux et a un jour offert à ses téléspectateurs une seule mi-temps - la première - d’une rencontre d’éliminatoires du Mondial 2010, n’ayant pas pu se payer la seconde période... À la place des 45 dernières minutes de Mozambique-Tunisie, les gens ont eu droit à des rediffusions d’épisodes de Mister Bean.


En récupérant la mainmise, beIN Sports a pratiqué les mêmes tarifs jugés prohibitifs par les chaînes locales pour la vente de ces droits, proposant par exemple un pack de dix matchs de la CAN 2017 à la TV nationale marocaine pour une somme de 110 millions de dirhams (10,1 millions d’euros). Résultat, l’illégalité pour avoir accès aux matchs (hormis la sacro-sainte solution d’aller dans un café) est devenue la norme : récepteurs pirates, sites de streaming comme Yalla Shoot, et des méthodes plus musclées comme celle de la TV nationale algérienne, qui a fait entrer de force en 2013 une caméra dans le stade de Ouagadougou où se jouait un match officiel de sa sélection (Burkina Faso-Algérie, barrage de qualification pour le Mondial 2014, ndlr). Al Jazira Sport réclamait 1,5 million de dollars aux Algériens pour passer le match, ils ont préféré la solution hors la loi. La chaîne qatarie aura beau les dénoncer en direct, peine perdue...


Le boycott égyptien n’est peut-être qu’une première étape. Au cours de la semaine, d’autres pays africains, comme le Sénégal et le Gabon, ont déclaré leur soutien à l’Arabie saoudite. Ces pays ne vont pas nécessairement convertir eux aussi ce positionnement diplomatique en hostilité envers beIN Sports, mais si l’Égypte franchit le cap d’interdire les caméras qataries d’entrée dans les stades (faisant ainsi fi des engagements contractuels), cela va donner des idées à d’autres, en particulier là où la fronde contre les droits TV est la plus forte.

Par Farouk Abdou
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ripaillons Niveau : CFA2
Le Sénégal et le Gabon auraient affiché leur soutien à la l'Arabie Saoudite ?

Hey bien...

Dans quel monde vit-on ?
mara donna des frissons Niveau : CFA
Le Sénégal tu sais c'est assez logique, c'est un pays où l'Arabie Saoudite a investi et prêté des milliards et des milliards dans l'économie et le développement .
1 réponse à ce commentaire.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Purée les tunisiens ont vraiment déjà osés ne diffuser qu'une mi-temps ?? Eh bien je retire ce que je disais sur leurs réserves techniques en cours de match, c'était pas le summum du ridicule en fait...

En tout cas si la chute du Qatar profite aux télévisions locales ça peut être quelque chose de positif que les gens puissent voir les matchs avec les commentaires de leurs Christian Jean Pierre local, non ?

Ça donne quoi «po po po po po le chameau !» en congolais ou éthiopien ?
Bizarblex Niveau : DHR
non visiblement, les chaînes nationales, même avant que bein arrive, n'avaient pas assez d'argent pour se payer les matchs de sélection.

les matchs ne seront pas en clair, ils reviendront sans doute juste au diffuseur saoudien ART
Ce commentaire a été modifié.
Ravière Pastauré Niveau : Ligue 2
Les matchs de la Tunisie passent sur les chaîne nationales. Celui contre l'Egypte demain, par exemple.

Mais c'est un match de qualification, peut-être que les matchs dans les grandes compétitions sont trop chers, ils n'ont pas diffusé la CAN je crois.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Paradigm Shift Niveau : National
Les matchs ne seront peut être pas en clair (à moins que les télés locales fassent le forcing et fassent entrer des caméras dans les stades comme dans l'exemple cité par l'article de l'Algérie en 2013), mais ce qui est sûr c'est qu'ils ne seront pas diffusés sur ART puisque le groupe ART avait fait l'objet en 2009 d'une opération de fusion-absorption dans laquelle Bein Sports (à l'époque Al Jazeera Sports) a récupéré non seulement tous les droits télés précédemment détenus par le groupe Saoudien (toutes les compétitions FIFA, UEFA, CAF, CONMEBOL,...bref TOUT) mais aussi ses équipes de commentateurs très appréciés par les footeux dans le monde arabe (je pense notamment à Issam Chaouali), de consultants et de techniciens.

@Bizarblex
Bizarblex Niveau : DHR
ok merci pour ces précisions! je me fiais juste à ce que disait l'article à propos d'ART et de la diffusion en clair, je n'avais pas compris qu'ART n'existait plus.
4 réponses à ce commentaire.
Article très intéressant. On y apprend pas mal de choses. Merci bien.
Vous avez du louper un épisode quand même les mecs. Les Saoudiens sont entrain de chier leur coup. Le Qatar est soutenu par l'Allemagne, la France, et hormis les tweets de Trump le Pentagone les soutiens aussi. Déjà ils apprécient que modérément que la visite de Trump ai fait croire aux Saoudiens que c'était Open bar, ensuite leur plus grande base militaire dans la région est au Qatar. L'Arabie Saoudite va être sommé de se calmer, le Qatar fera une ou deux concessions pour que l'image du Royaume n'en prenne pas un trop gros coup, et ça s'arrêtera la. L'Arabie Saoudite est entrain de se ridiculiser, les seuls pays qui la soutiennent sans réserves sont des pays qui sont sous sa perfusion financière.
Je suis casi las du foot! Niveau : District
Tu veux dire que la troisième guerre mondiale sera à cause d un conflit entre le Qatar et l Arabie saoudite ? Et moi qui pensait qu on aurait droit à un scénario un peu plus hollywoodien
1 réponse à ce commentaire.
" l’affinité naturelle de l’Afrique avec le désordre et l’instabilité "
C'est dommage de terminer un article aussi intéressant par une saillie aussi violemment raciste !
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
C'est vrai qu'elle est très très moyenne cette conclusion...
Une vraie conclusion de connards surtout quand on sait que ce désordre est souvent créé et instrumentalisé par des puissances étrangères souvent occidentales.
Ouais mais pour le journaliste moyen de So Foot, l'occident porte la liberté, la morale et le bien la ou il va et ce sont les autres qui n'en veulent pas, en aucun cas on a un quelconque rôle dans le désordre et le non développement chez eux. Les rapports entre les nations ne sont pas de forces mais une assemblée de copains discutant en toute bonne foi et avec bon sens. Si tu vois pas la chose comme ça t'es un vilain méchant complotiste.
Note : 2
Oui mais l'article a été écrit par Farouk Abdou. Donc il sera moins emmerdé que s'il s'était appelé Julien Leroy.
Dani de Melo Niveau : National
 //  12:56  //  Amoureux de Lille
Note : 3
Perso, moi je lis ça comme un hommage! Opposer le chaos et la spontanéité de l'Afrique à la lethargie et à l'ordre des pays économiques, c'est, pour moi, un compliment.

On vit chez les morts-vivants, ici!
RobertoBaggio Niveau : DHR
Pour vivre en Afrique, le chaos c'est parfois usant... Ca va pour les touristes, mais quand tu y bosses et que tu dois composer avec tout ce bordel, c'est fatiguant. Et ça dépasse les manipulations occidentales, politiques etc. Ici tout le monde s'en branle à un niveau over 9000, les morts-vivants à la sauce locale quoi. Mon premier retour dans le Nord j'ai eu l'impression d'arriver dans le futur alors que c'est le Nord quoi !

Mais bon oui ça a son charme, avec du recul, comme pour tout on prend ce qu'on aime et on fait avec ce qu'on apprécie moins.
Dani de Melo Niveau : National
 //  20:07  //  Amoureux de Lille
Je te crois. Je m'en prenais surtout à l'Ordre! Qui use aussi mais discrètement.
Paradigm Shift Niveau : National
Raciste ? Ce qu'il ne faut pas entendre.

Je rappelle premièrement que l'Afrique n'est pas une race à proprement parler et que le continent est constitué d'une multitude de groupes ethniques et de peuples à l'histoire et aux coutumes aussi distinctes les unes des autres. Donc parler de racisme dans ce contexte relève de l'ineptie pure et simple.

Ensuite, l'auteur évoque l'instabilité structurelle du continent, aussi bien sur le plan politique que social (qui est un fait établi, il n'y a qu'à voir le nombre de conflits permanents qui gangrènent le continent) pour se poser la question de savoir si ce caractère chaotique pourrait jouer des tours à Bein Sports qui essaye d'asseoir son hégémonie sur le continent à travers la diffusion exclusive des évènements sportifs majeurs.

Finalement, je rappelle que l'auteur est d'origine africaine (maghrébine) donc tu lui accorderas le bénéfice du doute quant à son présupposé "racisme" anti-Afrique.
Denoueix-touch Niveau : CFA2
Je suis un continent qui à dans son sein plusieurs nations qui sont en guerre perpétuelles depuis 1000 ans (Dont une très chères à nos cœur)?
Je suis un continent qui à plonger le monde dans le chaos des guerres mondialisées depuis 300 ans?
Je suis le continent avec le plus de pays alors que mon territoire est le plus petit (hors cas de l'Océanie), résultat de nombreux siècle de guerres?

Je suis, je suis?
... L'Europe
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
racisme
nom masculin

1. Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie.

2. Attitude d'hostilité systématique à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes
ex: Racisme antijeunes.

Oui la conclusion etait bien raciste, bien degueux. Et c'est bien beau de parler de structurelle, mais la phrase disais "naturelle"
10 réponses à ce commentaire.
Pas encore lu l'article mais merci pour la légende de la photo, j'avais besoin de rire après l'ennui du match des Diables hier soir.
Sololaseriea Niveau : DHR
So foot tire un peu des plans sur la comète je trouve. J'ai lu ces derniers jours beaucoup d'articles se questionnant sur l'avenir de la CdM 2022, sur le PSG, sur l'existence même du Qatar ... Je trouve que c'est un peu exagéré.
Il y a de la tension là bas mais pour l'instant celà ressemble surtout à de légers coups de pression destinés à faire rentrer ce pays dans le rang. On est surtout dans la com' pour le moment, interdiction du maillot du Barça, de la chaîne Al Jazeera, .. En résumé on touche à tout ce qui fait connaître la petite presqu'île dans le monde, mais pas à ce qui est vital pour elle. Les gazoducs et les bases militaires américaines fonctionnent toujours à plein régime.
Si demain les américains retirent leurs milliers d'hommes et que le Qatar coupe le gaz alors on pourra s'interroger sur sa survie, mais pas avant je pense. Et à ce jour je ne crois pas qu'on puisse en arriver là.
deux pays dirigés par des connards qui nous emmerdent avec leurs conflits de riches et trainent la misère d'autres pays africains et arabe avec eux...la vie est injuste
Jacques Vingtras Niveau : District
Du moment que les analyses fine de Sonny nous restent.

Lol.
Note : 1
Donc les mecs ne sont pas allés bosser à BEiN pour le projet journalistique?
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 53 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 161 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7
À lire ensuite
Kluivert, l'heure du bilan